Une centrale nucléaire en panne en Ukraine…

Comme il est impossible de connaitre la situation réelle, il vaut mieux être au courant qu’il y a eu un réacteur stoppé en Ukraine…N’oublions pas Tchernobyl!

La plus grande catastrophe du nucléaire civile avait eu lieu le 26 avril 1986 à la centrale de Tchernobyl, déjà en Ukraine. Image: Keystone

L’un des trois réacteurs d’une centrale du sud de l’Ukraine a été mis en veille après une panne électrique affectant son transformateur, a indiqué mardi le ministère ukrainien des Situations d’urgence.

Le ministère ukrainien des Situations d’urgence a assuré qu’aucune fuite radioactive n’avait été détectée. Autre conséquence, le réacteur a été isolé du réseau national de distribution électrique, a-t-il précisé.

«La dégradation du transformateur principal du réacteur n°2 a entraîné une rupture d’une ligne à haute tension ce qui a provoqué l’enclenchement du système d’urgence du réacteur», a expliqué le ministère sur son site internet.    

Coupé du système

«Le réacteur a été réduit à sa puissance minimale et coupé du système de distribution d’électricité d’Ukraine», a-t-il ajouté, affirmant que «les conditions de radioactivité et de risque d’incendie dans la centrale nucléaire sont dans la norme».

La centrale est située dans le sud de l’Ukraine, à Ioujnoukraïnsk dans la région de Mikolaïv. Composée de trois réacteurs, elle a été mise en service dans les années 1980 à l’époque soviétique, selon l’agence russe Itar-Tass.

La plus grande catastrophe du nucléaire civile avait eu lieu le 26 avril 1986 en Ukraine soviétique lorsque le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl, dans le nord de l’Ukraine, avait explosé au cours d’un test de sécurité. (afp/Newsnet)

Source La Tribune de Genève

Voir aussi:

De nouveaux points d’interrogation sur la sécurité des centrales nucléaires ont surgi après les tests de résistance pratiqués par l’Union européenne.
Les tests de résistance (»stress tests») de l’UE pratiqués sur les centrales nucléaires suisses ont révélé de nouveaux points à examiner. Parmi eux, les exploitants de la centrale de Mühleberg doivent encore apporter la preuve de la résistance du barrage du Wohlensee aux séismes……[…]

15 commentaires