INSOLITE : UNE VAGUE DE FRACTURE DU PENIS EN JAMAIQUE !

Histoire de se détendre un peu… (Encore que je ne suis pas sûr que ce soit le terme approprié)

Attention ! mieux que les médicaments, les ondes, la mal bouffe, voici la danse jamaïcaine !

La Jamaïque connaît actuellement une hausse exceptionnelle du nombre de fractures du pénis. En effet, le nombre de ces fractures a triplé cette année. Selon The Sun, on trouve derrière ce fléauune danse à la mode : « daggering ». Les couples qui la pratiquent imitent l’acte sexuel, mais parfois de manière un peu trop brusque. En effet, les hommes qui s’y adonnent n’en sortent pas toujours indemnes.

Source : gentsideBy: heaventramp

15 commentaires

  • manquepadair

    une bandes de malades sous développés irécupérables     triste monde

    • Pascal Raud

      La fracture du pénis est une rupture de l’albuginée et des corps caverneux du pénis. Elle survient lorsqu’une courbure anormalement importante est exercée sur un pénis en érection. C’est un accident rare, survenant le plus souvent chez l’adulte jeune lors d’un rapport sexuel. Le diagnostic est clinique, un craquement est audible par le patient et s’accompagne d’une douleur et d’une détumescence rapide de la verge, avec constitution progressive d’un hématome. Une imagerie de la verge détermine le foyer de fracture. Le traitement est le plus souvent chirurgical, consistant en une évacuation de l’hématome suivi d’une suture de l’albuginée. Un rupture de l’urètre associée doit être systématiquement recherchée. Des complications sont possibles telles que des troubles de l’érection, des fistules ou des troubles urinaires1,2,3,4.La fracture du pénis est une rupture de l’albuginée et des corps caverneux du pénis. Elle survient lorsqu’une courbure anormalement importante est exercée sur un pénis en érection. C’est un accident rare, survenant le plus souvent chez l’adulte jeune lors d’un rapport sexuel. Le diagnostic est clinique, un craquement est audible par le patient et s’accompagne d’une douleur et d’une détumescence rapide de la verge, avec constitution progressive d’un hématome. Une imagerie de la verge détermine le foyer de fracture. Le traitement est le plus souvent chirurgical, consistant en une évacuation de l’hématome suivi d’une suture de l’albuginée. Un rupture de l’urètre associée doit être systématiquement recherchée. Des complications sont possibles telles que des troubles de l’érection, des fistules ou des troubles urinaires1,2,3,4.La fracture du pénis est une rupture de l’albuginée et des corps caverneux du pénis. Elle survient lorsqu’une courbure anormalement importante est exercée sur un pénis en érection. C’est un accident rare, survenant le plus souvent chez l’adulte jeune lors d’un rapport sexuel. Le diagnostic est clinique, un craquement est audible par le patient et s’accompagne d’une douleur et d’une détumescence rapide de la verge, avec constitution progressive d’un hématome. Une imagerie de la verge détermine le foyer de fracture. Le traitement est le plus souvent chirurgical, consistant en une évacuation de l’hématome suivi d’une suture de l’albuginée. Un rupture de l’urètre associée doit être systématiquement recherchée. Des complications sont possibles telles que des troubles de l’érection, des fistules ou des troubles urinaires1,2,3,4.La fracture de pénis est un accident très douloureux et traumatisant. L’homme entend un bruit de craquement et ressent une violente douleur ; l’érection cesse instantanément, et avec l’hématome, le pénis se déforme, devient bleuLa fracture de pénis est un accident très douloureux et traumatisant. L’homme entend un bruit de craquement et ressent une violente douleur ; l’érection cesse instantanément, et avec l’hématome, le pénis se déforme, devient bleu



      Heu , ce commentaire me paraît quelque peu tendancieux Manque de paire LOL

      fracture de pénis est un accident très douloureux et traumatisant. L’homme entend un bruit de craquement et ressent une violente douleur ; l’érection cesse instantanément, et avec l’hématome, le pénis se déforme, devient bleu
      La verge est constituée de plusieurs enveloppes. Elle se termine par le gland, qui est recouvert du prépuce, de la peau rétractable. On y trouve l’urètre, le conduit qui permet d’évacuer l’urine depuis la vessie, et le sperme produit par les testicules. Mais elle contient surtout les corps caverneux, des tissus « érectiles » situés sur le dessus de la verge. Ils sont constitués de tissus spongieux parcourus par de nombreuses veines qui forment des « cavernes », séparées par des cloisons musculaires. Lors de l’érection, ce tissu se remplit de sang : la verge durcit et grandit à la fois grâce à ce remplissage.
      Ce sont ces corps caverneux qui peuvent se rompre lorsqu’ils sont sous tension, pendant une érection, et si la verge est alors mise en flexion brutalement. Sous le choc, le pénis semble alors « cassé ». L’enveloppe rigide appelée albuginée qui entoure le pénis se déchire. Le sang diffuse alors immédiatement sous la peau, formant un important et douloureux hématome.
      Voila viola quelques précisions car j’ étais totalement ignorant de ce type d’ accident
      Cordialement

  • engel

    Oh !

    C’est un os le penis ?
    Déjà qu’on pouvait se casser le cul !

    Y pas a dire, ma brave Germaine, ce monde se barre en couille !

  • heaventramp

    J’ai une petite histoire à ce propos dont on dit qu’elle est authentique :
    Cela se passe durant la guerre de 14/18.
    Monsieur de X….. Baron et officier français combat au front, sa femme est infirmière dans un antenne chirurgicale proche.
    Le mari est blessé au bas-ventre, et l’épouse demande à assister à l’intervention.Voyant le pénis ramolli de son mari, elle ouvre de grands yeux étonnés et d’un air confus dit au chirurgien !
    Oh, mon Dieu ! Mais je croyais que c’était un os !
    Et le chirurgien se retourne vers elle et lui répond :
    Toutes mes compliments, baronne ! :D

    • Bouffon

      Si y’avais que les spermatozoïdes, l’univers est un son ont le sais depuis les égyptiens, les tibétains eu disent que ça fait 11’000 qui le savent..
      Depuis Einstein on dit plutôt que tout l’univers et fréquence il disait aussi que celui qui saurait remonter le puzzle comprendrais l’univers. Aussi surement que la bon fréquence fait péter un verre de cristal.
      un fréquence peux-être une couleur visible ou invisible, un son audible ou non ou un fréquence radio, radar ou satellite. Chaque atome vibre à une fréquence donc à son propres son, sa propres couleurs sa propre fréquence quand il sont plusieurs atome de la même espèce le son s’amplifie quand on a un mélange d’atome différent les sons s’adition est crée leur propre harmonie.
      Bref, la luminothérapie, et la musicothérapie utilise le principe d’un son ou d’un couleur sur une fréquence pour stimuler le système endocrinien, ça marche avec les règnes animale et le règnes végétale, pas exemple la fréquence 450 ns est le bleu qui stimule l’horloge interne, on l’utilise en traitement poste-opératoire pour casser le jet-lag qu’engendre la narcose.
      Mais on en est qu’au début, les « adeptes » new-age utilise plutôt la grille de lecture de l’aura pour ce guider. On connait peux de chose scientifiquement parlant, on connait le bleu pour le jet-lag, le jaune soleil pour la production de mélanine contre la dépression et les fréquences des glandes endocrinien. En agriculture, on sais que les vaches donne du meilleurs lait surtout avec mozart des scientifiques on découvert qu’un de ses singles avec un morphologie identique au génome de la rose, mais on sais pas pourquoi ni comment.
      En botanique sa juste fait fonctionner les glandes et on sais aussi que c’est pas un question de volume de durée ou répétition. La plante réagis la même chose si vous lui balancer un bip dans la journée ou si vous lui balancer 24h le son.
      Voilà le tableau, le problème c’est que tout vibre, là c’est l’adn, mais il y a aussi tout la communication d’information cybernetique entre les organes qui communique à ses propres fréquences. les neurones on leur fréquences, la satiété à sa fréquence, la douleur la sienne etc..
      Donc si on avais la fréquence de l’insuline par exemple, on pourrais faire croire à tout les organes qui l’utilises que « l’information » est passée et les organes recevant le signale commencerais leur job.
      Bon je vous fait par le coup du cri qui tue, mais vous avez une large palette des dangers que représente les rayonnements nouveau pour nos organismes, il y a un limite de tolérance comme dans tout mais faut pas abuser.
      D’ailleurs pas besoin d’être docteur es « ballade en nature » pour voir que le magnétisme et le téléphone mobile n’as pas l’air de réussir aux arbres.

  • Bouffon

    Bon ça fait juste deux ans que ça à commencer.
    /!\ Ame sensible s’abstenir /!\
    Pour les fractures de pénis, coucher les enfants, c’est par ici:
    http://www.youtube.com/verify_age?next_url=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3D7y7JkdY1I8k
    (Ce le déboiter, c’est un bon retardateur, mais si ça vous êtes jamais arrivé j’essayerais pas.)
    Pour la petit histoire des tranchés.
    Quand vous aviez la chaude pisse, on pratiquait la croix suisse pour vous soigner, on glissait un tournevis spéciale dans le canal urinaire on appuyait sur un bouton qui fessait sortir 4 lames et on ouvrais tout pour racler au scalpel puis on recousait le toute. D’ou la démocratisation de l’usage de la chèvre et autres animaux disponible se qui ne fonctionna qu’un temps.
     

  • zaza

    les bras m’en tombent ! ça aussi c’est aussi fabriqué en chine ?

  • willy74150

    c’est pas grave  :-D

  • viking

    Le pénis est un muscle pas un OS

  • Ertalif

    Y’a qu’une solution: faut plâtrer :doctor: