Jean Louis Murat dénonce les hypocrites du show biz

A le voir, il n’a pas l’air trés alerte mais en vérité c’est peut être le moins con de tous les chanteurs du Show biz.
En tout cas, il  ne se géne pas pour dire ce qu’il pense et c’est tant mieux !

« Vous vous tenez en marge du système. Pourquoi refuser de participer aux opérations caritatives, comme Les Enfoirés ?

Je trouve ce système dégoûtant. Les jolis coeurs, les plus-généreux-que-moi-tu-meurs, je n’y crois pas du tout. Tous ces artistes sont des monstres d’égoïsme. La vraie générosité, elle est silencieuse. Tu fais, mais tu fermes ta gueule. Ça ne doit pas devenir un élément de promotion.

Les artistes qui y participent n’ont aucune volonté d’aider une cause, selon vous ?

Non, ils font de la promo. N’importe quelle maison de disque te dira que la meilleure émission de variétés, c’est « Les Enfoirés », et qu’il serait bien d’y être. Tout est dit. […] Moi, toutes ces qualités-là, l’altruisme, le machin, je m’en bats les c… Ces hommes de gauche patentés, je connais leur mode de fonctionnement. Le plus grand des jolis coeurs, Renaud, je l’ai vu faire un truc qui te conduit normalement en prison. Il est devenu mon ennemi de base, même si on ne tire pas sur une ambulance. J’ai vu aussi des hérauts de la gauche jouer au poker une petite nana perdue, une nana de 16 ou 17 ans. « Elle est pour toi ou elle est pour moi ? » Je les ai vus faire ça, ces mecs qui hurlent à la mocheté du monde dès qu’un chien se fait écraser. Dans le business, c’est pire. C’est un milieu où il faut se taire. Ils ne peuvent pas me supporter, je le leur rends bien. Je n’ai pas d’amis là-dedans. […]

Vous dénoncez aussi l’engagement politique des artistes.

C’est le triomphe de l’hypocrisie. Les chanteurs se mettent toujours du côté du manche. La vie d’artiste est beaucoup plus confortable si tu es vaguement contre. Ils essaient de se placer sous une sorte de lumière marxiste. Ils disent : Je suis un rebelle, je suis socialiste. Tous les cons font ça.

Tous ne sont pas de gauche !

Non. Tu peux aussi faire une carrière de lèche-cul à la Souchon. C’est le plus grand stratège de la chanson française. Il est passé de Pompidou à Sarkozy sans broncher. C’est un centriste, si on veut. Souchon, c’est le Lecanuet de la chanson, ou alors, pour être plus moderne, c’est le Bayrou de la chanson. Un exemple à suivre si on veut vendre des disques.

Vous ne vous reconnaissez dans aucun parti ?

Je n’ai jamais été de gauche une seule minute dans ma vie, mais je n’ai jamais été de droite non plus. L’engagement, c’est différent, c’est le pont plus loin. Si tu t’engages, tu dois faire abstraction du fait de savoir si tu es de droite ou de gauche. Ou alors il faut faire de la politique comme Flaubert, c’est-à-dire déceler la connerie, sortir le détecteur. C’est un spectacle tellement ridicule qu’il faut jeter un regard neuf dessus. On aurait besoin de Blake Edwards pour mettre en scène la clownerie de l’accord passé ces derniers jours entre les Verts et le PS, par exemple !

L’artiste n’a rien à dire politiquement ?

Mais quelle est la valeur de l’artiste dans la société ? Qu’est-ce que c’est que ces petits chanteurs de variétés qui font des trucs à la con de trois minutes avant de disparaître, et qui d’un seul coup ont des consciences de Prix Nobel de la paix ? Ça n’est pas sérieux.

Vous faites malgré tout des choix politiques, comme tout le monde…

Idéologiquement, j’aime beaucoup Léon Bloy, Bernanos. Ils ont une façon de penser dans laquelle je me retrouve. Ce sont des pré-communistes, des pro-chrétiens. Si je doute de quelque chose, il suffit de quelques pages de Bernanos, ça me remet à cheval ! Mais ce n’est pas tellement de la politique, c’est plutôt une façon d’envisager la vie et l’individu. […]

Pourtant, j’ai eu des moments très spectaculaires. Le lundi qui suit la défaite de Jospin en avril 2002, par exemple, je suis en concert à la Cigale. J’attaque par une blague où je dis : 80 ans de communisme, 80 millions de morts, on est bien débarrassé ! Silence de cathédrale dans la salle. Le public ne supporte pas ce genre de truc ! En fait, j’aime beaucoup déclencher le rire jaune, j’aime bien aller à la limite. Il faut être créatif. »

http://www.lepoint.fr/musique/jean-louis-murat-ca-me-plait-assez-qu-on-ne-m-aime-pas-09-12-2011-1405699_38.php

Lire aussi :
http://www.marianne2.fr/MMDP/Jean-Louis-Murat-1-2-Les-medias-se-comportent-comme-des-proxenetes-avec-le-monde-du-disque_a18.html

Source: les chroniques de Rorschach

bises

By: pokefric

8 commentaires

  • Les « ARTRISTES » (a ne pas confondre avec les ARTISTES) une pas drôle d’espèce .
     
    Il est dit qu’il est préférable de vendre son corps que son esprits . Les Artistes du moment font les 2 et pour finir le portrait ils font de l’usure et de la spéculation. Les portes de la maison des hommes leurs sont définitivement fermer tant qu’il vivrons dans les super marcher …. Ayons pour eux de la pitié et souhaitons leurs de revenir à la raison au plus vite. Attention, les troubadours les poètes ne sont pas concerné ni les gens du cirque le vrai. Les Artristes  sont les dignes représentant du démon Asmodéus leur maître inspirateur…..Mura n’y échappe pas il à juste la finesse de comprendre que demain nous ne voudrons même plus les entendre. madona et jackson seront montré aux enfants comme l’exemple de ce qui peut arrivé de pire au genre humain…bono, jagger, gaga, spears ect seront oublier pour toujours  après que le monde est vu enfin leurs  vrais visages …ils en sera de même pour tous les politiques et les magnas de la haute finance qui tomberons d’aussi haut mais pour aller encore plus bas dans les trames rétrogrades infernales ……soros, brézinski, rothschild , windsor,rockfeller,kisinger,bush ect . Tous ceux qui sont leurs laquais cupides , les ventres mous avides et voraces, les petits profiteurs de toutes les couches de la société…..Le temps est venu…..Il ne sera fait aucune différence entre ceux là…..car il s’agit bien d’un genre de créature qui doit disparaître en eux. Cette créature est la bête elle est un parasite de l’homme , une profanation implanté en son âmes depuis la venue sur notre terre des dieux usurpateurs des anciennes révélations……Le temps est venu, les implants sont en cours de dissolution pour chaque être qui a le désir  d’ouvrir son coeur au Nadir et au zénith afin de voir enfin l’autre comme son frère comme un nouveau soleil…..nous devons reprendre le cours régulier de notre évolution ….la terre n’appartient à personne, pas plus que l’homme et encore le moins  le dernier des hommes qui aujourd’hui est le premier…..
    Le soleil se lève à nouveau dans le coeur des hommes…Le temps d’Akhenaton est venu…. le messie d’avant l’heure n’était pas un leurre, N’attendez plu celui qui est déjà venu. Il est venu nous annoncé qu’un temps prochain l’homme reviendrait à la vie dans l’unité incarné par le disque nourrisier du pére mère .La fin de la dualité et le retour à la vrai vie.
    Je vous le dit le temps de la grande résonance harmonique est là le verbe revient…… il ne passe pas par la bouches des vendeurs de laser , ni des porteur de soutane encore moins des prédicateurs démoniaques …..
    Les forteresses de la démence seront dissoute par la force du verbe sacré qui est l’émanation de l’un. il  met par sa très haute fréquence en action les moules éthériques et remet les pendules du temps à l’heure. Le verbe  intervient pour le grand nettoyage pour le  printemps de l’humanité qui vient enfin de terminé sont hiver.
    L’age d’or est le temps de la conscience rendu aux homme par ce qu’ils l’on demander en secret ….L’or est celui du disque solaire il est à tous ceux qui veulent bien voir….
    L’or métal n’a pas d’autre destiné que de lui rendre grâce et personne ne peut s’approprier le soleil en tous cas pas dans ce monde….
    Bien à vous,  tout nous a été dit …il nous suffit aujourd’hui d’entendre la vérité ….pour voir.

    • jean

      Super moquette Sinouhé !!!
      C’est plein de mots compliqués et tout et tout.
      J’entends ta vérité mais je ne vois pas grand chose (peut être à cause de la fumée).
      Si ce commentaire est en ligne, ne répond pas, je ne reviendrais pas ici, je part vers le soleil purificateur, mon âme à soif de vérité etc etc.
       
       

  • pokefric pokefric

    ça fait mal aux oreilles……..

  • illusion

    Comment distinguer le vrai du faux :
     
    « La vraie générosité, elle est silencieuse »
     
    Tout est dis…

  • ticoq

    Salauds de paysans! Elle est où la basse?! Et la beat drum super machine à boum-boum?!

    rire jaune!  :cute:

  • Dreamcatcher153

    ça ne m’étonne pas de Jean-Louis Murrat, j’ai vu une itw de lui il y a longtemps dans laquelle il évoquait avec dégoût et répugnance l’époque où il avait bossé comme grouillot chez eddy barclay, il racontait comment à la fin des si prestigieuses « soirées en blanc » ils étaient obligés de nettoyer leurs partouzes au karcher… Ha jhonny, eddy, carlos (tireli pimpon sur le champignon !)