Le « bio » une arnaque ou bien…………

Pour avoir vu l’émission, je confirme que ce « bio » là est plutôt du « bio-marketing ». Ces grandes enseignes qui surfent sur la tendance, arnaquent les consommateurs. Donc attention aux étiquettes, ne payez pas plus cher pour des produits issus des mensonges de la grande distribution.

Image/Agirpourlaplanète.com

Hier en fin de journée, j’ai regardé sur la chaine Arte un documentaire fort intéressant sur le BIO.En fait, trois grandes enseignes ne vendant que du bio étaient comparées, puis on nous expliquait ce qu’étaient les produits bio en réalité. Pas les fruits et légumes, non tous les produits autour : les produits de toilette, le linge, les vêtements, les produits alimentaires.

Il apparait que les grandes marques très connues qui se sont diversifiées dans les produits de toilette bio ne sont pas si impliquées que cela.

La réglementation veut que pour que les produits de toilette aient le label « ecocert », il leur faut 1.5% d’ingrédients bio dans leur composition !!

Le produit présenté était un gel douche dont je tairai la marque. Il était au parfum de vanille.

Pour que ce produit se distingue des autres gels douches de la marque et du même parfum et qu’il ait le label en question, il faut donc ajouter 1.5% de composants bio !

Qu’est ce qui a changé ?

L’étude démontre que ce produit contient énormément de sucre !! le sucre peut donc être bio : cela fait 1% de sa composition. et le 0.5% restant me direz-vous et bien de l’eau !! car les gels douche contiennent énormément de sucre et d’eau !! le reste est chimique !!

Un dentifrice aussi est au banc d’essai : lui aussi doit contenir 1.5% d’éléments bio : pour lui ce sera de l’essence de menthe pour 0.5% et, un antiseptique pour 1% et voilà un autre produit bio que vous pouvez avoir dans votre salle de bain !!

Les vêtements maintenant : le journaliste s’est posé la question de savoir comment un vêtement pouvait être bio ! Ce n’est pas le vêtement en lui même qui est bio c’est sa matière. C’est à dire que le coton, le lin ou la laine qui le composent n’auront subi aucun traitement insecticide ou pesticide autre que naturel. Les teintures et le reste peuvent ne pas être bio ce n’est pas important !!

Alors, si je regarde mon paquet de gâteaux bio, mon shampooing ou encore ma crème de jour, finalement il n’y a pas grand chose de bio dans tout cela !!

Le mieux est de rester le plus naturelle possible : ma crème de jour sera de l’huile d’Argan bio (ça j’en suis certaine puisqu’elle ne contient QUE cela !), mes gâteaux seront bio si je les fais moi même avec de la farine certifiée bio, des oeufs de mes poules nourries avec mon grain ou celui de l’agriculteur bio de ma commune à condition qu’il n’y ait pas d’agriculteur non bio à côté !!) et la levure hélas ne sera pas bio car elle est chimique, voire pour le beurre !!)

Bon je crois que je vais continuer à manger les légumes et les fruits de mon jardin, là je suis à peu près certaine qu’ils sont bio, pour le reste…

En tout cas, cette émission avait pour but de nous éclairer sur des arnaques quotidiennes, car il s’agit bien d’arnaques même si personne ne veut employer ce mot !

Auteur : Madalen

Source : www.come4news.com
partagé avec Sos-Planète

 

8 commentaires

  • DuckyDuck_57

    A voir sur le sujet :
    http://www.youtube.com/watch?v=nZJGz2OeSnA

    Je vous conseille aussi toutes les autres vidéos de Mr Mondialisation si vous connaissez pas encore..

    Bon dimanche les moutmouts!

  • noonoo12

    Ecocert n’est pas un label mais un organisme de certification, le reportage s’intéressait aux produits garantit « écologiques » et non Bio, cela ne concerne que les produits industriels et non la nourriture.
    L’auteur de l’article s’est fait avoir en confondant Bio et écologique, comme l’espère d’ailleurs les industriel qui utilise ce « label », sachant que ces produits sont en effet bien peu « écologique »…
    Voilà les références Ecocert et remarquez l’arnaque des pourcentages :

    Pour le label Cosmétique biologique :
    – 95% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique.- 10% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.

    Pour le label Cosmétique écologique : – 50% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issusde l’agriculture biologique. – 5% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.

    http://www.ecocert.com/sites/default/files/u3/Referentiel-peintures-et-produits-de-revetement-ecologiques-dorigine-naturelle.pdf

    • voltigeur voltigeur

      Mais les produits écologiques, peuvent prétendre être « bio » du moment
      qu’ils sont fabriqué avec des ingrédients « bio » non traités et que le produit
      est fabriqué exclusivement de manière écolo, sans incidences négatives pour l’environnement.
      Une crème de soins « bio » qui ne contient que ce que la norme Ecocert approuve, 0.x%
      sans tenir compte du reste de ce qui entre dans la fabrication, n’est ni « bio » ni écolo.
      Il faut tenir compte aussi de la manière de fabriquer, de ce que ça coûte en énergie etc….
      Le vrai bio/écolo garanti ne peut se faire qu’à petite échelle, du fait maison en somme!
      l’adapter à la grande distribution lui fait perdre ses qualités, tant que le profit est le but recherché.
      On pourrait passer des heures à éplucher tout ce qui est « verdi » pour le profit, ça a même un nom
      greenwashing.
      On voit déjà combien il est difficile de s’y retrouver, simplement avec tes deux exemples,
      de norme dans le % bio/écolo tout simplement parce que beaucoup ne font pas la différence…

      • noonoo12

        Ce qui est choquant c’est que les labels Ecocert « Cosmétique Biologique » et Cosmébio « Cosmetique BIO » se disent bio alors qu’il n’y a que 10% de leurs ingrédients qui sont biologiques… c’est simplement de la publicité mensongère !

  • Nevenoë Nevenoë

    Sauf que une grande partie, voir la majeure partie des ingrédients bio sont importés et que d’un pays à l’autre les normes et règlementations sont différentes.
    Le déclaratif est souvent de mise et je ne vous parle même pas des certificats d’origine bidon, des attestations émises par le producteur lui même …

    • noonoo12

      Non, sur le papier les normes de la certification du label AB européen sont identiques pour tous à l’internationale, il existent des différences locales qui ne valent que localement.
      Oui, dans la réalité la vérification annuelle consiste à visiter le local des produits phyto, à répondre à 2-3 questions et à signer rapidement quelques documents.

      • Nevenoë Nevenoë

        Je ne parle pas du label AB mais de l’appellation BIO en général qui est une vaste fumisterie.
        Lorsqu’on voit les quantités de farine importé d’Inde on ne me fera pas croire que des gus vont se coltiner les plantations locales pour s’assurer que c’est bio …