Les illuminations inutiles pour les pauvres….

Est ce que cette années encore, la courses aux achats de Noël par ceux qui le peuvent encore, va aller de pair avec le détournement du regard gêné de ceux qui ne peuvent pas? La débauche de lumières des villes, ne suffira pas à illuminer le cœur, ni à chauffer le corps des démunis. Fête de partage, Noël est devenu fête tout court! Regardez autour de vous, une mamie seule, un enfant que le père Noël ne visitera pas.. Nous parlons souvent de solidarité et de partage ici, c’est le bon moment de mettre en pratique les bons sentiments….Et pas besoin de beaucoup d’argent, pour faire beaucoup plaisir………. Puisque les villes s’illuminent égoïstement, une main tendue dans l’obscurité, vers ceux qui cachent leur détresse, est un bon départ préparatoire à ce qui nous attend dans un futur proche…….. Il reste encore des valeurs que nous devons préserver, entraide et partage sont de celles là.

A un mois de Noël environ, les villes se décorent et s’illuminent, ce qui est habituel aujourd’hui et devenu pratiquement normal depuis quelques quarante ans.
Il est vrai que ce moment de festivités reste l’un des temps forts de l’année pour toutes les populations, même si le côté religieux de cette grande fête est très souvent oublié dans la plupart des cas.

Ainsi, toutes les communes de France marquent l’évènement du plus petit village jusqu’à l’extraordinaire ville de Paris, en décorant chacune à sa manière et selon ses moyens les rues, les places ou les sites publics. Actuellement encore comme par le passé, certaines villes font « des folies » dans une inondation de lumières et de paillettes des principaux boulevards ou de certains monuments, mais en sombrant cependant dans l’exagération et le déraisonnable.


Alors que l’écologie est au cœur des débats et que les gaz à effet de serre sont montrés du doigt, le gaspillage des énergies et notamment de l’électricité devient quasiment inacceptable à une époque où la responsabilité de tous est engagée dans un processus de préservation de la planète.
Les maires et leurs conseils municipaux seraient-ils inconscients face aux problèmes de l’environnement ? Et seraient-ils aussi irréfléchis devant les dépenses engendrées par cette débauche de lumière ?

Soyons logiques et clairvoyants : partout en France, il existe aujourd’hui beaucoup trop de dépenses d’illuminations ; il serait plus utile d’utiliser l’argent dépensé outrancièrement à aider financièrement des familles en situation de précarité, des enfants malheureux ou des personnes âgées totalement démunies, tout un petit monde de pauvres et de défavorisés qui ne connaîtra pas encore cette année le bonheur et les réjouissances des fêtes de Noël.

Dans une société en crise où la richesse éclabousse outrageusement les oubliés de la vie, il serait décent que chacun puisse fêter Noël convenablement dans un esprit de fraternité et de solidarité.
Alors, Messieurs et Mesdames les dirigeants de nos communes, réduisez vos illuminations, et donnez un peu plus de lumière à ce qui en ont besoin. C’est là que se situe le véritable geste de paix de la plus belle fête de l’année, que nous la considérions selon nos points de vue, religieuse ou païenne.

Auteur : Pierre-Alain Reynaud

Source : www.agoravox.fr partagé avec Sos-Planète

9 commentaires

  • pokefric pokefric

    Bien voila un sujet fort instructif, merci.
    Je rajouterais l’extinction des enseignes d’entreprises et magasins plus l’extinction d’un réverbère sur deux.
    Ces responsables sans vergogne, qui ne comprennent rien de rien qui se moquent des citoyens.Les pauvres illuminés….
    Paris , les Champs-Élysées, mise en place de 3 cercles lumineux clignotant par arbre,made in Belgique, coût total, 1 million d’euros !
    Ce dispositif consomme moins d’énergie (source le 20 H deFrance2 hier au soir )
    Il faut arrêter …..
    Pauvre pauvres..

  • cavallero_nero

    AAAAHHHHH !!!
     
    Si il y a un truc qui me rends dingue, c’est bien celui là ! merci de l’aborder..
    Des guirlandes, partout !! sans déconner, on pourrait fermer 2 centrales nucléaires avec tout ce que ça bouffe comme jus !! et pour quoi ? pour faire une impression d’oppulence à l’approche des fêtes ?
     
    Bon, j’arrête là, c’est du n’importe quoi !

  • viking

    bien cet article, 

    j’ai toujours entendu des gens dirent que c’est du gâchis

    il faut trouver des chiffres, combien telle ville dépense en installation, combien en électricité et convertir cela en nombre de repas ou en chauffage de logement…

    Y pourrait peut-être nous faire une journée gratis, d’autoroute, d’EDF, d’hypermarché, de TVA……. au choix ! qu’en pensez vous ? 

    C’est les dernières illuminations, la faillite arrivant, c’est un de vos derniers NO HEL Fêtes Celtiques du Solstices d’hiver le 21 décembre reprise par la religion

    La fête des fleurs était début mai reprise lucrativement (vente du Muget) par le PC en fête du travail

  • Gladys

    C’est certes un petit geste de considération envers les démunis, et cela peut également permettre une prise de conscience chez certains, mais passé les fêtes de Noël, il nous faudrait continuer en ce sens.
    La générosité et le partage sont des choses qui se pratiquent tout au long de l’année.
     
     
     

  • delphine

    bonsoir à tous
    Voltigeur, merci d’attirer l’attention sur une sottise de plus de nos sociétés acéphales.
    Noël a du sens pour beaucoup de gens, mais une fois de plus « on » essaie de noyer ce sens sous les spots aveuglants des lumières dites festives.
    Pour ceux qui ont envie de fêter Noël, c’est dans le coeur, dans la vérité intérieure que cela se passe. et si noël a du sens pour certains, cela leur permet de faire qu’il y ait du noël dans l’air pour les démunis même en juillet!
    mauis on peut être généreux sans être chrétiens, soyons juste humains, ce n’est déjà pas si mal de réussir cela.
    après, la générosité ne dépend pas d’une fête. on a certes le droit et l’envie de fêter certaines choses, mais pas au détriment de précieuses économies d’énergie.
    et puis une tablée fraternelle avec quelques bougies et beaucoup d’amour, ça vaut toutes les illuminations des mairies.
    au fait, on vote pour les maires, alors peut-être  faudrait-il leur rappeler les économies à faire avec NOS IMPÔTS. et s’ils ne s’en souviennent pas
    et bien souvenons-nous au moment de voter!
    qui fait pression sur les maires pour leur faire gaspiller autant en énergies….. ?:-)