Nouveau record pour le «spread» franco-allemand:du simple au double!

Si on doit résumer, l’ordre des dominos qui est établi serait celui-ci: la France tombe en premier, suivie de l’Allemagne puisqu’elle fait partie de l’Europe et que les USA font tout pour ne pas subir de krach financier en premier, et enfin le dernier domino, les states… Et le spread serait donc une preuve de ce qu’il se passe… J’ai bien tout comprit là?

L’écart entre les taux des obligations françaises et allemandes à dix ans (le «spread»), a atteint un nouveau record à 172,6 points de base. La France se finance désormais à 3,5% et l’Allemagne fait encore office de valeur refuge avec 1,77%.

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/

L’écart entre les taux des obligations à 10 ans de l’Allemagne et de la France a touché un nouveau record depuis la création de la zone euro mardi matin, sous l’effet d’une forte tension du rendement français. Vers 09h40 , le «spread», ou écart de taux, entre les deux pays, s’inscrivait à 172,6 points de base, soit 1,726 point de pourcentage, dépassant le record de 170,2 de la semaine dernière.

Le rendement français à 10 ans progressait nettement à 3,5% (contre 3,424% la veille à la clôture), après avoir touché en début de matinée 3,528%, un plus haut depuis mai 2011. De son côté, la dette allemande faisait encore office de valeur-refuge et le pays voyait son taux, qui évolue en sens inverse du prix de l’obligation, baisser à 1,775% (contre 1,781%). Ce record du «spread» franco-allemand illustre la défiance accrue du marché envers la zone euro et la capacité de plusieurs pays à faire face à leur dette, notamment l’Espagne et l’Italie.

Le triple A français est même remis en question par certains observateurs, comme vient de le prouver un centre d’études qui estime mardi que la situation économique de la France est difficilement compatible avec sa note, la meilleure possible.

Source: Realnews

3 commentaires