Maïs OGM Monsanto: La suspension de culture annulée…

On se rend compte de tout le bien que nous veulent tout les technocrates de Bruxelles. On se demande aussi qui commande en France, puisque sa décision est remise en cause. On ne veut pas des merdes de Monsanto? qu’à cela ne tienne, on va nous les imposer! On importe déjà des tonnes de soja transgénique….Avec cette suspension nous avons la preuve que nous sommes gouvernés par des zombies, aux ordres des multinationales. Ils ne contrôlent plus rien…………………… :no: :no:

Le gouvernement avait suspendu sa culture en février 2008, avant que la justice européenne ne lui tape sur les doigts…

Monsanto a de nouveau le champ libre. Le Conseil d’Etat a annulé lundi la suspension de culture du maïs OGM de la firme américaine prise par le gouvernement français en février 2008 et remise en cause depuis par la Cour de justice européenne. «Tirant les conséquences de l’arrêt de la Cour de justice européenne, le Conseil d’État relève que le ministre de l’Agriculture n’a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d’avoir apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement», a indiqué le Conseil dans un communiqué.
Dès la prise de position de la Cour de justice européenne, qui avait demandé début septembre à la France de revoir sa copie, estimant que sa décision ne reposait pas sur une base juridique acceptable, le gouvernement avait indiqué qu’il prendrait «une nouvelle clause de sauvegarde» si la suspension actuelle était annulée. L’objectif, avait alors souligné le ministère de l’Ecologie, reste «d’éviter la mise en culture d’un OGM qui n’a pas été évalué suivant les nouvelles exigences demandées au niveau européen ou pour lequel des incertitudes quant à ses impacts potentiels sur l’environnement persistent.»

«La balle est dans le camp du gouvernement»

«La balle est dans le camp du gouvernement (qui) doit à nouveau interdire la mise en culture du Mon 810 en se servant des fondements juridiques adaptés», a réagi le mouvement écologiste Greenpeace. «Si le gouvernement ne fait pas le nécessaire, en mettant en place une nouvelle interdiction, on risque donc de voir réapparaître les OGM dans nos champs dès le printemps prochain», a prévenu dans un communiqué Sylvain Tardy, directeur des campagnes de Greenpeace France. «Est-ce quelque chose que Nicolas Sarkozy, très probable candidat à la présidentielle, est prêt à assumer, alors que les Français restent très majoritairement opposés à la présence d’OGM dans nos champs et dans nos assiettes?», s’est-il interrogé.

«Il ne se passe pas une semaine depuis 2008 sans qu’une nouvelle information ne vienne étayer le dossier à charge contre la variété de maïs de Monsanto 810», a de son côté réagi l’eurodéputé EELV José Bové. «Le gouvernement français dispose maintenant de tous les éléments nécessaires, tant au niveau juridique que sur le fond du dossier pour établir une clause de sauvegarde solide et conforme au droit européen», a-t-il ajouté.

Importé par 20minutes.fr

SOURCE

7 commentaires

  • Texcaltex

    L’homme est fou, le monde est fou, nos dirigeants sont vendus…
    ARRÊTEZ LE MONDE,  JE VEUX DESCENDRE!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Ertalif

     
    Une seule motivation: la cupidité

    OGM | le 5 septembre 2011
    Maïs OGM: des super insectes nuisibles résistants aux pesticides
    Ce que Greenpeace craignait est malheureusement en train de se produire… Des biologistes de l’université de l’Iowa l’ont confirmé : certains insectes-nuisibles sont devenus résistants aux plantes OGM pesticides et en particulier au maïs OGM (dit maïs Bt). Ces études confirment donc les craintes de nombreux experts soulevées lors de la commercialisation des OGM.

    Chrysomèle 1 – Monsanto 0
    La chrysomèle des racines du maïs est un insecte nuisible particulièrement vorace, qui est depuis longtemps la hantise de tous les producteurs de maïs. Monsanto avait mis au point en 2003 le premier maïs OGM conçu pour résister aux attaques de cet insecte.
    Le succès de cette variété a été tel que 6 ans plus tard, en 2009, 45% des cultures de maïs aux États-Unis utilisaient les semences de Monsanto. Oui mais voilà, depuis 2009 justement, les chrysomèles ont décidé de répliquer. Elles ont ainsi muté et sont devenues résistantes à la toxine intégrée dans les céréales (Bacillus thuringiensis ou Bt).
    Ces instances de résistance est le sommet de l’iceberg. La résistance des insectes aux plantes OGM va forcer les agriculteurs à utiliser des pesticides encore plus toxiques et en plus grande quantité. Bref, les OGM consistent en un autre cul-de-sac de l’agriculture industrielle. Les solutions existent pourtant !

  • moutondu22

    monde de merde …

  • Lyliberté

    http://video.google.com/videoplay?docid=-8723985684378254371# document diffusé depuis quelques années sur Monsanto

  • delphine

    quand on pense que MONSANTO, signifie « montagne sainte »…..
    cela me conforte dans l’idée que des forces bien obscures tirent les ficelles dans le dos du monde (je ne crois pas à ce genre de hasard au niveau des noms aussi porteurs….)