Qu’achètent 2000 milliards d’euros??

leadimg Cher lecteur, aujourd’hui c’est une douloureuse addition qui nous attend. Celle des politiques des banques centrales.

Fed
Quantitative easing 1 – 600 milliards de dollars (455 milliards d’euros)
Quantitative easing 2 – 600 milliards de dollars (455 milliards d’euros)

Banque d’Angleterre
Achats d’actifs (obligations etc.) – 325 milliards de livres (388 milliards d’euros)

BCE
Achat d’obligations sécurisées – 60 milliards d’euros
LTRO I – 489 milliards d’euros
LTRO II – 529 milliards d’euros

Total (en euros, pour nous faciliter la vie) : 2 376 milliards d’euros. Voilà le flot de liquidité qui a été déversé sur l’économie mondiale depuis le début de la crise.

Dans La Chronique Agora, Eric Fry a quant à lui additionné les injections de liquidité de toutes les principales banques centrales au monde (Etats-Unis, Japon, Europe, Suisse, Royaume-Uni et Chine…

Le graphique parle de lui-même.

Graphique des actifs combinés des bilans de huit banques centrales : USA, Royaume-Uni, BCE, Japon, Allemagne, France, Chine et Suisse

Qu’a acheté tout cet argent ?
Du temps. Voilà qui est certain. Nous ne saurons jamais ce qui se serait passé si les banques centrales n’avaient pas fourbi leur planche à billets. Essayons donc de faire le point sur les conséquences de la politique des banques centrales.

Leurs milliers de milliards de liquidité ont donc acheté :
– un rebond boursier en 2009 et peut-être en ce début d’année 2012.

– une multi-crise. On peut sans trop de risque avancer que les banques centrales ont rendu l’expérience de la crise plus longue. C’est particulièrement vrai en Europe. Si la BCE avait décidé dès fin 2009 de laisser la Grèce faire faillite, la crise de la dette souveraine aurait peut-être pu être contenue et maîtrisée.

– de nouvelles bulles. Je pense particulièrement à la bulle du crédit immobilier en Chine.

– une flambée des matières premières. L’or et le pétrole en sont les principaux témoins. Comment expliquer la flambée du pétrole ces derniers mois. Il y a certes une demande importante (venue des émergents qui compense la baisse de la demande occidentale) ainsi que les troubles politiques dans les régions productrices de pétrole (hier le printemps arabe, aujourd’hui la Syrie et la crise Iran-Etats-Unis-Israël).

Mais plus fondamentalement, c’est la dévaluation du dollar qui pèse sur les cours. C’est ce qu’explique régulièrement Simone Wapler sous cette forme : prenez un producteur de pétrole. Il sait que le dollar se dévalue. 1 $ de 2000 ne vaut pas un dollar de 2012 $. Contre son baril de pétrole il va donc demander plus de dollars de 2012. Et ainsi contribuer au maintien du pétrole au-dessus des 100 $.

Pour s’en convaincre, il suffit d’observer l’effet des QE1 et 2 sur l’ETF Market Vectors Oil Services (NYSE: OIH) qui comprend des parapétrolières.

Graphique des ETF

Quant à l’or… c’est encore plus évident. La part de la joaillerie ou de la demande industrielle dans la demande mondiale d’or est minoritaire. Par contre la flambée des achats d’or physique par les banques centrales et les particuliers ainsi que l’engouement pour l’or papier ne peut s’expliquer que par la crainte d’une destruction progressive des monnaies fiduciaires.

Les banques centrales ont donc acheté l’économie telle que nous la connaissons maintenant.

Que ne peut pas acheter cet argent ?
C’est simple : une véritable et saine croissance.

Les milliards des banques centrales brouillent les cartes, ils nous empêchent de voir les secteurs, les actions, les matières qui ont un véritable potentiel de croissance et qui ne sont pas tout simplement pas manipulés (à la hausse ou à la baisse) par eux.

Comment en profiter ?
En vous intéressant au secteur de l’énergie – et à l’or.

Nous vous avons déjà parlé du pari que nous faisons sur les minières. Pour l’instant, elles sous-performent très nettement par rapport au cours de l’or. La cause ? Les investisseurs pensent encore que la flambée du métal jaune n’est que temporaire. De notre côté, nous sommes persuadés qu’elle sera bien plus durable que cela. Si vous avez un doute, rejetez un coup d’oeil au bilan des banques centrales.

Les minières sont un bon moyen de jouer la hausse sur le long terme. Dans Matières à Profits, Florent Detroy vient d’ailleurs de repasser à l’achat sur une minière or.

Quant au secteur de l’énergie, là encore, nous pensons que les perspectives sont intéressantes. Seul un atterrissage particulièrement violent de l’économie chinoise pourrait le faire vaciller. Scénario que nous n’excluons pas complètement.

En attendant, toute croissance se nourrit d’énergie. Pou profiter de la croissance du secteur, Florent a décidé de s’intéresser à une parapétrolière. Il vous explique pourquoi : “Désormais l’énergie n’est plus facile d’accès. Ce n’est plus à grands coups de pioches que l’on recherche du pétrole et du gaz, mais à l’aide d’outils sophistiqués. Les nouveaux magnats du pétrole et du gaz ne sont plus des industriels, mais des hommes qui maîtrisent les technologies les plus sophistiquées”.

“C’est grâce à eux que nous consommerons encore du pétrole et du gaz. Car l’énergie que nous allons consommer dans les 50 prochaines années se trouve dans des gisements soit non conventionnels, soit à plus de 6 000 mètres sous les océans”. Dans ce contexte, les sociétés capables de fournir la technologie et le matériel permettant l’exploitation de ces réserves ont de beaux jours devant elles. C’est sur ces sociétés qu’a décidé d’investir Florent. Pour en savoir plus…

Source: quotidienne-agora.fr

By: delphine

29 commentaires

  • vincenzo

    Pour les métaux précieux, or et argent, ne détenir que du physique pas de papier.
    Sur le COMEX, (qui est une division du NYMEX appartenant au CME Group/Chicago Mercantile Exchange Group depuis 2008, après absorption du CBOT/Chicago Board of Trade en 2007), ces métaux sont cotées avec comme seule obligation pour les émetteurs de titres, de ne détenir qu’une fraction des titres émis (3ou 5%, à vérifier).
    Si tous les détenteurs de titres papier réclame la livraison du métal, le COMEX saute, les émetteurs font faillite et les clients ne verront jamais la couleur de leur argent !
    Il y a eu un problème de livraison à Londres en décembre 2009 ou 2010, un détenteur d’or papier (futures) a demandé la livraison du métal, l’émetteur a proposé le rachat du papier/or majoré de 25%, mais le client a insisté pour la livraison du métal sous un délai de 5 jours. L’émetteur pris à la gorge, a dû faire appel à la Banque Centrale ou la Couronne pour un prêt de physique pour ce client têtu !
    Bon, je vais vérifier et vous ramène les news.

    • Maverick Maverick

      Et surtout éviter le canada, Toronto a une « réputation » et il y a récemment eu une affaire du même genre que MF Global …

    • ratgana

      Très bon début d’émission. La question évoquée est celle que j’ai posé sur le site UPR le 17/02/2012 à laquelle je n’ai toujours pas de réponse. Soit l’UPR en tient compte et ils avanceront, soit ils ne veulent pas le voir et resteront ce qu’ils sont actuellement. Les passages média ne font pas tout.

  • Maverick Maverick

    J’y croyais pas, mais ils l’ont fait ! L’ISDA a déclaré un défaut sur la Grèce, ce qui devrait déclencher les CDS ?

    http://www.businessinsider.com/its-official-isda-triggers-greek-cds-2012-3#ixzz1ofES1fgU

    http://theextinctionprotocol.wordpress.com/2012/03/10/greece-debt-crisis-triggers-massive-credit-default-contract-swap-worth-billions/

    Désolé, c’est en anglais pour le moment … Comme d’habitude, c’est fait avant le weekend pour éviter une panique sur les marchés, mais lundi, l’ouverture^promet d’être chaude :tremble:

  • Belquis

    Maverick puisque je t ‘ai sous la main.
    Pourrais-tu m’ expliquer exactement qu’ est un CDS.
    Qu’ engendrait leur declenchement ?
    Merci.

    • Maverick Maverick

      (Je te mets la définition WikiPedia aussi en bas) Pour autant que je sache, un CDS (Credit Default Swap) est une assurance contre le non-remboursement. Si j’emprunte à ma banque, elle va s’assurer. et l’assureur va à son tour revendre le contrat d’assurance (qui rapporte, tant que je rembourse). La « titrisation », c’est quand on met différents CDS dans une boîte, et qu’on vend des parts de la boîte. Ca permet de fourguer des CDS pourris enrobés dans d’autres qui ne le sont pas.
      Après si la Grèce ne paie pas ? Ses créanciers vont faire jouer les CDS pour récupérer leurs sous. Mais le problème, c’est que l’assurance ne reposait pas sur une garantie sonnante et trébuchante. Donc faillite. Et comme l’assurance avait aussi emprunté pour monter ses CDS, ses créanciers s’étaient assurés aussi; Etc. d’où l’effet de contagion… On a vu avec les Subprimes: Lehmann était la banque des banques qui avaient accordé les prêts immobiliers (Fanny Mae, Wells Fargo)… Et les aganeces de notation donnaient AAA à tout ce merdier jusqu’à ce que ça pète… Chez Lehmann, les employés sont arrivés le lundi matin pour apprendre qu’ils n’avaient plus de boulot.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Credit_default_swap

      Je suis surpris, parce que je pensais qu’ils étaient arrivés à trouver une astuce comptable pour avoir le même résultat sans faire un déclenchement de CDS … (ce qui permettait d’étaler dans le temps, au lieu que tout pète en même temps), et imposer à l’Eurozone la création d’un clone de la FED pour imprimer l’oseille (ce dont les allemands ne veulent pas).

  • pikpuss

    La crise de la Grèce n’est qu’un aspect du problème. Tout vient de ce que les Américains et les Anglais émettent de la monnaie de singe que tout le monde doit accepter comme de la vraie monnaie pour payer leurs dettes, en premier les Chinois qui achètent de la dette américaine. La dette est artificiellement grossie pour faire pression sur les débiteurs en tout bon usurier qui se respecte. De plus comme les états ont perdu le droit d’émettre de la monnaie et d’octroyer du crédit, tous sont obligés de se fournir auprès de banques privées. Donc si les populations sont obligées de payer c’est parce que leurs gouvernants sont complices des usuriers….Que pèsent quelques centaines d’usuriers contre des millions de gens le jour où ils auront compris l’arnaque… Il sera bien temps de se planquer dans un paradis fiscal…

    • Maverick Maverick

      Sauf que depuis un certain temps Pékin vend ses Bons du Trésor US et achète de l’or qui n’est même pas encore extrait… Moscou aussi les vend. La FED les rachète pour soutenir le cours, à grands coup de planche à billets.

      http://www.dailymotion.com/video/xlfqiq_une-vie-a-credit-le-reve-americain_webcam

      • engel

        Au fait,

        Les CDS sur la Grèce c’est 3 milliards, autant dire  » un péte de lapin « .
        Donc à mon avis,ce déclenchement va être facilement absorbé par le marché.
        Par contre, au niveau de la Grèce celà officialise, en quelque sorte, sa faillite.
        Le déclenchement des CDS a été voulu, afin de ne pas griller toute la fillière.  Qui représente des milliers de milliards sur le marché international.

      • delaude

        @ maverick.
        Je croyais que la Chine avait tout intérêt à soutenir l’Europe dont les importations sont un des piliers de son développement ? Si le système européen s’écroule, l’industrie chinoise et celle des pays du tiers monde où nous faisons fabriquer plein de produits va prendre un grand coup sur le museau, non ? La crise va forcément devenir mondiale ?
        Autre chose pour laquelle j’aimerais avoir des éclaircissements : le pétrole qui dépend du dollar.
        Sachant que les US ne tiennent qu’avec la planche à billets, que donc le dollar ne correspond plus à rien, combien de temps les pays producteurs vont-ils accepter d’être payés en monnaie de singe ? Ne risque-t-il pas d’y avoir pénurie, non pas par épuisement des ressources mais à cause des tensions économiques ?
        Je suis très limitée dans la compréhension des mécanismes financiers, j’ai même du mal à faire ma compta personnelle. Le fric ne m’a jamais intéressé et là, je dois dire que pour suivre l’actualité c’est un gros handicap !
        J’ai tout de même l’impression que la petite boule de neige grecque risque, ni plus ni moins,  de provoquer une avalanche mondiale…
         

      • engel

        C’est un risque et même un énorme risque !
        Mais tout celà est calculé et voulu …

      • pikpuss

        Bonjour Delaude
        Tu as enfin compris que les USA ont le pétrole pour RIEN puisqu’ils n’ont qu’à imprimer des dollars pour le payer… Tu as pu remarquer qu’ils cassaient la gueule à tous ceux qui tentaient de se passer du dollar. C’est ce qui vient d’arriver à Kadhafi qui était sur le point de créer une monnaie convertible en or…. Saddam Hussein a été pendu parce qu’ils avait décidé de vendre son pétrole en Euros. Bref tous les pays du monde doivent acheter du dollar avant de payer leurs factures de pétrole et de gaz entre autres….car toutes les matières premières sont concernées. De Gaulle disait que les Américains en décidant de supprimer la convertibilité du dollar en OR, pouvaient s’acheter le monde entier avec des billets de monopoly. Car le dollar n’a pas plus de valeur qu’un billet de 10,000 du monopoly… Avec ce marché de dupes ils se sont payés la plus formidable armée que le monde ait connu. Pour casser la gueule à ceux qui tenteraient de remettre en question cette arnaque. Et aussi pour contrôler le trafic de drogue qu’ils dominent. Tu dois commencer à comprendre tout ce que cela peut amener de désagréable dans les temps qui viennent…

      • pikpuss

        Donc quand le monde achète des dollars pour ensuite s’acheter du pétrole, il achète une monnaie qui ne coûte rien aux banques américaines. Evidemment la FED, au passage touche ses commissions. C’est De Gaulle en 1965 qui avait envoyé un bateau de guerre rempli de dollars vers les USA et exigé qu’on lui donne de l’or à la place…. 10 mois après le mort de De Gaulle, Nixon entré en fonction en janvier 1971, s’est dépêché de mettre fin à la convertibilité du dollar en OR tandis que Pompidou, le successeur de De Gaulle de son côté se dépêcha de vendre l’émission du Francs français à des familles de banquiers et de faire entrer la perfide Albion. Le reste vous le connaissez puisque nous avons les pieds, les mollets et les genoux dedans…

      • pikpuss

        Là où l’escroquerie est encore plus inique c’est que les Américains et les Anglais se sont donnés le droit de faire fonctionner la planche à billet. En même temps ils interdisent aux Européens de le faire… ce qui oblige la BCE ( puisque interdite de planche à billet ) à garantir les Euros avec ces dollars pourris….et à ne passer que par les banques privées pour avoir de l’argent… Tout en respectant l’interdiction que les maîtres de New York lui ont faite de ne pas d’octroyer de crédit.
        Avec des règles pareilles on appelle cela des  » alliés « .
        Les Américains et les Anglais se comportent comme un jour de Monopoly qui aurait le droit de piocher dans la caisse quand bon lui semble et qui casserait la gueule aux joueurs qui en ont assez de ses tricheries.

      • pikpuss

        comme des joueurs de Monopoly

      • pikpuss

        Chinois et Russes le font à petites doses…et se préparent en attendant la tempête…

      • delaude

        Je pense que tout cela peut être voulu, mais que ce n’est peut-être que ce qu’on veut bien nous faire croire, pour nous laisser penser que la maitrise de l’existence reste dans les mains de l’homme…
         
        Mais il y a un autre regard possible et plus optimiste… Et si la machine s’emballait et que  tout le système mis en place s’effondrait sur lui-même non pas à cause des banksters, pilotés par un groupe de fous,  mais en dépit d’eux ?
        Quittons un instant le niveau strictement humain et matériel pour essayer de prendre de la hauteur et d’envisager  l’évolution de l’humanité et les forces invisibles qui régissent la vie.
         
        N’assisterions nous pas à un mouvement entropique qui stipule que toute transformation réelle s’effectue avec augmentation du désordre global (système + milieu extérieur)..
         
        L’évolution naturelle tends vers une plus grande ouverture de conscience et une complexification de la vie. Cette  évolution sacrifie les branches pourries ou stériles…
        Il est clair que le système dans lequel nous vivons, va à l’encontre, à tout niveaux, de ce processus et nous pousse plus à une régression qu’à une progression.
        Il serait donc logique que nous subissions ces lois de la vie observées depuis la soupe primitive et les êtres monocellulaires desquels ont jailli toutes les branches de la vie sur terre !
        Ces règles de la nature sont supérieures à l’homme et  non maitrisables par  lui fusse  un groupe d’Illuminatis…
         
        Nous laisser penser ou nous encourager à penser que toutes les circonstances de notre vie sont régies par quelques uns qui auraient la maîtrise absolue sur tout est nous conforter dans un pessimisme immobilisant.
        Voir les choses autrement, nous permet (sans nier les convulsions obligatoires qui accompagnent toutes transformations) de rester confiant et d’oser accompagner le mouvement.
        J’en suis intuitivement certaine. Nous allons vers quelque chose de mieux.
         
        « Pour que les poissons deviennent oiseaux, il a fallu que des millions meurent sur les plages »
        Nous aussi, nous volerons un jour, la Vie n’arrête jamais….

  • Bouffon

    si y’avait que les QE…
    La dette des pays pour une bonne partie qui frôle les 100% représente aussi de l’argent en trop balancé dans l’économie.
    Chaque levier des banques qui dépasse les 10x, c’est aussi de l’argent injecter dans l’économie.
    La dette des ménages, c’est aussi de l’argent balancé dans l’économie.
    Les nationalisations et les recapitalisations de société en faillite représente aussi de l’injection de monnaie.

  • MaybeMaybe

    Concrètement ça provoque quoi le déclenchement des CDS en Grece ?
    Et j’ai dit concrètement ! Non parce que « explosion des marchés » ou « écroulement du système » moi ça ne me dit rien de concret ^^ 

    Car c’est bien de cela qu’il s’agit selon l’ISDA … 
    Et j’ai hâte de voir la prochaine chronique de Delamarche …

    • engel

      Pour les grecs ?

      Le déclenchement des CDS ne change pas grand chose pour le peuple.
      Tout au plus, elle officialise le pourquoi « ils l’ont dans le grec, le manche et l’étiquette avec ».

      La Grèce risque plus des répercussions au niveau politico- économique.

      Une mauvaise analogie :
      Le malade comateux à encéphalogramme plat et sous assistance artificiel pour les fonctions vitales vient d’être déclaré partiellement mort… Mais, on ne le débranche pas!
      Son lit occupé justifiant des subventions qui sont versés …etc.

      • mémé

        Mais est-ce que l’état grec ne va pas être obligé de vendre ses possessions, terrains, sites, entreprises etc.. suite à cette « explosions des marchés »?

      • engel

        C’est le cas depuis un « bon » moment !

      • pikpuss

        Et devine qui va mettre la main sur tous ces biens….Les usuriers qui ont monté l’affaire….Puis ils s’attaqueront au Portugal…. C’est tellement facile de s’attaquer aux plus faibles…

  • MaybeMaybe

    La Grece en passe de C à RD (defaut partiel) selon l’agence de notation Fitch : 

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8E9AIP20120309

  • Boono Boono

    Tiens, il y a un article interessant sur Gold-up!!!
     
    http://gold-up.blogspot.com/2012/03/declenchement-des-cds-grecs-le-montant.html
     
    Les 3,5 milliards de CDS de dette greque pourraient enflé à le somme grotesque de 18 trillions selon un Jim Sinclair Mineset, ca promet…
     
    selon certains autre la montagne des CDS et autre dérivé financier pourrit serait de 700 trillions


    Y a de quoi ce marrer…