Loi d’Interdiction de la fracturation hydraulique en Bulgarie…

Ils n’ont pas fait comme les Polonais après la visite d’ Obama les Bulgares, ils ont compris le danger et carrément interdit la fracturation hydraulique ……..

C’est une décision qui « interdit l’application de la technologie de fracturation hydraulique pour l’exploration et / ou l’extraction de pétrole et de gaz sur le territoire de la République de Bulgarie ».

SOFIA – Le parlement bulgare a interdit mercredi la technique de fracturation hydraulique pour l’exploration et l’extraction des gaz et huile de schiste, répondant aux inquiétudes de la population concernant ses effets sur l’environnement.

Des députés ont adopté une résolution qui interdit l’utilisation de la technique de la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’extraction de gaz et d’huile de schiste dans le pays et dans ses eaux territoriales de la Mer Noire.

Toute violation de cette résolution sera sanctionnée d’une amende de 100 millions de leva (50 mln EUR) et d’une confiscation des équipements utilisés.

La résolution a été adoptée par 166 voix pour, 6 contre et 3 abstentions.

La fracturation hydraulique représente actuellement la seule méthode d’extraction de gaz de schiste.

Elle est interdite en France par une loi adoptée en juin. Cette technique controversée consiste à fracturer la roche à grande profondeur (1.500 à 3.000 mètres) avec un mélange d’eau, de sédiments et de produits chimiques projeté à haute pression, afin de libérer les hydrocarbures.

Le gouvernement bulgare a retiré mardi à la compagnie américaine Chevron une première autorisation accordée en juin d’explorer et d’extraire du gaz de schiste dans le pays, évoquant l’insuffisance de données garantissant la protection de l’environnement.

Le Premier ministre Boïko Borissov a justifié cette décision par un souci des intérêts des citoyens bulgares.

Des milliers de Bulgares avaient manifesté samedi dans tout le pays contre les projets d’exploration de gisements de gaz de schiste. Ils avaient exprimé leurs craintes de voir la terre agricole fertile et les abondantes eaux souterraines de la région de Dobroudja (nord-est) empoisonnées au cas où ces gisements seraient exploités.

Se félicitant de la résolution parlementaire dont le texte a été proposé par son organisation écologiste, Mariana Christova, présidente de l’ONG Fracking Free Bulgaria, a exigé que l’interdiction sur l’exploration et l’extraction des gaz et huile de schiste apparaisse dans une future loi.

La résolution vite adoptée aujourd’hui peut aussi vite être annulée demain, a-t-elle déclaré à l’AFP.

Le député conservateur Ivan Kostov, ex-premier ministre, a estimé que la résolution du parlement allait à l’encontre du progrès technique et empêchait la Bulgarie de diversifier ses sources d’énergie.

La Bulgarie qui dépend presque entièrement des importations de gaz russe, achète son gaz à un prix quatre fois supérieur à celui aux Etats-Unis qui utilisent du gaz de schiste, a-t-il souligné.

Auteur : Rédaction pasdegazdeschistes.rd-h.fr

Source : www.pasdegazdeschistes.rd-h.fr via Sauve-La-Terre

 

5 commentaires

  • Tex

    Qu’attend la France pour faire la même chose?????

  • roulletabille roulletabille

    la FRANCE est un PAYS triste ,ce n’est que le début de la FIN..
    Mourir ICI est un LUXE..
    SARKO nous apprend la honte et nous sommes sa pourriture ..
     

  • Bouffon

    Faudrait faire des bandeaux pour la novolangue.
    Genre:

    [Gaz de Shiste
    = Fracturation Hydraulique (de l’eau mais pas de produit toxique)
    = Gaz de roche-mère
    = Gaz de shale
    = Forage horizontale
    = Micro-séismes « induits » (donc sur et maitrisé)
    = Hydrocarbures (eau de petrole) de schiste
    = Nouvelle technique de propection pour le Gaz « naturel »(sain et bio) ]