Rien n’est joué pour le gaz de schiste…

La question est importante car les bruits les plus divers courent à ce sujet et peu de gens sont au courant de la vérité.

La majeure partie de la population, « n’a jamais entendu parler des gaz de schiste », d’autres sont inquiets, et d’autres, bien plus nombreux, croient savoir qu’à présent « le risque est écarté » car le Gouvernement a interdit la fracturation il y a plusieurs mois et « ce fut une belle victoire écologique ». Mais la vérité est bien différente.

(…)

10 raisons de s’opposer à l’exploitation des hydrocarbures de schiste

1 – Même encadrée et contrôlée, l’exploitation des hydrocarbures de schiste présente des risques de pollution irréversible des nappes phréatiques.

2 – Même encadrée et contrôlée, l’exploitation des hydrocarbures de schiste aggrave la pollution atmosphérique.

3 – Il n’existe pas de stations d’épuration adaptée au traitement des rejets de ces exploitations (métaux lourds, éléments radioactifs).

4 – Des séismes dus à la fracturation ont été observés.
5 – Pour obtenir une production significative, un très grand nombre de forages est nécessaire entrainant avec les infrastructures associées (routes, canalisations) une destruction considérable de terres cultivables et des paysages.

6 – L’exploitation nécessite de très importants prélèvements d’eau souvent incompatibles avec les ressources des territoires concernés.

7 -Pour une même quantité d’énergie produite, l’impact des hydrocarbures de schiste sur l’émission des gaz à effet de serre est plus important que pour le charbon, principalement à cause des inévitables fuites de méthane.

8 – Les hydrocarbures non conventionnels ne viendront pas en substitution d’autres sources, mais au niveau mondial s’ajouteront aux ressources conventionnelles entrainant une aggravation du réchauffement climatique.

9 – La mise à disposition de ces réserves fossiles entraînera un retard dans le développement des énergies renouvelables.

10 – La mise à disposition des hydrocarbures de schiste retarde notre adaptation à l’inéluctable épuisement des réserves fossiles.

Les Collectifs NON aux gaz et pétrole de schiste Ile-de-France et Seine et Marne

[…]

Auteur : Sylvie Simon

Source et suite de l’article : www.altermonde-sans-frontiere.com
via TerreSacree

4 commentaires