De mystérieuses lignes de Nazca ont été découvertes au Moyen-Orient..

Voilà qui va faire couler beaucoup d’encre..Désolée  :(   les photos ne sont visibles que sur le site, mais j’ai trouvé une vidéo

Des structures de pierres d’origine inconnue ont été mises à jour dans une zone désertique située entre la Syrie et l’Arabie Saoudite. Le photographe David L. Kennedy a pris les clichés de ces tracés mystérieux seulement visibles en vue aérienne.

Trouvé chez JACK35

9 commentaires

  • pokefric pokefric

    Il y a t’il une chance que se soit la nature qui ai fait ça ?
    Les photos ne s’affichent pas chez moi, donc, on clic le lien :wink:

  • c_oim

    Les aliens débarquent au Moyen Orient ? 8O

  • fracassage

    Il faut bombardez le moyen orient parce que c’est inhumain de voir ce genre de traces…
    Des que qqs chose parait incompréhensible vous bombardez, arrêtez de vous cassez la tête pour rien !

  • fracassage

    Dans cet article le seisme au colorado n’etait qu’une attaque nucleaire sous terraine, fukushima l’etait aussi : http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/975-undergroundbases .

    • texcaltex

      Fracassage, je suis sur le C.l!
      Merci pour cet entretien!
      Si c’est vrai, on a toutes les raisons de reprendre espoir…enfin!!!
      Je conseille fortement à ceux qui connaissent l’anglais d’aller lire l’interview mise en ligne par Fracassage… c’est long mais passionnant!! :D
       

  • Bouffon

    Ça ressemble au première structure du Jardin d’Eden (Gobelki Tepe) situer en dessus dans un grandes plaines des montagnes turcs.
    Un peu plus à ouest, on a découvert il n’y a pas longtemps les restes d’un mur représentant un frontière entre deux royaumes. Il devait séparer deux cultures totalement opposée à l’ouest le peuple des gens riches et civilisé, vivant des produits de la mer et de la nature. De l’autre, les pauvres reléguer aux obscurs contrée forestière.
    Ces « fleurs » pourrais être en faites les premiers « village » de ce royaume.
    On sais qu’à avant le 10ième millénaire, la région était très fertiles. Cette abondance à permis au tribu de se sédentarisé.
    Il on commencé à construire de grands enclos en pierre afin de pratiquer une chasse à la battue ou il pouvait rabattre plusieurs bête en même temps tout en les gardant vivant. On pense que c’est ses stocks d’animaux et de nourriture qui leur à permis de comprendre l’élevage et l’agriculture et leur apporter le temps libre nécessaire pour développer la culture, l’art et la science.
    Puis abondance aidant, elle sont devenus surpeupler et on du développer des sortes de prototype de village d’abords en reprenant l’idée des pièces pour séparer les familles.
    Au début il rentre par les côtés de l’enclos, mais plus tard, il installe des toits pour  le confort qu’il procure et ferme complétement la structure car la raréfaction des animaux rends la chasse à la battue inefficace. Peu à peu, les maisons prends un forme carrée et il comprends qu’il est plus pratique de rentrer par les toits et d’utiliser ceux-ci pour se protéger de l’ennemie car il confère un avantage stratégique.
    C’est un village du même type que celui de Çatal Höyük
    C’est vers la fin de cette époque que les familles bannis des clans se regroupent autour de Jéricho et forme la première ville au alentour de -10’000 Av Jean-Claude.
    C’est le côté individualiste et compacte des familles face au clan qui faite passée de la structure en bloc (un groupe de maison composé de pièce) à un structure composé de mini-bloc (une pièce = maison) créant de facto. Un espace de communication entre deux espace permettant la circulation des personnes. La rue.
    Et la c’est le drame… Puisque cette individualisation engendre, le besoin d’un état providence et donc des impôts, une tâche autrefois dévolue sur la solidarité et la survie du groupe.
    Donc je vous propose de verser une petit larme et d’observer une minute de silence à l’égard de ce haute concentrer de technologie fiscale.