Rapatriement des réserves d’or du Venezuela : une tâche difficile pour les banques ?

Essayez de ne pas rembourser ou rendre ce qui n’est pas à vous, les foudres administratives, sauraient vous rappeler (un rat pelé n’a plus de poils :mrgreen: ), à la relecture de votre contrat, à quoi vous vous êtes engagé. Quand ça concerne les banksters et leurs jeux de **cours moi derrière que je t’attrape**…………… :wink: Merci Engel

image d'illustration/fonzibrain

Je ne peux m’empêcher de soupçonner les dernières informations concernant le Venezuela d’avoir quelque chose à voir avec la récente envolée du prix de l’or. Selon moi, elles ont été un facteur déterminant de la flambée du prix du métal jaune non pas uniquement ces quelques derniers jours, mais ces quelques dernières semaines.

Lors de l’annonce par le Venezuela de son intention de rapatrier ses réserves d’or, de multiples communiqués de presses déclaraient la banque d’Angleterre comme détentrice de 211 tonnes de cet or. Quelques jours plus tard, ce chiffre tombait à 99 tonnes, le reste des réserves apparaissant comme étant dispatché entre JP Morgan Chase, Barclays, Standard Chartered et Bank of Nova Scotia – chacune d’elles étant une banque de lingots.

La nomination de ces banques de lingots dans les rapports a contribué à lancer un signal d’alarme sur le marché de l’or. Nous n’entendions plus parler d’or déposé dans les coffres de la banque d’Angleterre, mais d’importantes quantités de métal utilisées pour des opérations de prêt des plus variées.

Cela suppose donc une position à découvert imminente sur l’or, position à découvert qui aurait bientôt besoin de se voir couverte. Le Financial Times décrivait ce retrait du Venezuela comme étant le ‘plus important transfert de métal précieux de l’histoire moderne’. Juste après que cette déclaration ait été rendue publique, le prix de l’or s’est à nouveau envolé – s’affichant à hauteur de 1875 dollars l’once dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. De plus, les efforts du Venezuela à récupérer son or pourrait également être l’une des raisons pour lesquelles le prix de l’or a grimpé au cours ces quelques dernières semaines.

En d’autres termes, l’éclatement des réserves d’or du Venezuela entre différentes banques de lingots a certainement débuté bien avant que la décision du pays ne soit rendue publique.
Pour faire simple, disons qu’il est très peu probable que l’or du Venezuela soit toujours à cette heure placé dans les coffres des susdites banques, attendant de se voir chargé à bord d’un charter direction Caracas. D’autres avions ont probablement décollé il y a bien longtemps, emportant cet or vers un nombre de plus en plus important de banques, jusqu’à ce que la réserve d’origine soit entièrement fragmentée, atomisée… En clair, il s’avèrera extrêmement complexe pour les banques de rassembler l’ensemble des quantités d’or qui leur ont été prêtées par le Venezuela.

Au cas où les banques manqueraient à parvenir à la matérialisation des quantités requises de métal physique, d’autres nations ou fonds privés pourraient se voir tentés de formuler la même requête. Le tourbillon de panique qui s’en suivrait pourrait bien s’étendre à l’ensemble du secteur bancaire ayant quelque rapport avec l’or. Il est intéressant de noter que ce fut lors de circonstances similaires qu’il y a 40 ans les Etats-Unis fermaient leur guichet de l’or.

Dans le meilleur des scénarios, nous assisterons d’ici peu à un retrait de masse par les investisseurs de leur or du système bancaire. En d’autres termes, une demande bien plus importante que ce que nous pourrions imaginer semble bouillonner sous la surface du marché de l’or.

Auteur Michael J. Kosares

USAGold – Centennial Precious Metals, Inc.

www.USAGold.com

Article originally published  on USA Gold

Source Française 24hgold.com

7 commentaires

  • Bouffon

    Le PAGE « Pan Asian Gold Exchange » a ouvert le 22 juillet en Chine.
    Cela signifie que le COMEX de Chicago, le London Exchange et le dollars
    n’ont plus  le monopole du marché. Ainsi depuis lors, les achats Chinois et Hindou
    ont respectivement progressé de 35 et 25%.
     
    Le rumeur dit que la décision de Chávez, fait suite au exigence Sino-Russe de
    garantir les Obligations du Vénézuela avec de l’Or afin de préservez la stabilité
    économique du pays en cas de décès du Président, d’autres parlent d’un retour à
    l’étalon or. Remarquez que si la monnaie ou les obligations qui permettent de la
    crée sont garantis par de l’or cela reviens presque au même.
     
    A noter que toutes ses banques centrales qui rachètent de l’or pour se débarrasser de
    leur obligation américaine, Chine en tête avec ces 1000 milliards de dollars à brader.
    Les pays européen qui touchent du doigt le Bank Run même les allemands achètent.
    La masse monétaire du dollars et de l’euro qui augmente à la vitesse d’un cheval au
    galop avec toutes ses aides, même le francs Suisse à pris 30% d’inflation.
    Le marchés économique eurasiatique naissant qui n’accepte que les roubles, les yuan
    ou l’or comme monnaie unique pour le payement des marchandise et énergie.
    Les réserves d’or que le Zimbabwe cherche à constituer pour créer une monnaie
    crédible capable de stopper l’hyperinflation et les préparatifs de la saison des
    mariages en Inde, n’arrange en rien les affaires du prix de l’Or.
     

  • shalkare

    Ca c’est un commentaire instructif, merci Bouffon !

    Si ca se trouve, Chavez vient de faire tomber un très gros domino…

    • voltigeur voltigeur

      Reste à savoir s’il va réussir à tout récupérer…ou du moins
      si les vampires vont pouvoir réunir la totalité de la demande, titrée à 100%.
      Il va le tester à l’arrivée, la confiance règne :roll: quel coup de poker ;)

  • Mais oui qu’ils vont y arriver !
    Si Tripoli tombe, on pique l’or de Kadafi et on le refile à un de ces potes, hugo Chavez.
    La perversion et le cynisme  à l’état pur !
    C’est simple là vie quand on est des salauds et qu’on se fout de la gueule du MONDE !!!

  • bottle4

    un possible corner sur l’or si tout les investisseurs/Etats reclament leur or..

    son prix serait mis en orbite…

    une situation capable de rendre riche plein de petits possesseurs, je dois avouer que je pensais pas qu’un truc pareil puisse arriver avec toute ces magouilles des banksters

  • Force armée

    Et si Chavez avait fait cela pour planter l’occident qu’il déteste ?…
    En agissant le premier, il a une chance de récupérer son or, de créer une monnaie qui s’appuie sur l’or, et au final il fait naître le doute et tout le monde veut récupérer son or dans des banques vides… et boum le gaz ! Il a tout gagné. 
    De mes cours d’économie, je crois avoir retenu qu’il y a beaucoup plus de monnaie émise dans le monde que d’or adossé à cette même monnaie.

    • voltigeur voltigeur

      Depuis que le droit de battre monnaie par les états à été transféré aux banques privées,
      donc les 3/4 de la monnaie est plus virtuelle que le reste…. :(
      C’est un véritable racket des peuples, monnaie monopoly adossée à du vent!! grr!!
      et il faut rembourser re-grrr!!