Tuer plus pour payer moins : Une nouvelle niche fiscale pour les chasseurs …

Les scandales financiers dus à la mauvaise gestion de la nature coûtent chaque année au contribuable des centaines de millions d’euros. Il faut y ajouter la surenchère de cadeaux électoraux aux chasseurs : cette fin de semaine, les sénateurs examineront le projet de loi du député Jérôme Bignon. Au cœur de cette loi se niche… une nouvelle niche fiscale pour les chasseurs, cette caste peu connue des privilégiés de France…

Bientôt, les terrains aménagés pour les parties de chasse se verront défiscalisés. Cela n’est qu’un des petits et grands cadeaux électoraux dont le lobby chasse va bénéficier.

Privilégiés secrets des responsables politiques, qui se gardent bien de le claironner, les chasseurs vont être gâtés : outre la défiscalisation de leurs terrains de chasse, ils bénéficient depuis cette année d’une nouvelle espèce animale classée gibier (la bernache du Canada) et de la levée du moratoire sur deux espèces, l’eider à duvet et le courlis cendré, qui est pourtant issu d’un accord entre les chasseurs et les associations de protection de la nature réunies lors de la table ronde chasse. La chasse en enclos est désormais ouverte même par temps de neige, pour que leurs propriétaires puissent continuer à s’enrichir, et que les amateurs de gros tableaux de chasse puissent se défouler en tuant des dizaines de sangliers, de cerfs ou d’oiseaux, fussent-ils d’élevage.

Déjà en 2008, la Loi Poniatowski, avait créé un précédent en défiscalisant les chasses commerciales. Cette fois, deux propositions de loi chasse sont actuellement en discussion, celle de Jérôme Bignon, président du groupe chasse à l’Assemblée Nationale, et celle de Pierre Martin, président du groupe chasse au Sénat. Tous deux UMP, ils présentent deux textes pratiquement similaires. Et pour cause, ils ont tous les deux été rédigés par la Fédération Nationale des Chasseurs…
Chacun de ces textes a été adopté dans sa « chambre d’origine ». Mais pour des raisons de cuisine interne à l’UMP, c’est la proposition de Jérôme Bignon, candidat dans sa circonscription de la Somme aux élections législatives de mai, qui a été retenue pour être soumise dès cette semaine au vote du Sénat.

Dans un contexte économique calamiteux, l’État français prévoit pourtant un budget de plus de 200 millions d’euros* d’amendes chaque année pour faire face à des contentieux, uniquement à cause de sa mauvaise gestion de l’environnement. Ces infractions environnementales représentent 17 % des contentieux engagés contre la France. Les plus importants concernent l’eau, les déchets et la biodiversité, comme l’insuffisance de la protection du grand hamster et de bien d’autres espèces. De plus, la chasse génère des finances souterraines outrancières sur lesquelles l’État ferme les yeux.

L’ASPAS dénonce cette braderie de notre patrimoine naturel, et attend qu’enfin, notre pays se dote d’une législation forte pour protéger la nature.

L’ASPAS s’élève contre les petits marchandages contre nature entre les patrons de la chasse française et le chef de l’État, qui les a reçus hier, soit, rappelons-le, tout juste une semaine après un nouvel et tragique accident de chasse qui a coûté la vie d’un enfant de 12 ans.

Il est nécessaire que soit engagée une révision totale de notre système cynégétique archaïque, dangereux et dispendieux, qui est la honte de l’Europe.

Contact presse : Pierre Athanaze – Président de l’ASPAS
tél. : 06 08 18 54 55

* Source : Rapport d’informations fait au nom de la commission des finances sur l’application du droit communautaire de l’environnement, 12 octobre 2011, par Mme Fabienne Keller, Sénateur.

Source ASPAS-NATURE via TerreSacree

29 commentaires

  • Nevenoë Nevenoë

    « Une nouvelle niche fiscale pour les chasseurs … »
    Le titre est complètement hors de propos car cette niche ne va pas profiter aux chasseurs mais aux propriétaires de grandes propriétés qui pourront augmenter leur bénéfices. Ceci s’ajoute aux réductions d’impôts dont bénéficient les sociétés de type « groupement forestier ». Ainsi ce sont les gros propriétaires qui en bénéficient et eux seuls.
    Les chasseurs quant à eux payent très cher le droit de chasser : entre 1 000 et 2 000 euros par an, alors que nous avons besoin d’eux pour faire face à la surpopulation de sangliers et de renards entre autres …
    Outre le permis de chasse ils doivent acheter des bracelets, chaque bracelet leur donnant le droit de tuer un animal bien précis et le nombre de ces bracelets est bien entendu limité. Le coût d’un bracelet sanglier est parfois à plus de 100 €.

    • voltigeur voltigeur

      Je n’ai pas entendu parler de bracelets pour sangliers chez nous (Var)
      pour les chevreuils oui..
      Quand au titre…c’est celui d’ASPAS.. ce qui est surtout visible c’est qu’à chaque élection,
      on s’attire les bonnes grâces des chasseurs qui sont nombreux….
      Reste à savoir s’ils vont être dupes de ces manœuvres, car entre le permis, les munitions,
      les bracelets, et tout les frais, c’est une « passion » qui coûte très cher. (Quand on aime on ne compte pas(?))
      De toutes les façons, je ne m’exprimerai pas la dessus, je suis contre la chasse.

      • Nevenoë Nevenoë

        Je répète : les chasseurs n’en tireront rien la plupart des chasses se déroulant hors enclot. Seuls les grands propriétaires vont en bénéficier …

      • voltigeur voltigeur

        Et où est le souci? ce sont toujours les riches qui tirent les marrons du feu non?

      • Nevenoë Nevenoë

        Oui mais le titre et tes propos font penser que ce sont les chasseurs qui en bénéficient.

      • Maverick Maverick

        Je suis d’accord avec Nevenoë : c’est plus une niche fiscale sur le foncier qu’un cadeau aux chasseurs. Et je voudrais signaler aussi que :
        – Souvent les chasseurs connaissent mieux la nature que la plupart des écolos. Heureusement, sinon ils rentreraient bredouille, :)
        – Certaines sociétés de chasse ont collaboré avec des apiculteurs pour re-vitaliser leur domaine (pollinisation = meilleure flore = gibier),
        – Même si c’est une niche fiscale, au moins les terrains concernés seront dans une certaine mesure préservés d’autres activités humaines (contruction, agriculture), ce qui n’est pas un mal non plus ;)
        Bref : cessons de râler systèmatiquement dés qu’il est question de chasse et des chasseurs, SVP.

        Je précise que même si je ne suis pas contre la chasse, je préfère de loin le paintball : le gibier peut se défendre, et les rôles peuvent très vite s’inverser :)

      • Floydd

        Les chasseurs connaissent parfois assez bien les espèces gibiers, mais connaissent généralement très mal la Nature.
        Trouve moi un chasseur (en vrai pas avec Google sous la main) qui connaît le pipit farlouse (oiseau  très commun) …

      • Tex

        Le pipi de tarlouze???  mdrrrrr

      • Maverick Maverick

        @ Tex : Le Titi de Partouze (c’est le petit oiseau de de DSK) ;)

        @ Floydd : On s’écarte du sujet (la niche fiscale), mais bon… Je n’ai pas dit non plus que les chasseurs sont des ornithologues émérites. Mais si ils connaissent les espèces qu’ils ont le droit de tirer et qu’ils foutent la paix aux autres, c’est déjà bien. En attendant, pas besoin d’être soi-même chasseur pour bénéficier de cet avantage fiscal, ou alors c’est qu’on a les moyens de mettre du caviar au lieu du plomb dans ses cartouches… Le chasseur moyen ne va pas en profiter des masses ?

  • pokefric pokefric

    Sérieux, ça commence à bien faire la ! :pissedoff:
     

  • nancy

    de toute façon les chasseurs ne mérite aucun privilége ! Nous devons arrêter de faire souffrir le monde animal !!!!! Notre société se gave sur le dos d’innocent… On peut être écolos et faire attention de sauvegarder la planète, ce ne sera pas utile tant que nous continuerons à manger à tuer à maltaiter et à ignorer ce monde magnifique qu’est la terre, ce monde et son peuple légitime qui n’est pas l’homme virus que nous sommes pour l’instant… Nous devons changer!

    • Nevenoë Nevenoë

      La vache : tu viens de nous sortir un maximum de lieux communs en moins de 5 lignes !
      CA demande beaucoup d’entrainement ?

      • Maverick Maverick

        @ Nevenoë : Laissez tomber … C’est le genre à aller caresser les oursons au lieu de se demander où est leur mère (qui en général n’apprécie pas du tout qu’on se trouve à proximité de ses petits, ou même entre elle et eux, je le rappelle).

      • roulletabille roulletabille

        Moi j’ai vus qu’ils les élèvent pour pouvoir tirer dessus,j’ai même assister au lâchage de cailles et autres volatiles et ainsi vus comment  les tirer plus facilement.
        Si c’est les chasseurs qui sont la base de l’équilibre alors que sont des bouchers ?
        Empoisonnés par les pesticides,mais nourris pour être chassés,la chasse un SPORT ?
         

      • voltigeur voltigeur

        S’il y avait une bonne gestion de la chasse, ils feraient comme dans certaines régions
        ne pas chasser pendant deux ou trois ans, le temps que les animaux aient repris possession
        du territoire. Les élever pour les lâcher la veille de la chasse est encore un non sens.
        Autant chasser dans un poulailler.
        Quand aux chasseurs défenseurs de la nature……. j’ai ramasser à l’occasion d’une balade
        deux sacs de cartouches!! pourtant ils ont obligation de les ramasser, ils s’en battent les c****es
        Et ce sont ceux là qui ouvrent leurs becs le plus grand.
        Les vrais bons chasseurs respectueux du gibier et de la nature est une espèce en voie
        de disparition.
        je ne parle même pas de l’état de certains de leurs chiens. Enfermés toute l’année et sortis juste pour la chasse…
        Impossible de les arrêter pour certains tellement ils ont peur!
        Bon j’arrête car c’est un sujet qui me fait bouillir, je le vois tout les jours…..

      • Bouffon

        Moi j’ai vu des chasseurs qui on tirez sur des femelles enceinte perdre le licence et des chasseurs virer de leur club parce qu’il visait la tête plutôt que le cœur. J’ai aussi vu des chasseurs sans arme qui traitait les non-chasseur de sauvage irrespectueux de la nature.
        Faut de tout pour faire un monde.
         

      • Tex

        Nevenoe :
        Ce sont certes des lieux communs mais qui ne semblent pas être si communs que ça… les actes de la plupart des gens allant à leur encontre….ça fait donc du bien de les rappeler…

  • cédric

    Et oui la chasse est un lobby puissant et les lois pour la réglementer son absurde (sans compter les vides juridiques

    • Nevenoë Nevenoë

      Sauf que là les chasseurs ne sont pas concernés : il va falloir apprendre à lire et surtout à comprendre ce qu’on lit …

      • Floydd

        La bernache, l’Eider, le courlis, la chasse en enclos par temps de neige … ça concerne pas les chasseurs ? La paille, la poutre … je te fais pas un dessin.

      • Maverick Maverick

        @ Floydd : Le chasseur moyen n’est pas un propriétaire terrien avec suffisamment de foncier pour bénéficier de cette mesure fiscale. On parle du 1 % de chasseurs les plus riches, là .

  • Tex

    Je suis contre le fait de tuer pour s’amuser… tuer pour une prétendue régulation, c’est juste une bonne excuse pour faire semblant que, tuer on n’aime pas ça, mais qu’on y est bien obligés… ben oui, que voulez-vous, on se force!
    Que ferait la nature sans les hommes…la pauvre, quelle cata quand on ne sera plus là
    (C pour bientôt!!!)
     
    J’ajoute que les élevages industriels et le nouveau mode d’abattage que les dhimmis ont instauré chez-nous sont 10x plus odieux que la chasse….
     
    Bon, voici qui résume bien la chasse et les chasseurs….je ne m’en lasse pas!
    http://www.youtube.com/watch?v=vH2GdDrJpKg :rotfl:

    • Maverick Maverick

      Il y aurait bien un autre moyen pour réguler les populations, c’est de réintroduire le loup. Mais là, je vais encore me faire des amis :)

      • Cédric

        Je ne suis pas contre la réintroduction du loup, au contraire !
        Fini les balades nocturnes, et on verra enfin les gogos « anti-armes » et « anti-chasse » se faire des balades en forêts… muni de fusils.
        Car on a beau dire que les animaux évitent la plupart du temps les Hommes, ce qui est vrai, mais il ne faut pas perdre de vu que des attaques de loups envers l’Homme ont déjà eu lieu.

        Oui, je suis pour une Nature vraie, sans suppression de ses prédateurs. Mais non, je ne suis pas anti-chasse, ni anti-arme, car se sont des combats inutiles. Il ne faut pas perdre de vue la nature humaines, de nombreuses études scientifique nous montre que nous ne sommes pas mieux que les animaux.
        Je ne suis pas pour une réglementation plus ferme de la chasse, mais pour la réglementation actuelle APPLIQUEE pour tout le monde.
        Nombre de tueurs, se disant chasseurs, tuent au delà des limites réglementaires, ne respectent pas la Nature, et comble du tout, ne payent pas leurs licences, tout ça pour des voies électorales, ou par intimidations.

      • Maverick Maverick

        On est d’accord que c’est pas le fusil qui fait le chasseur … Malheureusement, les journalistes ne savent rien proposer d’autres que le classique derby « Viandards / Pastèques : 1 partout, la balle au centre, on entame les prolongations ».

        (Une Pastèque, c’est Vert dehors, rose dedans ;) )

      • Nevenoë Nevenoë

        Bien d’accord : voici de sages paroles

      • Tex

        Bien sûr, le loup et l’ours!
        Mais pour ça il faut que l’humain leur laisse un peu de place pour vivre!
        les loups ont peur des hommes (on les comprend!!) mais les ours c’est beaucoup plus dangereux, il faudrait s’y habituer, renoncer à notre toute puissance… pour moi, ce n’est pas un problème.