Fukushima! de l’eau radioactive « pourrait » s’être écoulée dans la mer…

On pourrait en rire si ce n’était pas aussi dramatique!! C’est autre chose que les baignoires qui se vident et se remplissent de nos maths d’antan! et où va l’eau?

Selon l’opérateur de la centrale de Fukushima, de l’eau irradiée s’étant écoulée d’un centre de traitement pourrait avoir atteint la mer via une canalisation.

La Compagnie d’électricité de Tokyo a signalé des niveaux assez importants de césium détectés dimanche, dans l’eau de mer, à proximité de cette canalisation.

Un peu plus tôt dans la journée, les techniciens ont réalisé qu’au moins 45 tonnes d’eau s’étaient écoulées d’une unité de dessalement située dans la centrale. L’eau se serait apparemment écoulée à l’extérieur du bâtiment pour se déverser dans la canalisation.

Cette eau contenait également du strontium radioactif à des niveaux susceptibles de présenter un danger sanitaire en cas d’exposition interne.
Tepco précise que l’analyse de la situation devrait prendre environ 2 semaines.
Près de 21 heures avant l’identification de ces fuites d’eau, les techniciens avaient procédé à un ultime contrôle de l’unité de traitement, sans déceler d’anomalie.

Lors de la conférence de presse du 3/12, à une question posée sur l’étonnante stabilité de l’eau contaminée contenue dans les égouts des bâtiments 1 à 4 de Fukushima Daiichi malgré les pluies importantes, le porte-parole de l’opérateur Tepco a fait le commentaire suivant :

“Quand il pleut, le niveau de l’eau augmente mais une fois la pluie stoppée, le niveau descend progressivement ce qui signifie qu’il existe des fuites dans le système de drainage ; l’eau de pluie contaminée se dirige ensuite vers le sous-sol et finit par s’écouler dans l’océan.”

M. Matsumoto a ainsi confirmé indirectement ce que de nombreux experts craignaient : les égouts communiquent plus ou moins directement avec la mer. Le barrage installé le 28 octobre ne remplit donc apparemment pas son rôle. Comme il s’agit d’une réponse à une question de la presse, la déclaration ne figure évidemment pas dans le compte-rendu “presse” officiel du 3/12 qui se contente de lister les “nouvelles” habituelles : tourner un robinet, fermer une vanne, démarrer un moteur, réparer une fuite…

Même si le monde n’est plus à une mauvaise nouvelle près dans la gestion de cet accident, celle-ci crée malgré tout son petit effet et explique en partie pourquoi l’opérateur tente désespérément de restreindre les injections d’eau : les rejets liquides de Fukushima Daiichi échappent à tout contrôle ! L’annonce programmée de “l’arrêt à froid des réacteurs 1 à 3″ débouchera probablement sur une réduction drastique du refroidissement des ex-réacteurs, solutionnant en partie le problème : une fois les 85000 tonnes d’eau radioactive vidées peu à peu dans l’océan, le problème sera réglé… à la sauce Japonaise!

http://www.scoop.it/t/fukushima-informations

source: realinfos
partagé avec Mulder de bruijitafr

15 commentaires

  • dan

    les amateurs de sushis vont avoir du sou(chi) à se faire!!!!!!!!!

  • viking

    il aurait dû penser a me demander mon avis ?

    je mets l’eau radioactive dans des vieux pétroliers destinés à la ferraille, tout en étant encore étanche. Dans un endroit choisit par un collège de pro : biologiste, ingénieur construction naval…..  je coule le pétrolier naturellement en ouvrant les vannes des ballast, arrivé au fond, il met des années à rouiller, les fuites d’eau radioactive se fond petit a petit…et en plus la radioactivité diminue avec le temps

    idiot ? sur You tube vous pouvez visitez des tas d’épaves encore en Bonne état au fond de l’eau 

    A la coopérative ce matin, on m’a parlé du permis à point pour les pêcheur et il est aussi question d’en mettre un pour les pêcheur amateur, en bord de mer comme pour ceux de la rivière…. a voir ?  Pour poser un filet ou une ligne de fond a marée basse : il faut demander une autorisation, remplir des papiers et déclarer tes prises !

    C’est quand la rébellion ?   Avez vous une date ?

    • engel

      Lors de la catastrophe, Mr  Petit, ancien directeur de recherche au CNRS a fait sur son blog déjà ce type de proposition…Et à lui aussi, on ne lui a pas demandé son avis. 

    • Bouffon

      le problème c’est que le refroidissement habituelle d’une centrale consomme environ 4 millions de litre d’eau par jour.
      Ça en fait des supertankers.

  • Eagleeyes

    Le core s’enfonce inexorablement dans le sol, il pollue en premier les nappes phréatiques, mais comme la côte nippone à hauteur de Fukushima renferme de très nombreuses grottes ayant accès directement à la mer, arrosage des coeurs aidant l’infiltration des écoulements, s’y versent et pollue ainsi les fonds marins du rivage

  • moutondu22

    on est pas sorti …

  • noonoo12

    Encore une nouvelle pas nouvelle, ça fuit depuis le début, c’est un cauchemar éveillé. 
    Mais là ils parlent de strontium qui est un émetteur bêta toxique, d’après TEPCO : 100,000 becquerels/cm3 de strontium parti dans la mer, soit 100 000 à 1 million de fois la norme pour l’eau de mer, et donc c’est en effet « susceptible » d’avoir un effet sur la santé.

  • engel

    Scoop !….En direct de l’océan,

    Des chercheurs viennent de découvrir quelques litres d’eau saine!!!
    Mais certains scientifiques restent réservés et demandent une contre- expertise.

    • homme des bois

      ^^ joli engel.
       
      Je me demande ce que fait le verbe pouvoir au conditionnel dans le titre de l’article. y’a des formulation plus simples quand même. par exemple un présent de vérité générale.

      • voltigeur voltigeur

        C’est pour cela que j’ai rajouté les parenthèses, car à mon avis si l’eau n’est plus là
        c’est qu’elle c’EST obligatoirement déversée dans la mer

  • delphine

    Bonjour à tous,
     
    peut-être utile de creuser dans les moyens encore un peu naturels comment limiter les dégâts de la radioactivité qui se promène dans la nature.
    une alimentation riche en anti oxydants c’est mieux que rien.
    de même que certains exercices de pranayama, le yoga du souffle.
    ça peut servir.

  • granit

    Allons travailler pour Tepco ! 東電に入ろう
    pon-gekokujo.over-blog.com/article-allons-travailler-pour-tepco-89987915.html

  • zaza

    Tepco a pris l’habitude de nous instiller des « vérités » au « conditionnel » , environ trois mois après les faits. Maintenant pour savoir ce qu’il s’y passe en temps réel : fume !
    Il y avait le feu dans le réacteur 1 semaine dernière, aujourd’hui dans la presse internationale c’est le 2 qui pose problème, et cet am heure de Paris les webcam de la centrale accidentée (lol) étaient en maintenance.
    C’est ce que je disais hier autrement, tous les jours on te ment et tous les jours tu rentres chez toi, tu vois qu’on te ment et le lendemain ça recommence.

    L’usure … le phénomène d’usure …