«N’ai-je donc point tant vécu que pour cette infamie ?» ou «C’est quoi ce bordel ?»..

Un article proposé par « Curieux de nature » pas besoin de dentifrice Ultra-white pour sourire!!

JF.Copé et F.Fillon CC Flickr - UMP Photos

L’actualité va vite et, par la même, révèle une profonde injustice. Ainsi aujourd’hui, alors que le monde entier s’insurge contre l’incendie qui a ravagé les locaux de Charlie Hebdo, un homme ronge son frein, dans l’indifférence générale. Cet homme, qui avait fait de l’hypocrisie ambiante son cheval de bataille en publiant un ouvrage qui n’avait jamais obtenu le Goncourt parce que Gallimard n’en avait pas voulu, bref, cet homme est victime d’une manipulation des plus sauvages. Cet homme dont l’objectif est, ne l’oublions pas, de permettre à François Hollande de gagner la présidentielle 2012 haut-la-main, si possible avec un score humiliant pour l’actuel locataire du palais, bref, cet homme souffre..
L’UMP a les moyens de nuire au plus farouche de ses opposants, et nous le prouve en ridiculisant aujourd’hui l’un des plus brillants ennemi de la langue de bois. Car Jean-François Copé est bien dans l’opposition. Au moins jusqu’au 6 mai 2012, en attendant sa campagne électorale de 2017.


Après une enquête poussée auprès de quelques-uns de nos plus imminents organes de presse les mieux informés (Mickey Parade, Détective et Closer) notre conclusion bien désinformée est sans appel. Il existe aujourd’hui une nouvelle forme de journalisme. Une pratique du métier des plus scandaleuses. Alors que chacun connaît la profonde amitié et l’admiration d’une rare réciprocité qui unit François Fillon et Jean-François Copé, est née, dans les esprits torturés par le malaise d’une profession en perdition, cette outrancière manipulation. Où l’on voudrait nous faire croire que Jean-François Copé aurait dit des choses méchantes et vilaines à l’encontre de François Fillon.

Quelques jours auparavant, le patron de l’UMP, avait produit un texte de toute beauté où il affirmait vouloir « éclairer le chemin pour les années qui viennent ». La profondeur de ce texte avait attisé de nombreuses jalousies, jusqu’en Chine. En effet, au nom de quoi, fallait-il que Jean-François Copé soit le seul a raconter n’importe quoi ? Qui avait décrété que les fariboles devaient forcément être estampillées du logo UMP ?

C’est ainsi que la presse mal désinformée a publié des articles calomnieux, qui n’ont pas trompé un seul instant nos lecteurs bien désinformés qui savent bien, eux, qu’à l’UMP tout va bien, contrairement au PS où des guerres fratricides de clans sont depuis toujours sous-jacentes et intestines. Ce qui n’empêche certes pas le premier ministre, roi de la déconne s’il en est, et le boss de l’UMP, célèbre pour son immense humour dans toute la Seine-et-Marne, de bien aimer se moquer l’un de l’autre.

Fort heureusement, après une rectification bien sentie face à ces calomnies, Jean-François Copé sort la tête haute après avoir dénoncé ces pratiques honteuses. La vérité est rétablie. L’UMP est sauvée. La France a déjà moins peur de la crise.

Source désinformations.com

4 commentaires

  • viking

    votre propagande pour la campagne électorale = je ne vote pas

    • voltigeur voltigeur

      C’est de la Désinformation! pas forcément une adhésion pour le camp adverse!( combien il y en a en face? ;))
      C’est un clin d’œil pour les tennismans, un coup à droite…un coup à gauche… Faut toujours, expliquer, justifier, Hello!!! y a un pilote dans
      la cavité qui abrite, la matière grise???
      Et à part ça rien d’autre? enlevez les œillères SVP….. et souriez ça changera un peu.
      Propagande=incitation à……pas le genre de la maison!

  • N°6

    Les amis de mes amis sont mes amis, et ce, jusqu’à la mort. C’est bien connu !

    Sauf, bien sur, si y’a une circonscription à gagner, un poste à briguer ou … devenir Califfe à la place du Califfe !!!… 

    Harmonie, toujours, mais harmonie intéréssée ……