Dominique de Villepin ne sera pas candidat à l’élection présidentielle

Bon, concrètement on s’en fout un peu mais c’est de l’info aussi…

http://blogs.lexpress.fr/nouvelleformule/wp-content/blogs.dir/705/files/2012/02/villepin.jpg

Dominique de Villepin a annoncé ce soir qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle, faute d’avoir réuni les parrainages nécessaires. « Il reste encore une journée mais sauf miracle je n’aurai pas les 500 parrainages. Il nous en manque environ une trentaine. C’est aujourd’hui difficile mais le miracle républicain existe. »


Interrogé sur les raisons pour lesquels les maires ne l’ont pas soutenu, alors que des petits candidats comme Jacques Cheminade ont réuni leurs parrainages, l’ancien premier ministre a dénoncé des « pressions ». « C’est sans doute moins de risque pour certains maires que de donner leur parrainage à un ancien premier moinistre. La république des partis choisit les candidats. C’est difficile de se frayer un chemin. »

Dominique de Villepin a également indiqué qu’il ne comptait pas se rallier à un autre candidat : « Le ralliement ne fait pas partie de mon tempérament. Je soutiens le principe de l’union, du rassemblement national.(…) Je continue la politique, et j’apporterai toutes mes forces et mon énergie comme je l’ai fait depuis 35 ans. »

Source: lefigaro.fr

Petite précision, j’ai laissé l’article du figaro.fr tel quel et n’ai pas rectifié la faute d’orthographe, preuve que même les pros ne se relisent pas toujours… ;)

54 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Que voulez vous, quand le sort (?) s’acharne et qu’on se trouve privé de téléphone pendant 2 heures dans la dernière ligne droite …

    http://www.midilibre.fr/2012/03/15/le-sort-s-acharne-sur-villepin-telephone-coupe-dans-son-qg-de-campagne,471400.php

  • Iris

    « Bon, concrètement on s’en fout un peu mais c’est de l’info aussi… »

    La première phrase est excellente et résume tout …  :-D

  • dupontg

    Il n’a ete brillant qu’une fois dans sa vie.
    Mais son discours de l’ONU est bien loin

  • engel

    Pas d’accord,

    Il est tout à fait anormal qu’un personnage public « crédible » ne puisse se présenter à une election Française. Fusse-t’elle de la précidence.

    Ps : A l’origine de la 5° ripoublique C’était 100 et non 500 signatures qu’il fallait déposer !

  • illusion

    et mince moi qui comptais sur lui pour nous sauver de ce bordel, à dans 5 ans !

  • c’est dommage qu’il ne puisse pas jouer dans le film de la démocratie franc maçone :
    http://www.wmaker.net/etreinformer/?nocache=360936#sl

  • delphine

    chirac avait une expression très fleurie ;-)
    concernant ce genre de non évènement….;

  • pokefric pokefric

    Je serais votant, je dirais ouf….

  • Arlette

    Il manque 30 Parrainages – il ne peut PAS les trouver jusqu’à DEMAIN.
    Tant pis, il y a encore suffisamment d’autres Candidats.
    C’est INJUSTE ces procédés.

  • François Prin François Prin


    DEUX MAUVAIS GENIES POUR LA FRANCE

    Je contemple le coeur de la France, serré par le milieu par une espèce de lien rouge. Je la vois se débattre.

    Je vois des hommes inconnus, d’une forme hideuse, qui se précipitent avec fureur, remplis d’une terrible vengeance.

    « Assez longtemps, crient-ils, nous avons été soumis à la France. On veut la couronner de lys; nous lui donnerons pour diadème le ruban rouge. Non, non jamais la couronne royale ne régnera ici »…

    A ces mots, la Vierge se lève et présente à ce peuple de furieux la couronne de lys.

    « Voilà, dit-elle, la couronne réservée à la France. Celui qui la portera ne paraîtra pas au milieu de la France son berceau, dès que le terrible combat commencera, mais au milieu de ces grands événements. La voix du ciel appellera le Sauveur de la France. Il passera, sain et sauf, au milieu des armes furieuses, pour être couronné avant que ces combats ne soient finis. »

    Je les entends qui disent :

    « Une fois que nous aurons abattu celui qui règne, une fois que nous serons victorieux, nous nous vengerons sur nos frères qui conservent la religion. Qu’est-ce que cette religion maudite qui déshonore la France? »

    « Faut-il que je sois tombée entre des mains aussi barbares! Qui pourra remédier à mes maux, si le ciel ne vient pas à mon secours? »



    Le premier ennemi de la France

    A ces mots ses amis, ou plutot ses ennemis, sont encore plus irrités, surtout l’un qui est au milieu d’eux et que je remarque très bien.

    Cet ennemi de la France est grand et maigre. Sa figure est longue, sa chevelure grise. Ses yeux, grands, montrent de la férocité, de la fourberie. Il paraît au comble de son bonheur. Je ne connais pas ce vilain homme. Il prend le coeur de la France, le met sous son pied droit et dit :

    « Depuis longtemps j’ai travaillé pour toi : je travaille encore et tu résistes. J’ai été l’ami du trône (note de l’auteur : l’ami du président de la République? qui t’a quittée et, depuis, j’ai pris le gouvernement des hommes. »

    J’ai depuis quelques mois, perdu un ami très cher et je reste dans la peine. Mes confrères se réjouissent. Je veux fouler aux pieds la religion. Eh bien! France, je te foule sous mes pieds si tu n’abjures pas la religion ».

    La France s’écrie d’une voix aigre :

    « Je respecte Dieu; je respecte son temple; je respecte les chrétiens français ».

    Cet homme dit encore, s’adressant à ses amis :
    « Et bien! joignons-nous tous ensemble et signons un nouveau traité!

    -Ah! bonne Mère, emmenez-moi d’ici! Je ne puis rester plus longtemps; je ne puis regarder cet homme qui me fait peur.
    _Mon enfant écoute et redis tout. Obéis ».

    Je vois une partie des ennemis de la France se rassembler autour de cet homme dont il serait difficile de dire du bien. Il y a maintenant deux groupes. Cet homme hideux dit encore à ceux qui l’entourent :

    « Vous êtes de mon parti…Cherchons partout du renfort. J’ai tenu le bridon des miens; je n’en ai perdu aucun. D’autres se joignent encore à mon parti. L’ami que j’ai perdu m’aurait secondé ; je ne sais pas pourquoi il a passé si vite ».

    La France s’écrie :

    « Oui, je me suis enrôlée dans cette société secrète; je ne peux plus en sortir. Mais il y a encore des chrétiens fidèles qui me tendent la main dans mon malheur. Je ne veux pas perdre les bons : j’abjure, de tout mon coeur, en présence de Dieu et de la Sainte Vierge; je renonce à cette société funeste qui m’a entraînée dans l’abîme ».

    L’homme a toujours le pied sur le coeur de la France. Celle-ci se relève cependant avec peine et s’élève au-dessus de ce vilain masque, aidée par une force invisible.

    Le second ennemi de la France

    Je vois rougir encore le lien qui enserre le coeur de la France. C’est un autre homme qui le saisit. Celui-là est fort petit, gros de taille, le front un peu chauve, et sa chevelure n’est pas grise comme celle de l’autre. Il est rouge de figure et porte une barbe en pointe. Le visage de cet homme est féroce. Ses yeux boudinants sont si gros qu’ils semblent sortir de leurs orbites quand ils regardent les Français catholiques. Cet homme affreux dit à la France :

    « Depuis longtemps j’ai voulu te refaire à ma guise, et tu m’as toujours échappé. Voici le moment où je vais bien te tenir. Je ne veux point de roi en France, ni moi, ni mon comité. Nous ne voulons pas. Je suis du parti du plus fort et je rassemble les miens qui sont nombreux déjà. J’ai fait bien des écrits : je cherche à déruire partout la racine de la religion…

    « Tenons-nous bien, amis sincères! Nous avons obtenu déjà beaucoup de résultats. Usons de tout notre pouvoir pour répandre partout la perturbation et l’effroi ».

    Puis, se tournant, vers les dix heures du matin, vers le point où se trouve le soleil à cette heure, il ajoute :
    « Et! toi, qui attends en prison le secours des Français, tut te trompes si tu crois rentrer dans tes biens! ».

    Je crois qu’il regarde vers Rome, et que c’est là que s’adressent ses menaces.

    « Oh! dit-il encore, s’il m’était permis d’entrer dans cette ville avec ma suite, bientôt je fermerais les yeux de celui qui est le chef de cette religion; je le mettrais sous mes pieds, et nous danserions comme autour d’un grand festin.

    – Mais, ma bonne Mère, faites-moi sortir d’ici. Ces hommes si vilains me font peur.

    -Ecoute, mon enfant, dit la Sainte Vierge, sache qu’il est très nécessaire, non pas pour toi mais pour mes deux serviteurs, que ces choses soient connues, car, plus tard, il pourront retracer avec serment mes paroles véritables. »
    (3 décembre 1877).

  • delaude

    Bonjour, tu peux nous donner les références de ce texte ?
    Le premier grand maigre aux cheveux gris ? Qui ? Villepin ? Pas assez populaire à mon avis.
    Le deuxième petit gros rougeaud avec une barbe en pointe ? Qui ?
    Si ça date de 1877, on pourrait peut-être plutôt y voir les grands évènements de la 1ère GM, la naissance du communisme, ou peut-être la seconde,  plus tôt que la période actuelle?
    C’est toujours le problème des prophéties. Soit elles sont très précises et ça ne colle pas vraiment, soit elles sont vagues et c’est la porte à tous les fantasmes.
    Pour moi les prophéties sont des visions d’une certaine ligne temporelle. Elles n’ont rien de certain, heureusement. Tout est modifiable, un choix ou un évènement apparemment minime est créateur d’un autre futur….

  • pokefric pokefric

    C’est une manipulation de l’ump……..

    • François Prin François Prin

      ce sont des prophéties de la Fraudais mais pour moi elles doivent encore avoir lieu car si tu lis la première partie du texte il est écrit… A ces mots, la Vierge se lève et présente à ce peuple de furieux la couronne de lys.
      « Voilà, dit-elle, la couronne réservée à la France. Celui qui la portera ne paraîtra pas au milieu de la France son berceau, dès que le terrible combat commencera, mais au milieu de ces grands événements. La voix du ciel appellera le Sauveur de la France. Il passera, sain et sauf, au milieu des armes furieuses, pour être couronné avant que ces combats ne soient finis. » cela parle du Grand Monarque qui doit reprendre le trône de France car la république n’existera bientôt plus cause la future guerre civile

      • delaude

        Ca te branche, toi un retour de la royauté ?
        En ce qui me concerne, ça me fait un peu tousser ! Une royauté, avec les pouvoirs concentrés dans les mains d’un seul, une cours, le retour de la caste des nobles etc…  Je ne vois pas trop la différence avec ce qui se passe maintenant dans une Vème qui est une copie républicaine du système monarchique !

      • François Prin François Prin

        Je ne suis pas français et donc ce n’est pas à moi de décider par contre les gens sont en train de se réveiller et vont s’apercevoir que la République est une supercherie qui cache une dictature. Le grand Monarque annoncé dans plusieures prophéties sera pauvre (matérialement), humble mais aura une très grande sagesse. Les survivants de la future guerre civile l’accepteront car il fera de grandes choses pas seulement en France mais également dans le monde entier et personne ne pourra le vaincre car il sera envoyé pour tout restauré y compris l’église cattolique en y plaçant un vrai pape qui réprendra et pratiquera les vrais dogmes du Christ. La France n’est-elle pas la fille aînée de l’Eglise? As-tu lu le testament de Louis XVI datant du 25 décembre 1792? Une fois que tu l’auras fait regardes tous les politiciens de ton beau pays, penses-tu que 1 seul d’entre eux est-il capable de pardonner tous ses détracteurs et d’y perdre sa tête suite à un procés bidon? La vérité dérange et l’on peut manipuler la masse depuis le plus jeune âge pour cela il suffit de nous faire lire dans les livres d’histoires la version qui convient le mieux au système actuel.

        P.S. Si Louis XVI était réellement un tyran pourquoi a-t-il appelé les Erats Géneraux? Il aurait pu envoyer ses troupes et écraser la révolte mais non il a choisi le discours et cela a décrété sa chute, celle de son épouse et du dauphin muré vivant dans la prison du Temple. La vérité faut la chercher…frappes aux portes et on t’ouvriras, poses les questions et on te répondra ;)

      • Nevenoe Nevenoe

        Concernant Louis XVI vous avez raison, cet homme mérite d’être réhabilité.

        Il a tenté des réformes qui ont été rejetés par la noblesse avec le soutient du clergé.

      • Nevenoe Nevenoe

        Concernant la monarchie j’ai infléchit ma position.
        Il existe plusieurs types de monarchies et je ne suis bien entendu pas favorable à une monarchie absolue mais une monarchie parlementaire pourquoi pas ?
        Bien sûr il s’agirait que le roi ou la reine ai des pouvoirs et ne soit pas une potiche que l’on sort pour le folklore. 
        Nous sommes à un stade où les élus dont le président qui disposent d’énormes pouvoirs, sont à la solde des financiers qui les portent au pouvoir afin qu’ils servent leurs intérêts.
        On peut imaginer qu’un monarche aurait plus à coeur les intérêts du pays et du peuple, en tout cas ça ne pourrait pas être pire.

      • Iris

        La monarchie ? c’est vraiment avoir besoin d’un Maître…. quand je pense qu’il suffirait d’une démocratie participative et d’un bon nétoyage des politiques et lobbys actuel, pour être enfin libre et maître de notre destin….
         
        Je suis trop en avance, probablement….

      • Nevenoe Nevenoe

        Pourquoi un maitre ?
        Dans ce cas un président ou un premier ministre est un maitre …

        Pour ce qui est des lobbys il faut commencer par les plus puissant : la Franc Maçonnerie et le CRIJF …

      • Nevenoe Nevenoe

        L’avantage d’un roi c’est qu’il n’a besoin de personne pour se maintenir ou accéder au pouvoir si ce n’est de l’assentiment du peuple.
        Il n’a pas à renvoyer l’ascenseur à ceux qui l’auraient financer et soutenu dans son ascension au pouvoir et pour s’y maintenir. 
        A côté tu as un parlement élu au suffrage universel direct à la proportionnelle intégrale …

        Je ne suis pas royaliste mais je trouve que c’est un sujet qui mérite réflexion…

      • Iris

        On dirait du Soral, le maître de la contradiction….

  • delaude

    D’accord avec ton analyse de Louis XVI. Si je me souviens de ce que j’ai lu, il aimait les philosophes grecs et avait un vrai désir de démocratie. Ce qui l’a tué, c’est sa nature discrète et peu encline au pouvoir. Il aimait la solitude, était timide, cultivé, intelligent,  et n’avait aucun goût pour cette énorme responsabilité qu’il portait. De ce fait il n’a pas su imposer vraiment ses points de vue, et laissé le pouvoir aux mains de la nomenklatura en place. Pour moi il est une victime de l’époque.
    Il est arrivé au mauvais moment à la mauvaise place…  L’image imposée par  l’histoire écrite par les vainqueurs est totalement injuste. Tu connais le dicton : « qui veut tuer son chien, l’accuse de la rage ».
    Un monarque irréprochable, admettons. Mais quid du catholicisme ? Il faudrait que là aussi il y ait un sacré ménage de fait. L’image des religions est bien écornée, pratiquement toutes sont vidées de leur sens pour servir des buts inavouables. Elles sont devenues des bases idéologiques, des drapeaux révolutionnaires et servent plus le matériel que le spirituel !
    De toutes façons, de quelques façons qu’on regarde le fait religieux actuel, toute religion qui prêche la haine ou le mépris de l’autre est une contradiction conceptuelle. Je ne croirai au catholicisme que lorsque je verrai détruit cette conception pyramidale de son organisation,  et son chef, vêtu de bure, ouvrant sa table, ouvrant ses églises pour abriter les sans-logis et distribuant ses biens aux plus démunis. En gros, montrant l’exemple de l’Evangile. Là, effectivement, les gens pourraient se poser de vraies questions.
     

    • Maverick Maverick

      Ethymologiquement, « catholique » vient de « universel ». Quand on prétend être universel, il n’y a pas de place pour les autres. De là à la violence, il n’y a qu’un pas.

      • delaude

        Universel signifie ‘qui s’adresse à tout le monde ou accessible à tout le monde », C’est une proposition ouverte et non fermée  Que la porte soit ouverte n’oblige nullement à la franchir. Le respect du libre-arbitre et la tolérance font  partie de toute voie spirituelle bien comprise. Enfin, c’est mon point de vue…
        La religion, comme la politique ne convainc réellement que par l’exemple donné et les fruits de sa pratique… Les discours, on en a eu là aussi pendant des siècles, tous plus brillants les uns que les autres. Résultat :désintérêt, méfiance, rejet….
         

      • delaude

        Oupss ! II fout quoi ce smiley là ? Je lui ai rien demandé !

      • Iris

        Les religions au fil du temps, peuvent être comparé aux roulettes que l’on met sur un vélo pour enfants, nécessaires au début pour garder l’équilibre, pour expérimenter, mais à un certain moment, on les enlèves, pour devenir libre et indépendant, c’est le principe de toute évolution, la spiritualité n’y échappe pas…  ;-)

      • Nevenoe Nevenoe

        Il est vrai que les hommes devenus des consommateurs ayant pour seul soucis leur bien être et leurs besoins égoïstes a été salvateur …

        Il ne faut pas se leurrer, c’est pour cette raison que la FM et plus largement le NOM combat les religions comme le Catholicisme et l’Islam.

      • Iris

        « les hommes devenus des consommateurs ayant pour seul soucis leur bien être et leurs besoins égoïstes » n’est pas un manque de religions, au contraire, c’est un manque de spiritualité, par exemple l’argent est également une religion, avec aujourd’hui un dieu argent…. il est nécessaire de bien différencier la spiritualité de la religion, l’une est d’essence divine ou universelle, l’autre n’est qu’une structure humaine…..

      • Nevenoe Nevenoe

        Non, l’argent n’est pas une religion.

        Je te renvoie à la définition du mot religion.

        http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/religion/67904

      • Iris

        T’es dans la dialectique du Larousse, aveugle aujourd’hui celui qui ne perçoit pas le dieu argent…  ;-)
         
        La spiritualité est contenue dans la phrase: « Tout est relatif ». C’est comprendre qu’il n’y a pas de dogme. C’est le contraire de la rigidité. Spiritualité ça veut dire accepter le monde avec ses nuances, et chercher à le transcender….
         
         

      • Nevenoe Nevenoe

        Le « Dieu argent » est une image éculée que tu utilise pour faire des amalgames …

        Personne ne vénère l’argent : les gens veulent ce qu’offre l’argent c’est à dire le confort, le pouvoir, le sexe, posséder pour posséder, avoir l’impression de supériorité vis à vis des autres c’est de l’égoïsme pur sans spiritualité, c’est de la vanité, du matérialisme à l’état pur …

        Tu ne réfléchis pas, tu répètes des lieux communs sans en comprendre ni le sens.

      • Iris

        t’as accepter de reconnaître la différence entre religion et spiritualité, c’est un grand pas, désormais cultive ta liberté de pensée…  ;-)

      • Nevenoe Nevenoe

        Je n’ai pas dit ça …

  • François Prin François Prin

    D’accord avec toi pour la deuxième partie c’est aussi pour cela que le Vatican est en train de sombrer car le mal se trouve entre ses murs. Le nouveau pape des prophéties ne sera pas un cardinal ni un évêque. Pour moi c’est un jésuite ou un franciscain qui réformera ce qu’il restera de l’église, tout cela avec l’aide du Grand Monarque.

    • delphine

      François,  tu m’épates :-))))

    • Nevenoe Nevenoe

      Il aura du boulot : il faudra qu’il commence par annuler Vatican 2 …

      • Iris

        Les religions vont s’effondrer, entrainant dans leur chute les dogmes et le communautarisme, l’être humain sera enfin libéré de la structure politique religieuse, et sera libre de voler spirituellement de ses propres ailes, l’éveil de la conscience humaine,  » les 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas »….

      • Nevenoe Nevenoe

        Parce que le communautarisme se cantonne à la religion ?

        première nouvelle !

      • Iris

        J’ai oublié le mot religieux, mais de toute façon à part l’éthnie, le communautarisme est principalement religieux ou d’origine religieuse…

      • Nevenoe Nevenoe

        As tu quelque élément pour étayer tes propos ?

      • delaude

        Oups ! ma chérie… Il est lié aux origines, à la culture (qui comprend les religions) à la langue, et à plein de facteurs. Je ne crois pas que l’on ait des exemples de communauté religieuses, sauf sectaires ou extrêmistes, autre que les couvents dans la religion chrétienne !
        Le réflexe communautaire est provoqué lorsqu’une communauté se sent en danger, non ? C’est très simple générer des communautarismes. Il suffit de rejeter ou de stigmatiser une communauté en la marginalisant. Les roms sont tous des voleurs, les arabes des menteurs islamistes, les africains des faignants profiteurs etc j’en passe et des meilleures…
        La seule façon d’éviter le communautarisme est l’intégration, donc l’ouverture, l’égalité des droits, le respect, et un mélange dosé à la population. Là on a créé des ghettos de violence et de trafics en tous genres et de toutes ethnies par volonté politique ou négligence coupable. On ne peut se plaindre de ce que nous avons semé.
        Le communautarisme est la réponse, pas le point de départ. C’est ça qui est quasiment impossible à faire passer ! Excuse moi j’ai un peu dérapé, mais je sais que tu me comprends.

      • Iris

        Delaude, c’est vrai que le communautarisme peut prendre plusieurs sources, je me suis mal exprimé, je voulais dire que l’exemple le plus frappant historiquement est celui qui découle des religions, car la croyance intensifie le phénomène…
         
        La laïcité est un exemple de bonne réponse, l’universalisme également, en 1905 la séparation de l’église et de l’état était une réponse d’ouverture, même si cette loi n’a jamais était respécter, quid des lobbys religieux actuels influent notre république (principalement Judéo Chrétien) on comprend mieux la croisade contre l’islam pronée par certain !!

      • Nevenoe Nevenoe

        Pour ce qui est du lobbying tu peux retirer chrétien et ne garder que Judéo en y rajoutant maçonnique …

      • Iris

        Non, détrompe toi, le lobby Chrétien est beaucoup plus influent qu’on ne l’imagine, l’UMPFN en sont les dignes représentant, allégence ou préférence de Sarko au Pape (ça fait bien pour un pays laïc), refus de tout débat et avancée pour l’euthanazie (demandé pourtant par plus de 70% du peuple) remise en cause de l’IVG et du droit des femmes à être responsable de leur corps, stigmatisation des autres religions, provoquer le choc des civilisation, ect…
         
        L’autre lobby également très influent est le lobby Juif, d’où le « Judéo Chrétien » , d’ailleurs à ce sujet t’es au courant de ça  : http://oumma.com/11781/un-franco-israelien-est-le-500e-parrain-providentiel-d
         
        Quoi qu’il en soit :
        Soit on sépare toute les religions de l’Etat, (ce qui devrait être le cas depuis 1905), soit on le fait pas, mais stigmatiser certaines religions et laisser le pouvoir communautaire à d’autres, est le meilleur moyen de relancer les guerres de religions et d’entretenir le choc des civilisations (ce que recherche certains partis politiques )…..
        La France est une république laïc et nos valeurs sont Liberté, Egalité, Fraternité !!

      • Nevenoe Nevenoe

        Sarko fait surtout allégeance au CRIJF.

        L’UMP n’a rien de catholique : 

        Sarko est juif  par sa mère

        quand aux 2 membres les plus importants de l’UMP après Sarko :

        le secrétaire général Copé est juif et Xavier Bertrand est Franc Maçon .

        Qu’est ce que tu racontes sur l’IVG ?

      • Iris

        Nevanoe, t’es ridicule, tu t’en rend compte ?? si pour toi l’UMP n’a rien de Catholique, alors laisse béton, aère toi l’esprit, va marcher, profite du temps qui passe, trouve la paix intérieur….. mais ne te perd pas ton temps sur internet !!

      • Nevenoe Nevenoe

        Donnes moi des faits qui appuient tes dires …

      • Nevenoe Nevenoe

        En septembre dernier, la Fondation France Israël organisait un dîner-débat au sein du Ministère des Affaires étrangères sur le thème « France- Israël : quelles sont vos relations ? ».
        De nombreuses personnalités ont répondu présent : l’écrivain Marek Halter, le journaliste Ivan Levai, la politologue atlantiste Nicole Bacharan-récemment nommée au conseil d’administration de RFI- ainsi que Frédéric Encel, ancien membre du groupuscule extrémiste du Bétar reconverti en « géopolitogue ». Cette discussion de 2 heures peut être entièrement visionnée sur le compte Youtube de la Fondation. En maîtresse de cérémonie  : Nicole Guedj, ex-secrétaire d’Etat dans le gouvernement Raffarin, membre du bureau politique de l’UMP et conseillère municipale à Paris. Co-fondatrice de l’Union des patrons juifs de France, cette avocate au barreau de Paris s’était fait remarquer en 2005 pour sa préférence assumée d’une alimentation casher lors de ses mandats exercés au sein du gouvernement : « Ce qui n’est pas facile, dans ma vie de ministre, ce sont les repas. Je mange casher ; dans mon cabinet, tout le monde s’est mis au pas, un traiteur casher nous livre tous les repas. »

  • jo

    Comment ce balai à chiotte ose t il (essayer de) se présenter ?
    Il aurait fait comme notre petit rat actuel, c’est à dire ce qu’il veut.
    Quand je repense aux manifs contre son CPE de merde et que même avec des millions de gens dans la rue il campait sur ses positions, j’imagine s’il avait été élu ce sale blaireau (je m’excuse auprès de ces braves animaux) comme on aurait été dans la merde.

    • Maverick Maverick

      C.P.E. : Candidat à Première Election ;)
      Et puis entre un blaireau et un raseur, c’est barbant … Ironie de l’histoire ? Sarkozy a quand même été organiser sa grand-messe à VILLEPIN-TE :rotfl: