Les ordinateurs liront dans nos pensées d’ici 5 ans.

On arrête pas le progrès, un ordinateur sera capable de lire nos pensées d’ici 5 ans!, un homme malade à pu retrouver son autonomie par la concentration……Et quelles autres applications seront possibles?

Image/lesconfins.com

Sorte de Top 5, le IBM 5 in 5 est un rendez-vous annuel au cours duquel les chercheurs d’IBM avancent leurs pronostics concernant des tendances high-tech qui émergeront dans les années à venir.

La plus surprenantes de ces cinq prédictions, n’est pas celle qui annonce que nous allons pouvoir générer à volonté de l’énergie ou bien encore posséder un mot de passe unique toute notre vie pour nos opérations, ni même la fin de la fracture numérique. D’ici 5 ans, affirme Kevin Brown qui travaille au service Emerging Technologies d’IBM, les machines pourront lire dans notre esprit.

Grâce aux avancées en matière d’imagerie médicale, le cerveau est aujourd’hui (un peu) moins mystérieux. L’imagerie médicale utilise d’ailleurs des ordinateurs pour voir les impulsions électriques de l’activité cérébrale.

Suite à la maladie d’un collègue, Brown a testé une machine appelée EPOC-Emotiv. L’appareil sert à lire les pensées d’une personne. Son ami est ainsi arrivé à faire bouger un cube sur un écran en se concentrant. Cette expérience prolongée sur les messageries internet a aidé son ami à gagner en indépendance.

Brown met également en avant que des scientifiques de l’université de Berkeley ont développé un engin qui permet de visualiser les pensées d’une personne éveillée. Lire dans les pensées serait donc sur le point de passer de la science-fiction à la réalité, ouvrant de nombreuses perspectives dans le domaine médical, notamment dans la compréhension des troubles du cerveau comme l’autisme. Vivement demain.

Auteur : Le Yog

Source : societe.fluctuat.net Via TerreSacree.org

 

2 commentaires

  • romulus

    ça nous prépare un avenir terrifiant: peut être y aura t-il des applications « positives » mais avez vous déjà fait l’expérience professionnelle de deviner les pensées d’autrui ou surtout d’être deviné? ça peut mettre mal à l’aise mais on reste dans l’humain, dans l’émotion. Maintenant imaginez un pouvoir qui valide une technique et la met à son service: ce sera à coup sûr la pire des dictatures. Ayant vécu la « surveillance professionnelle avec soupçons », ce qui pourrait être mis en place me fait froid dans le dos. Encore une fois, la science va servir à asservir. L’intelligence n’est pas là ou on nous fait croire qu’elle se loge.