Des secousses sismiques sur la côte est des USA et un souci avec une centrale nucléaire

Après-midi chargée aux États-Unis avec des secousses sismiques de magnitude 5.8, des immeubles ont tremblé de Washington à New York. L’épicentre se trouve à Mineral en Virginie, une ville réputée pour ses secousses sismiques mais rarement elles n’ont été de taille importante. A Washington, le centre de la ville a été évacué, ainsi que le Pentagone et le Capitole. En ce qui concerne les deux réacteurs nucléaires, ils se sont automatiquement arrêtés suite aux tremblements de terre et le refroidissement est maintenu grâce à 4 générateurs diesels. Les autorités quand à elles se montrent très rassurants, expliquant qu’il n’y a aucun dégât de constaté. Merci à Vanadium pour l’information.

Sources: dailycaller.com et foxnews.com

Egalement un petit complément d’informations avec cet article issu du blog realinfos:

WASHINGTON – Un séisme très inhabituel de magnitude 5,9 a été ressenti mardi vers 17H50 GMT sur la côte Est des Etats-Unis, notamment à New York et Washington, où le Pentagone, le Capitole et de nombreux bâtiments ont été évacués.

Aucun incident ou victime n’était signalé vers 18H45 GMT.

L’Institut de géophysique américain (USGS), qui avait d’abord indiqué qu’il s’agissait d’un séisme d’une magnitude de 5,8, a revu à la hausse la magnitude à 5,9. Un tremblement de terre est considéré comme puissant à partir de 6.

L’épicentre du séisme se situe à 54 kilomètres au sud de Richmond (capitale de l’Etat de Virginie, Est) et à 139 km au sud de la capitale américaine.

A Washington, la secousse a fait trembler des bâtiments pendant plusieurs secondes, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Les trottoirs étaient envahis de personnes s’étant précipitées dans la rue au moment de la secousse. Beaucoup d’entre elles tentaient de joindre leurs proches au téléphone, mais les communications étaient perturbées.

Dans le métro, la secousse a également été ressentie, mais le réseau continuait de fonctionner.

Le Pentagone, plus grand bâtiment de bureaux du monde dans lequel travaillent environ 23.000 employés civils et militaires, a été brièvement évacué dans le calme. Aucun dégât n’était signalé dans l’immédiat si ce n’est la rupture d’une canalisation d’eau.

Plusieurs centaines de personnes ont patienté sous le soleil pendant une quinzaine de minutes, alors que les avions continuaient de décoller depuis l’aéroport Reagan tout proche, a constaté un journaliste de l’AFP.

La première chose que je me suis dit, c’est j’espère que c’est pas une bombe ou un avion. Mais la secousse était constante et a duré trop longtemps pour que cela soit le cas, a raconté un salarié du ministère de la Défense, Jim Garamone, qui était déjà en poste lorsqu’un avion avait percuté le bâtiment le 11 septembre 2001.

A New York, des milliers de personnes ont évacué des bâtiments dans le quartier du palais de justice au sud de Manhattan et sont descendues dans la rue. Aucun signe de panique n’était toutefois visible, a constaté une journaliste de l’AFP.

J’ai vu mon café trembler dans ma tasse mais je n’ai tilté. Je venais juste de faire un don du sang alors je me suis dit que je n’avais pas retrouvé mon équilibre, a confié Juan Ramos, un employé de bureau dans le sud de Manhattan.

(©AFP / 23 août 2011 20h50)

 

10-degree map showing recent earthquakes

Magnitude 5.9
Date-Time
  • Tuesday, August 23, 2011 at 17:51:04 UTC
  • Tuesday, August 23, 2011 at 01:51:04 PM at epicenter
Location 37.881°N, 77.952°W
Depth 0.1 km (~0.1 mile) (poorly constrained)
Region VIRGINIA
Distances
  • 14 km (9 miles) SSW (195°) from Mineral, VA
  • 17 km (10 miles) SSE (165°) from Louisa, VA
  • 23 km (14 miles) NE (52°) from Columbia, VA
  • 58 km (36 miles) NW (312°) from Richmond, VA
  • 141 km (88 miles) SW (216°) from Washington, DC
Location Uncertainty horizontal +/- 2.3 km (1.4 miles); depth +/- 3.1 km (1.9 miles)
Parameters NST= 22, Nph= 23, Dmin=50 km, Rmss=0.44 sec, Gp= 79°,
M-type=centroid moment magnitude (Mw), Version=B
Source
Event ID se082311a

7 commentaires

  • Vanadium

    Je tiens à faire un petit lien avec cet article paru sur ce site.
    Un « sinkhole » apparu près d’un particulier à Illion, New-York !
     
    http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/de-la-terre/trous-terrestres/trou-terrestre-a-ilion-new-york

  • Eagleeyes

    Hello,

    J’en avais parlé dernièrement, du risque sur les versants des Appalaches. Comme quoi il n’y a pas qu’une faille de New Madrid, il y en a une sur le versant ouest de ces montagnes, mais il y en a encore plusieurs dans la régions et notamment de Virginia Beach jusqu’à Baltimore et continue dans les terre juqu’à New York et au-delà, mais aussi tout le long de cette dernière.

  • Vanadium

    Le parc de Yellowstone a grondé aussi aujourd’hui !
     
    http://www.isthisthingon.org/Yellowstone/daythumbs.php

    • texcaltex

      Je pense que Yellowstone est le plus gros volcan de la planète…
      On sait qu’il va se réveiller… quand ça arrivera ce sera une catastrophe planétaire!
      Nuit « volcanique » pendant plusieurs moi et peut-être plusieurs années… froid, famines, maladies, pillages etc etc

  • Eagleeyes

    @Vanadium

    Hello,

    Pour info le sol à tremblé dans le Colorado le 23 août avec un 5.3 et un 4.7 la veille.

  • Eagleeyes

    @ Texcaltex

    Hello

    Ce n’est pas tout à fait exact, Yellowstone n’est pas « le » plus grand volcan, mais une des plus grandes caldeiras qui sont de l’ordre de huit bien identifiée certaines sont enfuies sous une végétation dense, d’autres par des surfaces agricoles et enfin d’autres ne sont pas évidentes à déceler, par exemple sous l’océan ou modifiée par la glaciation.

  • Vanadium

    Hey !
    Pour info, aujourd’hui à 14h15 (GMT +1), il y a eu un tremblement de terre de 4,2 en Californie, et qui est en lien avec l’activité du « Long Valley Caldera » un SuperVolcan en Californie !
    Ce qui est inhabituel, car d’habitude ils ne dépassent pas 3 sur l’échelle de Richter !
    Ca commence à chauffer !
    Bien à vous.