Ces effarants convois de missiles nucléaires…

On ne nous dit pas tout! je vous conseille de lire l’article en son entier, c’est tout bonnement scandaleux. Comment accepter ça? sans compter les magouilles pour dissimuler l’incompétence ou plutôt le manque de formation de ceux qui ont en charge, le convoyage de ces engins qui nous coûtent la peau des fesses, alors que beaucoup ont du mal à se nourrir……Pour cette fois le camion était vide……….

L’accident a été tenu secret pendant plus de 15 mois. Et c’est en France que cela se passe et non dans une dictature affichée. Au détour d’une banale comparution devant le tribunal correctionnel de Marseille d’un chauffeur caporal-chef de 28 ans auquel l’armée réclame 50 millions d’euros (!), on apprend qu’un semi-remorque qui convoyait par la route des munitions stratégiques nucléaires vers la base aérienne 125 d’Istres a eu un accident le 9 juin 2010. Le véhicule a quitté la route et fait trois blessés dont un très grièvement. Heureusement ce jour-là ce camion très spécial ne transportait pas d’ogives nucléaires… mais qu’en aurait-il été si des missiles avaient été présents. Force est d’envisager ce pire.

Un semi-remorque de munitions stratégiques qui se renverse dans une base aérienne. L’accident donne froid dans le dos. Sa révélation un an et demi plus tard stupéfie. Autant que les conclusions accablantes de l’enquête judiciaire qui dévoile une succession de négligences et de dérives graves, facilitées par une carence de contrôle du commandement militaire.

« Les missions passent en premier, la sécurité des personnels ensuite », accuse un mécanicien de l’air. L’enquête judiciaire sur cet accident survenu le 9 juin 2010 et tenu secret sur la base aérienne 125 d’Istres révèle des défaillances et des dérives graves dans les transports routiers de munitions dites « stratégiques » c’est-à-dire nucléaires. Il y a loin de la coupe aux lèvres entre des protocoles de sécurité encadrant la logistique des munitions nucléaires convoyées par la route, soit-disant rigoureux, et la réalité quotidienne effarante de personnels insuffisamment formés et fortement mis sous pression à un rythme particulièrement soutenu depuis 2010.

L’événement est révélé furtivement avec la comparution prochaine du chauffeur de ce convoi militaire parti en fin de nuit de la base aérienne 702 d’Avord (Cher) et qui devra se justifier devant le tribunal correctionnel de Marseille. Ce caporal-chef de 28 ans sera en effet jugé le 16 janvier prochain en chambre militaire pour « blessures involontaires », « mise hors service d’un matériel à l’usage des forces armées » et « violation de consignes ».

Le préjudice dont l’armée veut le rendre responsable est colossal. A la mesure du caractère exceptionnel de ce VSRE (véhicule spécial renforcé) mis hors d’usage. Les Forces aériennes stratégiques ont chiffré sa perte à 50 millions d’euros.

Un des 4 dépôts stratégiques de munitions nucléaires de l’Hexagone : dans des galeries souterraines les derniers missiles ASMP-A.

Ce mercredi-là, après un long périple autoroutier de près de 600km qui l’a conduit par Bourges, Lyon, Macon, Orange, l’engin dont les enquêteurs ignoraient jusqu’à l’existence de son unité secrète de rattachement – l’escadron de soutien technique spécialisé – se présente à l’entrée de la base aérienne 125 d’Istres. A son bord, trois hommes de l’ombre à l’anonymat désormais protégé : deux chauffeurs et un chef de bord et de sécurité.

Le monstre bleu de 33 tonnes et 585 CV roulait à vide allure, nous assure-t-on car il venait en remplacement d’un blindé tombé en panne. Tout au long de l’année 2010, des convois soutenus se sont dirigés vers le très secret « bâtiment K » de la base, un des 4 dépôts stratégiques de munitions nucléaires de l’Hexagone. Il est même regardé comme le plus important. C’est là, dans des galeries souterraines, que sont stockés en particulier les derniers missiles ASMP-A dédiés aux Mirages 2000-N et bientôt aux Rafales F3.

Un jogger en short et gros Marcel surgit près du « bâtiment K » : 3 militaires blessés dont un très grièvement, 50 millions de perte…

Les catastrophes sont toujours un enchaînement diabolique de défaillances. Ici, le VSRE roule bien trop vite quand à 14h45 un coureur surgit sur le côté dans un virage. Oui, un coureur en short et gros Marcel qui fait même rire l’équipage. « J’ai remarqué la présence d’un jogger courant sur ma voie de circulation mais à contresens. J’ai dû me déporter sur la gauche. J’ai vu dans le rétroviseur la remorque se soulever », explique le chauffeur affecté depuis peu à la conduite de ce blindé. Il tente bien de freiner sur 67 mètres mais ripe sur 21 mètres et se renverse sur le bas-côté.[…]

LIRE LA SUITE

source : http://www.lamarseillaise.fr
Articles de La Marseillaise publiés par Mondialisation.ca

19 commentaires

  • viking

    Rien de nouveau….

    L’Armée à TOUT les Droits, les vieux du Site ayant fait leur service Militaire le savent bien… les morts, blessé, estropiés du service Militaire, c’est a dire les jeunes…. en avait vous entendu parler…. jamais… il y en avait comme il y a des morts sur la Route, lors de baignade sur la plage, lors d’opération Chirurgicale….

    Seul, la triste mise en accusation du chauffeur montre, démontre, la décadence des Francais : la Judiciarisation de la Société….. (Tocqueville lors son séjour à l’époque aux Amériques lors de la guerre de Sécession au XIX avait prédit cela pour L’Europe….)

    Autrefois, il aurait été couvert par la Hiérarchie : personne n’aurait connu son nom…. 

    Le remède Viking efficace :

    plus d’arme nucléaire…. FAMAS, grenade…. pour chaque véritable famille Française , période militaire annuelle comme les Suisses = la France une citadelle imprenable, chaque ville, carrefour, maison, immeuble, cave = Stalingrad, ou Berlin en 1945

    • Maverick Maverick

      @ viking : Rabiste ! ;) Plus sérieusement, je regrette aussi que la service National ait été supprimé (suspendu ?). En ce qui me concerne, je trouve avec le recul que ça a été une expérience enrichissante et formatrice. Mais il faut bien avouer que la qualité de l’entraînement n’était pas à la hauteur des exigences d’une défense crédible. En cas de conflit, il y aurait eu un sacré déchet.

      • engel

        Et moi , je me rappelle bien, que toute la jeunesse et bien plus, était antimilitariste …dans notre belle France.
        Dans la fin des années 70, en tant que militaire il t’était interdit de traverser Paris en uniforme. (Tu y risquais).

        Pour la qualité de l’entrainement, le niveau de l’encadrement et la doctrine d’emploi, là, c’est sûr l’armée française ne brillait pas!….et ne brille toujours pas! 

      • viking

        Derrière l’Antimilitariste à l’Ouest il y avait : le département A du KGB avec les Idiot utile ou les compagnons de route…. dont tu était et toute l’intelligentsai   autoproclamé : classe parlante ou pensante.

        Source les livres de : Vladimir Wolkof

        Le tableau de Guernica (un mythe pour vous ?) une commande du départ. A du KGB finit et payé 3 mois avant la date des faits…. preuves, archives du KGB : trace de la visite des agents pour voir le tableau, et les virements par les différentes bank….  Source : Mao Pia, historienne de la guerre d’Espagne, la NRH, et Vladimir 

      • Coulé

        Viking : Tu me saoules a donner ton avis de faf à chaque post , t’as pas mieux à faire? Au bout d’un moment ouvre un blog , c’est pas dur tu devrais y arriver .
        Que c’est de pire en pire , ras les pâquerettes

  • Maverick Maverick

    La partie sur le tachygraphe et les vitesses est proprement hallucinante. Et ce « routier en papier » qui conduit son bahut comme si c’était une 2CV à Monza, alors qu’il sait qu’il transporte pas des carottes … Pincez-moi …

    • Damon

      Je comprend pas le problème. La vitesse n’est pas en cause ce bahut peut bien rouler à 120 on s’en fous. Le vrai problème c’est l’entretien il n’aurai pas du prendre la route. En ce qui concerne la marchandise je dirai qu’elle ne risque pas grand chose tant que les armes ne sont pas activées. Pour info les ricains ont testé la stabilité de leur bombe atomique en envoyant un train à pleine vitesse dessus, résultat: que dalle! C’est comme le c4 tu peut faire des grillades avec, l’éteindre en lui tapant dessus il se passe rien! alors un accident de voiture … Le problème c’est de pas se faire voler le matos en cas de pépin…

      • vanvoght

        ha oui ?????????? tu confond pas avec la pate a modeler . essaye pour voire !!!!!
        j’ais fais mon service dans le geni et j’ais  » joué  » avec pas mal de truc genre plastique TNT etc ….. j’avoue que nous n’aviont pas de C4  a l’epoque
         
        pour l’armée ils ont droit a 1% de perte humaine sans avoire a se justifier . du moins c’est ce qu’ils me disaient a l’epoque .

      • engel

        Le 1%ou 5% en temps de paix : une légende anté-internet urbaine de comptoirs !!!

        Dans votre entourage, vous en connaissez beaucoup des militaires morts pendant leur « service nationale (temps de paix) ? 

  • observateur

    bizarre ce convoi,qui file vers Istres ,juste avant la guerre de Lybie,j’espère que notre « dictateur »,n’a pas non plus programé l’intervention de l’armée Française ,sur l’Iran,au cas où,ce con de Barack et de ces « sponsors l’aurait deja fait.Les toutous(dirigeants de la GB,France,Allemagne……et autres)attendent peut etre cet occasion pour noyer dans ce drame,leur incapacité à gérer leur enrichissement personnel  et l’apauvrissement de la population de l’europe.

  • Tex

    Ca leur apprendra à engager des connards!

  • N° 6

    Dans le genre « que sont-ils devenus ? »,

    sait-on si le « gros Marcel » pratique toujours le jogging aux alentours de la base aérienne, notamment lors de l’arrivée de convois chargés de munitions nucléaires ?…

    • Damon

      Ils ont installé des miroirs dans les angles des casernes, comme dans les centres commerciaux!!!! :) Avec un voyant qui clignote: Marcel arrive !!!!!

      • N° 6

        Ou alors, ça doit être un truc comme ça :

         » Alerte radio à toutes les unités mobiles : « Gros Marcel » signalé sur la départementale 3. Ralentir fortement ou prévoir un détour par les chemins vicinaux du plan B. Attention, y’a aussi une vieille dame qui promène son chien ! « 

  • Fracassage

    vos bombes finiront, d’une façon ou d’une autre, par vous tuer