Un enfant de 9 ans tasé pour avoir fait l’école buissonnière

Une histoire à l’américaine dans toute sa splendeur! D’un côté un sheriff complètement taré qui n’hésite pas à mettre les menottes aux poignets d’enfants qui font l’école buissonnière, de l’autre un enfant de 9 ans tasé qui dépasse les 100 kilos, information que j’ai vérifié moi-même dans l’article original tant cela parait impossible, et pourtant…. C’est un petit américain…

enfant_taserC’est bien connu, il ne faut jamais plaisanter avec les forces de l’ordre aux Etats-Unis. Dans l’Ohio, un enfant de 9 ans s’est fait tiré dessus au taser car il faisait l’école buissonnière et aurait refusé de se faire menotter par le sheriff local qui était venu l’arrêter à son domicile.

Selon le rapport de police rédigé par le sheriff taseur d’enfant, le môme se serait allongé au sol et aurait fait le mort, refusant de bouger. Le petit vicieux aurait même osé mettre ses mains sous son corps pour empêché le policier de le menotter.

L’officier Mike McKoy s’explique : « il a refusé d’obéir à mes ordres. Je lui ai pourtant dit que s’il ne plaçait pas ses mains derrière son dos, j’allais le taser. Il ne s’est toujours pas plié à mes ordres ». On connaît la suite…

Le shériff explique même qu’il a été obligé d’utiliser le taser deux fois avant de pouvoir maîtriser le garçonnet de 9 ans, qui pèse tout de même une centaine de kilos (rappelons que les fait se déroulent aux Etats-Unis).

L’enfant a ensuite été examiné par un médecin avant d’être amené au bureau du shériff qui l’a inculpé du chef d’accusation de délinquance,  pour avoir résisté à une arrestation, en plus de l’inculpation d’absentéisme.

Le shériff de cette petite bourgade de 1.800 âmes a annoncé sa démission quelques jours après, et a justifié son geste par le manque de moyens alloués à la sécurité.

En effet, avec la démission de celui qui était le seul policier du bourg, Mount Sterling ne compte plus personne pour faire régner l’ordre, en dehors de quelques volontaires. Paradoxalement, les habitants de cette petite commune de l’Ohio sont depuis probablement plus en sécurité…

Source: Sharknews via leschroniquesderorschach

14 commentaires

  • pokefric pokefric

    Ils ont dépassés de loin la Chine qu’on montraient du doigt il y encore peu de temps.Si il fallait les noter comme à l’école,le taser ferait office de plumeau….

  • Bouffon

    Ouais ben si un adulte n’arrive pas à maitrisé un enfant de 9 ans peu importe sont poids, on est mal…

  • anne marie

    Trop fort le vilain homme noir qui veut tuer la jolie petite fille blonde !

  • coyote

    Coyote le retour…
    Je pose une question simPle: à quoi
    bon « savoir >> autant de choses négatives,
    tristes, déprimantes ? Si c’était pour en
    faire quelque chose, pour agir, je comprendrais
    ! Si, à l’inverse, c’est pour discourir
    dans les cocktails sans bouger le petit doigt,
    ou encore pour accuser les autres (la crise,le gouvernement, les fonctionnaires, les
    patrons ou les Américains…), alors à quoi
    bon?
    Une autre interrogation: avons-nous la
    capacité d’absorber tant de négatif? Je suis
    persuadé que non. Ce n’est pas un hasard,
    si le nombre de personnes souffrant de
    dépression augmente sans cesse dans les
    pays occidentaux (et ceux qui les copient,
    telle la Chine), malgré une médecine que
    nous pensons la plus avancée.
    Toutes ces entrées anxiogènes sont des
    sources de pollution. Or, tout ce qui est
    üvant a une capacité limitée d’acceptation
    de la pollution. C’est wai pour une terre,
    un cours d’eau, pour notre planète. C’est
    également wai pour l’être humain.
    Mon propos n’est pas d’affirmer qu’il
    faille nous enfouir la tête dans le sable
    pour ne rien voir; au contraire, il est de
    reprendre notre responsabilité. En vertu de
    quoi dewions-nous laisser à des personnes
    extérieures, le pouvoir d’influer sur nos
    émotions et notre état d’esprit?
    En résistant constructivement, il est
    aisé de nous rebeller contre ce système
    déprimant et abrutissant.

    • coyote

      Extrait du « Petit manifeste du rebelle engagé » à lire et relire et rerelire

      • delaude

        Je vois bien les choses comme ça, d’où l’intérêt de ne pas rester la tête dans le guidon et de se dépolluer en restant en contact avec la nature, en s’entourant de beauté, en méditant, en riant le plus possible (il parait que ça élève le taux vibratoire) et en répandant le plus d’amour que l’on peut.
        Pas toujours facile à faire, c’est vrai, mais notre équilibre en dépend !

  • delaude

    J’ai un esprit en escalier, ce matin ! Ce que je voulais dire à propos de ce post c’est que déjà, l’idée d’aller passer des menottes à un môme de 9ans parce qu’il refuse d’aller à l’école est complètement dingue !
    Mais que font les parents ? Une bonne fessée déjà, avec suppression de la Nintendo et de la télé ? C’est peut-être déjà un début de solution, non ?
    Que va-t-il faire, ce gosse quand il aura 13 et qu’il commencera a avoir du poil au pattes ?

  • illusion

    perso j’adore la photo de l’article, elle me fait bien rire ^^

  • CRIMINALITA

    @coyote
    Ici c’est très bien de discourir de s’exprimer de chercher à comprendre et aussi d’apporter son expérience du vécu.
    Grâce au net nous pouvons nous faire une idée de ce que pensent et vivent nos amis ou conpatriotes. Nous créons ainsi une chaîne de pensée favorable à la mise en place d’une vraie démocratie, d’une sorte de protection de nos idées. Ca fait du bien de savoir que d’autres pensent comme moi… N’ayez pas peur de relayer les malheurs des uns et des autres car après la pluie il y a toujours du soleil. Soyons positifs veut aussi dire : marchons en avant.