Le cri panafricain : l’Afrique s’invite dans les élections présidentielles en France

Que rajouter de plus? Pas grand chose à rajouter après avoir entendu ce qui est dit dans la vidéo, on ne peut qu’être d’accord et soutenir leur mouvement! Allez, je lâche même un petit clin d’oeil vers le gouvernement français qui vient de racheter une grosse part d’AREVA qui fait beaucoup de mal en Afrique, quelque chose me dit que les sourds sont aussi les mieux payés dans ce pays…

E&R était présente le 10 mars 2012, place de la Nation à Paris pour suivre une marche panafricaine.

Deux interlocuteurs, dont Abel Naki, président du CRI Panafricain, vont nous expliquer les raisons de cette marche. Leurs propos en résumé :

– Le pouvoir Français ne défend pas les intérêts de la France en Afrique, mais ceux du capital financier globalisé.

– Il y’ a une nécessité de faire une jonction entre les peuples dans leur combat contre le projet de domination de la finance apatride. Il est temps que les peuples s’unissent qu’ils soient blancs, noir ou jaune pour leur émancipation. Chaque peuple doit vivre libre.

– Nous assistons à une néo-colonisation de l’Afrique, et cette néo-colonisation est brutale. Laurent Gbagbo a eu plus de chance que Kadhafi qui a été lynché comme un chien.

– Le peuple Français vit aussi une colonisation interne, colonisation menée et entretenue par la haute finance dont l’UMPS est à la solde. L’ immigration a aujourd’hui remplacé l’ esclavage, on enlève aux africains leurs ressources naturelles, et ces derniers n’ ont souvent pas d’ autre alternative que de migrer.

– Tout Etat doit être souverain et nous luttons pour la souveraineté des Etats africains et ce combat nous ne pouvons le gagner qu’avec tous les Africains indépendamment de leur nationalité et mettons en évidence cette idéologie qu’ est le panafricanisme.

– Sur les différentes pancartes, vous pouvez voir l’image des différents leaders qui ont défendu la souveraineté de leurs Etats et le nationalisme en Afrique. Nous les portons comme des symboles de libération.

– Nous demandons au peuple français de voir ce qu’on fait à leur nom en Cote d’ivoire, en Lybie et en Syrie.

– Nous sommes en France et bientôt ce sont les élections, voyons quel sera le meilleur candidat à même de respecter la souveraineté des Etas africains et de mettre fin à la France à fric, si ce candidat existe nous lancerons un mot d’ordre de vote et nous seront derrière lui.

– Nous n’avons rien contre le peuple français, bien au contraire, nous demandons à nos frères français de nous rejoindre dans ce combat.

Source : ER TV via Agoravox.tv

20 commentaires

  • dudul

    « Tout Etat doit être souverain« 
    ils n’ont pas tout compris je crois…. c’est le peuple qui est souverain, pas l’etat…

    • Nevenoe Nevenoe

      C’est toi qui n’a pas compris, un peuple n’est pas souverain si l’Etat ne l’est pas …

      • dudul

        non, vous ne comprenez pas….
        l’etat est là pour servir le peuple et non l’inverse!!!! c’est le sens même d’une démocratie!!!
        je comprend mieux pourquoi tout par en couille, si l’on ne connait même plus la signification du mot démocratie, alors on ne sait même plus se que l’on défend!!!
        démocratie du grec « demos »: le peuple; et « kratos » puissance souveraine.
        l’etat n’est pas un maitre!! nous sommes nos propre maitre… l’état est la main du peuple, réveillez vous!!!

      • Maverick Maverick

        Je plussoie vigoureusement !!! J’aime beaucoup mes livres, mais si jamais je ne devais en sauver qu’un seul, ce serait mon petit Larousse. ;)

      • Nevenoe Nevenoe

        @ DUDUL : Je vois, c’est le terme « souverain » que tu n’as pas compris.

        http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/souverain_souveraine/73996

      • Maverick Maverick

        Definition qui reconnait implicitement qu’il peut y avoir une confusion entre l’état (pays, nation, culture) et l’état personne morale (au sens juridique). Il y a des limites à l’immense pouvoir des mots ;)

      • Nevenoe Nevenoe

        C’est pourquoi il convient de les utiliser à bon escient.
        Et non la définition du Larousse est des plus claire.
        Il n’y a pas de risque de méprise, l’Etat au sens juridique du terme étant l’expression de de la société qu’il représente.

        Ainsi lorsque l’on parle d’un Etat souverain on entend qu’aucun autre Etat ou entité supranationale ou organisation ne vient entraver sa liberté à aucun niveau que ce soit.
        Qu’un Etat soit souverain ne remet donc nullement en cause la démocratie au sein de cet Etat (en supposant que cet Etat soit démocratique), bien au contraire.

        L’Union Européenne est par exemple une entité supra nationale qui rogne de plus en plus la souveraineté des nations qui la constitue et par conséquent limite de façon drastique les choix qui s’offrent au peuple.

      • dudul

        ok, on vas essayer de faire très simple alors…. dans ta définition:
         
        l’etat « peux être souverain »… ce qui ne veux pas dire que le peuples l’est… on appelle ça… dingdingding… une dictature….
        et quand le cri panafricain dit « Tout Etat doit être souverain »… je ne pense pas qu’ils aspirent a une dictature.
         
        d’après moi,
        c’est la souveraineté des peuples dont ils voulaient parler… c’est pour ça que j’affirme qu’ils se sont tromper.
         
         
        sur l’UE, on est d’accord…. et sincèrement avec cette ue, ni l’etat ni le peuple n’est souverain…. mais c’est une autre histoire

      • Nevenoe Nevenoe

        Tu mélange  les choses DUDUL.

        La souveraineté d’un Etat ne s’apprécie pas par rapport à son mode de gouvernance.

      • dudul

        le symbolisme de l’etat diffère celons le pays dans lequel on se trouve… il y a l’etat qui sert le peuple, et celui qui dirige son peuple…
        je cite l’article: « ce combat nous ne pouvons le gagner qu’avec tous les Africains indépendamment »
        c’est claire, ce n’est pas au modèle chinois qu’ils pensent.
         
        après, je reconnais qu’il y a nuance entre pays nation et etat… mais c’est une autre histoire

      • Nevenoe Nevenoe

        Il n’est pas question de symbolique ici …

      • delaude

        Comment une souveraineté du peuple pourrait-elle être respectée par des élites qui n’ont que mépris pour lui ?
        Tout ces technocrates sur-diplômés, même bien intentionnés, sont soumis à leurs égos sur-dimensionnés et s’imaginent qu’ils sont les seuls possesseurs intelligents et raisonnable du savoir et des idées. Evidemment je ne parle pas de la voyoucratie qui vient compléter ce schéma !
        Nous sommes considérés comme des crétins basiques par ceux qui nous gouvernent et pour alimenter ce comportement tout est fait pour maintenir la population dans la bêtise et l’ignorance.

      • dudul

        oui, mais c’est une autre histoire…. ;)

      • delaude

        Autre histoire ?  C’est la nôtre maintenant ! Ne crois-tu pas que ce fonctionnement est applicable à la majeure partie des gouvernements planétaires ?

      • Nevenoe Nevenoe

        Exact, surtout lorsque ces élites sont poussées par des Etats étrangers ou par des organisations p de type Franc Maçonnerie, Bilderberg, Trilatérale, CFR etc. dont on ne sait pas qui tire les ficelles.

  • Maverick Maverick

    C’est bien gentil. Mais à part tirer dans les pattes des banksters français pour faire les affaires de leurs collègues américains, chinois, britanniques et autre ? Il faut bien commencer quelque part, mais j’en ai un peu marre de battre ma coulpe :mean: . Serait pas financé par la Fondation Gates, Soros, ou le National Endowment for Democracy (N.E.D.) ? :evilgrin:

    • Maverick Maverick

      Et puis c’est une ingérence africaine dans la campagne électorale. La Françafrique, ça payait mieux sous Mitterand ? Le fiston, les chefs d’état africains l’avaient surnommé « Papa m’a dit » … ;)