Bricolage et débrouille : Lutter contre le froid…

Un rappel de saison pour ceux qui n’ont pas vu passer l’article ou ne s’en souviennent plus : Tous les conseils utiles pour lutter contre le froid.. Je ne suis pas spécialiste mais pas besoin de l’être, pour être prudent. Même si le modèle présenté, ne dégage pas de fumée, prévoyez une sortie pour une utilisation intérieure.

Barnabé Chaillot est le champion du « faites le vous-mêmes ». Vous trouverez sur sa chaine you tube de nombreux tutos sur plein de sujets. Il en a crées plusieurs sur les poêles appelés rocket-stove qui, avec un peu de soin dans l’élaboration et peu d’investissement permettent de se préserver des froidures de l’hiver. Il n’est pas trop tard, l’hiver dure jusqu’au mois de mars, voire avril dans certaines régions. Une bonne solution pour les fauchés.


Pour d’autres options, visitez la chaîne de Barnabé Chaillot

Merci pour ce rappel de nos amis Les-Brinsd’Herbe

 

A 86 ans, un Landais produit son électricité verte… sur son balcon, avec de l’eau

À l’heure actuelle, toutes les solutions s’avèrent intéressantes si celles-ci sont exploitables, ce qui n’est pas le cas de toutes les solutions miracles proposées sur le web…

2572796_474_16297429_1000x500Marcel Mothes et sa centrale qui alimente ses appareils ménagers et ses éclairages. ©

DR

Originaire de Saint-Paul-lès-Dax, mais résidant à Albi (dans le Tarn) Marcel Mothes a conçu de ses mains un prototype qui produit de l’énergie avec de l’eau.

La faconde inarrêtable et la conviction du progrès collée au corps, Marcel Mothes vit sa retraite intensément. Cet Albigeois, né à Saint-Paul-lès-Dax en 1930, s’est fixé un objectif : développer et faire connaître son invention, une centrale hydroélectrique domestique. L’appareil, monté sur le balcon de son appartement, est un système d’une simplicité trompeuse.

Lire la suite

Fabriquer son éolienne pour 30 euros

c0027071582-cr874511-1d0c2a
Les visiteurs de POC 21 intrigués par l’éolienne. © Lisa Hör

TUTORIEL – Cette éolienne a été présentée à POC 21. Son inventeur a mis les plans en libre accès sur internet pour que chacun puisse la reproduire.

En ce dimanche ensoleillé de la fin du mois de septembre, le vent ne se décide pas à se lever. Alors l’éolienne qui surplombe le parc du château de Millemont, dans les Yvelines, tourne paresseusement. Mais son inventeur, Daniel Connell, 37 ans, l’assure : elle peut résister à des vents allant jusqu’à 105 km/heures.

Après cinq semaines à perfectionner leurs prototypes, les makers qui ont participé à POC 21, un camp de l’innovation contre le réchauffement climatique, exposent leurs inventions.

Lire la suite

Comment construire sa maison écologique en une semaine et à petit prix grâce à l’ « open source »

 arton5808-ab44dLes géants du BTP ont-ils du souci à se faire ? Après les logiciels libres et la fabrication de machines ou d’objets, la communauté mondiale des fab labs se tourne désormais vers la construction de véritables maisons en « open source ». Mise à disposition de plans et de techniques accessibles à tous, construction et assemblage collaboratif des éléments… Des États-Unis à la France en passant par la Grande-Bretagne, c’est une véritable communauté de la « maison libre » qui émerge et se structure, pour révolutionner la construction, son financement et permettre l’accès de tous à un logement plus décent.

« Ma femme et moi avons vécu trois mois dans une “micro-maison” [« Tiny house » en version originale, ndlr]. Nous n’avons pas trouvé cela viable sur le long terme ! C’est trop petit. En hiver, surtout. Il nous fallait quelque chose de plus grand. » Marcin Jakubowski et Catarina Mota ont donc pris la décision de se construire une grande maison, avec plusieurs pièces. Une vraie maison, construite par eux-mêmes, sans payer un promoteur pour le faire, grâce à des plans et des tutoriels distribués en open source.

Lire la suite

Astuce intéressante en cas de besoin: la bûche barbecue

Il y a toujours quelques petites astuces utiles à connaître, si ce n’est pour demain, peut-être un jour cette technique suédoise simple vous dépannera. Je vous laisse seuls juges, je ne connaissais pas personnellement, mais je garde de côté… Quelque chose me dit que si j’arrive au final à acheter une petite ferme comme celle trouvée Dimanche, cette astuce pourrait m’être utile le temps des premières rénovations.

Pour cuire n’importe quel aliment, il existe une petite astuce qui nous vient de Suède : La bûche-bbq!

Que faut-il?

  • Une grosse bûche
  • Du petit bois, pommes de pain, etc.
  • Une hache ou une tronçonneuse (plus rapide)
  • De quoi faire du feu
  • De quoi cuisiner : une pelle, une poêle, une casserole….

Tour de main

  • Coupez votre bûche pour quelle puisse se tenir en position verticale (70 cm de  hauteur – moins si peu d’équilibre… vous pouvez l’enfoncer dans le sol un peu pour la maintenir stable)

buche-650x314

Pour construire leurs meubles eux-mêmes, ils créent le Wikipedia du bricolage…

Voilà qui devrait intéresser, bravo pour l’initiative, tous les tutos sont en français.

Img/20Minutes

Img/20Minutes

Dans l’univers des tutoriels, il n’y a pas qu’EnjoyPhoenix. Si vous souhaitez un meuble pour poser votre maquillage fait-maison ou recherchez un vélo en bois, il existe désormais un site pour le fabriquer vous-même.

«Notre idée, c’est de créer le Wikipédia des makers et du bricolage», explique Clément Flipo. Avec son ami Pierre Boutet ils ont lancé en juin Wikifab. Une nouvelle plateforme collaborative qui permet de partager des tutoriels gratuitement sur Internet. Lire la suite

Et pourquoi pas? Les « pirates printers » de Berlin à l’oeuvre…

Il y a toujours des astuces qui peuvent s’avérer intéressantes, qui sont bonnes à prendre et qui peuvent inspirer, en voici une que personnellement je n’aurai jamais imaginée, en utilisant les plaques d’égouts!

Vous savez combien cela coûte de s’habiller en tentant d’avoir son propre style? Beaucoup ne peuvent pas se le permettre même si au final, ce n’est qu’une question d’apparence et que cela n’est que très secondaire…

Le collectif allemand Raubdruckerin basé à Berlin a trouvé la solution, et le résultat est superbe! De quoi s’en inspirer non?

pirate-printers-manhole-covers-raubdruckerin-9

Il y a toujours des alternatives, et nous avons ici la solution pour transformer un habit ou bien d’autres choses coûtant quelques euros en un produit stylisé rivalisant avec les plus grandes marques. Tout simplement génial! Lire la suite

Spareka, la plateforme qui vous apprend à réparer…

Que voilà de belles économies à faire. On ne jette plus, on répare…

Img/20Minutes/ Spareka souhaite se démarquer des Repair Cafés, comme ici à Bristol. – REX/Shutterstock/SIPA

C’est l’histoire d’un succès discret contre l’obsolescence programmée. Son nom? Spareka, «contraction de rechange et de eurêka», aime à préciser le fondateur de la plateforme, Geoffroy Malaterre. Pour convaincre le grand public que réparer son lave-vaisselle ou son grille-pain «n’est pas si compliqué», cet entrepreneur de 38 ans a imaginé un site où les utilisateurs pourraient trouver des pièces détachées mais également l’accompagnement nécessaire à la réparation. Créée en 2012, la plateforme Spareka sera présente du jeudi 30 juin au samedi 2 juillet au festival Zero Waste, à Paris. Lire la suite

Transformer ses déchets en énergie… à la maison

Et s’il y avait une solution commerciale destinée au grand public pour produire son propre biogaz? Car l’idée n’est pas nouvelle, certains en produisent depuis longtemps pour réduire leur « empreinte écologique » pour tout simplement pour faire des économies, la ville d’Oslo elle-même produit son biogaz pour faire rouler les bus de la ville, tout simplement génial!

Une solution commerciale apparaît donc, le prix risque néanmoins de faire un peu mal, mais gageons que cela s’amortit au fil du temps: à partir de 995 euros.

homebiogas2

Une start-up israélienne permet aux citoyens de transformer leurs restes de nourriture en gaz utilisable pour le chauffage et la cuisson.

 

Ce système peut transformer les restes de cuisine et les déchets générés par des animaux en engrais naturel liquide ainsi qu’en gaz pour la cuisson, l’éclairage et le chauffage.

Lire la suite

Marc Renaudin: 2 ans et demi et 16 000 kilomètres avec un moteur à eau

C’est un système bien connu, mais qui mérite d’être remis en avant car intéressant, vu que cela réduit sa consommation de carburant comme les émissions polluantes. Il y aurait bien une alternative, mais celle-ci n’est pas réellement écologique, la voiture électrique, car la production des batteries n’est pas écologique pour un sou, et pour charger ces voitures, il faut de l’&électricité, et donc du nucléaire.

C’est donc le système de moteur Pantone qui refait son actualité avec de belles promesses à la clé. Quant au prix, 480 euros, celui-ci risque d’être rapidement amorti suivant les véhicules et la fréquence des pleins…

avant-installation-marc-renaudin-effectuait-entre-800-et_2256099

Voilà désormais deux ans et demi que le Lorientais Marc Renaudin roule avec un moteur à eau de pluie. Et ce dernier ne tarit pas d’éloges sur un système qui lui aurait fait gagner près de 19 pleins d’essence, soit plus de 16.000 km.

« La dernière fois que vous avez parlé de moi, j’ai reçu des appels de la France entière. Les gens se demandaient si ça marchait vraiment, si c’était une arnaque, si j’étais payé pour le dire. Il n’y a aucun doute, je le conseille vraiment. Ma voiture marche toujours aussi bien, je fais des économies et elle pollue moins. C’est d’ailleurs ce qu’on m’a fait remarquer au dernier contrôle technique. Seul souci, il va falloir que je recharge en eau, il n’a pas beaucoup plu ces derniers jours ».

Lire la suite

1 2