La Suisse prépare les gens à une éventuelle catastrophe

Comment se fait-il que la Suisse se prépare à une catastrophe et qu’ailleurs, l’on nous dit presque que tout va bien et qu’il n’y a pas à s’inquiéter? La pratique de recommander à la population de faire de tels stocks a été abandonnée en 1982, mais voilà que cela revient. La question mérite d’être posée puisque si un Grexit est très probable, entrainant l’éclatement de la zone euro et l’explosion de l’euro au passage, ce n’est pas le seul souci actuel. La Hongrie menace également de quitter l’UE, l’Ukip en Angleterre souhaite que le pays quitte l’Europe, une nouvelle guerre de grande ampleur risque d’éclater entre les États-Unis et la Russie, et tout ceci sans prendre en compte l’actualité des autres pays, ou tout ce que nous ne pouvons prévoir au niveau environnemental, écologique, géologique.

Le journal Lematin.ch s’est donc « pris au jeu » et a dressé la liste de ce qui pourrait être indispensable pour une famille moyenne:

47661002Son intervention fait grand bruit depuis fin janvier. L’ex-chef de l’aide humanitaire suisse, aujourd’hui à la tête de l’Exercice du Réseau national de sécurité (ERNS) Toni Frisch avait recommandé aux ménages de constituer des réserves alimentaires. Une pratique largement abandonnée depuis 1982 et l’adoption de la loi sur l’approvisionnement économique du pays. Or, selon le scénario catastrophe mené l’an dernier par l’ERNS, les résidents devraient être préparés à affronter des scénarios catastrophe.

Sans rentrer dans la psychose, «Le Matin» a décidé de jouer le jeu et s’est constitué une réserve pour une famille de quatre personnes, suffisante pour tenir une semaine entière. Les recommandations de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays ont été scrupuleusement respectées. Eau minérale en quantité suffisante, fruits secs, huile, sucre, conserves de viande, de poisson et de légumes ainsi que biscuits, chocolat, lait et oléagineux ont été mis sur cette liste. Mais aussi lampe de poche, piles, allumettes et produits d’hygiène.

Au final, la quantité de provisions à constituer est assez impressionnante: les réserves pèsent un peu plus de 100 kilos. Autant dire qu’il faut avoir des étagères très solides à la cave! Question budget, la facture s’élève à un peu moins de 300 francs.

Mathilde Chappuis, diététicienne diplômée, a examiné cette liste. Elle permettrait de couvrir les besoins d’une famille de quatre (dont deux ados, les enfants mangeant un peu moins) pour une semaine. La Genevoise a donné quelques conseils alimentaires en cas de crise ainsi que des astuces pour égayer le quotidien, du moins alimentaire, en cas de crise.

L’eau
L’élément le plus important de la liste. «Il faut compter au minimum un litre d’eau à boire par personne et par jour», explique la diététicienne au Centre de consultations nutrition et psychothérapie (CCNP). A cela s’ajoute la quantité nécessaire pour cuisiner ainsi que l’hygiène. La liste du «Matin» comporte 36 litres d’eau, à savoir 1,5 litre par personne pour six jours. En espérant que la crise ne s’éternise pas. Mathilde Chappuis signale aussi que si le thé et le café peuvent être consommés, ils ont un effet déshydratant au-delà de deux à trois tasses. Avec des réserves en eau limitées, il serait ainsi contre-productif d’en boire trop.

L’huile
La spécialiste explique que, pour combler les besoins en oméga 3, l’huile de colza est la plus intéressante. Par contre celle-ci ne résiste pas à la cuisson. C’est pourquoi elle préconise également une huile d’olive, monoinsaturée. La quantité recommandée est de minimum 30 g par jour et par personne, à savoir une cuillère à soupe ajoutée par repas. La quantité d’huile stockée (8 litres) paraît énorme, d’autant plus qu’il est possible de récupérer l’huile des conserves.

Les conserves
De légumes, de poissons, de viande, elles ont l’avantage de se garder très longtemps. Autre qualité relevée par Mathilde Chappuis: les aliments contiennent plus de fer car ils ont été en contact avec la boîte. Un bonus non négligeable pour éviter les carences.

Lire la suite

Messieurs les grands….

Toutes initiatives pour dire non aux « feux de l’enfer » sont les bienvenues, voici ce que nous envoie Elisabeth du site survivre-au-chaos pour diffusion. Partagez, diffusez, ne laissons pas les psychopathes au pouvoir décider de nos vies. Ils nous avaient promis la paix, la prospérité… Ils nous offrent la misère et la guerre. Et s’ils veulent en découdre, qu’ils y aillent tout seuls……..

Img/chaos-contrôle.com

Messieurs les Grands,

Monsieur Poutine, Monsieur Obama, Monsieur Hollande, Mesdames et Messieurs les grands ……

Où sont les jours heureux de votre élection ? Et ceux là mêmes de vos promesses de lendemains pleins de « reprise » et autres « yes we can » …..

Aujourd’hui vous nous promettez quoi ? Lire la suite

Vie rurale – Mode d’emploi (1° partie – Niveau 1)

Les choix sont simples: soit rester en ville avec les risques que cela comporte, soit penser à partir dans une zone rurale. Selon-vous, comment se présente l’avenir? Quels vont être les défis auxquels vous allez être confrontés? Quels choix allez-vous devoir faire pour vous et vos proches? En répondant à ces questions, vous comprendrez alors si ce sujet peut vous être utile. Pour ma part, le choix est fait depuis longtemps et ce n’est qu’une question de temps avant-même d’être une question de budget, quand on veut, on peut! Et quand on se bat pour ses idées, on trouve toujours des solutions.

Un des gros soucis, c’est que de passer du béton à la friche ne s’improvise pas, on ne devient pas un rural sans quelques connaissances et bases bien précises. Voilà pourquoi il ne faut rien prendre à la légère.

green-nature-dual-monitor-other

Article rédigé par Elizabeth, rédactrice de Survivre au Chaos.

Note de Pierre : C’est avec grand plaisir que nous accueillons notre premier rédacteur au féminin ; Qui plus est une vraie pro dans son domaine, à savoir la vie à la ferme et tout ce qui s’y rapporte ! Ses conseils avisés – plein d’humour et de bon sens – seront précieux à tous ceux qui rêvent de BAD, d’autonomie, et de petits matins qui chantent.

Elizabeth est psychologue, spécialiste en entreprise des problèmes de climat social ; Son mari est médecin de campagne, tous deux très concernés par la survie, le risque de violence et de manque…

Autarcie Agricole : La Tentation

L’autarcie agricole, un mythe, ce qu’il est possible de réaliser, les limites actuelles… Bâtir un système autonome, c’est possible !

Nous avons, en famille, conçu une fermette quasi entièrement autonome, vaches (laitière Jersiaise), traite manuelle et travail du lait : fromage blanc, fromage à pâte crue, puis cuite, crème fraîche et beurre, cochons (viande), chevaux (capables de traîner les vaches, montés, attelés, dressés aux travaux agricoles), Lamas (laine et bâts), poules (œufs et viande), légumes (et conserves), fruits (et confitures), foin, oies de garde, chiens de garde et chiens de berger, etc. Eau en alimentation locale, tonte, filage et tissage de la laine, travail au tricot, bois, chauffage (et cuisine) au bois, salage et séchage de la viande, entretien pour un coût dérisoire (moins cher que le budget de 2 fumeurs) et paiement des frais par la revente ou l’échange des produits.

Lire la suite

[MàJ]Des nouvelles fraiches du Center Parc de Chambaran…

Une arnaque de plus des « magouilleurs » qui, forts des lois Cahuzac (tient donc, il a encore droit de parole ce menteur?) et autres Macron, vont s’employer à faire du profit sur le dos du peuple. N’oublions pas leur slogan « Personnaliser les profits et Mutualiser les dettes » c’est de cette façon qu’on paie toujours plus les gouffres financiers ….Merci à …..

Communiqué de presse rajouté en fin d’article….

Envoyé Spécial vient de faire un sujet sur notre lutte.

https://www.youtube.com/watch?v=W-RiFHJEwmU
A partir de 35:50 :

A la base le sujet devait être articulé sur un argumentaire démontrant l’aberration environnemental mais aussi économique (Siphonage sans limite d’argent public grâce au mot « Emploi »).
Bon, ce doc nous semble bon mais on tombe encore dans le très classique Environnement contre Economie. (Les communicants de cette multinationale peuvent se frotter les mains « Les écolos bobos contre les travailleurs »)
Pour vous faire une idée de l’aberration économique :

2) Domaine Economique Lire la suite

Réflexion: Plaidoyer pour un monde libre

Nous avions parlé il y a 3 mois de cela du projet Mocica, trois étapes pour changer le monde. Et comme la réflexion évolue dans le domaine, voici une petite « mise à jour » pour faire avancer le débat.

L’idée du Monde Libre (sans argent, ni dirigeant) a suscité de nombreux retours, positifs et négatifs. Nous vous en remercions, vos critiques nous ont beaucoup apporté.

Nous nous accordons tous à dire que l’argent est au cœur des problèmes et des dérives de notre civilisation. Nombreux sont ceux qui attendent un nouveau système monétaire et n’envisagent pas sa disparition comme possible.

Pour beaucoup cela parait utopique, bien que bon nombre d’arguments en sa faveur sautent à l’évidence de chacun, que nous soyons pour ou contre. A commencer par un argument de taille : l’outil qui permet à une petite oligarchie de contrôler 7 milliards d’individus, sans la menace des armes, est l’utilisation consentie de l’argent dans nos vies quotidiennes. Leur suprématie ne tient qu’à ce seul fil. Sans lui, nous serions libres et les menaces que nous pointons quotidiennement du doigt seraient écartées d’un revers de la main (capitalisme, dettes, corruption, austérité, censure, Mosanto, Tafta, dictatures, oppression, restriction des libertés, impérialisme, esclavagisme moderne etc).

Avons-nous seulement un autre moyen de reprendre notre avenir entre les mains ?

Ceux qui n’ont pas adhéré au projet nous ont exprimé leurs doutes et les raisons pour lesquelles cela leur semble être une mauvaise idée, impossible ou utopique. Nous en avons relevé 7, auxquelles nous avons répondu par la mise en place d’une FAQ sur le site du MOCICA. Nous les connaissons bien, puisqu’elles étaient dans nos esprits avant que nous créions le projet. Chacune de ces raisons découle d’une transposition de nos comportements actuels dans un contexte qui, selon nous, ne les permettrait plus ou ne les inciterait plus. Pour illustrer ce dernier propos, ce serait comme se promener sous un parapluie un jour de beau temps. Rien ne nous en empêche, pourtant il serait absurde de le faire.

Lire la suite

Amsha: De la peur à la joie

Notre vision du monde se réduit inexorablement, pour beaucoup nous nous limitons à une actualité qui en devient limite pornographique, malsaine. Bien sûr, ce blog tente de minimiser l’horreur et le pire de ce dont est capable notre société, mais malgré tout, dès qu’il s’agit de mettre en avant des solutions et non les problèmes, les articles se font plus rares. L’info nous bouffe intérieurement, et certains se laissent entrainer par leurs craintes, et si celles-ci sont justifiées, l’actualité aidant, ils oublient pourtant que la joie ne doit pas être oubliée, et que nous devons avant tout modifier notre vision des choses pour les aborder sous un angle différent.

C’est ce que nous présenterait ce documentaire qui va être proposé gratuitement sur internet, la première bande-annonce de présentation étant disponible:

Nous avons imaginé une rencontre improbable, inédite et magique.

Réunir sous une lune bienveillante et dans un lieu hors du temps, des personnalités engagées à ré-enchanter le monde à leur manière, afin d’explorer sous un regard nouveau les thèmes fondamentaux de l’existence. Et pourquoi pas vous faire basculer… Lire la suite

La meilleure arme pour agir: Nos imprimantes

L’idée peut semble folle, mais pourquoi pas finalement…

Certains souhaitent vraiment voir des solutions de proposées, des idées pour se battre mais les moyens sont limités. Nous ne sommes pour la plupart que des internautes anonymes, des personnes isolées dont l’influence n’est que très limitée, nous ne passons ni à la télévision, ni à la radio, nous ne sommes pas médiatisés ni entendus par le grand public, alors l’impact de nos voix, ne rêvons pas…

Et tout cela, nos gouvernants le savent bien, ils l’ont compris et en profitent. Bien sûr, le savoir ne leur suffit pas, ils comptent bien dans le même temps confirmer ce silence quasi-total en censurant les sites et blogs qui pourraient encore déranger, le pays de la liberté d’expression illusoire va se battre pour limiter l’information et le droit à celle-ci, un comble… Et où sont les 3 millions de Charlie qui sont descendus dans la rue pour défendre Charlie? Vu qu’ils ne sont sûrement pas au courant de tout ceci, ils ne bougent pas…

Ce qu’il ne faut pourtant pas oublier, c’est que l’information est la chose qui fait le plus peur aux dirigeants, ils ont peur que les populations puissent savoir, puissent être informées, qu’elles puissent découvrir à quel point les mensonges sont grands pour pouvoir imposer une politique qui serait refusée en temps normal. Et c’est là que je vous propose d’agir, car contrairement à ce que pense nos dirigeants politiques, nous avons la possibilité de transformer le silence en cri de rage, et de toucher nombre de personnes qui jusque là ignoraient l’actualité réelle, nombre de personnes qui n’avaient pas accès aux informations, et pourquoi pas, 3 millions de « Charlie ».

Appel à imprimer textes

Une simple imprimante pour changer les chose? Et pourquoi pas?

L’idée serait donc d’imprimer des affichettes sur des feuilles A4, et de les scotcher où bon vous semble. Combien? Cela dépendra de vous, de vos possibilités, de vos moyens, 5, 10, 30, ce qui compte, ce n’est pas le nombre que vous imprimez, c’est le nombre d’imprimantes à travers la France (voire l’Europe) qui entreront en action. Et chacune de ces affichettes devraient donc se retrouver dans un endroit que beaucoup de personnes fréquentent, en espérant qu’elles ne soient pas arrachées par un imbécile de passage. Concrètement, en partant du principe que 30 000 personnes au minimum consultent le blog chaque jour, et que 3% seulement de ces personnes (en voyant large) diffusent autour d’elles 10 feuilles A4 composées de 4 affichettes chacune, soit 40 affichettes par personne, cela fait déjà 36 000 vérités de relayées, avec un nombre encore plus important de personnes potentiellement lectrices. Lire la suite

Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle…

Proposé par Nrico,  à partager sans modération….

« Nous sommes pris au piège de la dynamique perverse d’une civilisation qui ne fonctionne pas si elle ne croît pas et qui, avec sa croissance, détruit les ressources naturelles qui la rendent possible. (…) Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle. » Et vite ! Voici le Manifeste « Le dernier appel » lancé il y a peu en Espagne.

Il y a peu en Espagne, le manifeste « Le dernier appel » a été lancé par plus de 250 chercheur-e-s, militant-e-s, syndicalistes, politiques de différents partis, etc., afin d’alerter sur l’effondrement écologique et social à venir si rien n’est fait pour y remédier. Lire la suite

Ils réalisent leur rêve : un « éco-dome » loin du bruit du monde

À l’heure actuelle, acheter un logement à crédit relève de la folie! Un endettement sur plusieurs années, voire à vie, des charges qui finissent pas étouffer les propriétaires, sans parler de tous les risques possibles comme les vices de construction possibles, les dépôts de bilan des constructeurs (si les personnes font construire), les risques environnementaux comme les probabilités de zones inondables, etc… Reste une possibilité, une maison dont le confort peut largement convenir tout en étant abordable, à construire soi-même avec ou sans aide, et cela pour un prix plus que raisonnable. La « maison en super adobe ». Reste que certains risquent de ne pas apprécier la forme peu conventionnelle… Mais à choisir, vous choisiriez quoi exactement?

23043-1821

La construction des maisons est bien souvent énergivore, polluante et endette la plupart des ménages sur un très long terme. Les conditions climatiques difficiles, la pauvreté ou la volonté de se libérer pousse certains à envisager de nouveaux modes de construction. Leo a opté pour le « Super Adobe » auto-construit pour quelques milliers d’euros.

Leo Torsello, le jeune argentin en photographie ci-dessous, ne voulait probablement pas finir ses jours endetté jusqu’au cou à devoir courir après l’argent pour survivre. Un jour, il embarque sa famille, ses proches et ses amis dans un projet fou : construire une maison lui même de A à Z. Il va faire le choix de l’éco-dome (super adobe). Pourquoi ?

L’éco-dome est un projet inventé par Nader Khalili, un architecte irano-américain qui a notamment travaillé sur l’architecture lunaire dans les années 80. Il a passé 5 ans à sillonner en moto les déserts iraniens pour aider les populations locales à construire des maisons en terre, améliorant sa méthode d’année en année. Il a développé des constructions en sacs de sable baptisées « Super Adobe » dont s’est inspiré Leo.

Faciles à construire, elles n’ont rien à envier aux maisons traditionnelles si ce n’est parfois un aspect « brut de décoffrage » . Ces maisons reviennent à moins de 10.000 € pour 50 m2 avec tout le confort nécessaire (eau, électricité, double vitrage…). Elles peuvent être construites en un mois si plusieurs personnes s’y mettent mais le plus souvent, les travaux s’étendent sur 1 an voir plus. Pour Leo et sa famille, il faudra exactement 2 ans pour faire de ce rêve une réalité.

Lire la suite

Petit rappel indispensable sur le blog des moutons enragés (adressé à ceux qui n’auraient encore rien compris)

Un rappel s’impose, cela fait du bien une fois de temps en temps, mais la situation devient telle en France que celui-ci était indispensable!

bannière-moutons_enragés22

Dans ce pays, réputé maintenant pour être l’icône de tous les « Charlie » de la planète et un des leaders de la liberté d’expression, il devient de plus en plus dangereux de relayer l’information de manière libre. En effet, notre beau gouvernement de « Charlie » qui défend tant la liberté d’expression, à tel point que la censure va s’abattre sur tous les blogs ne participant pas à la pensée unique vont finir bloqués, sans parler des journalistes virés dans le passé par nos politiques tous bords confondus. On peut citer dans le lot:

  • Pierre Salviac viré de RTL pour avoir tweeté que Valérie Trierweiler « b… utile » (L’Express)
  • Affaire Charlie Hebdo: Un journaliste de Sudpresse viré après avoir signalé son désaccord (7sur7.be)
  • Lifting politique au quotidien La Provence : des journalistes virés (Rue89)
  • Eric Zemmour viré de Itélé (Le Point)
  • France Inter: Didier Adès et Dominique Dambert virés (Le Figaro)
  • Europe 1: des journalistes virés à tour de bras (Libération)
  • Le dessinateur Siné viré de Charlie Hebdo (l’Express)
  • Claude Sérillon, viré de France suite à des questions « trop dures » (Agoravox.tv)
  • Alain Genestar, viré de Paris-Macth pour des photos « agaçantes » (Actualitte.com)
  • Richard Labévière viré de RFI (Bakchich Info)
  • Philippe Tesson viré du journal Le Point (20 minutes)
  • Etc… La liste est longue…

Donc oui, la liberté d’expression existe dans le pays mais sur certains sujets seulement, on peut par exemple représenter le prophète à poil avec une carotte dans le cul, cela passe, c’est de l’humour, mais il est interdit de parler d’autres sujets comme les accords de libre-échange que vous ne verrez de toute manière pas à la télévision, puisqu’au final, ce n’est pas tellement important pour les français qui ne comprennent rien à l’économie ou à la géopolitique.

Et en France, s’il y a les politiques et autres sympathisants de gauche qui agissent pour que l’information soit libre et diversifiée, il y a également les chiens de garde qui surveillent les moindres dérapages au nom de la lutte contre la haine, la discrimination, l’anti-sémitisme, l’anti-sionisme, l’anti-impérialisme, j’en passe et des meilleures, et ceux-ci surveillent les radios, les chaines de télévision, les discours, les livres, et le web, et ils dressent même des listes, tissant des toiles d’araignées reliant tel site à tel blog, tel internaute à tel réseau social, etc… Lire la suite

1 101 102 103 104 105 115