Philippe Layat dans l’os..

Philippe Layat est cet agriculteur exproprié de ses terres, pour qu’à la place soit construit un stade….On sait combien il est important pour la société, de canaliser la fougue des moutons, quitte à sacrifier des terres agricoles pour cela. Au delà de toutes considérations sportives, mais pas que….Il y a la vie d’une famille qui, depuis 400 ans s’occupe d’agriculture. Malgré le soutien de nombreux opposants à ce projet, il semblerait que ce soit un combat perdu pour Mr Layat. Est ce que Lyon a besoin de ce stade? Gerland n’est plus assez « grand »? Où sont ce les « accessoires », hôtels, musée du sport, galeries marchandes et autres  fioritures, qui intéressent les promoteurs de ce grand projet? Le Stade des Lumières projet inutile ? On ne peut qu’être sidéré par autant d’irresponsabilité. Terminé les champs, vive le béton et la pollution qui va avec, sans compter ce que ça va coûter à la collectivité, si on regarde les précédents. Répondre aux chants des sirènes, pour se retrouver face à un naufrage?…..

C’est l’histoire d’un paysan, privé de ses fusils et bientôt privé de ses terres, qui lutte depuis 7 ans contre l’OL et ses envies de nouveau stade. Aujourd’hui, le céréalier est seul à faire entendre ses cordes vocales au milieu des bulldozers et du goudron chaud qui se rapproche un peu plus, jour après jour, de sa ferme. Entre coups de sang et émotions palpables, Philippe Layat nous compte son combat ; football versus agriculture.

 

Mr Layat avec son avocat..Img/soo-foot.com

Voilà sept ans que le sanguin paysan lyonnais passe par toutes les émotions. Du projet de construction d’un nouveau stade et d’un nouveau plan d’urbanisation en 2007, à la signature du permis de construire, en passant par le début des travaux amorcé il y a un an, l’homme a pris des rides et perdu du poids. La chemise rentrée dans le pantalon, la ceinture réajustée et le cheveu fin et broussailleux, l’homme fait le guet aux abords de ses terres. Combattant infatigable depuis sept longues années, l’éleveur d’une soixantaine d’année sent que la guerre menée touche à sa fin. Un matin, il s’est réveillé avec d’énormes tas de terre dans ses champs de céréales, rendant ainsi impossible la poursuite de son activité. Lire la suite

Luttons contre Big Brother : Dégooglisons Internet !

Big Brother

Une initiative du réseau Framasoft en faveur d’un internet libre, décentralisé, éthique et solidaire.

Village libriste

Au milieu des multinationales tentaculaires, quelques organisations non-lucratives continuent de lutter activement pour un Web ouvert et respectueux des internautes.

En plus de Framasoft, association loi 1901 qui mène la présente campagne, nous pouvons citer l’April, la Quadrature du Net ou encore l’Aful. Ces associations vivent de vos dons, n’oubliez pas de les soutenir !

Fermetum

Les services en ligne sont souvent fermés : une fois que vous avez commencé à les utiliser, il est très difficile de s’en séparer car ces entreprises font tout pour vous garder captifs en vous empêchant, par exemple, de migrer vos données ailleurs facilement.

Utiliser des services en ligne ouverts, c’est s’assurer qu’on ne sera jamais captif d’un site particulier et qu’il sera toujours possible d’aller voir ailleurs. En savoir plus

Centralisum

Les services centralisés posent de nombreux problèmes : ils rendent vos données très vulnérables (un seul site indisponible et plus rien n’est accessible) et facilitent énormément leur exploitation par des tiers.

Utiliser des services en ligne décentralisés, c’est avoir le choix entre utiliser une instance en ligne comme celle proposée par Framasoft ou installer le service chez soi. En savoir plus

Lire la suite

D’après un document déclassifié de l’armée américaine, le nano-argent peut neutraliser le virus Ebola (MAJ)…

Merci à Guy Fawkes, Faites circuler….

Cet article est probablement le plus important que j’ai pu rédiger jusqu’ici sur Ebola. Non seulement parce qu’il montre sans équivoque que les américains ne veulent pas que cette épidémie s’arrête, bien au contraire, mais aussi car il peut, je l’espère, sauver des vies.

On nous a menti depuis le départ en affirmant que le virus Ebola ne disposait d’aucun traitement alors qu’un sérum existe depuis près de 40 ans, mais des solutions économiques et efficaces qui valent le coup d’être essayées comme le chlorure de magnésium ou la vitamine C (intraveineuse, éventuellement liposomale) ne sont pas proposées par les autorités de santé préférant des traitements expérimentaux hasardeux et non testés. Lire la suite

Pesticides : une contamination généralisée de l’environnement..

Ce chiffre absolument édifiant du combat qu’il reste à mener contre Monsanto , son Roundup mortifère, et consort.. Plus de 4000 tonnes vendues dans les bassins Rhône/Méditerranée/Corse. Imaginez dans la France entière..

Ça ne s’arrange pas sur le front des pesticides. La contamination des cours d’eau et des nappes souterraines s’est généralisée en France. L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse (RMC) a le courage de le dire : elle en a recensé 150 produits différents dans les près de 3 000 cours d’eau du Sud-Est de la France – majoritairement des herbicides – , soit à peu près autant tous les ans depuis 2008. Lire la suite

RUSSIE : les étagères des épiceries sont vides, les Russes n’ont rien à manger…

Dans certains milieux, on appelle ça « le choc en retour », et ça n’est jamais pour le meilleur…

Préambule
Voici un article bien travaillé et plein d’humour,avec un rythme très agréable. C’est un vrai plaisir de savourer tant d’astuce et de sérieux dans la rédaction. L’article ci dessous, s’intéresse à l’économie du point de vue russe, avec la décision brillante de bannir les importations de nourritures [depuis les pays occidentaux]

Opération « Sauvons La Russie »,

et un grand « Allez vous faire f… ! » à l’Eurangloland

Un nombre toujours croissant des 85 % de la population mondiale osent faire publiquement un gros blblblbl… ! au visage de l’Eurangloland, et adorent ça ! (Image par busyminds.ae)

Un évènement amusant vient de se produire, alors que nous approchons des 500 ans de colonialisme par les empires occidentaux. La Russie vient de boycotter la nourriture et les produits agricoles de l’Eurangloland (l’Union Européenne, les USA, le Canada, l’Australie, sans compter la Nouvelle-Zélande qui a été épargnée), ce qui est, en soi, très instructif quant aux tendances actuelles. Mais il y a plus. Les opprimés [du reste du monde] sont en train de riposter. Jusqu’à récemment, ce que sont les réactions actuelles des gouvernements mondiaux ne faisant pas partie de l’Eurangloland (ceux-ci représentant 85% des gens sur notre planète), face à une telle prise de position par la Russie, auraient été inimaginables. Prenez le temps de vous assoir, et admirez ! Lire la suite

Scandale de la démoustication en Guyane, le Malathion utilisé est un poison violent…

Il se passe de drôle de chose en Guyane, pour lutter contre le Chikungunya, les autorités pulvérise un insecticide dangereux, les explications sont pour le moins « embrouillées ». Des solutions écologiques existent, mais elles sont ignorées des mêmes autorités. Merci à Abaris pour son travail, qui a permis de lancer l’alerte. Et si chez nous il y avait un « affreux Jojo » résistant aux méthodes classiques?? Les autorités utiliseraient les grands moyens toxiques et dangereux? Doit on utiliser un char pour tuer une puce? Ça fait penser à l’envoi de l’armée, pour combattre Ebola. Nous vivons dans un monde où la stupidité est reine. Faites circuler…

MALATHION: LE DESSOUS DES CARTES

STOP PULVERISATION
Cet article fait suite à l’article du 11 septembre dans lequel je mettais à jour les incohérences et la légèreté avec lesquelles les autorités politiques et sanitaires traitaient le problème de la démoustication en Guyane et plus particulièrement permettaient l’utilisation d’un insecticide toxique et dangereux pour l’homme, le malathion.
Lire la suite

Notre Dame Des Landes – De la Zad – Infos du 29 septembre au 5 octobre 2014

Seul le profit compte, même à l’heure actuelle ou de tels projets tiennent plus de l’aberration totale qu’autre chose. Vanter les emplois qui seraient créés est un faux argument, rien que le projet d’aéroport est complètement dispensable, et va faire des ravages au niveau environnemental. Des études ont été menées démontrant qu’une telle infrastructure n’apporterait rien de plus dans la région, et que tout cela n’a qu’un but réel, des profits pour des sociétés privées, et uniquement cela. Car bien sur, un arbre cela rapporte moins d’argent…
De tout coeur avec ceux sur place qui chaque jour mènent le combat!

Tant que la situation est calme, on continue les infos régulières sur un rythme plus détendu d’un article par

semaine, mis à jour tous les 2-3 jours. Si quelque chose s’accélère, on donnera de nouveau les nouvelles en temps réel. écoutez les nouvelles transmises par radio klaxon en streaming.

Si vous voyez des mouvements de police anormaux autour de la zone, contactez-nous ! sur le numéro d’urgence au 06.43.92.07.01.


ZAD AntiRep NDDL
Actuellement deux personnes sont en prison suite à la manif’ du 22 février :
Engué purge une peine de 1 an, puis Simon de 4 mois.
Pour plus de précisions, lire l’article Comment soutenir les camarades incarcérés. Une autre est encore en prison pour outrage et rébellion suite à l’expulsion du squat de la moutonnerie à Nantes.
Pour écrire aux copains qui ont pris deux et trois mois (ferme) de taule pour « outrage & rébellio

 

n », suite à l’expulsion de la Moutonnerie et aux expulsions en séries qui se déroulent à Nantes depuis plusieurs mois :
Hamza khlaifi n° d’ecrou 60 244

 


Appel à matos et connaissances

- Appel à dons de palettes pour un chantier de construction au No Name, à déposer au bout du chemin de la Bellich (sur la D42 de La Paquelais vers Notre-Dame c’est le premier chemin à gauche après le ieu dit La Boissière)
- Appel à dons de palettes et pneus usagés pour chantiers construction. à déposer à la Sècherie
- Appel à matos pour plusieurs chantiers à la Ouardine et San-Antonio


Mardi 30

Ce soir à 20h, à la Vache rit : AG « spécial Testet » : pour échanger les infos et s’organiser (entre autre pour la manif du 25 octobre)

Lire la suite

Fabriquer des comprimés d’iodure de potassium (iode)

Nous sommes tous concernés, car la radiation est de partout, conséquence des très nombreux essais nucléaires sur la planète, de l’enfouissement des déchets plus ou moins officiels, des catastrophes reconnues (ou non) comme Tchernobyl et Fukushima, et même à proximité des centrales elles-même

Et cela, c’est en restant positif et optimiste, mais une nouvelle catastrophe est toujours possible, entre autres raisons les centrales ayant été construites sur des zones reconnues comme étant sismiques, les pays n’étant généralement pas préparés à une telle catastrophe, l’exemple avec la France

Les options sont multiples même si elles ne sont pas nombreuses non plus, pour réagir le cas échéant, comme la protection des dangers des émissions radioactives grâce à l’alimentation. Une autre option, plus connue, reste les « comprimés d’iode », plus précisément d’iodure de potassium, qu’il est possible de fabriquer soi-même.

Avis aux amateurs…

INTRODUCTION

Les comprimés d’iodure de potassium se font rares (voire rarissimes) en pharmacie en ce moment. Bon nombre sont censées en posséder un stock en cas de péril immédiat, mais la réalité a souvent suggéré aux personnes à la recherche de ces comprimés de se tourner vers la Pharmacie Centrale des Armées pour obtenir, in fine, uniquement des informations.

On arrive facilement à la conclusion que très peu d’établissements possèdent un stock, ou une quantité suffisante. La première prise devant se faire dans l’immédiat, l’annonce d’une catastrophe susceptible de diffuser de l’iode 131 (radioactif) risque de créer un terreau propice à la panique devant une officine à 2h du matin… En revanche, les pharmacies vendent quasiment toutes de l’iodure de potassium pur sous forme de poudre; c’est une base pour de nombreuses préparations et pour neutraliser certaines solutions.

Prix : 1,20€ les dix grammes (sachant que les fournisseurs le facturent 50€ maxi le kg), soit environ de quoi fabriquer 100 comprimés d’iode pour le premier jour post-cata nucléaire (100mg, je le nommerai C1), ou un peu plus de 600 comprimés “d’entretien” pour les jours suivants (15mg, nommés C2), ou encore comme ici 30 traitements personnels pour huit jours.

iodure

Je précise qu’il s’agit ici d’iodure de potassium (KI) et non de l’iodate de potassium (KIO3), qui n’ont absolument pas la même masse volumique, ni le même pourcentage massique de potassium, et donc le même calcul in fine.

Lire la suite

« Vacances : brisez les codes et partez vous aussi ! »

L’information seule, ne sert à rien pour moi… celui qui diffuse l’information doit être capable de donner du sens à cette c6d03a30c69a24598f3663c491dde99finformation et permettre la transmission de connaissances qui permettent, elles, de résoudre des problématique.

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-11988.php

Sur cette base il y a sujet que j’ai choisi pour vous sensibiliser sur l’inter-dépendance vis à vis d’autrui. Qu’elle n’est ni bonne ni mauvaise, c’est une réalité pour moi, que chacun peut percevoir différemment.

Dans cet article j’aimerai vous présenter plusieurs alternatives envisageable pour aborder la thématique de « vacances » Des alternatives, peu onéreuse (ça tombe bien c’est la crise) et qui d’un point de vue humain n’ont pas, elles, de prix.

La période estivale est finie et est souvent associé à la période la plus propice à ce qu’on appelle « vacances ».

Donc partons du principe qu’à partir de là vous avez 9 mois pour préparer vos prochaines « vacances »..

Je mets ce terme entre guillemets, car chacun à sa propre conception, sa manière de concevoir ce temps, très souvent dédié à soi.
Quand certains veulent rester à bronzer au bord d’une plage, d’autres préféreront faire un trek en montagne… n’est ce pas Hervé..

Alors pour rester dans la ligne éditorial du blog, on peut se demander en quoi cet article peut s’avérer intéressant.

C’est simple, ici il n’est pas question de se plaindre ou te regarder sans rien faire (s’informer). Je vais peut être parler de choses que certains d’entre vous connaissent déjà ou sous une forme différente, c’est pas grave. Lire la suite

1 107 108 109 110 111