Ce que les médecins pensent de la vaccination : l’enquête-choc, non publiée, de l’INPES

Rien de bien neuf en fait, nous le dénonçons depuis un long moment déjà, le monde médical tiens plus de l’arnaque qu’autre chose, quand aux vaccins, depuis l’histoire du H1N1, la propagande médicale se fissure inlassablement pour laisser percevoir au final quelques bribes de vérité qui font mal! Je ne crois plus en la médecine, pas celle qu’ils nous proposent actuellement…

Alors que l’on nous a seriné, pendant des années, que les doutes sur les vaccins n’avaient pas lieu d’être, « que ces produits étaient parmi les plus sûrs », que le corps médical est en majorité en faveur des vaccins et que les populations sceptiques sont très minoritaires et soit-disant d’origine sectaire, une enquête-choc de l’INPES (tellement choc d’ailleurs qu’elle en est restée NON PUBLIEE) démontre tout le contraire.

Lire la suite

Adieu Japon……

Une rétrospective bien utile, pour savoir et comprendre. Doit on dire adieu au Japon?
Comment faire face après un tel désastre?
Adieu, est un mot pour dire que c’est la fin de tout. Les conséquences vont être terribles pour ce peuple, il va leur falloir du courage pour relever la tête et avancer dans un pays dévasté, pollué, radioactif pour des milliers d’années, sans que l’on sache à long terme, si ce désastre sera planétaire…….puisqu’il n’y a rien à craindre et que tout va bien, nous dit on! On ne commande pas la nature, quelle que soit la technologie…….

Le Japon ne sera plus jamais le même. Il y aura dorénavant un « avant Fukushima » et un « après Fukushima ». La ruine radioactive du Japon a commencé, entrainant le reste de la planète dans son sillon avec le relâchement des démons nucléaires de Fukushima par General Electric (GE) et la Tokyo Electric Power Company (TEPCO). La cruelle réalité est que cette sombre crise va durer des mois ou peut-être même des années et possiblement de longues nombreuses années étant donné que la demi-vie du plutonium 239 est de 24 000 ans.
Lire la suite

Comment l'UE nous empoisonne une fois de plus…

Comment palier au taux de radioactivité des aliments venant de zones contaminées?
L’Oignon Européenne (oui! c’est nous qui l’avons toujours dans l’oignon!) a trouver la solution, en simplement relevant les taux admissibles………….
Va t-il falloir à l’avenir se munir, d’un compteur Geiger pour faire ses courses? C’est ce que laisse entendre l’article posté par Mahamudra. Pour continuer à nous nourrir, on nous empoisonne………..faute de solutions!

Les premiers navires radioactifs vont arriver en Europe mi-avril. Les sociétés maritimes ne savent pas quoi faire.
Un cargo radioactif avec 4.698 containers à bord a été renvoyé au japon par les chinois.
http://www.ftd.de/unternehmen/handel-dienstleister/:gau-in-japan-verstrahlte-frachter-alarmieren-schifffahrtsbranche/60032538.html#utm_source=rss2&utm_medium=rss_feed&utm_campaign=/

Concernant les produits alimentaires, l’UE ne s’est pas longtemps cassé la tête pour trouver une solution:
Lire la suite

Ces guérisseurs qui soignent à distance….

On ne sait pas pourquoi mais ça fonctionne, pourquoi certains hôpitaux auraient ils le numéro de téléphone de personnes qui « enlèvent le feu »? Avez vous un témoignage vécu??

Pour soigner la douleur, ils imposent les mains ou murmurent des secrets. Rencontre avec des guérisseurs du massif Central qui flirtent avec la parapsychologie.

Auvergne, début des années 90.  Une chaudière explose dans un immeuble. Grièvement blessé, les poumons brûlés, un locataire est conduit à l’hôpital et placé dans le coma. Bouleversés, ses parents viennent frapper à la porte de Jean.

« Notre fils est entre la vie et la mort au centre des grands brûlés de Lyon, lui disent-ils. Les médecins ne savent pas s’il pourra supporter les soins. Est-ce que vous pouvez faire quelque chose ? »

Ils lui donnent alors une photo de leur fils, celle de son permis de conduire. Jean s’assoit, ses mains survolent la photo pendant dix minutes. « J’ai senti une profonde souffrance. » se souvient-il. Et puis…
Lire la suite

Nucléaire, témoignage d'Yvonne Roherig…

Il est important de suivre ce qui se passe, et se passera dans les années à venir avec le nucléaire. Une journaliste de France3 Alsace, est revenue de Tchernobyl à l’occasion d’un reportage et son témoignage fait froid dans le dos….si nous ne nous mobilisons pas, dans quelques temps, on pourrait consommer des denrées venant de zone contaminées, qui auront été déclassées pour raison économique, et pour relancer l’industrie, beaucoup voudront aller travailler dans un site soit disant sans danger, ce serait l’horreur absolue etc…c’est important et ce reportage à mon avis, avec ce qui vient d’arriver au Japon, nous allons l’attendre longtemps……………………

Bonjour à tous,

Je reviens d’un séjour de 9 jours en Russie et en Ukraine, à Novozybkov, Tchernobyl et Kiev.
J’y ai vu les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl… Il y a 25 ans.
Les russes et les ukrainiens ne disent pas catastrophe, ils parlent de cataclysme.

8 millions de personnes vivent en zone contaminée; à Novozybkov, Russie, 45 000 personnes survivent: plus d’industrie parce que la région n’attire plus les personnels qualifiés, plus d’agriculture pour cause de contamination des sols, pas de nourriture « propre » pour les plus pauvres qui ne peuvent pas l’acheter et qui se nourrissent « local », s’irradiant et perpétuant le cercle de la contamination par le césium 137. Des enfants dont le système immunitaire est affaibli, avec des problèmes de thyroïde, des familles qui vivent pour partie dans des bidonvilles là où la terre est la plus contaminée; 800 000 becquerel au m2 de césium 137 dans une cour d’école, et rien n’est fait, pas d’argent. Des solutions pourraient être mises en œuvre, mais l’UE préfère financer un sarcophage construit par le consortium français Bouygues/Vinci pour des millions d’euros.
Lire la suite

Au Japon, Nicolas Sarkozy réaffirme le choix français du nucléaire

Pas la peine d’avoir peur ni d’angoisser, le grand chef a dit on continu, il n’y a pas d’autres options, et l’EPR est la dernière merveille (il n’est pas encore construit, a 4 ans de retard, des problèmes à la pelle et un surcoût abyssal) mais il persiste le petit monsieur, il veut le fourguer à tout prix son EPR.

En visite au Japon, Nicolas Sarkozy a réaffirmé le choix français du nucléaire. | (AFP/TORU YAMANAKA.)

Nicolas Sarkozy tenait à être le premier chef d’Etat étranger à se rendre au Japon. Trois semaines après le séisme puis le tsunami qui ont frappé la péninsule nippone, le président français a profité d’un séminaire du G20 en Chine pour effectuer une visite de quelques heures à Tokyo.
Lire la suite

Japon, après Fukuchima, Onagawa?

Rien ne va plus pour le Japon, de la fumée s’échappe d’une deuxième centrale… celle d’Onagawa….

crédit photo AFP

Le Japon n’est pas au bout de ses peines: tandis que les efforts se poursuivent pour stabiliser Fukushima 1, une autre centrale nucléaire inquiète des citoyens.
Située à 120 kilomètres de Fukushima, la centrale d’Onagawa a également été frappée coup sur coup par un séisme et un tsunami, dont elle s’est sortie avec des dommages mineurs et un faible incendie rapidement contrôlé. Elle est fermée depuis.
Lire la suite

Fukushima: L'insupportable quotidien des liquidateurs de la centrale nucléaire

Je voulais en parler, avec dignité et sans faire dans le misérabilisme, de ces « liquidateurs » dont le sort à long terme, est peu enviable, qui se démènent pour nous éviter le pire. On passera délicatement sur la responsabilité de la TEPCO, dont il n’est pas question présentement de faire le procès. Nous nous contenterons de l’article qui nous explique comment vivent ces courageux anonymes, qui espérons le, ne seront pas oubliés, comme leurs malheureux prédécesseurs de la non moins célèbre Centrale de Tchernobyl.

Des employés de Tepco travaillent dans la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, le 23 mars 2011. NEWSCOM/SIPA

JAPON – Des biscuits le matin, du riz le soir, des nuits à même le sol, ils se relaient 24h sur 24h au milieu des radiations…

Les sacrifiés de Fukushima ne connaissent pas de répit. Poussés aux limites de la résistance humaine, les employés de la centrale nucléaire accidentée reçoivent des doses énormes de radioactivité et ne quittent leur combinaison de protection que pour s’écrouler sur un matelas de plomb. Depuis que la centrale de Fukushima Daiichi (Fukushima 1) a subi le tremblement de terre de magnitude 9 et un tsunami allant jusqu’à 14 mètres de haut, des techniciens, des «super pompiers» et des soldats se tuent à la tâche dans un environnement radioactif.
Lire la suite

L'hôpital public en danger…….

En faisant des recherches sur les hôpitaux publics en mauvaises postures, je me suis retrouvée sur le blog de J.L.Mélanchon, je ne l’apprécie pas plus que ça, mais l’article que j’y ai trouvé est complet, et explique en profondeur, les manœuvres du gouvernement pour priver la France d’en bas, du droit le plus élémentaire à l’accès aux soins. Avec toutes les suppressions diverses et variées, qui alourdissent le porte monnaies de ceux qui sont malades, et avec ce qui est prévu ça ne va pas s’arranger! ça va être l’Amérique, pour ceux qui n’ont pas les moyens
Pendant ce temps, on nous sature l’esprit avec la guéguerre des partis, les petites phrases assassines des uns et des autres, la pseudo guerre humanitaire en Lybie, le nuage radioactif Japonais qui n’est pas dangereux, les frasques de Berlusconi qui invite G. Clooney à son procès, et un projet visant à faire payer les clients des prostituées, et la liste est longue…….

Avec l’accélération des suppressions d’emplois dans les hôpitaux publics et les avantages croissants accordés par la droite aux cliniques privées, le service public hospitalier est à l’agonie. Face à cette destruction programmée, les luttes se multiplient, avec non seulement les personnels mais aussi les élus et la population. Une journée nationale de mobilisation est ainsi prévue le 2 avril prochain.

Plan hôpital 2012 : des suppressions d’emplois inédites

Nicolas Sarkozy a fixé en avril 2008 l’impératif d’un retour des hôpitaux publics à l’équilibre financier pour 2012, sans nouveaux financements possibles.
Pourtant, la droite a délibérément organisé la faillite financière des hôpitaux publics, en laissant filer leurs déficits pour cause de sous financement : 189 millions en 2006, 479 millions en 2007, environ 1 milliard en 2008, soit des déficits multipliés par 5 en 2 ans. Conséquence logique, la dette des hôpitaux grimpe aussi en flèche : 201 milliards en 2008 contre à peine 8,2 milliards il y a 10 ans.
Lire la suite

L'interdiction des médecines naturelles en Europe cache une guerre des lobbys

Une révélation, enfin, je suivait le sujet car c’est une belle arnaque, les lobbys pharmaceutiques ont réussit à imposer une décision parfaitement ubuesque mais une pétition circule pour tenter de renverser la vapeur, et quelle surprise d’apprendre qu’en fait, cette pétition cache une guerre des lobbys!!! Si maintenant ils se tirent dans les pattes, c’est que le système se casse de plus en plus la figure…

http://ecx.images-amazon.com/images/I/413BCXBRG2L._SL500_AA300_.jpg

Vous avez reçu ou vous allez recevoir une demande de signatures concernant une pétition sur les plantes médicinales sous diverses formes :

Projet de directive européenne ou médecine naturelle  hors la loi ?? Signez la pétition !

ou, encore :

la commission européenne va interdire les plantes médicinalesla pétition est sur le site http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

Lire la suite

1 265 266 267 268 269 275