Liberté du web menacée : C’est pire que vous n’imaginez

Promis, nous allons continuer à nous battre coute que coute!!! Et que l’info continue plus que jamais!!!!

http://mediascommunication.files.wordpress.com/2011/11/lien-social.jpg

– Tout le monde a entendu parler de la fermeture du site Megaupload par le FBI, qui a provoqué une levée de boucliers des géants du net : Google a fait circuler une pétition signée par 7 millions d’internautes et Wikipédia a fermé son site pendant 24 heures. Les Anonymous, hackers de génie, ont déclaré la cyberguerre : Dès le blocage de Megaupload, ils ont attaqué et mis hors service le site du gouvernement américain, celui du ministère de la Justice, et du géant Universal Music. Puis, Nicolas Sarkozy ayant eu l’idée fort opportune de se réjouir à haute voix de la fermeture de Megaupload, et c’est le site de l’Elysée qui a été piraté pendant quelques minutes, ainsi que celui d’Hadopi…

– Tout le monde a entendu parler des projets de loi SOPA « Stop Online Piracy Act » et PIPA (et PIPA (Protect Intellectual Property Act ), qui devaient être débattues au sénat américain le 24 janvier. Manifestations à New-York, levées de boucliers du web… au point que le débat a été reporté à « une date ultérieure » par les sénateurs américains.

– Mais tout le monde ne sait pas ce qui se passe dans la blogosphère depuis quelques mois…

Au moment où je publiais le billet « Ces blogueurs qui font trembler les dictateurs« , je n’imaginais pas à quel point cette vérité était bien intégrée par le monde médiatico-politique.

Dont extrait :

« Doit-on y voir un phénomène sociologique qui vient compenser l’échec du journalisme « officiel » ?

Ce journalisme, d’ici ou d’ailleurs, qui se fait souvent le porte-parole naïf ou complice de la désinformation entretenue par les puissances politico-financières, lobbies et communicants rémunérés pour manipuler l’opinion à coups de sondages et messages [non] subliminaux.. »

Mais bien sûr..

« 2011 aura été l’année des printemps…Ceux notamment de la révolution Tunisienne, Egyptienne, qui ont commencé sans leader d’opposition, dans la rue.

Twitter, Facebook, les blogueurs, ont eu un rôle majeur, permettant d’allumer parfois la mèche ou de relancer le mouvement populaire, mais surtout d’informer le monde des événements quand les médias officiels sont muselés par les dictatures ou en sont complices. »

 


Blogueur égyptien arrêté (AFP)

 

Le blogueur gêne le politique et dérange le journaliste

Le blogueur a une liberté de ton que n’a pas le journaliste.

Il n’est pas tenu au même niveau d’investigation même s’il peut se l’imposer.

Mais surtout, il est (était ?) presque aussi lu que les vrais journalistes. Dans ce sens, il fait concurrence au journalisme officiel, qui s’agace de devoir partager la page de recherche Google sur DSK ou Sarkozy avec une multitude de blogueurs qui n’ont même pas leur carte de presse !

Quant aux politiques, ils prennent conscience du phénomène de révolte citoyenne qu’expriment les blogueurs, avec une liberté de ton qui brave la langue de bois et ce, en partie grâce aux printemps arabes, qui ont dirigé les projecteurs sur ces « blogueurs » qui dérangent les dictateurs. En disant ceci, je ne me compare nullement à eux, qui ont véritablement participé à des révolutions, bravé censure et emprisonnement et ce, sans couvert d’anonymat.

La fin de la liberté proche ? Plusieurs signes qui ne trompent pas..

Entre la fin 2011 et ce début d’année 2012, plusieurs signaux ont annoncé le glas de la liberté d’expression du citoyen, SI elle n’était pas « adossée » à des lobbies ou des capitaux.

1D’abord, vers la fin de l’année, toutes les plateformes de blogs des médias ont supprimé l’indexation des billets des blogueurs : 20minutes.fr, nouvelobs.fr..

2- Certains ont même instauré une modération sauvage des textes et des commentaires, via un prestataire extérieur appelé Netino (plateforme de modération fonctionnant comme un centre d’appels) qui vous rejette des vers de Rimbaud au motif « insulte » (véridique, preuve à l’appui) et met la diffamation (pourtant bien définie par art. 34 de la loi du 29 juillet 1881) à toutes les sauces pour pratiquer de la pure censure d’opinion. Ils ont même inventé le délit de « potentiellement diffamatoire » pour justifier leur censure abusive. Mais la rhétorique du censeur n’ayant pas de limites, quoi de mieux que de frapper un pamphlet du sceau de la « diffamation » ?

3
Ensuite, France Télévisions a supprimé purement et simplement sa plateforme de blogs.

4- Récemment, lepost.fr a fermé pour laisser la place au Huffington Post : Le post était la dernière plateforme participative (hormis Agoravox) qui était offerte au citoyen pour s’exprimer librement, sous réserve que ce ne soit pas de l’injure ou de la (vraie) diffamation : Coup de gueule, opinion, pamphlet, buzz..
La direction du Huffington Post a « choisi » ses blogueurs (Des célébrités comme Rachida Dati (..) et d’autres, moins connus..).

Quand on rapproche ces événements des projets de Lois PIPA et SOPA aux USA, on perçoit clairement un vent de censure qui souffle sur la planète, une volonté insidieuse de restreindre la liberté d’expression sur le web.

En effet, à titre d’illustration, le projet de loi SOPA (« Stop Online Piracy Act ») prévoit d’imposer le blocage des sites web « facilitant » le piratage.

Vous avez noté le mot « facilitant’, porte ouverte à tous les abus. Comme le « potentiellement diffamatoire ». « Ce n’est pas forcément le cas, mais dans le doute, et comme votre opinion ne nous plaît pas, on vous censure.. »

Etre naïf ou paranoïaque : Choix Pascalien.

Agoravox : Dernier baston de la liberté d’expression sur le web en France ?

Il reste peu de bastions, pour nous « rédacteurs citoyens » sans carte de presse, qui ne sommes pas cooptés par les financiers, les lobbies et les puissants… Agoravox est vraiment le dernier.

Deux inconvénient à cela :

-Un seul site participatif, c’est un monopole.

-Qui nous garantit que demain, Agoravox ne subira pas des pressions, des menaces de plaintes, l’obligeant à recourir comme le nouvelobs à Netino, la société de modération aux plateformes OffShore ?

Les blogueurs ne font pas peur qu’aux dictateurs, de toute évidence.

Source: agoravox.fr

22 commentaires

  • lmlt

    très grave en effet… j’ai peur que ça arrive plus vite que prévu…

  • VOYAGEUR

    Etre naïf ou paranoïaque : Choix Pascalien.
    Agoravox : Dernier baston de la liberté d’expression sur le web en France ?
    Il reste peu de bastions, pour nous « rédacteurs citoyens » sans carte de presse, qui ne sommes pas cooptés par les financiers, les lobbies et les puissants… Agoravox est vraiment le dernier.
    Deux inconvénient à cela :
    -Un seul site participatif, c’est un monopole.

    -Qui nous garantit que demain, Agoravox ne subira pas des pressions, des menaces de plaintes, l’obligeant à recourir comme le nouvelobs à Netino, la société de modération aux plateformes OffShore ?
    Les blogueurs ne font pas peur qu’aux dictateurs, de toute évidence.


     
    ouchaaaaaa
    chuis EXPLDR



  • Tenez nous au courant, lorsque vous aurez subis des pressions…. Ce que je ne souhaite pas….. Si c’est la cas, les moutons mordrons….µPourquoi ??  Parce qu’on a la rage.   La rabia del pueblo.

  • willy74150

    le jours ou ça arrive chez nous je coupe internet . j’irais au mac-do à 500 m de chez moi pour surfer gratuitement … je m’en suis passer dans ma jeunesse alors pas de souci  :phone:

  • pokefric pokefric

    Dictature démocratique, enfin, ce qu’il en reste….
    Museler l’opinion et minimiser les réaction au maximum de leurs possibilités,voila ce qu’ils veulent tous,autant les uns, les unes que les autres……..
    L’heure est extrêmement grave,la parole est une arme qu’ils ne peuvent supporter……
    Domination impérialiste ,des gouvernements aux grands pieds,des peuples de fourmis…

  • al

    désolé mais lepost.fr pratiquait allègrement le point 2 !!! Donc pour la « vraie » diffamation, ils étaient à l’image des autres censeurs. D’ailleurs le site appartient au Groupe Le Monde, c’est tout dire…

    bref, ces sites sont de vraies merdes, tout comme twitter et facebook dont les seules véritables utilités sont dans celles de ceux qui les ont crées et nous les imposent 150 fois par jour !!! Cela ne sert qu’à espionner et tout connaitre des habitudes, pensées et relations de ceux qui s’y connectent, même s’il n’est pas indispensable de se connecter à ces merdes pour que les agences de renseignements et d’espionnage savent tout de nos faits et gestes (avec entre autre la géolocalisation dans les téléphones) !
    Bref, j’incite tout le monde à boycotter tous ces sites, les radios et les Tv qui en font la publicité de façon totalement illégale (j’ajoute également les produits Apple dont on ne rebat les oreilles à longueur de journée)…

    Posez-vous juste la question comment et pourquoi des marchés mondiaux sont dominées par un ou deux acteurs, que ce soit dans les moteurs de recherches, les fabricants de système d’exploitation, de réseaux sociaux…
    Un peu comme si il n’y avait que 2 manufacturiers automobiles pour les 7 milliards d’habitants…
    Réfléchissez un peu, la réponse est tellement évidente…

  • A.Caporale

    Et ça changerait quoi qu’il n’y ait que 2 fabricants de pneumatiques ?

    • al

      « manufacturiers automobiles » = constructeurs, pas manufacturiers pneumatiques !
      ça ne changerait pas grand-chose sauf qu’un marché mondial qui est partagé par 2 ou 3 entreprises n’a absolument rien de normal !!! Ce sont donc des « domaines protégés » ou l’entrepreneur lambda n’ aucune chance de tenir le moindre rôle important. Il sera racheté ou éliminé dès qu’il atteindra la taille « critique ». Et ceux qui crois aux contes de fées peuvent s’endormir avec la biographie de Zuckerberg ou de l’eugéniste Bill Gates…

  • MONSIEUR ANTIMOUTONS NE S EST JAMAIS enregistré a tout ses sites de merde,il n a que msn et il y est tres rarement,il ce connect via hotspot,il est heureux commeca ,j’espere que sa va durer le plus longtemps que possible votre,parceque apres ont sera tous tondue et seigné a bloc,ont ne saura plus ce qui ce trame,

  • xeo

    Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d’Internet, bien qu’elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m’inquiète. Je redoute que dans 10 ou 15 ans elle vienne me voir et me demande : “Papa, où étais-tu quand ils ont supprimé la liberté de la presse sur Internet ?”

    (mike godwin , 1996, createur de freenet ..)

    • Maverick Maverick

      La liberté, c’est d’abord dans la tête. Et ne le lachez pas trop vite sur la toile, les réseaux ne sont pas toujours bien fréquentés. Inscrivez-le à une communauté Linux, qu’il se fasse déjà les dents avec Linux (logiciels libres) et de la programmation (comme participer au portage d’un jeu, ou aller voir dans le code source des programmes). Avec les Communautés du Libre, il aura accès à des tutoriels, de la documentation, les forums, des jeux … Tout gratos et légal. (Tant qu’il ne fait pas de téléchargement ou de piratage).
      Sinon, les histoires de cryptographie (les espions, les codes tout ça), ça peut être amusant aussi : C’est la NSA (National Security Agency US) qui fait ça :)
      http://www.nsa.gov/kids/

      Pour le moment, je n’ai pas trouvé d’équivalent en français, mais vu nos technocrates, ça m’étonnerait que ça existe . Je n’ai pas vraiment cherché non plus; les miens sont encore trop jeunes pour ça.

  • vanvoght

    vous vous affolez pour rien les moutons . il y as dejas un systeme de remplacement dont nous allont surement entendre parler bientot .
    et ce serait un jeune americain de 14 ans qui l’as mis au point .
    tel le phenix renaissant de ses cendres un nouvel internet vas arriver . sans adresses IP sans aucuns moyens de vous retracer . et surtout GRATUIT .
    je suis ça de tres pré et si vous n’en avez pas de nouvelles je vous placerais les liens .
    courage ,  » ils  » ne nous museleront pas . comme disait leo , nous seront les chiens qui se decolierisent .

  • Maverick Maverick

    Ca peut exister, mais c’est l’aventure, c’est pas l’Internet pépére d’aujourd’hui :

    http://owni.fr/2011/09/12/le-wifi-un-bien-commun/

    Alors ? Au lieu d’acheter un deuxième ordi pour jouer à Zorro avec les Anonymous, si vous le faisiez pour ça ? Pour un véritable Internet partagé et collaboratif ?

  • Jean Neymard

    Qu’est ce qu’il faut comme matériel pour être un maillon efficace d’un réseau internet alternatif. et combien çà coute? quelle portée efficace nécessaire.
    j’ai juste acheté une carte wifi 1w type alfa, une antenne yagi, à tout péter on a quoi à peine 10km dans une seule direction.
    j’ai vu des boosters 1 ou 2W.
    pour remailler le territoire sans surcharger les mailles interurbaines peu nombreuses faudrait 30-40km de portée peut etre ?
    Si yen a qui ont quelques liens sur l’idée d’un internet autonome
    quelqu’un s’est intéressé à commotion ?

    • Maverick Maverick

      Commotion est sponsorisé par le Département d’Etat US.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Commotion

      Il y a des communautés actives en Espagne (Barcelone ?) et à Berlin (Freifunk) plus d’infos sur le Wifi libre et les hackerspaces à
      http://owni.fr/?s=hacker

      (Pour commencer)

    • Maverick Maverick

      Partir de Owni.fr est pas mal, pour trouver des liens et commmencer à débroussailler le sujet. Il y a des vidéos sur le 28c3 sur YouTube, Daily Motion… 
      Sinon, pour le matos, il vaut mieux déjà rejoindre un team, ou voir ce qui est préconisé ou utilisé par les gens du Chaos Computer Club, par exemple. Ca aidera pour le choix et la mise en oeuvre. Il doit y avoir moyen de réutiliser une vieille « Box », ou des programmes qui permettent de simuler un routeur en mettant une deuxième carte WiFi dans le PC « libre », ou de s’en servir comme serveur/box, ce genre de trucs. De toutes façons, il faut rejoindre (ou s’affilier à) un groupe pour partager les connaissances et les ressources sur une plate-forme technique commune, c’est l’idée de base du réseau.
      Je m’y lancerais bien, mais étant chômeur de longue durée hébergé chez mes parents, ça va pas le faire si je transforme le salon en succursale de Surcouf. Déjà que je suis limité au surf « Kasher » et un seul portable …  :(  
      Vivement que je puisse sortir ma soucoupe volante du garde-meubles … 

      En tout cas, les CCC (Chaos Computer Club, les allemands) sont une référence, et ne seront probablement pas trop rancuniers à propos du « Concombre »… (un pigiste de la DST qui a causé bien du tort au hacking français). Je ne donnerai pas son nom, mais il est connu, et chez http://www.zataz.com, les anciens de la rédaction devraient se souvenir ?).

      Peut-être à un de ces jours sur un autre réseau …

  • Maverick Maverick

    Pour info :
    http://www.google.com/policies/
    Youtube, Google, FaceBook, … toutes vos habitudes et votre vie privée sont compilées, sous le prétexte de « faciliter votre vie numérique ». A vous de voir …

  • vanvoght

    cool , les pros . continuez comme ça , ont vas les baiser ces enfoirés . un immence reseau wifi qui couvrirait toute la planette . c’est ça l’avenir .
    moi j’y connais rien , mais je suis sur que c’est possible .