El Hierro, a fait une poussée de fièvre ce matin.

Depuis ce matin on assiste à une poussée de fièvre sur la zone d’El Golfo, au large de La Frontera, à El Hierro, ça a commencé juste après minuit UTC, avec un 3.1 à 17 km de profondeur, ensuite peu avant 09:00 UTC les hostilités commencent rien que sur l’heure trois secousses de plus de 3 mg, 3.0 à 22 km, 3.5 et 3.9 à 20 km.

http://www.klima-wandel.com/wp-content/uploads/2009/04/valle-de-el-golfo-el-hierro.jpg

Il semblerait que la Manche frissonne aussi pour le moment, car le 1er et aujourd’hui il y a en a eu 2, un de 2.8 à 10 km et celui d’aujourd’hui 3.2 qu’à 2 km de profondeur. Les deux secousses se sont produites à une trentaine de km au large de Dieppe, leurs coordonnées GPS diffèrent que de quelques centièmes de degrés.

A El Hierro, les choses semblent se précipiter. Depuis vendredi  4 novembre avec le séisme de 4.4 près de La Frontera, les autorités ne savent plus à quels saints se vouer, d’abord elles ferment le tunnel de La Roquille, craignant des éboulements durant la nuit et le rouvrent dès potron-minet. Ensuite c’est au tour de La Restinga à se voir évacuée pour la deuxième fois, quoique, certains habitants avaient déjà quitter la place avant l’insistance des autorités. Cette évacuation est consécutive à l’augmentation du bouillonnement du jacuzzi, où outre la vapeur et les gaz, il y a des matériaux pyroclastiques qui les accompagnent. C’est le signe que l’activité volcanique sous-marine est loin et même très loin d’être arrivée à son terme, comme l’avait prétendu aux médias, le chef de la sécurité de l’île.

Sur les dernières secousses de ce dimanche, on constate que ce que je redoutais le plus, se produit. C’est leur profondeur qui remonte. Il y a une semaine elles se situaient aux alentours des 23 km en moyenne, et ce depuis les petites heures de vendredi, ensuite on est passé à 20 pour samedi et aujourd’hui on en est plus qu’à 19 km sur 21 séismes, l’avant-dernier étant de 3.4 à 17 km, les derniers 2.7 à 20 km, et 2.6 à 18 km. De par la fréquence et l’intensité des secousses, le PEVOLCA a fait procéder durant  la nuit à l’évacuation de deux districts de La Frontera situés en bord de mer, craignant des glissements de terrain.

 

By: Eagleeyes

11 commentaires

    • Eagleeyes

      Hello Domdom26

      C’est bien gentil de ta part de vouloir référencer certains articles émis sur des sites tel eveil 2011, mais le soucis majeur, c’est que bien des articles font le tour de la toile en étant copié/collé ! Certains semblent plus vrais que d’autres, et malgré cette beauté apparente, ils renferment de fausses info, parfois même enjolivé pour plus de sensationnel.

      Prends y garde. Et il est toujours utile de vérifier le bien fondé des info, même et plus encore celles que les médias officiels nous servent. Très souvent elles se contredisent très rapidement.
      Amicalement.

      • earthrider

        Très juste eagleeyes! domdom postes tes infos sur alerte LME, si tu vois pas ton sujet dans les 24H c’est que l’info n’a pas pu être vérifié! Faut se méfier des Fakes et rester la tête froide!

  • viking

    tremblement de terre a Dieppe ???? il me semble, dans le secteur de Dieppe on a 2 ou 4 centrales Nucléaires : Penly et Paluel   2, 4 , 5 ou 6 si l’on tient compte des différents réacteurs, je ne sais pas combien de réacteur équipe ces centrales ?

    Ces 2 centrales sont elles du type Fukushima ?

    Imaginez 2 Fukushima en France : Areva ; « on maîtrise la situation » 

    que ferait on ? resterait ont sans réagir ? et comment réagir ?

    • Eagleeyes

      Je ne connais pas bien le secteur de la Manche, mais j’ai dans mes souvenirs un fait ayant engendré un tsunami dans le Chanel. Je recherche !

  • a dangerous method

    @ Eagleeyes
    c’est la naissance d’une nouvelle île et au pire d’après un commentaire sur l’éveil, une éruption qui pourrait paralyser le trafic aérien?

  • Eagleeyes

    Hello,

    Une petite info surprenante, le pays de l’Oncle Sam et plus précisément l’Oklaoma, à  quelques miles d’Oklaoma City, il y a eu trois secousses à 03:53, 09:39 et à 15:07, respectivement 5.6, 4 deux fois.

  • earthrider

    Earthquake-report

    Mise à jour 06/11 – 20:06 UTC : Comprendre la phase actuelle et la prochaine de l’éruption. Tremblement de terre-report.com reçu une note de Patrick Allard , Directeur de Recherche CNRS, Paris, sur les événements actuels et attendus El Hierro, et est heureux de la partager avec nos lecteurs.

    Selon les dernières observations d’aujourd’hui, je suis d’accord avec Raymomd que l’éruption est dans une phase de transition entre subaérienne purement sous-marin et Surtseyan type , et que le calme relatif dans l’après-midi aurait pu simplement résulté de l’ablation partielle (effondrement?) de la partie supérieure . du cône volcanique de nouvelles
    après mon expérience, un changement clair envers l’activité subaérienne sera associé à un changement dans la composition du gaz , qui va se manifester dans l’odeur de gaz: au lieu de «œuf pourri» ( ie H2S émission), Raymond et locales les gens vont commencer sentant les émissions de SO2 ( soufre, soit de allumette frappante ). dioxyde de soufre est charactersitic de gaz à haute température magmatique , alors que le H2S est plus typique des gaz à température inférieure hydrothermales ou résiduelle des gaz magmatiques qui ont déjà réagi avec l’eau liquide. Le précurseur principal gaz libérés pendant une telle phase profonde sismogénique d’une éruption basaltique est le dioxyde de carbone, les premiers magmatique exsolving volatile. D’énormes quantités de magma dérivé de CO2 shoud actuellement publié par les évents éruptifs et à travers l’eau de mer, générant le jacuzzi et les milliards de bulles de gaz éclater à la surface de la mer . Par conséquent, m

    ESURER / surveillance à la fois la composition chimique et la production de masse de gaz volcaniques émis devrait devenir une priorité importante au cours des prochains jours et semaines