Les États-Unis ont donné à Israël leur feu vert pour attaquer l’Iran.

Pour conforter tes dires benji Wink salut à toi

iranisrael.jpgUne stratégie de terreur fabriqué sert de prétexte à une intervention consécutive à la visite de Panetta, le 3 octobre dernier, à Tel Aviv.

Israël s’inquiète du fait que de grande puissance comme l’Allemagne deviennent un peu plus conciliant envers l’Iran en l’autorisant à continuer son enrichissement nucléaire déjà amorcé. Israël s’est vue offert une opportunité de deux mois pendant laquelle Israël pourra lancer un conflit militaire contre l’Iran, attendre que l’hiver arrive pour arrêter l’assaut n’est pas une option.

Le Secrétaire à la Défense, Leon Panetta, lors de sa visite à Tel Aviv en date du 3 octobre dernier a été utilisé par des faucons Israëliens pour convaincre les USA qu’il devrait accorder le feu vert à une attaque. Moins de dix jours plus tard, un incroyable scénario terroriste impliquant un vendeur de voiture d’occasions fut créé de toute pièces pour impliquer l’Iran et prétexter une attaque militaire.


«Les semaines passées, d’intenses discussions ont eu lieu dans les milieux Israëliens du renseignement et de l’armée pour savoir si oui ou non il y avait lieu de lancer une attaque contre les sites nucléaires iraniens. Apparemment, la question principale dans les débats était de savoir comme assurer que les USA prennent part aux attaques ou alors, qu’au moins, ils interviennent au côté d’Israël si l’attaque initiale déclenchait une plus grand guerre », écrit Patrick Seale de Gulf News. ( writes Patrick Seale of Gulf News)

3iranusaisrael.jpgCette intervention a maintenant été mandaté par l’annonce du complot terroriste qui a été fabriqué et concocté il y a un mois, mais dévoilé seulement maintenant.
Pendant que les renseignements américains se préparent à communiquer des plaintes contre une «série» de complot qui seront mis sur le dos de l’Iran (cf.“chain” of plots that will be blamed on Iran) , Time Magazine nous rapporte que l’administration Oboama se prépare à utiliser ces accusations pour prend des mesures au-delà des techniques d’isolation simples. «Si l’administration ne réussit pas à gagner le soutien d’une partie significative pour des sanctions autre que la punition pour le régime de Téhéran après avoir présenté des preuves des dernières allégations des méfaits iraniens, la balle reviendra dans la main d’Obama», écrit Tony Karon (cf. writes Tony Karon) . «Ayant prouvé que l’Iran a franchi la ligne rouge, il sera forcé, sous une pression grimpante, d’agir – ou de risquer d’entrer dans une saison électorale très fortement polarisée hantée par une charge  »d’apaisement (littéralement douce) sur l’Iran ».

Avec les néo-conservateurs qui pressent pour de nouvelles mesures agressives contre l’Iran, Obama se voit octroyer le droit de poursuivre un autre rôle dans le changement de régime. Comme nous l’énoncions en Février dernier (cf. postulated back in February last year) , Obama est victime de chantage : il doit attaquer l’Iran comme seul moyen de sauver son poste. Nous avions aussi prédit qu’une tentative d’assassinat serait utilisé comme prétexte pour impliquer l’Iran.

Des experts géopolitiques ont constamment prévenus qu’Israël se préparait à attaquer l’Iran en automne. En Juillet, un ancien agent de la CIA (agent durant 21 ans) Robert Baer a dit au KPFK Los Angeles (cf. Robert Baer told KPFK Los Angeles) que le premier ministre israëlien Benjamin Netanyahu préparait une attaque sur l’Iran en septembre afin de coïnciderà la demande d’adhésion par la Palestine pour un nouvel Etat reconnu par l’ONU.

Steve Pieczenik, “lors du Alex Jones Show d’aujourd’hui”, a de nombreuses sources au sein des renseignements du fait de sa carrière (se référer aux traductions de hussarddelamort sur youtube et dailymotion lors des interventions de Steve Pieczenik chez Alex Jones),  lui a aussi indiqué que l’attentat était totalement fabriqué et qu’il serait utilisé comme prétexte pour une guerre contre l’Iran.

Pieczenik a également souligné qu’Israël avait récemment pris livraison d’une grande quantité de missiles anti-bunker.

Comme nous l’avons répertorié(cf. As we have documented), les allégations du complot de l’assassinat contre l’ambassadeur Saoudient Adel al-Jubeir, qui est maintenant cité par tout le monde, de John Kerry à John McCain, comme une justification à une potentiel attaque militaire, est n’importe quoi.

Le lieutenant colonel Anthony Shaffer, maintenant à la retraite, a révélé qu’une source au sein du FBI avec une accréditation de haute sécurité lui a dit qu’il n’y avait aucun dossier détaillant que le complot existait au sein des canaux  »DOJ », montrant clairement que tout était inventé.

Il est maintenant apparu que le présumé  »génie » derrière ce complot était un alcoolique qui aimait fréquenté des prostitués et était décrit parce qui le connaissait comme étant une «blague».
Lien : http://www.prisonplanet.com/

Traduction : Gaëtanpour E&R Pays de Loire.

Source: egalite et reconciliation loire atlantique

By: pokefric

6 commentaires