2012 sera l’année de tous les dangers

J’aime particulièrement la partie qui parle de nos dirigeants de plus en plus déconnectés de la réalité, une constatation affligeante mais bien réelle, oser être optimistes au point d’en être mensonger, voiler la réalité des faits aux citoyens à en être criminel…. C’est grave quand même!

Au moment où nous regardons spontanément vers l’avenir, la perspective de 2012 se présente comme une année dont le potentiel explosif est d’une rare violence. Quelle que soit la direction de nos regards, nous ne pouvons nous voiler la face.

Nous abordons 2012 avec un passif redoutable dont les dirigeants européens auront a rendre compte.

En Europe, la perspective de devoir refinancer 1.200 milliards d’euros est sombre : des pans entiers d’investisseurs (notamment les banques européennes) ne souscriront pas à de nouvelles émissions souveraines de l’Eurozone, malgré l’abandon de la demande de contribution du secteur privé. L’Europe a perdu la confiance des investisseurs.

 

La croissance ne sera pas au rendez-vous pour diminuer le poids de la dette.

L’Europe est entrée en récession. Meme si certains pays ont encore un léger surplus, celui-ci est compensé par les perspectives de récession profonde d’une partie des pays confrontés avec un programme d’austérité incontournable.

De l’autre coté de l’Atlantique, la paralysie du Congrès américain et l’échéance électorale rendent toute action difficile. Il y a toute fois une différence importante : le coût de l’endettement public des Etats-Unis est de moins de la moitié de celui de l’Europe. L’effet boule-de-neige qui entraine l’Europe dans un précipice, ne s’applique pas aux Etats-Unis, qui continuent à être perçus comme le placement de dernier recours. C’est une qustion de confiance.

L’Asie commence à sentir les effets d’un ralentissement de l’économie. Certes, la diminution de la demande européenne et américaine impacte la production et l’exportation de l’Inde et de la Chine, mais l’Asie épargne dans des proportions importantes (environ 30% du revenu des ménages) et ne consomme pas (assez). L’Inde, dont le gouvernement est paralysé, est aux prises avec une roupie en chute libre, une inflation croissante, et une balance des paiements dont le surplus va faire place à un déficit. La Chine, mieux gérée par son gouvernement, est moins explosive, mais sa croissance est également en baisse.

Je pourrais continuer avec le Moyen Orient, l’Amérique latine et l’Afrique. Le fait est qu’il n’y a pas beaucoup de foyers de croissance permettant de soutenir l’activité économique à travers le monde. La combinaison de l’Amérique du Nord et de l’Europe occidentale ne devrait produire qu’une croissance zéro.

Aujourd’hui, c’est l’Europe qui inquiète le monde, non parce qu’elle connaît une crise de l’endettement, mais à cause de l’inaction pathétique de ses dirigeants politiques. Aujourd’hui, Martin Wolf, le chroniqueur respecté du Financial Times, titre sur la crise européenne et la réponse des dirigeants politiques, particulierement Angela Merkel et Nicolas Sarkozy: d’échec en échec. C’est ce qui vaut à l’Allemagne de perdre un point de sa precieuse notation AAA, à AA+ et à la France d’en perdre deux à AA.

Les responsables politiques sont de plus en plus déconnectés d’une réalité explosive. Ne pas avoir organisé un rééchelonnement de la dette italienne avec ses 440 milliards d’échéances en 2012 est irresponsable. Si le sommet du 12 décembre est «celui de la dernière chance », l’Europe l’a définitivement laissée passer.

La fragilité du système bancaire européen ajoute à ces inquiétudes. Je ne vois pas comment l’un ou l’autre pays de l’Eurozone pourra échapper à un sauvetage d’urgence d’une de ses institutions présentant un risque systémique pour l’économie. L’absurde exigence de l’Autorité Bancaire Européenne d’un niveau de fonds propres de 9% au milieu de 2012 va aggraver cette pression, diminuer l’appétit des banques à prêter à l’économie et donner le spectacle de cessions dans des conditions défavorables. Le tout va affaiblir les fonds propres des banques. Une crise du crédit est en train de se préparer

 

Dans ce contexte, les marchés des capitaux à travers le monde sont devenus incapables de fournir les fonds propres par des émissions d’actions, et l’émission de dette atteint des couts prohibitifs. Les investisseurs préfèrent les bons du Trésor ou les dépôts bancaires  à court terme.

Avec en toile de fond des banques centrales américaine et européenne à la limite des risques qu’elles peuvent assumer et des Etats surendettés, il n’y aura de ressources que si tout est fait pour rétablir la confiance et le pouvoir d’achat. Le consommateur est maltraité et a appris, depuis quelques années, que les placements les plus surs pouvaient être dangereux.

L’argent est là, mais il n’est plus réinjecté dans l’économie à cause de l’angoisse des investisseurs. Gérer l’anxiété est devenu la priorité si nous voulons que la tornade de 2012 ne se transforme en tsunami par la panique des agents économiques. Le drame, c’est que la cause en est essentiellement politique, et les politiciens n’ont plus de crédibilité. Leurs discours continuent à pratiquer la langue de bois et le déni. Seules des actions concrètes associées  à la candeur et l’honnêteté pourraient réparer cette crise de confiance. Les entreprises sont-elles  en mesure d’éviter l’implosion.

 

C’est mon vœu le plus cher pour l’économie et la finance en 2012.

Source: finance.blog.lemonde.fr

7 commentaires

  • Philippe

    pfff la croissance… voila bien un truc qui ne veut rien dire… ça fait des années qu’on nous bassine avec cette connerie qui ne repose que sur du vent…plus de croissance plus de croissance…mais pour faire quoi ?? Détruire encore un peu plus la planète ? L’argent c’est le problème de ce monde pourri… comme une couverture qu’on s’arrache…et qui découvre les plus faibles…
    Les intelligents règnent certes, mais les nations brûlent !
    Les hommes s’entassent comme des sauterelles dans les villes et se corrompent ;
    La violence progresse ;
    Les pays se couvrent d’armes diaboliques et de militaires avides de sang ;
    Les menaces s’accroissent, les guerres se multiplient ;
    Les villes rongent les parties voisines en se développant comme des tumeurs ;
    Des sites sont défigurés, d’autres contaminés ou interdits ;
    Et la campagne effraie désormais.
    La servitude s’intensifie ;
    Les faibles sont méprisés, opprimés ou rejetés ;
    Les pauvres sont délaissés, et les enfants manipulés ;
    Les vieillards sont abandonnés ;
    Des peuples entiers souffrent de famine.

    Les espèces sont dénaturées par ceux qui ne font aucun cas de la création ;
    Tout ce qui est naturel disparaît ou devient abominable aux yeux de tous.
    La mer est pillée ;
    La surface de la Terre est souillée et meurtrie, ses entrailles sont bouleversées ;
    Les forêts disparaissent ;
    Les cours d’eau se putréfient ;
    L’eau potable diminue ;
    Les machines de fer jettent les hommes et le bétail par-dessus bord, quand elles ne
    les écrasent et les tuent ;
    Les maladies prolifèrent, s’aggravent et augmentent leur étendue ;
    Les espèces animales se raréfient, beaucoup ne sont plus que des souvenirs ;
    L’ordre originel est gravement ébranlé.
    Les valeurs de l’existence défendues par la loi sont foulées au pied ;
    La foi et l’espérance se sont envolées ;
    La sagesse et le bon sens n’existent plus ;
    Les jeunes gens se désespèrent, un grand nombre se donne la mort.
    Et vous ne seriez pas en mesure de remettre en cause vos propres convictions ?
    Ô ! Homme, où est ta gloire ?
    Il se dit souvent que le monde souffre parce que les hommes ne sont pas suffisamment cultivés. Mais de quelle culture s’agit-il ? Faut-il comprendre que les calamités résultant des gens élevés et influents ne sont pas suffisamment grandes et nombreuses ? Fils de Satan ! Les nombreuses dévastations et le sang innocent que l’on fait couler chaque jour, en prenant pour prétexte le développement des œuvres matérielles et le profit, ne suffisent-ils pas ? La misère et les maladies qui ne manquent pas d’apparaître à l’issue de tels comportements, seraient-elles trop peu développées ? Toi qui règne à la tête de ta nation, où l’emmènes-tu ?
    Trois choses conduisent invariablement à la fin : la TRANSGRESSION DE LA LOI, qui a pour effet de faire perdre le respect de tout ce qui existe ; LE COMMERCE qui est la course au profit ; et LA GUERRE qui est la recherche de la suprématie. Ce sont là les causes de la mécanisation du monde qui ne pouvait qu’amplifier le désastre.
    La Terre entière n’est plus le magnifique jardin des commencements, mais seulement un immense trafic de marchands et de voleurs qui dévastent tout, en ne laissant rien espérer d’autre que la fin.

    • nancy

      magnifiquement et tristement dit!!!

    • doudin patrick

      Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000028077 StartFragment:0000000454 EndFragment:0000028061 <!– @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>
      POSONS NOUS LES BONNES QUESTIONS ?????????
      NOUS AURONS LES BONNES REPONSES!!!!!!!!!!
       
       
      la planète survivra -elle à la connerie humaine? OUI
       
      homo sapiens destructor survivra -til à ses conneries? NON
       
       
       
      COLLECTIF DU BON SENS
       
      « LES TROIS ELEMENTS VITAUX »
       
      UNE TERRE NON POLLUEE……….
       
      DE L’AIR NON POLLUE…….
       
      DE L’EAU NON POLLUEE…….
       
      «  LA REFLEXION EST TERMINE IL FAUT AGIR »
       
       
      « C’EST AU MOMENT OU L’HUMAIN A CHIE DANS SES BRAILLES QU’IL
      S’APERCOIT QU’IL EST DANS LA MERDE »
       
      « TANT QU’IL Y AURA DES ESCLAVES (CONS-ENTANTS)IL Y AURA DES MAÎTRES »
       
      « L’HUMANITE COUPE LA BRANCHE SUR LAQUELLE ELLE EST ASSISE »
       
       
       
       
       
      UNE SEULE ESPECE DESTRUTRICE : HOMOSAPIENS
       
       
       
      6 virus
       
      TRAVAIL(du latin trepalium) instrument de torture…instrument de très haute pollution
      ARGENT ( qui entraine la surproduction et la surconsomation)
      POUVOIR (qui met en esclavage les plus faibles)
      PEUR (instrument de torture psycologique)
      RELIGIONS (qui montent les peuples les uns contre les autres)
      JALOUSIE (facteur de tension entre les êtres)
       
      TRANSMIS PAR LES 6 PLUS GRANDS BANDITS DE LA PLANETE
       
      PDG (S)
      ACTIONNAIRES
      ESCLAVES (CONS°ENTANTS)QUI OBEISSENT AU DOIGT ET A L’OEIL
      BANQUIERS
      POLITIQUES
      RELIGIEUX
       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      2 solutions
       
      1 ) Soit un changement de civilisation s’opère très rapidement en laissant tous les petits privilèges de cotés (travail, argent, surproduction, surconsommation……) qui sont les principaux facteurs de la destruction des trois éléments vitaux (terre, eau et air)
       
      2 ) ou nous continuons à accélérer le suicide collectif.
       

       

       
      L’ENSEMBLE EST DIRIGE PAR LE
       

      N.O.M
       
       
       
      NOUVEL .ORDRE. MONDIAL
       
      ROTCHILD… ROCKEFELER…..MORGAN
       
       
       
      ET LEUR MARIONETTES
       
      Pour la France
       
      (POMPIDOU) , (GISCARDD), (MITERRAND) , (CHIRAC) , (SARKO) , ( DSK) , (ATALI) (HOLLANDE) et tous les autres…….
       
       
       
      Présents sur toute la planète ou presque
       
      N’était pas accepté en Libye, en Irak, en Afghanistan
       
      N’est pas accepté au Venezuela, en Iran, au Paraguay, au Bhoutan
       
       
       
      Leur unique obsession : se remplir les poches (sur le dos des
       
      pauvres (esclaves cons-santants)) et nager dans leur or (oncle pic sous)
       

       

       
      Tout ce qui se passe sur cette planète depuis 3 siècles est programmé longtemps à l’avance
       
       
       
       
       
      PLANS DU N.OM. AFIN DE CONTRÔLER L’HUMANITE ENTIERE
       
       
      Polluer et détruire les 3 éléments vitaux
       
      TERRE , EAU , AIR
       
       
      MOYENS
       
      CHIMIQUES……NUCLEAIRE…SURPRODUCTION…SURCONSOMMATION
       
      NANOS PARTICULES, OGM
       
       
      pollution de l’air par les chemtrais, rejets de gaz (voitures et autres)
       
      déchets industriels et ménagers.
       
      EN S’APPROPRIANT LES TERRES FERTILES ET LES SOURCES EN LES RACHETANT A BAS PRIX ET EN FAISANT PAYER L’EAU ET LES PRODUITS DE CES TERRES A DES TARRIFS TRES ELEVES

      MANIPULATION DU TEMPS (HARPP)
       
      MANIPULATION DES MASSES ME(R)DIAS
       
       
       
      EN ACCUMULANT L’ARGENT DES INTERÊTS DE LA DETTE MONDIALE : il y a énormément d’argent dans leur coffres dissimulés dans les paradis fiscaux
       
      la somme de leur richesses pourrait faire vivre l’humanité entière pendant un dizaine de générations en ne travaillant que 2 heures par jour
       
      CE QUI A POUR BUT D’AFFAMER LES GENS , ET DE MONTER LES PEUPLES LES UNS CONTRE LES AUTRES AFIN D’ARRIVER A LA PLUS INFAME DES SITUATIONS :
      GUERRE CIVILE ET GUERRE MONDIALE QUI LEUR PERMETTRA DE S’ENRICHIR ENCORE PLUS……..
       
      SUITE à UNE REUNION EN 1995 LE NOM à CALCULER QUE POUR LE FAIRE VIVRE IL SUFFISAIT DE 20% DE LA POPULATION (REDUITE à L’ESCLAVAGE)
      ET QU’ IL FALLAIT ELIMINER LES 80% RESTANT
       
       
      MOYENS POUR ELIMINER LES GENS
       
      PAUVRETE, PUCAGE, CONTRÔLE PERMANENT DE L’INDIVIDU, VACCINATIONS, FAMINE, MALADIE (PRATIQUEMENT PLUS DE MEDICAMENT DANS LES HOPITAUX EN ESPAGNE) oui (MAIS CE N’EST PAS EN FRANCE, NOUS ON NE RISQUE RIEN)
      GUERRE CIVILE ET GUERRE MONDIALE
       
       
       
      PLUS DE 800 CAMPS DE CONCENTRATION SONT EN PHASE D’OUVERTURE AUX ETATS UNIS
       
      DES MILLIERS DE CERCUEILS (POUVANT CONTENIR 4 CORPS PAR BOITES SONT STOCKES SUR LEUR TERRRITOIRE
       
      DES CENTAINES DE WAGONS A BESTIAUX AVEC DES MENOTTES FIXEES AU PLAFOND DE CEUX CI
       
      MAIS CE N’EST PAS EN FRANCE , TOUT VA TRES BIEN CHEZ NOUS (H……E ) ARRIVE !!! ET (S…O) !!! VA ÊTRE VIRRE…..(PAS AUSSI SUR )
       
       
      CONCLUSION
       
      POUR BEAUCOUP LA GUERRE EST LE SEUL MOYEN POUR AVOIR DU TRAVAIL
       
      POUR BEAUCOUP L’ARGENT EST PLUS IMPORTANT QUE LA VIE HUMAINE ET QUE L’ ETAT DE LA PLANETE
       
      POUR BEAUCOUP LE POUVOIR ET LES PRIVILEGES ATTACHES A CELUI CI SONT VRAIMENTS AU DESSUS DE TOUT
       
      POUR BEAUCOUP LA PEUR DE MANQUER PASSE SUR TOUTES AUTRES CONSIDERATIONS
       
      POUR BEAUCOUP LEUR RELIGION EST LA MEILLEURE DE TOUTES
       
       
      POUR BEAUCOUP LA JALOUSIE DE L’AUTRE EST BIEN PRESENTE
       
       
       
      ENFIN POUR TOUS NOUS VIVONS SUR UNE SEULE TERRE, NOUS RESPIRONS LE MEME AIR ET BUVONS LA MEME EAU (POUR CEUX QUI EN ONT ENCORE)
       
      POSONS NOUS LES BONNES QUESTIONS NOUS AURONS LES BONNES REPONSES !!!!!!!!!!!!
       
      NOUS NE POUVONS PLUS VIVRE COMME AU SIECLE PASSE : C’EST TERMINE
       
      IL NOUS FAUT DEVENIR RAISONNABLE ET RESPECTER LA TERRE, L’EAU ET L’AIR
       
      CE QUI NOUS AMENERA A RECONSIDERER AVEC BIEN VEILLANCE TOUTES LES ESPECES ET TOUTES LES RACES VIVANT SUR CETTE MAGNIFIQUE BOULE
       
      CE N’EST PAS ÊTRE « ECOLO » C’EST SEULEMENT DU BON SENS
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       

  • Endehors

    Je n’arrive pas à retrouver cet article intéressant où on voyait que l’Espagne notamment (l’ Allemagne aussi) avait largement sous-estimé (pour ne pas dire occulté) le montant de sa dette, et qu’elle serait « insauvable » en cas de problème majeur.

  • delphine

    et si on pensait plutôt à en faire l’année de tous les espoirs.? O:-)

    sans tomber dans la bisounourserie,
    même si on en a besoin pour calmer les surchauffes.

    « le futur nous n’avons pas à le prédire
    nous avons à le permettre  »
    Saint EXUPERY

  • engel

    Nul et archi nul comme article !

    Oupsss!!!…..Cette article vient du blog du « monde » ….Alors là!
     Rien à redire ! Cet article est très bon pour des lecteurs du « monde » qui viennent enfin de se rendre compte qu’une grave crise se profile à l’horizon…

    Ci- dessous, le cursus du redacteur vu par lui…. (j’aime bien sa première phrase totalement antinomique avec son parcours).

    six : » La finance au-delà des mythes et des mystificateurs : le blog de Georges Ugeux, PDG de Galileo Global Advisors, une banque d’affaires internationale a New York. De 1996 a 2003, il a été Executive Vice President International du New York Stock Exchange. Il donne un seminaire a Columbia Law School sur « European Banking and Finance ».