Un nouvel appel en faveur d’une stratégie européenne pour les sans abri…

A intervalles réguliers, on s’inquiète de la misère, de la précarité, et des sans abri… Messieurs les parlementaires, cessez de parlementer et AGISSEZ!..

Réunis sous un froid glacial à Strasbourg pour une nouvelle session plénière, les députés européens ont débattu lundi 13 février autour d’un premier thème largement d’actualité : la situation des sans-abris en Europe.

En présence du commissaire européen Michel Barnier, les eurodéputés ont appelé à une stratégie européenne de lutte contre le sans-abrisme et contre le gaspillage alimentaire, la prolongation du programme européen d’aide alimentaire et un meilleur accès aux services sociaux d’intérêt général, afin de lutter contre l’exclusion sociale.

Dans un entretien à Toute l’Europe, le député européen belge Frédéric Daerden est revenu sur le débat et la création d’un fonds spécial pour venir en aide aux sans-abris.

(…)

Définition européenne du seuil de pauvreté

Une personne est considérée comme menacée de pauvreté si elle vit avec un revenu inférieur à 60 % du revenu médian dans son pays.

(…)

L’Union européenne compte plus de 80 millions de personnes menacées de pauvreté, parmi lesquelles 20 millions d’enfants et 8 % de la population active.

(…)
Pour lire la totalité, cliquer ICI

Source : europarlement.touteleurope.eu vu sur Sos-Planète

29 commentaires

  • yael

    Alors en ce qui concerne la françe sur le sujet c’est encore du foutage de gueule quand je lis qu’un conseiller de Nicolas Beurrrrrrrrrrrrrrrrrouach veut arrêter le RSA pour les personnes sans emplois expliquez qui ça va aider??? Des millions de gens se retrouve sur le carreau au chômage tout les jours il n’y plus de boulot nul part… Là pour le coup on va se retrouvé à la rue encore plus rapidement!!!!!!

    http://www.rmc.fr/editorial/155187/enlever-le-rsa-aux-chomeurs-pour-stopper-lassistanat/

  • Bouffon

    C’est bien mou, tout ça…
    le point de basculement entre la précarité et la misère. ça c’est la base.

  • ratgana

    On va commencer par rémunérer la personne sur cette photo à hauteur de 10% du salaire mensuel d’un footballeur à titre de dédommagement, étendez et généralisez l’action et on ne parlera plus de pauvreté.

    • Doudin Patrick

      + 10/% des retraites de députés +10% des retraites des sénateurs + 10% des retraites des anciens présidents+ 10 % des revenus des PDG + 10 % des rémunérations des banquiers + 10 % des actionnaires de toutes les entreprises destructrices des 3 éléments… merde j’arrête car la je deviendrais méchant….

  • À cela on ajoute tous les migrants qui viennent en rajouter une couche, on prend aussi en compte que cette même union européenne à volontairement mit en danger des associations en réduisant de manière tragique des aides alimentaires et les aides en général pour les plus démunis, et ils nous font ce cinéma? Mais c’est une blague pour tenter d’être plus crédibles aux yeux des populations?

  • Tex

    Faudrait peut-être tout simplement empêcher les délocalisations des entreprises, protéger notre commerce et recréer du travail en France…

  • champlottine

    Monsieur Sarkozy,
    pourquoi ne baisseriez vous pas votre salaire ne serais-ce que d’10 %, dîtes à tous vos ministres d’en faire de même.
    pourquoi ne pas loger les personnes en difficulté dans vos locaux flambants neufs vides !!! ah non pardon, les petites souris y sont déjà loties…!
    voyons 1000 euros c’est déjà beaucoup trop pour vivre ! pas besoin de tous ça !
    et si vous donniez une de vos Rolex pour en faire don à un SDF ? Non ! vous ne mangez pas de ce pain là ! vous préférez amander les pauvres personnes qui fouillent dans les poubelles !!! ben oui c’est vrai, une petite sourie ça mange beaucoup !
     
     

  • Maverick Maverick

    En gros, c’est le Schengen de la misère … Après, il suffira d’ajuster la norme européenne pour décider qui est pauvre. Déjà qu’avec le coup des impôts, on s’est bien fait avoir… L’état continnue encore et toujours de démissionner et de déléguer ses responsabilités à l’Eurocratie.

  • Lisez donc le livre de Patrick Declerck « Le sang nouveau est arrivé? L’horreur SDF »
    Voici la préface de l’auteur :
    « Clodo est là pour enseigner cette terrible vérité : la normalité est sans issue. Sous le masque bienveillant de nos démocraties se cache cette totalitaire injonction : Citoyen sera productif ou lentement, et sans bruit, mis à mort.
    Qu’on ne s’y trompe pas. La souffrance des pauvres et des fous est organisée, mise en scène, nécessaire. La République tout entière verse des larmes de crocodiles à la mémoire de nos chers disparus de la rue. Clodo  vivant embarrassait; voici son cadavre, garanti pur misérable hypothermique, déclaré d’utilité publique. »

    Alors les grands messes, européennes ou non … mettre sous le nez des citoyens ce qui risque de leur arriver les maintient, pour la plupart, dans la passivité.