Kodak se préparerait à une faillite..

Encore une entreprise en difficulté, la technologie avance à grands pas, et il n’y a pas de place pour les retardataires..

Kodak a mal négocié le virage de le pellicule au numérique. D.DUPREY/AP/SIPA

En grandes difficultés financières, le groupe photographique devrait se placer sous la protection du chapitre 11, selon le «Wall Street Journal»…

Tout le monde dit «bankruptcy»! Eastman Kodak envisage de se mettre sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites dans le cas où il échouerait à vendre ses brevets numériques pour lever des capitaux frais, rapporte mercredi le Wall Street Journal.

Le groupe, l’un des pionniers de la photographie, est en discussions avec des prêteurs potentiels visant à assurer un financement d’un milliard de dollars afin de maintenir à flot le groupe pendant la procédure de faillite, poursuit le quotidien, citant des sources non-identifiées. Cette procédure pourrait intervenir dès le mois de janvier ou au début de février, ajoute le WSJ.

Plongeon à la Bourse

A la suite de cette information, le titre Eastman Kodak a plongé de 28,19% à 0,47 dollar. Un porte-parole de Kodak s’est refusé à tout commentaire.

En novembre, le groupe a déclaré qu’il pourrait devoir mettre la clef sous la porte en 2012 s’il ne parvenait pas à obtenir 500 millions de dollars de nouveaux financements. En perte depuis 2007, Kodak a mal négocié le virage du numérique. En 1997, l’action de la société valait encore quelque 90 dollars.Le groupe a été fondé en 1892 par George Eastman, aux Etats-Unis.

Avec Reuters

SOURCE

5 commentaires

  • alexis

    Le numérique les a tout simplement tué

    • Bouffon

      C’est pas vrai, il ont considérer que le polaroid c’était obsolète alors il se sont fait piquer le marché par une boîte qui elle est en pleine croissance.
      Pourtant, pour combiner « appareil photo » + « imprimante + energie » c’est très dur de faire autant bien qu’un pola.
      En plus la photo c’est de l’art et dans l’art, le rendu et la texture compte énormément, sinon y’aurais plus de photo noir-blanc, d’Hasseblad ou de litho, il serrais tous passé au numérique.

  • yael

    Le problème c’est qu’à cause du numérique des ordi et le reste tout ça nous plonge en enfer… Tout le monde bidouille sur leur ordi… Du coup des métiers comme photograveur, Chromiste, scanneriste, les gens qui faisaient les ektas etc… qui étaient des métiers très techniques et de qualité ces gens là n’ont plus de boulot on se sont reconvertis comme ils peuvent en infographiste où autre… Cette évolution a fait perdre énormement d’emploi aux personnes faisant partie des Arts Graphiques. :reallypissed:

    • Maverick Maverick

      C’est un peu comme dans le batiment; il reste encore des tailleurs de pierre, mais ce sont devenus des « maîtres » (au même sens que dans les arts martiaux ou le compagnonnage)

  • Maverick Maverick

    Je ne vais pas pleurer sur une entreprise qui a fait sa fortune avec une invention qui a été donnée à l’Humanité par Nicéphore Niepce.