Loiret : pas de chocolats aux retraités ..

Où vont se nicher les économies? pas de chocolats pour les anciens cette année! quand on voit les dépenses………On touche le fond

Faute aux nouvelles restrictions budgétaires, le Conseil général du Loiret a supprimé la traditionnelle distribution de chocolats à Noël dans les maisons de retraite du département. Chaque fin d’année, les conseillers généraux allaient traditionnellement porter des colis de Noël – chocolats, pâtes de fruits et autres friandises – aux quelque 60 maisons de retraite gérées par le département. Début décembre, lors du vote du budget 2012, l’assemblée départementale a voté la suppression de cette mesure à partir de l’an prochain.

Cette décision est « passée complètement inaperçue » sur le moment, assure un élu de l’opposition communiste qui l’a dénoncé mercredi. « Les gens trouvent cela choquant, on a besoin d’un peu d’humanisme, de social, de lien avec ces personnes qui n’ont pas grand-chose dans la vie », s’est indigné Michel Ricoud ajoutant que « cette mesure coûtait moins de 30.000 euros ».

De son côté, le Conseil général explique que la suppression des « colis de Noël » représentait une économie de 80.000 euros, soit 5.800 boîtes distribuées dans 60 établissements.

Source Europe1.fr

9 commentaires

  • engel

    Et aussi des économies de dentiers…

  • en même temps attendre quelque chose de bon venant d’une institution d’état… je me marre!
    et puis y’en a qui mangent pas a leur faim alors le chocolat des vieux… pfuuu

    • toto

      Bonjour, c’est vrai, y a tellement de malnutritions dans ce monde, alors les chocolats c’est pas indispensable.
      Surtout que ces chocolats sont mauvais pour la santé et pour les orangs-outangs (huile de palme dans la majorité des chocolats bio ou industrielles). que veulent-ils laisser a leurs enfants et petits enfants, la mort et le désespoir ?
      Remarque, leurs enfants et petits-enfants se moquent bien d’eux a les laisser crevé dans ces maisons de malheur, non?

      bisous bisous

  • Dreamcatcher153

    Impeccable, je viens de voir l’info, j’habite à Blois http://blois.ville.orange.fr/direct/index.html?direct/listeactu/111228183231.ekdqyrqb. D’autre part je reviens de la sécu, ça fait 2 ans que je suis à l’allocation adulte handicapée à moins de 80%, j’avais le droit à la Cmu, on vient de m’annoncer que je n’y avais plus droit… Et pourquoi ? Parce que l’AAH a été réévaluée de quelques bâtards d’euros (5 ou 10) ce qui fait qu’annuellement je dépasse le plafond pour en être bénéficiaire. C’est du genre « je te donne une miette d’une main et je te supprime encore plus de l’autre », c’est bien fourbe, bien vicelard. Je pense à ceux qui sont à 100%, avec des maladies invalidantes qui nécessitent énormément de frais, avec le peu qu’il leur est versé et sans avoir le droit à la Cmu ou à la complémentaire ça doit vraiment être une vie de galérien !!!
    Le nouvel an n’est même pas encore passé qu’ils nous atomisent avec toutes leurs hausses de tarifs, pour toutes les raisons fallacieuses qu’ils puissent trouver, ce qui eux ne les empêchent pas de se la couler douce, j’ai vu un reportage sur le Noël des pseudo-célébrités à dysneyland, mlarc lavoine, j-p pernaud, inès de la fressange et même audrey pulvard… Autrement ça se la pète chez cartier http://www.purepeople.com/article/monica-bellucci-et-louise-bourgoin-une-soiree-precieuse-nature-sauvage_a90925/1. Mais on a un espoir avec marine le pen, le Fn réclame les transports ferroviaires gratuits, ben oui les fachos, les nazis, c’est bien connu, les transports ferroviaires gratuits dans des fourgons à bestiaux ça leur connaît…

  • ticoq

    C’est dégueulasse…  :sick: …les maisons de retraite…

    La question est: pourquoi a-t-on besoin de maisons de retraite?

    Ne serait-il pas plus humain de prendre soin de nos vieux, à l’échelle familiale je veux dire… 

    Ô quelle bonne idée! :kissblow:

    • Dreamcatcher153

      Tout à fait, le terme « maisons de retraite »  est tout à fait Hypocrite, ce ne sont que des mouroirs, des centres d’expérimentations médicamenteux, des « maisons de maltraitances » qui produisent des âmes torturées. C’est toujours le même système « diviser pour mieux régner », ils fragmentent, ils isolent les individus au sein même de la cellule familiale, les jeunes ne peuvent plus profiter de l’expérience de leurs aînés, ils les méprisent, tout est fait pour favoriser l’eugénisme dans les (in)consciences : le refus des vieux, des malades, des handicapés…