Fitch abaisse la note d’UBS et envisage d’abaisser celles d’autres banques

Cela continue, dévaluation, décote, petit à petit il n’y aura plus rien de fiable et cela va se casser la figure complètement! Dire que j’en connais qui « savent » et qui ont encore leurs comptes bancaires de blindés….. De la pure folie!

Chez FITCH de nombreuses banques sentent le roussie soir…

Le logo de la banque suisse UBS (AFP/Archives, Fabrice Coffrini)

(AFP) – Jeudi 13 octobre 2011 – Il y a 52 minutes

WASHINGTON — L’agence d’évaluation financière Fitch a abaissé jeudi la note de la banque suisse UBS d’un cran à « A », et a indiqué qu’elle envisageait d’abaisser les notes de nombreuses autres grandes banques, dont les françaises Crédit Agricole et BNP Paribas, et l’helvétique Credit Suisse.

Fitch a pénalisé UBS en invoquant un « soutien décroissant de l’Etat », estimant qu’il n’y avait plus de raison pour que ce soutien soit perçu comme plus fort que pour son grand concurrent national, Credit Suisse, qui est noté « AA- ».

Toutefois, « il y a une probabilité extrêmement élevée de soutien pour UBS de la part des autorités suisses au moins tant que le secteur financier mondial ne se sera pas stabilisé et que des modalités de démantèlement ordonné en Suisse et ailleurs ne seront pas mises sur pied », d’après Fitch.

Fitch a également abaissé d’un cran, à « A+ » les notes de deux banques régionales allemandes, Landesbank Berlin (LBB) et Berlin-Hannoversche Hypothekenbank, estimant cette notation plus conforme à la solidité réelle des établissements soutenus par les pouvoirs publics dans les pays notés « AAA ».

Par ailleurs, l’agence a placé les notes d’une multitude de groupes bancaires sous surveillance, dans le cadre d’un vaste examen des banques d’envergure mondiale.

« Les modèles économiques de ces institutions financières sont particulièrement sensibles aux difficultés croissantes auxquels sont confrontés les marchés financiers. Ces difficultés découlent à la fois d’événements économiques, particulièrement dans la zone euro, et d’une pléthore de changements réglementaires », a expliqué Fitch.

Cela concerne entre autres Crédit Agricole, BNP Paribas et le Crédit Mutuel en France, Credit Suisse, l’allemande Deutsche Bank, la néerlandaise Rabobank, les américaines Goldman Sachs et Morgan Stanley.

Plus tôt jeudi, Fitch avait annoncé un abaissement de deux crans des notes des banques britanniques Lloyds Banking Group et Royal Bank of Scotland.

Source : AFP via Google

Nicolas Doze – Le risque d’implosion des banques (13/10/2011)

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=POTyCB-aw2g

http://4.bp.blogspot.com/-e4iJmi1IxcM/TpcNB8-bj8I/AAAAAAAACPY/7FCBHK0cTNM/s1600/banques-plombent.jpg

 

Trouvé sur leveil2011

Un commentaire

  • Bouffon

    Il sont pas très crédible avec la note de l’UBS.
    Les banques suisse sont les seuls qui on des fonds propres plus élevées que les autres en plus la confédérations viens de lancer la loi « too big to fail » qui les oblige à encore augmenter cette réserve. Pour finir UBS à un différence de taille, c’est un acteur majeur sur le marché de l’or. elle a le monopole comme la JP Morgan ou HSBC pourtant ces banques on moins de fonds propres et plus de levier…
    Par contre la BNS avec son tsunami de billet qui mets la dette à 140% du PIB, Rien nada, la suisse comme sa banque centrale garde leur AAA.
    Avec le reste, ça commence à faire pas mal d’erreur pour de simple coïncidence.