Pétition au Ministre de l’Éducation, Luc Chatel

La suite de l’article ci-dessous, pour que nos enfants aient une éducation digne de ce nom!!

Monsieur le Ministre de l’Éducation,

Depuis trente ans, le budget de l’Éducation nationale a connu plus de 85% d’augmentation alors que nos établissements accueillent 600 000 élèves de moins.

Tous les rapports et classements montrent que l’échec de notre système scolaire s’accentue depuis quinze ans :

* – 2 élèves sur 5 sortent du primaire sans savoir lire, écrire et compter correctement ;
* – Nous ne formons plus suffisamment d’ingénieurs, de médecins et d’artisans compétents ;
* – Nos universités régressent et mettent en place des cours d’orthographe et de grammaire.

Aussi, je vous demande solennellement de ne pas céder à la pression des syndicats et de prendre les vraies mesures qui permettraient enfin de redresser notre système scolaire :

* Permettre à tous les enfants d’apprendre à lire, à écrire et à compter à l’école avec des méthodes rigoureuses et éprouvées ;
* Supprimer le collège unique ;
* Restaurer un vrai baccalauréat ;
* Garantir un enseignement professionnel de qualité.

Si vous ne le décidez pas aujourd’hui, Monsieur le Ministre, personne d’autre ne pourra le faire. Notre pays a besoin de solutions concrètes, efficaces et pragmatiques pour l’éducation.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre de l’Éducation, à l’expression de ma haute considération.
Copie au Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy
au Premier ministre, Monsieur François Fillon
au Parlement, au Président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer et au Président du Sénat, qui sera nommé le 6 octobre.

SIGNER LA PETITION et faites circuler

16 commentaires

  • Dr.um

    Je suis d’accord sur le constat,
    mais en désaccord sur la réponse qui y est apportée.
    Et encore plus sur la forme de cette vidéo qui prend les gens pour des abrutis.

  • engel

    Ah bon !… Ce n’est pas un problème de moyen ?

    Superbe initiative que voilà !!!!!

  • canari59

    Chez moi, les enfants font des dictées préparées en au collège.
    On ne veut pas mettre les enfants en echec!!!Résultat, les bons éléves deviennent des élèves moyens……..Et je pense que l’on peut continuer l’énumération longtemps….etc….etc…..
    Même quand ils parlent ils font des fautes de français….

  • Texcaltex

    Dans cette lettre, on a oublié :
    – former de vrais instituteurs et ne pas surcharger les classes!
    – leur enseigner les pédagogies actives et ouvrir des écoles qui appliquent ces pédagogies (Freinet, Decroly etc….)

  • hé bééé

    Teins , autant de professeurs et si peu en fonction auprès des élèves !?
    C’est peut-être que certains sont payés pour donner des cours et font tout autre choses en cumulant 2 salaires … un peu comme avec LUC FERRY !!!
    http://www.liberation.fr/societe/01012342062-luc-ferry-seche-ses-cours-de-philo-a-la-fac
     
    C’est comme certains professeurs , poursuivis par la justice pour des affaires politiques et obligés d’aller enseigner à l’étranger (canada) … un peu comme avec ALAIN JUPPE !!!
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Index/nouvelles/200502/08/003-juppe-ENAP.shtml
     
    En voilà une belle brochette de professeurs … il doit y en avoir d’autres !
    On peut en prendre d’autres dans d’autres domaines , la santé , les affaires , la justice etc …. Tiens , c’est comme ces politiques qui passent la formation d’avocat en accéléré alors qu’il faut plusieurs années pour monsieur et madame tout le monde !!!
     
    Bref , les fonctionnaires qui nous font le plus mal au portefeuille ne sont pas les petit à 2000€ en fin de carrière , mais plutôt ces haut fonctionnaires à plus de 7000€ dès la prise de mandat ! C’est cela qu’il faut éliminer !!!

  • Monky's

    Je me souviens de mes cours d’éducation civique où ils nous expliquaient ce qu’était une démocratie :sheep:
    C’est l’image que je met fais de l’éducation nationale…

  • mémé

    Ah! si on connaissait les  méthodes rigoureuses et éprouvées que décrit la pétition, on les appliquerait tout de suite !!

    OK pour le constat, mais il n’y a guère d’idées nouvelles, tant qu’on se berce de l’illusion, tous les enfants peuvent réussir dans leurs études.

    Ben non, il y a des enfants qui réussissent dans autre chose, encore faudrait-il pouvoir leur proposer cet autre chose au lieu de les traîner pendant 10 ans de classe en classe…

  • Bonjour à tous! J’ai signé la pétition et je pense que plusieurs réformes sont possibles.

    1) Décentralisation de la gestion des ressources humaines auprès des régions (la Bretagne n’est pas l’Ile de France qui n’est pas l’Auvergne) les problèmes d’illetrisme, de violence, de minorités culturelles… sont des particularités qui n’ont pas à faire une politique générale.

    2) Délégation des pratiques sportives, artistiques, culturelles et de loisirs aux associations des communes et des départements. Le tissu associatif oeuvrant dans ces domaines ont des compétences, savent encadrer des enfants et former de jeunes adultes à des BAFA, brevet de premier secours… Donnons leur les moyens financiers dont l’EN dispose pour recentrer le travaille des enseigants sur les autres disciplines qui relèvent vraiment de leur mission de transmissoin du savoir.

    3) Si l’école est obligatoire de 6 à 16 ans, mettons les moyens pour un enseignement et une éducation de qualité. L’Etat n’a pas a financé les maternelles, les universités et autres grandes écoles. Avec l’optimisation de la qualité de l’enseignement qui permettra de dégager des économies. Donnons aux familles des allocations supplémentaires pour pallier aux inégalités.

    4) Les nouvelles technologies vont suplanter la transmission du savoir, un cour enregistré pour être vu, revu à l’infini. Les manuels scolaires numériques sont un marché qu’il faut subventionné par des commandes publiques, six éditeurs français n’attendent que cela Hatier, Bordas, Hachette, Nathan, Belin, Magnard. Le cartable numérique s’impose, allons vers l’école innovante. L’apprentissage des fondamentaux peuvent aussi se faire de façon ludo-éducatives. De plus les évaluations sont personnalisées et permettent ainsi si cela est nécessaire de savoir qui a veraiment besoin de soutien.

    5) Tous les personnels enseignants à la même enseigne si je puis dire, Professeur certifié et professeur agrégé sur le même rythme de travail hebdomadaire que celui des professeurs des écoles.

  • Pour ceux qui veulent comprendre un peu mieux les chiffres de l’Education Nationale:
    http://www.education.gouv.fr/pid338/l-education-nationale-en-chiffres.html

    Sinon, un site pour réservés aux professionnels de l’éducation, beuacoup beaucoup d’informations: 
    http://eduscol.education.fr/

  • Les moutons enragés, quand vous relayez une vidéo et une pétition il serait bon d’informer sur la mouvance de l’association que vous relayez. 

    Anti-Etat et anti-service public, ultraconservateur sur le plan des valeurs, SOS Education fait partie d’une mouvance autour de Liberté chérie, une association qui juge les Français «oppressés par un Etat surdimensionné et une réglementation excessive».

    Après coup, je ne regrette pas d’avoir signé parce que j’ai conscience des problèmes qui règnent eu sein de l’Education nationale mais à l’évidence je ne partage pas toutes les valeurs de cette association « SOS education ». Alors, j’ai vaguement l’impression de m’être fait un peu roulé. A l’avenir, soyez sympas que ce soit pour moi mais aussi pour les autres.

    Faites le nécessaire pour vous informez un peu plus à moins que soyez connivent avec ce genre d’association et dans ce cas dites le.  

    • voltigeur voltigeur

      Désolée, Obio j’ai reçu par courriel, et n’ai vu que l’intérêt des enfants, leurs penchants
      politiques ne m’intéresse pas.
      Je ne cautionne aucun parti, et quand ça me parait important, je diffuse.
      J’ai signé aussi pour une meilleure éducation des enfants, sans me poser de questions. :(
      Je crois que si je donnais la tendance politique des uns ou des autres, on me
      dira que j’oriente vers…..J’estime que ceux qui participent sont assez éveillés,
      pour se faire leur propre idée sans être influencés. :)

      • Salut voltigeur,

        A propos de la pétition, je comprends tes motivations que je partage. Pour ma part, je n’aime pas les excès de droite comme de gauche. SOS education est une association qui milite aux côtés des Contribuables associés, Liberté Chérie… et je ne vais pas pour autant devenir fan de « radio courtoisie ». Donc signé une pétition comme pour donné un blanc seing à une association qui avance masqué, c’est un peu spécial. Etre apolitique dans le ni droite ni gauche, ce n’est pas forcément adhérer à l’ultrablibéralisme ou à néo-fascisme édulcoré. Encore une fois , je n’aime pas les excès et cela vaut aussi pour l’Etat mais je préfère en core la protection de l’Etat pour garantir des droits fondamentaux que de donner mon âme à des gens qui s’ils le pouvaient brûleraient les droits de l’homme sur l’autel du libéralisme économique. 
        Sinon, bonne journée!!!

      • voltigeur voltigeur

        Je suis d’accord avec toi, mais là le but est annoncé, pour le reste je ne suis pas
        d’accord pour donner un blanc seing à n’importe qui. Et je te rejoins sur le fait
        qu’ils avancent masqués, ça laisse supposer des manœuvres moins avouables.
        Restons vigilants! ;)
        excellente journée à toi aussi

  • Marine

    J’ai reçu moi aussi cette vidéo par mail, elle m’a intriguée dans le sens où je ne comprends pas comment des syndicats d’enseignants pourraient faire le boulot du ministère de l’éducation nationale, influencer les programmes, etc. J’ai donc demandé à des amis enseignants ce qu’ils en pensent et ils crient tous à la manipulation. L’un d’eux m’a envoyé ce lien vers un article de Libé (http://www.liberation.fr/societe/0101469635-sos-education-attention-danger) traitant du sujet. Eux, au moins, ont cherché des infos sur la source du message avant de le diffuser à tout va…
    Alors merci pour toutes les infos que vous nous faites partager, mais… Soyez vigilants !

  • lavaux

    Bonjour,
    j’étais fan de votre dite jusqu’à la publication de cette vidéo de ce groupuscule fasciste et sectaire qui ne connais rien à ce qui se passe dans l’enseignement, et je ne suis pas prof, mais profession libéral dans la finance. Tout ce qui est dit est discutable et erroné…

    • voltigeur voltigeur

      On a déjà répondu sur le pourquoi nous avons relayer cet appel!
      Si tu es satisfait des ânes engendrés par l’éducation nationale, c’est ton soucis
      Personnellement, je suis outrée de voir qu’en fin d’étude, il y ait autant
      d’analphabètes et d’illettrés. Leur enseignement à la noix et leur méthode globale qui fait des ravages,
      ils n’ont qu’a la garder.
      Pas étonnant que des parents responsables refusent de scolariser leurs enfants
      dans ces établissements faiseurs d’ignares, alors quelles que soient les motivations de ces
      gens et ce qu’ils représentent (je ne les connais pas!) Le plus important pour moi, ce sont
      les enfants et ils sont prioritaires, on doit les instruire. Pour les revendications politiques
      ce n’est pas mon problème!!! ;).
      Même les abrutis peuvent dire des vérités.