S&P remonte la note de la Grèce de six crans de « défaut » à B-

C’est du grand n’importe quoi, et si vous doutiez encore que toutes ces élites vous prennent pour des moutons stupides, avec cela, vous ne pouvez plus douter une seule seconde! La Grèce est toujours dans une situation financière apocalyptique, ils n’ont plus de sous, les mesures d’austérités s’enchainent inlassablement, et le pays ne remboursera jamais ses dettes, même avec la ristourne de 965% qui a eut lieu il y a quelques mois. L’avenir était simple, sortie de la zone euro de la Grèce et éclatement de l’eurozone, éclatement de l’euro, krach financier, etc… Hors, nous sommes confronté à autre chose: la mise en esclavage financier d’un pays, et si Bruxelles veut continuer à exercer son pouvoir sur la Grèce, celle-ci ne doit pas quitter la zone euro, c’est là que les escrocs de Standard and Poors entrent en jeu…

© afp.

L’agence de notation financière Standard and Poor’s a annoncé mardi avoir remonté de six crans la note de la Grèce, de « défaut sélectif » (SD) à « B-« , et qualifié de « stable » la perspective à long terme de ce pays sous assistance financière internatinale.

La décision de rehausser de six crans la note de la Grèce illustre « la forte détermination » des pays de la zone euro à « préserver l’appartenance » de ce pays à la monnaie unique, relève l’agence de notation dans un communiqué.

Source: 7sur7.be

La CGT : 117 ans de manipulation prolétarienne

Il y a certaines institutions qu’il ne faut pas épargner s’il y a des choses à dire dessus, la CGT en fait partie, entre autres syndicats. S’il y en a bien qui maintiennent une certaines illusion, ce sont bien les syndicats, surtout ne pas tout expliquer au moutons, manifester une fois de temps en temps sans trop se mouiller non plus, et ainsi vogue le navire, voire le Titanic puisque financièrement, c’est toujours d’actualité… D’ailleurs, je me sens un peu obligé de renvoyer les internautes vers l’article parlant de la sortie du système, la partie sur les syndicats vaut le détour (pour ceux qui ne l’ont pas encore lu…).

dossiers du contribuable cgt

Dossiers du Contribuable n°10 «Enquête sur la CGT», décembre 2012, 68 pages de révélations.
en vente 4€50 sur notre site entièrement sécurisé

« La CGT, c’est le Cancer Général du Travail ; encore que Krasucki dit que c’est faux, parce que le cancer évolue, et pas la CGT ! », racontait Coluche.

Trente ans plus tard, cette boutade reste d’actualité tant ce syndicat donne l’impression de faire un pied de nez au darwinisme.

Son horloge interne s’est arrêtée à la fin du XIXe siècle, lorsqu’il était question de pendre le dernier patron avec les boyaux du dernier contremaître.

De sa naissance en 1895 aux dernières manifestations de l’automne 2012, la Confédération générale du travail alias « La Cégète » a toujours été un syndicat primaire préférant l’affrontement au dialogue, le sabordage au compromis.

Mais aussi…

– De la défense des ouvriers à celle des immigrés : un siècle de manipulation prolétarienne.
– Avec Thierry Lepaon, les cocos sont toujours aux manettes.
– Le 1er syndicat de France.
– L’énigmatique Monsieur Thibault.
– Thibault et Sarko : « Je t’aime, moi non plus ».
– L’argent du grand frère soviétique.
– Jean-Luc Touly : « Le syndicalisme doit jouer son rôle dans l’indépendance et la transparence ».

Quand la CGT tue nos emplois

Le chimiste Arkema a renoncé, mi-novembre dernier, à investir 70M€ dans son usine de Pierre-Bénite dans le Rhône. Le motif ? Une minorité de salariés menés par la CGT ne voulait pas du projet. La punition ? Arkema va investir cette somme sur des sites de production en Chine ou aux Etats-Unis. A terme, l’usine, qui perd de l’argent, est menacée.
Lip, Manufrance, Moulinex, Continental … Lire la suite

Réforme bancaire: des lobbys très investis

Mon ennemi intime, c’est la finance », ainsi parlait Zarathoustra Hollande durant les présidentielles, et la finance au final? Elle continue de décider, président ou non puisqu’au final, il ne décide pas de grand chose, Bruxelles se charge de tout, même de nous préparer une cuisson à point pour 2013. Bref, les pires escrocs banquiers continuent librement leur travail…

Les banquiers français ont fait feu de tout bois pour empêcher une mise en cause de leur modèle économique. Les dispositions arrêtées par le gouvernement devraient leur donner satisfaction. C’est une régulation a minima des activités spéculatives qui se profile.

RÉFORME BANCAIRE - Face à la vigueur du réquisitoire du candidat François Hollande, Baudouin Prot (BNP Paribas), Jean-Paul Chifflet(Crédit agricole) et Frédéric Oudéa (Société générale) ont, à partir de 2011, multiplié les plaidoiries auprès des responsables socialistes.

RÉFORME BANCAIRE – Face à la vigueur du réquisitoire du candidat François Hollande, Baudouin Prot (BNP Paribas), Jean-Paul Chifflet(Crédit agricole) et Frédéric Oudéa (Société générale) ont, à partir de 2011, multiplié les plaidoiries auprès des responsables socialistes.
REUTERS/Kenzo Tribouillard/Pool

Il est 15 h 43, au Bourget, en ce dimanche 22 janvier 2012. Devant un parterre conquis, François Hollande attaque le passage clef de son discours : « Mon véritable adversaire, il n’a pas de nom, pas de visage[…], il ne sera pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. » Cet adversaire « a pris le contrôle de nos vies », « emprise devenue un empire », qu’il faut remettre au service de l’économie réelle. Un tournant, dans une bataille électorale qui mènera finalement le candidat socialiste à la victoire. 7 h 48, le lendemain : le téléphone de Karine Berger, économiste proche du candidat, identifiée comme partisane d’une ligne dure concernant la finance, se met à sonner. Au bout du fil, un représentant de la Fédération bancaire française (FBF), qui désire la rencontrer. La future députée des Hautes-Alpes est loin d’être la seule personne contactée dans l’entourage du candidat. Lire la suite

L’Europe vote Monti et humilie Berlusconi

D’un côté du ring, une « grande gueule » difficile à dompter réellement, de l’autre, un ancien-Goldman Sachs qui obéit à ses maitres et ira de toute manière dans le sens d’une Europe fédéralisée… Tout n’est plus que magouille, c’est vraiment triste…

© ap.

Folle semaine pour Silvio Berlusconi: après avoir annoncé son retour sur le devant de la scène puis semblé faire marche arrière mercredi, le Cavaliere s’est fait humilier jeudi à Bruxelles par les leaders européens qui, de droite comme de gauche, ont préféré adouber son successeur Mario Monti.

 

« Le Parti populaire européen (PPE) a présenté la candidature de Mario Monti à la tête du futur gouvernement italien. Il l’a fait en présence d’Angela Merkel et devant Silvio Berlusconi, de manière explicite et sans aucune courtoisie diplomatique », constate Antonio Polito, du quotidien modéré Il Corriere della Sera.

« Pas d’indulgence »
Au cours de la réunion du PPE qui a précédé le sommet européen, le Cavaliere a été accueilli froidement par ses ex-homologues, dont aucun ne s’est approché pour le saluer. « A l’exception du Premier ministre hongrois Viktor Orban (et déjà cela devrait faire réfléchir!) personne n’a été indulgent envers Berlusconi », note perfidement Massimo Giannini dans La Repubblica (centre gauche), qui titre en Une: « L’Europe vote Monti ». Lire la suite

La fin du terrorisme islamiste prévue pour 2030

Gloire aux services de renseignement américains, si doués surtout pour nous prendre littéralement pour des cons capables de tout gober!!! Ils nous annoncent aujourd’hui la fin du terrorisme islamiste pour pour 2030. Vu que ce même terrorisme est encouragé et entretenu par certaines instances américaines pour mieux atteindre leurs buts, au niveau énergétique comme au niveau du contrôle de la planète, on se dit que soit ils ont réussi à cloner Nostradamus, soit ils ont prévu de se calmer dans 18 ans…

© belga.

La vague de terrorisme islamiste à l’échelle mondiale devrait prendre fin vers 2030, prédisent les services américains de renseignement.

 

Dans son récent rapport intitulé « Tendances globales 2030 », le Conseil national du renseignement américain (CNRE) assure que « plusieurs circonstances contribueront à la fin prochaine de la phase islamiste du terrorisme », comme « un ensemble de conditions – la chaleur, le vent et une étincelle – contribuent au déclenchement d’un feu de forêt ».

Selon le CNRE, l’organe du renseignement américain chargé d’effectuer des études stratégiques à moyen et long terme, ces facteurs sont d’abord le fait qu’en se retirant d’Irak puis d’Afghanistan les Etats-Unis apparaîtront de moins en moins comme « le grand ennemi (…) Bientôt le soutien américain à Israël sera le seul motif majeur de colère pour les musulmans ».

Ensuite les différents printemps arabes « ont fait la preuve de la légitimité morale et stratégique de la lutte non-violente », poursuit le rapport. « Les manifestants ont agi au nom de valeurs démocratiques, au nom de la religion ». « La nouvelle génération peut voir les choses de façon différente et est moins intéressée par les anciennes valeurs », estiment ensuite les experts du CNRE. Lire la suite

Fin du Monde ! Apocalypse ! Le déni de vérité.

Comment le CNRS tente en 14 minutes seulement, de convaincre que la prophétie dite des Mayas, n’existe pas ! Vidéo ci-après par copié/collé : videotheque.cnrs.fr

ASSEZ, MARRE DE VOIR UN TEL MEPRIS DE LA VERITE. DANS QUEL BUT FONT-ILS CA  ?

Tout d’abord l’image ci-contre du calendrier, ce dernier ne vient pas des Mayas, mais de plus longtemps avant eux, même avant les Olmèques.

Or, ils ne nous parlent pas du codex d’origine indigène qui, 400 ans après sa découverte, fut copié dans son intégralité et surnommé « codex de Chimalpopoca ». Ce codex comporte trois parties totalement indépendantes les unes des autres.
La première, nommée « anales de Cuauhtitlan », ne contient que des faits historiques, et un bref passage de la légendes des Soleils, « Leyenda de los Soles », est écrit en « nahuatl », cette langue encore parlée de nos jours, presque exclusivement par les chamanes de plusieurs tribus amérindiennes des Etats-Unis. La déclinaison du nom de Nahuatl est nāhuatlahtōlli se qui se traduit par  « la langue des Dieux, ou sons divins », parlée par l’ethnie des Nahuas dont les aztèques et les Utes, font partie. D’après certaines recherches, il semblerait que cette langue ait été celle des Toltèques et courante à Teotihuacan, quant à ses origines, elle serait une déclinaison de la langue Ute et remonterait ainsi à près de 5000ans.
La deuxième partie, intitulée « Bref compte rendu des Dieux et rites païens », parle principalement de divinités et de rites entre autre, aztèques. Elle est écrite en espagnol.
La troisième et dernière partie est écrite aussi en Nahuatl, mais titrée en espagnol « Leyenda de los Soles ».
Voici un extrait, traduit directement du Nahuatl.

1.    Premier Soleil : Début de l’année 1-Roseau et se termine par le 4- Tigres. Les personnes ont été mangés par les ocelots et est devenu poisson. Elle a duré 676 années.
2.    Second Soleil : termine le 4-Vent. Les habitants ont été détruits par les vents forts et transformés en oiseaux. Elle a duré 364 années. Lire la suite

Révélation : un document interne confirme la rentabilité du site de Florange

C’est un des sujets préféré des médias et des politiques en ce moment, une catastrophe au niveau emploi qui ,nous est servit en soupe durant la grande messe, et ô surprise, ce site est un des plus rentables d’Europe du nord… Quelle surprise!!! Plus sérieusement, on est ENCORE pris pour des billes avec cette affaire là!

Il s’agit d’un document interne au groupe sidérurgique dont la CFDT a obtenu une copie. On y découvre un schéma technique mais évident : Florange est l’un des sites ArcelorMittal les plus rentables d’Europe du Nord.

Contrairement aux arguments développés par ArcelorMittal lors de l’annonce de la fermeture de la phase liquide de Florange, les courbes présentées sur ce graphique prouvent que le site mosellan est tout à fait compétitif.

C’est un document explosif sorti tout droit des tiroirs d’ArcelorMittal.

Les courbes comparent le prix de revient de la bobine d’acier fabriquée dans les 5 usines de la division Nord : Gand, Brême, Dunkerque, Liège et Florange. Le graphique montre que le site lorrain se situe  dans la moyenne. L’acier produit n’est ni le moins cher, ni le plus cher. Mieux, le document montre que si l’acier lorrain accuse un surcoût de 24€ / tonne dû au transport des matières premières, ce surcoût est annulé grâce aux excellentes performances des usines de la vallée de la Fensch.
Florange est avec Gand, l’usine intégrée la plus rentable de la Division Nord d’ArcelorMittal. Lire la suite

Après le Libor, le scandale de l’Euribor va éclater

Juste une chose, cela fait combien de temps que ce scandale existe et qu’il est dénoncé sur internet? Plusieurs mois! Mais quelle rapidité dans l’information ces médias français!!! De vraies foudres de guerre!

Siège social de Barclays, à Londres. En juin dernier, la banque avait acquitté une amende de 450 millions de dollars en échange de l'abandon des poursuites et de sa pleine collaboration.
Siège social de Barclays, à Londres. En juin dernier, la banque avait acquitté une amende de 450 millions de dollars en échange de l’abandon des poursuites et de sa pleine collaboration. Crédits photo : Simon Dawson/Bloomberg

Selon le Wall Street Journal, la Commission européenne s’apprête à accuser plusieurs banques de s’être entendues pour manipuler les taux interbancaires européens.

Un taux peut en cacher un autre. Idem pour les scandales. Après la mise en cause de banques, Barclays en tête, pour avoir manipulé le Libor, le taux de référence du marché interbancaire établi à Londres, l’enquête semble en passe de déboucher sur l’Euribor, son équivalent en Europe continentale. Selon le Wall Street Journal, la Commission européenne, qui a lancé ses investigations en octobre 2011, s’apprête, en effet, à «accuser plusieurs banques de tentative de connivence dans la fixation de l’Euribor». Lire la suite

Le parti communiste Est-Allemand a “vendu” ses malades aux sociétés pharmaceutiques de l’ouest pour mener des essais cliniques clandestins

Le parti communiste Est-Allemand a pendant des années mis en place des essais thérapeutiques secrets sur l’homme pour le compte de  sociétés pharmaceutiques de l’Ouest, a révélé il y a quelques jours un documentaire de la chaine de télévision Allemande ARD. Ces essais ont été menés avec la complicité de médecins et d’hôpitaux soumis au régime communiste sans que les patients absorbant les traitements n’en soient informés. L’Etat Est-Allemand a reçu d’importantes sommes d’argent en échange de ces essais thérapeutiques illégaux.

Le documentaire de la chaine ARD réalisé par les journalistes Stefan Hoge et Carsten Opitz, « Test und Tote » (test et mort) a révélé au monde la semaine dernière comment certaines sociétés pharmaceutiques ont accepté de travailler avec une dictature communiste pour mener à bien les essais cliniques indispensables à la commercialisation de leurs innovations thérapeutiques. En effet, depuis le scandale de la thalidomide dans les années 60 (appelle Contergan en Allemagne, laboratoire Grünenthal), la législation régissant les essais cliniques chez l’homme et en particulier la mise en place d’un consentement éclairé des patients avaient semble t-il gêné le développement d’industriels Ouest-Allemands de la pharmacie. Lire la suite

Comment EDF construit ses centrales nucléaires grâce à une taxe « écolo »

N’allez pas faire un scandale, c’est de l’écologie! Enfin…

Alors que le prix du gaz augmente en France, celui de l’électricité va bientôt exploser au Royaume-Uni, suite à une taxe prétendument « verte ». Cette taxe servira notamment à financer les réacteurs EPR qu’ambitionnent de construire EDF et Areva. EDF devrait aussi largement bénéficier de la nouvelle loi sur l’énergie, qui vise à dédommager les opérateurs en cas de manque de rentabilité…

Le gouvernement conservateur de David Cameron prépare une augmentation drastique de la taxe sur les factures électriques, censée financer les énergies faiblement émettrices de CO2. L’objectif est de collecter 9,4 milliards d’euros (7,6 milliards de livres) d’ici 2020. Des analystes financiers estiment qu’il en résultera une hausse de près d’un tiers des factures d’électricité [Lire ici (en Anglais)], qui sont déjà supérieures de 10 à 15% en moyenne aux factures françaises. Et ce, dans un contexte d’austérité budgétaire particulièrement brutale au Royaume-Uni.

À qui bénéficiera cette taxe « verte » ? Avant tout aux constructeurs de centrales nucléaires, qui pourront s’en accaparer la plus grande part. Lire la suite

1 468 469 470 471 472 503