Voter? Ce que j’ai à vous dire peut se formuler en quelques mots..

Ne chercher pas l’agitateur, cette lettre à été écrite le 26 septembre 1885 par l’anarchiste Elisée Reclus. Il est utile de connaitre la réflexion, qui emmène à refuser le vote pour certains.. Merci Bibi..

Elisée Reclus

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885.

Compagnons,

Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n’est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l’exercice du droit de suffrage.

Le délai que vous m’accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j’ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

Voter, c’est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté. Qu’il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d’une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu’ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

Voter, c’est être dupe ; c’est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d’une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l’échenillage des arbres à l’extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l’immensité de la tâche. L’histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement. 

Voter c’est évoquer la trahison. Sans doute, les votants croient à l’honnêteté de ceux auxquels ils accordent leurs suffrages — et peut-être ont-il raison le premier jour, quand les candidats sont encore dans la ferveur du premier amour. Mais chaque jour a son lendemain. Dès que le milieu change, l’homme change avec lui. Aujourd’hui, le candidat s’incline devant vous, et peut-être trop bas ; demain, il se redressera et peut-être trop haut. Il mendiait les votes, il vous donnera des ordres.

L’ouvrier, devenu contre-maître, peut-il rester ce qu’il était avant d’avoir obtenu la faveur du patron ? Le fougueux démocrate n’apprend-il pas à courber l’échine quand le banquier daigne l’inviter à son bureau, quand les valets des rois lui font l’honneur de l’entretenir dans les antichambres ? L’atmosphère de ces corps législatifs est malsain à respirer, vous envoyez vos mandataires dans un milieu de corruption ; ne vous étonnez pas s’ils en sortent corrompus.

N’abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas ! Au lieu de confier vos intérêts à d’autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d’action futur, agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir. Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c’est manquer de vaillance.

Je vous salue de tout cœur, compagnons.

Élisée Reclus.

PS:

Lettre adressée à Jean Grave, insérée dans Le Révolté du 11 octobre 1885. Reclus, Élisée (1830-1905), Correspondance, Paris : Schleicher Frères : A. Costes, 1911-1925. pp.364-366.

SOURCE

20 commentaires

  • Frédéric World Citizen

    Bonjour,
    quelle vérité !!! je me sent moins seul et moins mauvais citoyen  :wink:

    • homme des bois

      voila un texte qui serait beau, comme « bon appetit » de victor hugo dans ruy blas, a dire bien fort dans le metro ou n’importe quel lieu public. vive l’anarchie et vive le peuple. seuls et sans pouvoir, nous serons toujours moins cons et moins despotiques que nos dirigeants elus au suffrage mediatique universel.

  • c’est une vision qui n’est malheureusement pas représentée et qui fait de nombreux adeptes, essentielle à la création et à l’évolution d’une véritable démocratie pour le peuple et par le peuple.
    il est temps d’évoluer pour la majorité et de privilégier des commissions de citoyens élus sur de brèves périodes et représentatives de toutes les tranches du peuple
    prenons notre destin en main, impliquons nous dans les décisions importantes
    comme dirait les inconnus prend toi en main c’est ton destin

  • guelop

    voter c est aussi la seule fois ou on laisse le peuple s exprimer et choisir ,apres les gens qui ne votent pas se plaignent du gouvernement ils ont cas voter et essayer de faire changer les choses

  • viking

    le meilleur système en 2011 est celui des Suisses, il est un héritage du fond des Age, pratiqué par les Celtes ; assemblé villageoise, par les Viking ; le Ting, par les Grec, les Cosaques même à l’époque des Bolcho malgrés les déportations pour refus du modéle Bolcho, les cosaques le pratique de nos jours….

    Tous ceux qui on a y perdre leur Hochet sont contre le système Suisse….

    Je ne vote pas, ma mère n’a jamais voté de sa vie…. ai parlé du vote dans un chantier naval (pêche & plaisance) la plupart on dit qu’il n’irais plus, soit qu’ils on balancé ou perdu leur carte ou pas de temps a perdre…. enfin certain commence a comprendre…. 

    Vous ai déjà dit qu’a 90% d’abstention ils s’estimerait légitimement élu, rappelez vous l’histoire de la réunion ou j’ai demandé au maire de ma commune élu avec 56% d’abstention et seulement 17% des suffrages pour lui….

    • shalkare

      D’accord avec l’idée, mais malheureusement, le système dont nous dépendons obéi à des règles.
      Une de celles-ci est que notre « représentant » est élu.
      Tant qu’il y aura des élections, il y aura des têtes de noeuds au-dessus de nous.
      Ne pas voter c’est laisser le champ libre à la corruption, car elle (la corruption) vote.
      Il faudrait un changement radical dans notre mode de fonctionnement pour ne plus avoir besoin de voter, autre chose qu’une énième version de la république.
      Et que chacun devienne responsable, car quand j’en vois certains, bourrer, shooter, tabassant femme et enfants, se foutant de tout… avoir le droit de vote, et l’utiliser !
      là où des gens réfléchis, intègres  » citoyens » et qui, n’ayant plus d’oeillères, se rendent compte que voter ne sert à rien, et bien… ne votent plus, la balance est déficitère.
      Les cons votent, les corrompus votent, et ceux qui veulent autres choses, font autres choses.
       
      Je suis d’accord avec vous, voter ne sert plus à rien, mais quoi d’autres?
      Ici, nous partageons (à peu près ) les memes idées, mais je pense que la majorité des français est incapable de se gouverner lui-même.
      Il est déjà incapable de se rendre justice équitablement (il n’y aurait que la peine de mort comme sanction), alors le reste…
       
      Peut-être que lorsqu’on aura atteind un « seuil » critique de « révolutionnaire » au sein de notre population les choses changeront, mais d’ici là, la seule possibilité qu’on nous a laissé est celle de voter.
      Et voter blanc ne sert à rien.
       
      Donc quoi d’autres de réaliste et réalisable?

      • lion

        Peut être mais partez  de l’idée que même l’abstentionniste est considérer comme votant
        le vote sert simplement de moyen de recensement des bon citoyens puisque les résultats  sont falsifiés et donc connu d’avance (cf nouvelles urnes électroniques)
        ensuite  le pouvoir change le plus vertueux et quand bien même un vertueux passez pour fou accède à la chambre des députés jamais l’une de ses propositions de lois ne passerons
        en gros le vote aujourd’hui c’est légitimer un pouvoir sur toi même et te rendre coupable des mauvaises décisions 
        pour finir a  quoi sert le vote dans une société qui est un simulacre de democratie

  • ratgana

    Merci, merci et merci  pour ce texte voltigeur, histoire de mettre du plomb dans la tête de certains. Encore, encore et encore ….

  • Faudrait pas interpréter son discours en oubliant qu’il est avant tout ANARCHISTE.
    Un petit lien (sans prétention), pour les curieux qui ne s’arrêtent pas à un terme sciemment diabolisé :
    http://www.toupie.org/Dictionnaire/Anarchie.htm

    Pour le reste, son méssage est simple :

    NE DELEGUEZ POINT, MAIS AGISSEZ PERSONNELLEMENT.
    OBLIGATOIREMENT Les deux actions sont INTIMEMENT LIEES ET INDISSOCIABLES. 

    En clair, il nous dit :
    -Arrêtez de vous plaindre des marionnettes, que vous METTEZ PERSONNELLEMENT EN PLACE !
    -Arretez de vous comporter et d’agir comme des ESCLAVES FATALISTES !
    -Prenez votre destin en mains et AGISSEZ DIRECTEMENT !

    NI DIEU NI MAITRE, VIVE l’ANARCHIE !!! 

  • DELAUDE

    Vous connaissez tous cet adage :
    La Tyrannie c’est « Ferme ta gueule »
    La Démocratie c’est « Cause toujours.. »
    Le premier pas vers une honnêteté politique serait déjà de comptabiliser les votes blancs, c’est à dire le refus du citoyen de choisir entre des options dont il ne veut pas…
    Nous n’avons le choix qu’entre des candidats triés par le pouvoir en place et  les représentants qui ne sont pas dans la ligne du système ne sont tolérés que pour servir de repoussoir ou donner l’illusion d’une démocratie.
    N’oublions pas que ces gens qui soit disant « s’opposent » dans de soi-disant combats politiques sont issus du même sérail pour la plupart (ena etc…), étaient sur les même bancs d’école et sont complices de cette mascarade.
    Notre bulletin de vote ne sert à rien !  (cf Maastrich) Seule une vraie révolte populaire en masse pourrrait faire basculer les choses…
    Allez sur le site d’Etienne Chouard.. Il fait une conférence sur ce qu’était la vraie démocratie Athénienne…. Rien à voir avec ce que nous vivons….

  • Anonyme

    Etienne Chouard est le seul qui propose un système viable. l’anarchie je ne suis pas contre mais je m’interroge sur ce qu’elle peut engendrer comme vie sociale.

    En tout cas cette lettre de monsieur Reclus a tout bon.

  • N-Lord N-Lord

    Lex est quod facimus.

  • zaza

    – dis maman et papa ça sert à quoi de voter  ?
    Papa et maman répondent en cœur :
    – le vote, dans les démocraties comme chez nous, c’est comme lorsque tu envoies ta lettre au Père Noël alors qu’il a déjà décidé et acheté ton cadeau.
    :mrgreen:
     
     

  • vanvoght

    et oui , en tant que vielle anarchiste c’est toujour la reponse que je donne , je ne vote pas car je refuse de donner a un autre le drois de decider a ma place .
    sinon evidament il y as le systeme suisse qui est le plus pret du peuple .
    d’ailleur c’est le seul pays qui autorise le mouvement anarchiste a se presenter aux election ( qui ne le fais que pour profiter du droit d’expession qu’ont nous refuse partout ) et qui fait dans les 2.5 % …………
    ont pourait en faire autant en france histoire de remplacer  le vote blanc qui sert a rien . helas nous sommes tous fiché par les RG et dés qu’un site libertaire relance l’idée ……………….ben il est suprimé pas ces memes RG ….. j’en sais quelque chose , j’en ais fais l’experience . vive la democratie française …..
    donc a par une bonne revolution RIEN ne changera .
    je dirais bien AUX ARMES CITOYENS mais commes meme le port d’un pistolet a grenaille en france peu te conduire en prison ……..je vois pas avec quoi ont pouras se revolter . ils ont bien calculé leur coup . car chez les voyoux ont peu meme se trouver des kalach ………….mais rien pour que les honetes gents puissent se defendre . ou du moins pour qu’ils se lance dans une revolution armée .
    bref , ont l’as bien dans le cul . 
    et vive l’anarchie .