Le miel varois sous le couperet des OGM…

Non mais je rêve! le sinistre de l’Agriculture qui voudrait une cohabitation entre les cultures transgéniques et normales!!! On va l’envoyer réviser ses cours, IL IGNORE comment les plantes se reproduisent?? Et ce sont ces sinistres incompétents qui prennent des décisions…..On va droit dans le mur! plus d’abeilles et vive les chimères de Monsanto, Bayer, Vilmorin et consort…. Ils le veulent leur N.O.M et ils vont l’avoir….. :no:

Les apiculteurs varois sont inquiets: leurs abeilles pourraient transporter du pollen transgénique et donner du miel OGM, donc inconsommable. Leur profession serait menacée.

À 42 ans, ce grand bonhomme souriant respire la joie de vivre parmi ses 350 ruches. Si ce n’est qu’une grosse menace plane aujourd’hui sur son bonheur tout neuf. « J’ai peur pour mes abeilles, mon miel. S’il y a contamination par les OGM, elle sera irréversible. Et on est mort », dit-il.

Urgence

Une crainte partagée par de nombreux paysans, jeunes dans la profession comme Brice ou amoureux des abeilles de longue date comme François Laponche (de Roquebrune-sur-Argens), issu d’une famille de plusieurs générations d’apiculteurs. Tous sont unanimes : « L’apiculture est en danger » .
L’ennemi s’appelle le maïs OGM. Une plante avec un organisme génétiquement modifié pour la rendre résistante aux insectes, aux maladies. Les pro-OGM voient dans la culture transgénique, la solution d’avenir pour nourrir la planète. Les opposants évoquent, eux, la destruction de l’environnement, des gros dangers pour la santé de l’homme (voir par ailleurs).

Pour l’apiculture, c’est simple : les abeilles butinent de fleur en fleur à la recherche de nourriture, de pollen. Si la plante est OGM, le miel le sera aussi. Or, « les abeilles vont partout. Elles absorberont forcément des OGM, pendant les transhumances dans la vallée du Rhône ou ailleurs» glisse Pierre Barbe, apiculteur à Fréjus. Les abeilles risquent aussi de devenir le vecteur de transport du pollen OGM vers d’autres plantes.

Pourquoi le danger semble-t-il aux agriculteurs aussi imminent, alors que la bataille entre tenants et opposants aux OGM dure depuis des lustres ?

Miels invendables

« Parce qu’aujourd’hui, les entreprises agroalimentaires commencent à distribuer leurs produits OGM aux agriculteurs qui vont semer bientôt »,explique Georges Baroni, spécialiste des OGM au sein de la Confédération paysanne. Les industriels profiteraient d’un flou juridique, en attendant que la commission européenne se prononce sur une requête d’interdiction que vient de formuler la France. Ce qui peut prendre un mois au moins (voir par ailleurs).

Pendant ce temps, « on prend le risque de retrouver bientôt des OGM partout. Or, si on déniche des traces de pollen OGM dans nos miels, ils deviennent invendables : le miel transgénique est interdit à la consommation », insiste Patrick Rémy, apiculteur à Entrecasteaux et représentant la FFAP (1). L’Espagne, qui a autorisé la culture des OGM, en sait quelque chose : son miel et ses pollens sont bloqués aux frontières.

Derniers cueilleurs

Et tous ces professionnels de conclure : « Le miel est un produit naturel qui est millénaire. Nous sommes les derniers cueilleurs. Les abeilles sont les sentinelles de l’environnement. Si l’apiculture disparaît, si les abeilles meurent victimes des OGM, c’est une catastrophe pour le monde entier ».

Les apiculteurs espèrent que la France prendra un jour prochain un arrêté d’interdiction d’OGM clair et net. Sauf que le ministre de l’Agriculture, Bruno Lemaire, contrairement à sa collègue de l’Environnement, n’est pas farouchement opposé aux OGM, mais plaide pour une cohabitation entre transgénique et culture « normale ». Et au bout du compte, c’est sans doute lui qui décidera.

1. FFAP : Fédération française des apiculteurs professionnels

Un article de Var-Matin vu sur TerreSacree

12 commentaires

  • Tex

    Notre sinistre de l’agriculture ne sait pas combien il y a de m² ds un hectare et ne sait pas qd on récolte les poires etc…etc….
    Un incompétent de première..
    Comme disait Fufu, « Je suis ministre , je ne sais rein faire! »

  • Bon bas va falloir faire des stocks de miel, pendant qu’il est encore naturel.
    le bon point, c’est que ça peut se garder des années si on a pas encore ouvert le pot et qu’on le garde dans un endroit sombre, sec, ni trop chaud ni trop frais.

  • pokefric pokefric

    LAMENTABLE EN EFFET !

  • Tex

    Faut sortir vite fait Bruno Lemaire , je ne vois plus que ça! :zombiekiller:

    • Iris

      T’es dur Tex, il a un bon bilan : suppressions des aides au développement bio, développement des liens entre la FNSEA et Monsanto, soutien inconditionnel au développement de l’agriculture et de l’élevage intensif….
       
      Bon OK, on le liquide  :-D

      • hopix

        Le monde politique et son petit personnel a ceci de bien commode qu’il ne comporte jamais les vrais responsables. On coupe une tête, une autre repousse. 
        C’est la personnalisation du pouvoir.

        On ferait mieux de couper la tête du corrupteur, plutôt que celle du corrompu.

        Voire, encore mieux : plus difficile mais aussi plus définitif :
        Rendre inopérant un système de représentation qui permet de telles aberrations et ne représente qu’une petite caste.

  • communauthic

    Qui dit OGM, dit rund up, désherbant plus proche d’un défoliant, qui a l’inconvénient entre autres de désorienter les abeilles. Elles meurent par milliers faute de pouvoir retrouver leur ruche. Donc qui dit OGM dit plus d’abeilles. Plus d’abeilles donc plus de miel certe, mais plus de pollinisation, plus de fleurs, plus de fruits; Le désert. Voir les chinois qui pollinisent « à la main »
    http://www.dailymotion.com/video/x4rmcv_le-silence-des-abeilles_news#from=embed
    Les OGM représentent la vision d’un monde idéalisé par les illuminatis. Les OGM diminuent la fertilité de ceux qui en mangent dès la deuxième génération avec aggravation à la troisième génération. Les peuples s’éteindront tout seuls sans utiliser la force et les maitres du monde (qui mangent bio avec leurs cuisiniers et leurs jardiniers ) pourront vivre ( et se bouffer entre eux )
    Bon appétit

  • vanvoght

    ce jour ,  ce qui me fais le plus chier , c’est que ces connes d’abeilles ont fait un essain dans mon grenier .
    ma proprio a appelé un apiculteur  » specialisé  » et comme il ne peu pas atteindre l’essa

  • vanvoght

    zut , un loupé .
    comme il ne peu pas atteindre l’essain sans demonter le toit ils veut le detruire samedi .
    ça m’enerve mais ne sais pas quoi faire . si quelqu’un as une idée je suis preneur .