Top 10 des aliments qui disparaîtraient avec les abeilles (en vrai, on flippe)

Comme beaucoup vous ne vous sentez pas concernés par la disparition des abeilles? Et vous pensez avoir raison? Que nenni comme le dirait si bien maitre Capello car sans billevesées la disparition des petites abeilles serait une catastrophe pour notre alimentation! Plus de chocolat, plus de café, adieu la vanille, ciao les pastèques, et j’en passe…. Le malheur passerait alors directement par notre assiette!!! Alors, on se fiche toujours autant de leur disparition maintenant? ;) Manque une chose quand même, dans la liste, le miel n’est pas cité alors que c’est quand même le premier aliment qui disparaîtrait….

bumble bee man 600x450 Top 10 des aliments qui disparaîtraient avec les abeilles (en vrai, on flippe)Crédits photo : D.R. 

Les abeilles disparaissent, à ce qu’il paraît. Le Parlement Européen vient de voter une résolution exhortant l’Union Européenne à prendre au sérieux le problème de la mortalité des insectes pollinisateurs, et une pétition signée par 17 associations tire la sonnette d’alarme sur l’impact de la prolifération des OGM sur les abeilles. Dans la mesure où 80% des espèces végétales (herbes sauvages, arbres fruitiers, cultures oléagineuses, protéagineuses, maraîchères, crucifères, alliacées…) dépendent de la pollinisation des abeilles, et que celles-ci représentent 35% de la production alimentaire mondiale en tonnage, vous comprendrez qu’on se préoccupe un peu de ces braves bêtes. Parce que la crise alimentaire mondiale pourrait bien arriver dans nos assiettes, et elle aurait des conséquences désastreuses…

  1. Au revoir chocolat chaud: le cacao dépend directement de la pollinisation, ce qui signifie qu’avec les abeilles disparaîtrait le chocolat, donc les Snickers, les Ferrero Rocher, les truffes au chocolat, la bûche de Noël… Et bon, Noël sans finir assommé sur le canapé par une crise de foie, c’est plus vraiment Noël.
  2. Au revoir Miel Pops: pas d’abeille, pas de miel, et donc pas de céréales rondes qui sont la seule raison pour laquelle on se lève le lundi matin. Puisque le chocolat disparaît aussi, il ne nous restera plus qu’à choisir entre Smacks et Corn Flakes. Bref, on va peut-être se recoucher.
  3. Au revoir Francky Vincent: non, ça ne se mange pas, mais le fruit de la passion, lui, oui. S’il disparaît, ça va devenir beaucoup plus difficile de choper au camping.
  4. Au revoir La Laitière: la vanille dépend entièrement de la pollinisation, ça veut aussi dire qu’on n’aura plus de choix sur les esquimaux. Seul avantage notoire, on n’aura plus besoin de rester en apnée dans le métro parce que le parfum de notre voisine nous fout la gerbe.
  5. Au revoir soupe de potiron: il n’y aura peut-être pas beaucoup de monde à ton enterrement.
  6. Au revoir melon-porto-jambon: heureusement, il reste quand même le porto et le jambon, mais pour le côté « apéro light à base de fruits et légumes », c’est mort.
  7. Au revoir Häagen-Dasz: la vanille et le chocolat sont déjà condamnés, mais les jours de la noix de macadamia sont également comptés. Cela signifie entre autres qu’on matera des séries pourries avec un pot de riz, et que le choix de cookies se réduira drastiquement. Bref, ça va devenir de plus en plus difficile d’affronter un chagrin d’amour.
  8. Au revoir pastèques: c’est vrai que c’est dégueulasse, mais pourtant, quand la température avoisine les 37 degrés à l’ombre on est toujours contents de croquer dans de petits dés de pastèques. Tant pis, on se contentera d’une bière.
  9. Au revoir Chupa Chups: si les fruits disparaissent et notamment les fraises, qu’en sera-t-il des sucettes, de l’Oasis et des Tagada ? Ah, non, c’est pas des fruits ?
  10. Au revoir café du matin: c’est toute l’économie parisienne de la capitale et des centres-villes remise en cause. Vous imaginez sérieusement demander un thé-crème au café du coin ? Et d’ailleurs, « café » du coin…

Source: Topito.com

15 commentaires

  • pokefric pokefric

    Oui et en aval, ce serait nous qui disparaîtrions avec un taux de pollution tel qu’il faudrait faire suivre la ventoline à chaque sortie à l’extérieur.
    Bonjour les moutons

  • voltigeur voltigeur

    On arrête pas de le dire et c’est dramatique, par contre pour la vanille, seule une abeille indigène peut la féconder….la pollinisation se fait à la main, ce qui justifie son prix. La meilleure étant la « Bourbon ». ;-)

  • Philow

    Pour la vanille, elle ne disparaîtra pas car sur l’île de tahaa en Polynésie,la pollinisation se fait a la main depuis des années, mais une idée me vient avec tout le chomage partout dans le monde ,ça fait de la main d’oeuvre pour remplacer les abeilles!!!

  • mickye

    Le parlement européen et la commission de l’UE devraient interdire les OGM et les insecticides, et nos abeilles reviendront.

    Mais ils pondent des loi qui vont dans le sens contraire :(((((((((((( j’enrage. 

    QU ILS DEGAGENT  et tous au RSA en récompense , je me sens généreuse aujourd’hui.

    Un autre jour, j’aurais écrit, tous à la potence ! C’est tout ce qu’ils méritent.

    Heureusement, la roue tourne, les nouvelles sont vraiment mauvaises, mais je garde cependant l’espoir.  Instinct de survie devrais-je écrire ? 

    de survie devrais écrire ?

  • brujitafr

    USA: Apocalypse des abeilles: au-delà de 12 millions d’abeilles retrouvées mortes ou mourantes en Floride

    http://www.brujitafr.fr/article-usa-apocalypse-des-abeilles-au-dela-de-12-millions-d-abeilles-retrouvees-mortes-ou-mourantes-en-fl-89183887.html

  • Si vous arrêtiez déjà de manger du miel, je pense que ça en tuerait moins. En échange, http://www.escampe.fr/#/la-ruche-de-sauvegarde/3272329 pour les aider tout en leur foutant la paix.
    L’apiculture (même bio) engendre beaucoup de choses néfastes à degré plus ou moins grave. Quand il faut aller récolter le miel, même les professionnels ont des piqûres, une trentaine à chaque sortie selon la source que j’ai. Quand une abeille a piqué, elle laisse son dard, les glandes à venin et une partie de son abdomen. Cela entraîne sa mort. Pour être au point de se donner la mort, on peut se demander si cela n’est pas une défense de sa part. De toute façon, les animaux ne passent pas de contrat avec l’humain.
    Pour faire des sélections d’abeilles dociles (sinon elles seraient encore plus agressives), le sperme est collecté à la microseringue en décapitant le mâle et en pressant son abdomen pour obtenir une éjaculation complète.
    Il y a aussi l’enfumage qui paralyse les abeilles pendant plusieurs minutes.
    Et dans les pratiques les plus intensives, le miel est remplacé par du sucre.
    De plus, les abeilles pour produire 1 kg de miel parcourent 40 000 km et je trouve que c’est cruel de leur voler leur travail d’autant plus qu’elle n’a passé de contrat avec l’apiculteur(trice).
    Bon, il arrive que l’apiculteur rajoute des hausses pour prendre le surplus mais ça n’enlève en rien toutes les conséquences citées auparavant. 
    http://dl.dropbox.com/u/7998417/vegane_02.pdf : page 28 à 43, de la vraie information.

    • Tex

      La folie  et la cruauté des hommes … encore et toujours…je n’achèterai plus de miel..

      • delphine

        Pour Hikari bonsoir,

        il y a des moyens doux de travailler avec les abeilles
        et si tu es en paix avec elles, tu n’as pas à craindre de piqûres,
        (tu n’es pas obligé de me croire :-))
        il serait très sage, pour tous les gens disposant d’un bout de jardin voire de balcon
        de multiplier et diversifier leurs petites plantations avec un maximum de plantes pollinifères.
        plus les abeilles ont la chance de récupérer des pollens variés et de bonne qualité (non ogm…) plus cela développe leur résistance immune.

        exactement comme les êtres humains.
        on peut encore faire beaucoup pour les abeilles,
        même à notre petite échelle.

  • ben

    LOL
    zero chomage si on polenise tout a la main mais vla le taff de merde

  • lafleur

    qui a dit : si les abeilles disparaissaient , l’humanité n’aurait plus que 3 ans à vivre ;