Candidature : jour J pour Sarkozy

On voit que SAS Niko 1er ne prend pas la peine de s’exprimer sur les chaines publiques, préférant la chaine privée TF1….Quel attachement pour nos services publics…..Comment peut on accumuler autant de maladresses? Pas bien conseillé le candi-zident!!

Le chef de l’État devrait officialiser sa candidature ce soir au 20 heures de TF1. Son premier meeting est prévu jeudi à Annecy.

Le jeu du chat et de la souris entre l’Élysée et la presse touche à sa fin. Nicolas Sarkozy devrait déclarer sa candidature à la télévision ce soir au 20 heures de TF1. Un indice semble confirmer que le chef de l’État se déclarera bel et bien à ce moment-là : un écran géant sera dressé à Joigny dans l’Yonne pour le meeting de Jean-François Copé. Ainsi, les militants UMP présents pourront assister en direct à la déclaration de candidature de leur champion.

Le premier meeting du président candidat aura lieu jeudi à l’Arcadium d’Annecy. Après l’inauguration du QG de campagne samedi au 18, rue de la Convention, la semaine s’achèvera avec un grand meeting au parc Chanot de Marseille.

« Ça fait une photo de campagne magnifique ! »

Lors de la visite de l’usine Photowatt dans l’Isère mardi, Nicolas Sarkozy a entretenu le suspense sur l’annonce de ce secret de polichinelle. Prenant le portable à un ouvrier qui vient de se faire photographier à ses côtés, il a lancé : « Ça fait une photo de campagne magnifique ! Votez pour lui ! »

Le candidat Sarkozy aura pour porte-parole de campagne la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a-t-on par ailleurs appris auprès d’une source proche de l’Élysée………..[…]

Lire la suite sur Le Point  Lire la suite

Grèce: Nouveau report d’une aide cruciale de la zone euro (synthèse)..

J’aimerai que l’on nous explique… Si on doit étrangler la Grèce pour l’aider à sortir de ses dettes, comment ce pays peut produire et consommer pour relancer son économie?? Ca ressemble plus à la mise à mort d’un état, qu’à une aide. Il est dit que si la Grèce chute, c’est l’Europe qui va suivre. Pourquoi alors, tergiverser pour l’aider? Est ce que c’est logique tout ça, ou est ce que c’est le commencement de la fin pour l’Europe?

Img/Ysope

Bruxelles (awp/afp) – La zone euro a décidé mardi de reporter à nouveau un déblocage d’une aide cruciale pour éviter une faillite de la Grèce, Athènes n’ayant pas rempli à temps toutes les conditions, alors que certaines voix s’élèvent pour évoquer une sortie du pays de la monnaie commune.

« Il semble que de nouveaux travaux techniques doivent encore être réalisés entre la Grèce et la troïka » qui rassemble les principaux bailleurs de fond du pays, et ce « dans plusieurs domaines », a expliqué mardi soir le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker.

Du coup, une réunion de leur forum de l’Eurogroupe, initialement prévue mercredi à Bruxelles pour approuver le plan de sauvetage, a été annulée et remplacée par une simple conférence téléphonique. La décision a été repoussée à lundi.

Athènes espérait pourtant s’assurer dès mercredi soir un feu vert pour une aide sans précédent de 230 milliards d’euros en deux volets, prévue en échange de mesures drastiques d’austérité et de réformes: 100 milliards d’euros d’effacement de dette par les banques et 130 milliards d’aide publique. Lire la suite

Déclin intellectuel et dictature de la pensée en France : reviens, Voltaire !

Une très bonne lecture enrichissante et même transcendante, « font chier tous ces cons » (excusez-moi pour l’écart de langage) de nous faire la leçon alors que de l’autre côté ils attisent les problèmes pour mieux justifier de leur existence si indispensable… Ne pourrions-nous pas vivre sans eux? Sans cette infantilisation qui nous explique le bien du mal tout en restant très relative?

La France des années 2010 ressemble de moins en moins à la France des Lumières et des libres penseurs occidentaux du 19ème siècle, qu’ils soient allemands, anglais ou français. Tel est le sévère constat tracé par Philippe Nemo qui dans un court essai, entre analyse et pamphlet, nous confie qu’il ne reconnaît plus le grand pays intellectuel que fut la France il y a quelques décennies (La régression intellectuelle de la France, Texquis, 2011). En spécialiste de la pensée libérale et de la philosophie politique, Nemo fonde ses conclusions sur une analyse très fine des lois votées par le Parlement qui, sous prétexte de protéger la mémoire et les communautés, interdisent, pour ne pas dire censurent, des propos qui pourtant, bien que pouvant choquer, ont toute leur place dans le débat public. La loi Gayssot est visée, servant d’illustration édifiante à une ambiance d’époque assez bien croquée par l’auteur qui voit l’émergence d’une censure généralisée de l’exposé de certains sujets qu’il ne faut pas aborder et qui font prendre à celui qui s’y engage le risque d’être sévèrement condamnée par la juridiction. Naïfs que nous sommes en tant qu’honnêtes citoyens, nous trouvons en général que ces lois interdisant des tas de propos « méchants » participent d’une bonne intention et d’une paix républicaine. Or, ces lois représentent une régression des libertés et c’est l’intérêt de cette étude sur les « lois censurielles » que de nous alerter sur un « esprit contemporain » qui tend de plus en plus à façonner le paysage intellectuel tout en contraignant quelques thèmes sensibles à être exclus du débat public. Lire la suite

Je m’appelle hélène……

A écouter et à partager…Pour nos amis Grecs!!…. Merci à Le journal-de-Personne

Το όνομά μου είναι Ελένη … είμαι Ελληνίδα … Ελλάδα …
Πόσο παράξενη τρυφερότητα;
Η Πατρίδα μου γράφεται μόνο με κεφαλαία ΑΘΗΝΑ μητέρα, νονά!
Αποφάσισα στο μάτι της κάμερας, να τερματίσω την ζωή μου.
Έλουσα με βενζίνη τον εαυτό μου θυσία στην πυρά!
Επειδή δεν θέλω να την παραδώσω, για μια χούφτα ευρώ………….

Je m’appelle Hélène…
Je m’appelle Hélène…Je suis grecque… la Grèce… quelle étrange tendresse ?
Ma ville natale ne s’écrit plus en lettres capitales
ATHÈNES mère, marraine !
J’ai décidé sous l’œil de cette caméra Lire la suite

La presse internationale pointe du doigt la vie luxueuse de Sarkozy..

Ce que pensent les journalistes étrangers de notre monarque……Bonjour la France avec un représentant de cette facture. Il n’y a que les Français qui ne disent rien…Nous sommes la risée du monde entier et on le doit à qui? merci Dom-dom26

Le livre de René Dosière« L’argent de l’État » qui décrit le train de vie présidentiel à l’Élysée a déclenché de vives réactions parmi la presse mondiale. La couverture médiatique de cette enquête a eu un impact bien plus important à l’étranger qu’en France !

Il n’y a pas que la presse européenne, avec le Royaume-Unis en tête qui ont commenté ce livre. De l’Inde aux États-Unis en passant par la Nouvelle Zélande tous ont taclé le luxe de notre « roi » et l’on s’aperçoit que sa notoriété dans le monde est au plus bas, alors qu’il veut faire croire au peuple français qu’il est le seul parmi les candidats à la présidentielle à avoir une stature internationale reconnue et appréciée !

Même nos cousins italiens dans un article paru le 6 février, dans le quotidien il Giornale sous le titre « Sarkozy e Carla imperatori. Degli sprechi » ( « Sarkozy et Carla impériaux. Le gâchis« ) critique notamment les coûts des aménagements de l’avion du président « Air Sarko » et aussi la scandaleuse visite de la grotte de Lascaux le 12 septembre 2010 , grotte qui est fermée au commun des mortels, sauf bien évidemment à lui, Carla, son fils et un ami de celle-ci, et qui a coûté 130 000 euros.

Le quotidien italien pointe également du doigt le prix du rapatriement du fils Sarkozy, victime d’une intoxication alimentaire en Ukraine le 25 janvier 2012 par avion officiel un Falcon 50 qui a coûté au bas mot 40 000 euros et dont le président a seulement remboursé la somme de 7632 euros ! Lire la suite

Voter, c’est voter pour le capitalisme…

Voilà de quoi engager le débat…reste que toutes les opinions sont valables, tous les convaincus de leurs bons droits dignes de respect. N’oublions pas que ce sont les erreurs qui forgent le caractère, faire des erreurs n’est condamnable que dans le sens où l’on se complait dans les dites erreurs, et que l’on persiste à trouver des excuses à ceux qui n’en ont plus…

En période électorale, les injonctions au “civisme” se font pressantes ; on vous le dit et le répète, faites voter, abonnez un ami, inscrivez-vous sur les listes électorales. Ce type d’appel s’adresse d’abord et avant tout aux “jeunes”, avec des appels du pied vers la sous-catégorie dite “de banlieue”. L’argument massue qui est avancé est bien sûr que s’ils ont quelque chose à dire, c’est le moment. Plutôt que d’aller casser des voitures, qu’ils profitent de l’élection pour exprimer leur colère. C’est sans appel, c’est démocratique (puisqu’on vote et qu’on est dans un pays autoproclamé “démocratique”, comme les Républiques du même nom !). Cela a le mérite d’être clair et compréhensible par tous.
Donnons-nous la peine d’y regarder de plus près. Voter, c’est voter pour qui ? Selon les élections, des listes plus ou moins exotiques font mine de s’affronter. En général, nous assistons à une compétition entre partis dits de droite (du FN au centre) et partis dits de gauche (du PS à la LCR et LO). Les candidats se présentent pour quoi ? Pour aménager le capitalisme. Certains vous le promettent dur, d’autres vous l’édulcorent et vous le refilent en douceur. C’est ce qu’il est convenu d’appeler la “social-démocratie”, le plus sûr allié du capitalisme. Plus le capitalisme sera supportable pour ses victimes, plus il est sûr de durer. Quoi qu’il en soit, donc, voter, c’est voter pour le capitalisme. Or, voter pour le capitalisme, c’est voter pour l’exploitation du travail par le capital, c’est voter pour l’inégalitarisme exponentiel érigé en système de gouvernement, c’est voter pour l’épuisement des ressources humaines et écologiques, c’est voter pour l’asservissement des trois quarts de la population mondiale, c’est voter pour les guerres qui déchirent le monde sous couvert de nationalisme et/ou de religion, c’est voter pour la pollution, qui détruit la planète dans la mesure où elle est un des effets de l’exploitation industrielle forcenée liée à la logique de productivité, c’est voter pour la confiscation à des fins commerciales par des multinationales d’un bien aussi élémentaire que l’eau. Lire la suite

0°C dehors et pas besoin de chauffage dans mon HLM …

Non ce n’est pas un gag, la conception de ces logements est prévue pour…..Aaaaaah!! une facture EDF de 0.85€…Oui c’est possible!!…C’est pour quand la généralisation de ce système?… :yes:

Alicia Jalu, une des locataires du premier collectif breton HLM conçu selon la norme dite « passive », très en vogue en Europe du Nord. Elle passe ici sous son capteur solaire et montre, ci-contre, la VMC double flux, qui permet de réguler qualité de l’air et température.

Photo : Joël LE GALL / Ouest-France

Depuis quinze jours, tous les Français luttent contre un froid russe en poussant leur chaudière à fond. Tous ? Non ! À Saint-Léry, bourgade du centre Bretagne, d’irréductibles habitants n’allument même pas le chauffage. D’ailleurs, ils n’en ont pas. Ils habitent un logement social dit « passif », conçu pour s’en passer…

Un plan Grand froid, à ne pas laisser un SDF sortir de sa maison selon la secrétaire d’État à la Santé ? Quel froid ? À Saint-Léry, cette semaine, Alicia Jalu nous a reçus en chaussettes légères sur le parquet, juste couverte de son pull de pompier volontaire, par obligation. « Je suis d’astreinte, s’est excusée cette blondinette de 21 ans, qui paraît frêle comme un feu de brindilles. Je peux être appelée n’importe quand… Mais entrez Lire la suite

Joyeuse saint Valentin à tout le monde..

Il est important de s’informer mais les pauses sont également importantes, prenez-en une, juste quelques minutes, juste quelques secondes pour regarder la personne qui partage votre vie dans les yeux et lui dire « je t’aime ». Je suis contre cette fête commerciale, pas besoin d’attendre une telle date pour montrer ses sentiments, un petit geste une fois de temps en temps, une rose à l’improviste, le p’tit dej’ apporté au lit, l’amour est une affaire de chaque jour, mais on peut quand même marquer le coup.

http://www.youtube.com/watch?v=V4mWc_yDE7M

Lire la suite

Les potins, les copinages, les alliances de la campagne électorales..

Comme c’est important pour l’avenir de la France, nous devons connaitre les stratégies de ces messieurs/dames prétendants à la fonction suprême… Je me demande si ce ne sont pas des sacrifiés en puissance qui s’ignorent… Vouloir gérer un pays ruiné peut paraitre un beau geste d’amour de la patrie, malgré les incommensurables difficultés, dans les faits, ça risque de swinguer.

Les sans peur et pas sans reproches

Christine Boutin annonce qu’elle se rallie à Nicolas Sarkozy..

Un ralliement qui fait l’effet d’une bombe. Après Hervé Morin, c’est au tour d’une deuxième candidate de droite de jeter l’éponge: Christine Boutin a annoncé ce lundi soir, sur le plateau du 20 heures de TF1, qu’elle se retirait de la course à l’Élysée…..[…]

les partis à l’aide du FN? Lire la suite

Sarkozy dans un commissariat… L’équipe de campagne se met en place…

Et s’ils se mettaient tous d’accord et prenaient ce qu’il y a de mieux dans leurs propositions, pour le Bien de la France et des Français?….On peut rêver, ça n’arrivera jamais, ils sont trop égocentriques tous, pensant avoir les solutions les meilleures…..

Lundi 13 février, J-68

Bayrou serait troublé par l’absence de Marine Le Pen

Si la présidente du Front National ne peut pas être candidate, «ce serait un trouble, a dit François Bayrou au micro de Jean-Michel Aphatie sur RTL. Il faudra en discuter avec les autres grands partis afin de permettre au pluralisme d’exister. Ce n’est pas à une formation comme la mienne de le faire seul, cela ferait manoeuvre, mais il faut en discuter avec les autres responsables politiques, enfin s’ils y sont prêts», a poursuivi le candidat du MoDem.

Tous à la gendarmerie
Selon lefigaro.fr, Nicolas Sarkozy entame ce lundi la semaine de sa candidature par une visite des nouveaux locaux de la direction générale de la gendarmerie nationale, dans les Hauts-de-Seine. Il y prononcera un discours sur la sécurité, sujet régalien. «Il veut que le débat tourne autour de ses idées et des polémiques qu’elles suscitent, décrypte un conseiller contacté par lefigaro.fr. Il croit toujours que la maîtrise de l’agenda est la clé de tout.»

Une équipe de conseillers Lire la suite

1 466 467 468 469 470 504