L’ONU pourrait reconnaître l’existence de droits sexuels pour les enfants de 10 ans

Ben voilà une aberration supplémentaire dans notre société!!! Un pas de plus vers la pédophilie autorisée? Cela arrangerait bien certains de nos politiciens qui ne sont pas tout blanc dans le domaine…

http://thecsph.org/wp-content/uploads/2012/02/stop-child-abuse7_large.jpgL’ONU pourrait reconnaître l’existence de droits sexuels pour les enfants de 10 ans
Par Timothy Herrmann
NEW YORK, 30 mars (C-FAM) la commission de l’ONU sur la population et le développement est en train d’étudier un document visant à faire bénéficier de droits sexuels et procréatifs pour les enfants à partir de 10 ans.Même le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon y est favorable. Dans une déclaration publiée récemment, il affirme : « les jeunes, comme toutes les autres personnes, partagent un droit humain à la santé qui inclut les droits à la santé sexuelle et procréative. ».

A l’heure actuelle le droit international ne reconnaît pas un « droit » à la santé sexuelle procréative, et ne reconnaît certainement pas ce droit aux mineurs. Or l’année dernière le rapporteur général de l’ONU pour la santé Anand Grover a provoqué une grande controverse : non seulement il affirmait l’existence de droits sexuels et procréatifs, mais il tentait d’y inclure l’accès à l’appartement, la contraception, et l’éducation sexuelle.

En associant ce droit à la jeunesse, et en particulier aux enfants le secrétaire général et la commission sur la population le développement (CPD)  semblent ignorer que la question est loin de faire l’unanimité, surtout si ce droit pourrait être défini comme incluant le droit à l’IVG et à la contraception.

Des organisations internationales comme International Planned Parenthood (IPPF) ou IPAS, grands lobbys favorables aux droit sexuels et procréatifs pour les mineurs internationalement et aux Nations unies, ont déjà publié plusieurs rapports officiels auprès du bureau de la conférence, qui soutiennent un langage favorable au droit à la contraception et à l’avortement. Ils utilisent aussi la conférence comme une tribune permettant d’attaquer l’engagement des parents dans la santé sexuelle de leurs enfants.

Selon les organisations comme IPPF, les parents sont le plus grand obstacle dans l’accès des  mineurs à des services comme l’avortement ou la contraception, c’est pourquoi elles travaillent à faire admettre un langage officiel qui marginaliserait leur rôle.

Dans sa déclaration officielle,IPPF affirme, « les législations qui restreignent l’accès des jeunes aux services de santé sexuelle et procréative, et même celles qui prévoient un consentement obligatoire des parents ou du conjoint » doivent être soit abrogées, ou rester inappliquées. IPAS va encore plus loin et affirme que les jeunes doivent être considérés comme des acteurs indépendants et libres de tout obstacle qui ignorerait leurs propres « capacités à prendre des décisions informées ». Leur but principal à cette conférence consiste à marginaliser l’engagement parental et à encourager les Etats qui soutiennent leur position à augmenter la pression favorable à ce type de langage, déjà avalisé par le Secrétaire général.Le document qui sera négocié la conférence appelle « les gouvernements… à donner toute leur attention lors de la rencontre aux besoins des jeunes en matière de santé procréative,et d’éducation tout en respectant leur vie privée « . Il semble que les efforts de ces lobbys aient déjà été récompensés.

Les membres de la commission ont déjà commencé à discuter les documents, et la session finale des négociations aura lieu en avril. Cette année aura eu son lot de débats houleux.

Source: c-fam.org via Realinfos

28 commentaires

  • vincenzo

    Que des malades à enfermer !
    Ou à pendre !
    Au choix.

  • pokefric pokefric

    C’est complètement dingue, la ,pour le coup,il faudrait effectivement le leur couper (le cou).. :pissedoff:

  • C’est bien ce que je disais dans des commentaires plus tôt: les pouvoirs veulent que la pédophilie deviennent « normale » et courante.

    On y va petit à petit. Parents, veillez bien à ne pas faire de vos enfants des attractifs sexuels via des attitudes vestimentaires suggestives. Ne succombez pas à la consommation qui vise le même but que ce type de démarche.

    Sale monde.

  • fotoulavé fotoulavé

    Ils veulent pouvoir faire leurs messes rouge sans trop de risque. Et payer moins cher (moins de risques) ceux qui font le sale boulot, genre affaire Dutrou.

  • Lyliberté

    nOUS NE SOMMES PAS LE 1ER AVRIL ???? :reallypissed: j’espère que c’est une blague!!!!!

  • Bouffon

    Je ne sais pas ce qui est le plus triste, si c’est de manquer de discernement au point d’imposer notre vision de la vie à toute la planête ou d’ignorer l’histoire d’où on viens.
    Hormis le fait que les jeunes sont de plus en plus vieux tôt et que les enfants on aussi des droits.
    il faudrait un peu s’intéresse au enfants adulte du XX siècles qui on monté la société que l’on connait. c’est quand même à eux que l’on doit le système sociale moderne suite à l’enfance qu’on leur a voler et qui on forger cette expérience de la vie que nos adultes n’ont plus.
    Parce que si c’est pour parler de pédophilie, je crois qu’on es tous d’accord et qu’il n’a rien a dire sur le sujet sauf pour troller ou vendre de la feuille de choux.
     

  • hopix

    La marchandisation continue, ne reculant devant rien. Hypocrisie de rigueur. 

    Bientôt le chaos et l’arbitraire à tous les étages.  

  • Maverick

    A part vendre de la contraception et de l’avortement à partir de l’âge de 10 ans, je ne vois pas l’utilité. Et avant 10 ans, on n’a aucun statut juridique ? C’est hallucinant. Ces gens-là ont fait des études, on leur donne des budgets pour … ça. Et la Fondation Bill Gates aura les brevets.  

  • observateur

    Bonjour à tous

    concernant l’ONU,qui a approuvé l’envoi de force militaires dans divers pays et cela récemment,sous couvert de protection de la population civile et du droit des personnes,alors que ce n’etait que pour mieu piller et voler ces pays,on ne peut rien attendre de bon aujourd’hui d’une telle organisation,car elle est gangrénée par l’argent sale.Le fait de reconnaitre ce sois disant droit pour les enfants de 10 ans est une manne financiere énorme pour les gros groupe pourris (médico-pharmaceutique et autres),et bien sur de tout les dérapages malsains.

    pour mémoire,au USA durant la guerre du Vietnam,les jeunes à 17 ans pouvaient crever dans la jungle ,mais ne pouvais pas boire d’acool

    Alors l’ONU ,à ce jour et d’après tout ces choix précedent,ne peut plus etre considérer comme une référence des droits de l’homme ,mais plutot comme un repère de financiers véreux.     

  • OrdoAbKaos

    Génial! Ils ont de bonnes idées à l’ONU! Ce sont Frédéric Mitterrand et Cohn-Bendit qui vont être contents!

  • Delaude

    Quand on voit toutes ces dérives, on finirait par la souhaiter, cette météorite…  Une société qui ne protège pas ses enfants est une société moribonde…
    Humanité où vas-tu ?

  • Pascal Pascal

    A trois ans,s’ils n’aimaient pas,ils oublieraient.

  • baule

    Qui pourrais etre d’accord avec ca !
    C’est immonde !
    J’en ai plus que marre de recevoir toutes c’est information !
    Ok ! une fois de plus on est au courrant donc on culpabilise ou
    on est degoutés, bloqué ! Que de megatif!
    Moi maintenant je pense qu ‘informer ne suffit plus !
    Concrètemant on fait quoi ?
    Une petition ? on intervient comment ?
    Quoi faire ?
    Ou on va jusqu’au bout ou on se tait .
    Si solution je prends Merci

  • Llabres

    C’est bizarre, j’ai du mal à croire cette info. C’est pas un hoax?