Fukushima : des singes pour mesurer la radioactivité des zones contaminées ..

Je vais faire abstraction de mes « vertes idées ». La vie « humaine » n’a pas de prix…. Ca pourrait être vrai, si nous n’avions à longueur de temps des nouvelles qui nous disent le contraire. La mal-bouffe, l’ajout et l’abus de substances néfastes dans notre alimentation, la pollution de l’air, de l’eau, de notre environnement en général, les vaccins, les chemtrails, les remèdes efficaces et occultés au profit des Big-Pharma, la liste est non exhaustive. Là, nous sommes devant une situation inédite, on ne maitrise rien! on tâtonne, on essaye. Au delà des erreurs humaines, il va falloir essayer de protéger la vie, mais d’abord la vie humaine, et tout ce qui peut lui permettre de continuer à polluer, à détruire. Pour cela, on va se servir de ceux qui sont disponibles, muets, et sans revendication….les animaux! ces pauvres vies bradées à la science des hommes, et qui paient déjà un lourd tribut pour des résultats mitigés….. Voilà la dernière idée des « Docteurs » es sciences atomiques. Et quand je pense qu’en France 59 réacteurs dont certains, plus qu’à l’âge de la retraite vont être reconduit…avec les risques inhérents!! Oui je sais, j’utilise cette énergie mortifère!! ça ne m’empêche pas de regarder vers ce qui pourrait nous sortir du nucléaire, et ce, même au prix du confort apporté par cette énergie que nous sommes loin de maitriser, et qui fera des millions de victimes s’il y a un accident. Et en admettant que ça tienne jusqu’à notre disparition!! qu’adviendra t-il de ces enfants d’aujourd’hui, adultes de demain? Ils auront les déchets à gérer. Sympa les croulants qui ont profité de tout le meilleur, et qui leur laisse un monde dévasté. Bon OK!! méa culpa, je voulais être neutre, mais chassez le naturel, il revient au galop!! ;)

La sagesse..

Un ouvrage gigantesque d’assainissement des zones contaminées attend les autorités japonaises, après le difficile refroidissement des réacteurs de la centrale de Fukushima. Le Parisien révèle que des singes dotés d’instruments de mesure vont être envoyés sur place pour que puisse être dressée une carte détaillée de la radioactivité.

La centrale nucléaire de Fukushima est entourée sur des kilomètres à la ronde de zones hautement contaminées, principalement des forêts, qui couvrent 71% de la préfecture nippone. Le Parisien révèle que des singes et des sangliers vont être dotés d’instruments de mesure et envoyés dans ces zones inaccessibles en mars, pour permettre aux scientifiques de dresser une carte détaillée de la radioactivité.

C’est l’Université de Fukushima qui a décidé d’équiper ces cobayes de GPS, de dosimètres et de compteurs Geiger. Une première tentative avec des primates dotés de bracelets électroniques avait échoué en octobre dernier, le matériel n’ayant pas pu être récupéré. Le recours à ces animaux sauvages, exposés à un risque évident de contamination, a pour but de compléter les données recueillies par hélicoptère et avion sur cette zone devenue un no man’s land.

Les scientifiques espèrent déterminer avec précision le degré de radioactivité des forêts entourant Fukushima. Interrogé par le journal, Roland Desbordes, le président de la Commission de recherche indépendante sur la radioactivité (Criirad) parle de contamination « sous forme de taches de léopard » dans les forêts, en raison de la dispersion des particules par le vent et la pluie.

« La contamination au césium des forêts menace donc d’affecter à terme l’agriculture, la pêche et même les zones résidentielles situées à proximité », renchérit le vice-président de l’Université de Fukushima, Takayuki Takahashi, interrogé par le quotidien.

Un ouvrage gigantesque attend les autorités japonaises, avec le démantèlement de la centrale sur des décennies, et un vaste plan de décontamination des localités touchées de près ou de loin par la radioactivité pour permettre à terme le retour de 80 000 habitants.

Auteur : Élodie Vergelati

Source : www.terrafemina.com via Sauve-La-Terre

14 commentaires

  • coyote

    Je comprend pas trop le truc là. Quel est l’intérêt de la manœuvre? ne peut on pas survoler les zones en faisant des analyses, ne peut on envoyer des équipes sur place pour faire les mesures?? J’comprend pas…..
     

    • Maverick Maverick

      Ben si, le truc est expliqué à la fin. C’est pour renvoyer 80 000 cons-tribuables là-bas… En plus, pour le cancer, rien à craindre, c’est radiothérapie « 24/7 ». Ils l’ont dit sur Radio Activité.

      • Maverick Maverick

        J’oubliais; pour capter Radio Activité, il faut un compteur Geiger. Mais en ce moment, le dosimètre « Hello Kitty » est offert, alors pour « briller » en société, n’hésitez pas !

  • LLATH

    Nous avons déjà eu l’autre jour un article sur des araignées s’étant apparemment ‘adaptées’ aux déchets radioactifs….Quel va être le résultat ici? Le début de la concrétisation de la vision de Pierre Boulle dans ‘La planète des singes’? Lol, qui sait, ils feront peut-être un meilleur usage que nous de la Planète Bleue…

    • Maverick Maverick

      Pas sûr. Quand je remplis ma déclaration d’impôts ou que je fais le plein, je compare et je me demande si nous sommes vraiment si malins que ça :)

  • pokefric pokefric

    A vomir une fois de plus! On en prend pour son grade.Tant de progrès et d’argent consacré pour la guerre ,pour tuer, je suis écœuré ,il y a certainement d’autres solutions mais plus onéreuses, voila tout, pauvres animaux et sales humains !
    La cruauté au service du mensonge

  • noonoo12

    Le but n’est pas seulement de mesurer la radioactivité au sol c’est juste un prétexte, sinon on n’aurai envoyé des animaux beaucoup moins onéreux que des singes.
    Le but est d’analyser et de disséquer ces animaux à leur retour pour voir l’effet des radiations sur un organisme proche de l’homme, les résultats ne seront pas forcément connus d’ailleurs, seuls les résultats des mesures le seront… et encore.

  • Tex

    C dégueulasse, que les humains assument leurs conneries seuls!
     
    Mais ce n’est pas pour mesurer la radioactivité, C certainement pour expérimenter des produits et pour mesurer leurs effets….Bande de salopards….Les animaux ne subissent pas encore assez les conséquences de notre incurie???Faut qu’on en ajoute, encore et encore??
    Mais que ça pète qu’on n’en parle plus! :bomb: :bomb: :bomb:

  • champlottine

    ensuite les pitits sangliers vont être chassés et qui va les bouffer ? :D
    ensuite nous apprendrons l’arrivée d’une nouvelle bactérie…mutante bien sur… !
    et puis tralalala…
    et si le singe descendait de l’homme ?