Comment expliquer la victoire d’un parti pro-nucléaire au Japon ?

UN-atomic-agency-releases-report-of-new-Japan-nuclear-safety-measures_NGArticleFull

Les 46èmes élections à la Chambre des représentants de décembre 2012 au Japon ont laissé un goût terriblement amer à ceux – militants, simples citoyens, victimes de la catastrophe de Fukushima ou amis du Japon – qu’une forte solidarité antinucléaire unissait désormais.

Qui a vraiment compris comment, du jour au lendemain, le Japon est passé du statut de nation nouvellement et farouchement antinucléaire – à 80% selon les enquêtes -, d’une nation atteinte dans sa chair et dans son âme par le drame nucléaire de Fukushima et qui avait enfin réappris à manifester dans les rues semaine après semaine, à celui de puissance dirigée par Shinzo Abe, un Premier Ministre profondément réactionnaire et résolument au service du lobby nucléaire, surnommé ici le « village nucléaire » ?

Le désarroi devant le résultat de ces élections a été tel qu’il semble avoir quelque peu aujourd’hui brisé l’énergie des combattants. Par quel tour de passe-passe le Parti Libéral Démocrate (PLD) qui avait perdu le pouvoir en 2009 est-il revenu ? Quelles en sont les conséquences pour le pays tout entier ? Je vais essayer d’apporter des éléments de réponse à ces questions. Lire la suite

L’utilisation des robots algorythmiques s’apparente à des délits d’initiés…

La manipulation des cours de cotation des marchés boursiers, que ce soit sur les actions proprement dites, sur les matières premières comme le pétrole ou l’or ou encore les denrées alimentaires est désormais à peu près de notoriété publique. Lire la suite

Quels sont les pays les plus racistes du monde ?

Attention, cela sent la bonne grosse intox, l’article bidon pour nous confronter à nos « réalités ». La France serait le pays le plus raciste d’Europe, et un des plus intolérants de la planète, mais bien sur! L’article ne cite pourtant pas Israël qui est réputé comme étant particulièrement raciste et qui est pointée en rouge vif suivant l’étude, un petit oubli journalistique dans le texte? ;)

Sur la carte : en rouge les pays les plus "racistes", en bleu les moins.

Sur la carte : en rouge les pays les plus « racistes », en bleu les moins. Photo : Washington Post

SONDAGE – Deux chercheurs suédois ont mené une enquête inédite pour mesurer le degré de racisme des différents pays du monde. Et les résultats ne sont pas ceux que l’on croit. La France, pays des Droits de l’Homme, ne fait pas franchement honneur à son image.

Les deux économistes suédois ne s’attendaient certainement pas à de tels résultats lorsqu’ils ont lancé cette enquête inédite. L’Inde, la Jordanie, le Bangladesh et Hong Kong seraient les pays les plus racistes du monde. Autre surprise : les Etats-Unis, le Canada, et l’Australie rentreraient quant à eux dans le top trois des plus tolérants. L’enquête, révélée par le Washington Post, montre aussi la place médiocre de la France dans ce classement, dont la réputation de pays des Droits de l’Homme en prend un coup. Lire la suite

Les éoliennes plus dangereuses que les centrales nucléaires?

Si cela c’est pas prendre les gens pour des cons!!! Disons le franchement, il prend les gens pour des cons, et bien plus encore! Tchernobyl, Fukushima, on doit lui rappeler que ce n’était pas une éolienne qui a provoqué cela? En plus, allez trouver une éolienne qui peut avoir un impact mondial en cas de problème!

© epa.

Une catastrophe nucléaire est totalement exclue en Belgique, selon Jan Bens, le patron de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). « Le secteur nucléaire est à un autre niveau de sécurisation. » Pour lui, les éoliennes sont plus dangereuses que le nucléaire, peut-on lire dans De Morgen samedi.

« Oui, il y a un risque avec les éoliennes », estim-t-il. « On est en train de remplir le port d’Anvers d’éoliennes, alors qu’il y a des industries chimiques juste à côté. Si un accident se produit, via un bris de pale, ce sera une guillotine. Et si elle transperce une conduite de chlore, c’est un problème d’un autre ordre que ce qui peut se passer à Doel. Les éoliennes sont plus dangereuses que les centrales nucléaires. » Lire la suite

JP Morgan, Goldman Sachs, Citi et les autres…

Pôôvres banksters…..

Les douze derniers mois n’auront pas été exemplaires pour le système bancaire américain…sauf sur un plan : leur rentabilité. Elle a entrainé une hausse de leurs cours de bourse qui se situe entre 15 et 27 % depuis le début de l’année. Ce n’est rien a cote de l’explosion de 60% de BNP Paribas.

Après tout, c’est peut-être tout ce qui compte pour eux. Mais les grandes banques des Etats-Unis ont une fâcheuse tendance de se croire hors d’atteinte, meme si elles ne sont plus au-dessus de tout soupçon. Elles ne peuvent plus tout se permettre.

JP Morgan Chase est au centre d’une belle bataille de gouvernance. Il faut dire qu’entre le Libor, la perte de 6 milliards de dollars, des enquêtes sur la manipulation des prix de l’énergie, sa réputation d’intégrité, qui en faisait une des banques les plus admirées au monde, a pris un sérieux coup. (…)  Lire la suite

MÊME INFO ? Pas tout à fait…

Il y a de quoi réfléchir là dessus. C’est une petite info trouvée sur les brindherbes qui date de début mai concernant un incendie à bord d’un bateau dans le port de Hambourg, mais chose étrange, la cargaison change suivant le média, des voitures suivant les médias français, et suivant la voix de la Russie…C’est carrément des matières radioactives. Je suis d’accord qu’on nous fasse continuellement le coup du « nuage de Tchernobyl » en France, mais cela devient de plus en plus grave…

Un spectaculaire incendie s’est déclaré sur un cargo transportant des voitures dans le port de Hambourg (nord de l’Allemagne), dans la nuit de mercredi à jeudi, sans faire de blessé, ont indiqué les pompiers.

Le sinistre a éclaté mercredi soir sur ce navire battant pavillon suédois et qui devait acheminer des automobiles vers les Etats-Unis, a indiqué un porte-parole des pompiers à l’AFP.

Le feu était éteint jeudi matin, mais une quarantaine de pompiers étaient encore sur place pour combattre les fumées qui continuaient de s’échapper. Au plus fort de l’intervention, 200 pompiers ont été mobilisés, a-t-il ajouté.

Selon l’agence allemande DPA, le bateau mesure 276 mètres de long pour 32 mètres de large.

L’origine du sinistre n’était pas connue dans l’immédiat, ni l’étendue exacte des dégâts matériels, a précisé le porte-parole des pompiers. Lire la suite

BNP soupçonnée de blanchiment africain à Monaco

Des touristes français étaient incités à régler leurs achats par chèque dans plusieurs pays africains. Ces chèques étaient ensuite revendus sur un marché noir avant d'être encaissés à Monaco.

L' »affaire » ressort jeudi 16 mai dans les médias, avec un article dans Libération. Le quotidien décrit « le vaste système de blanchiment d’argent venu d’Afrique«  mis en place par BNP Parisbas Wealth Management Monaco, filiale de la banque dans la Principauté. Auparavant, l’agence Reuters et le Canard enchaîné avaient déjà levé une partie du voile dans cette affaire. En avril dernier, ils relayaient les informations détenues dans un document interne révélant que BNP Paribas n’avait pas exercé suffisamment de contrôles sur les transactions de clients basés en Afrique et sur ses activités de banque privée à Monaco.

Jeudi, le procureur de Monaco, Jean-Pierre Dreno, joint par téléphone, reconnaît avoir reçu un signalement concernant des soupçons de réseau de chèques blanchis en Afrique et encaissés à Monaco.

Concrètement de quoi s’agit-il ? Des touristes français étaient incités à régler leurs achats en chèques, et donc en euros, dans plusieurs pays africains (Madagascar, le Gabon, le Burkina Faso, le Sénégal et la Côte d’Ivoire) sans indiquer l’ordre. Un chèque sans ordre était revendu par le commerçant qui l’avait reçu à quelqu’un désireux de blanchir des revenus peu avouables. Cette personne payait un peu plus cher que la valeur du chèque, indiquée par le touriste en monnaie locale. Lire la suite

Moody’s réhausse la note souveraine de la Turquie

Il ne faut pas voir ici une rétablissement économique de la Turquie, juste une stratégie de la part des USA quand à la Turquie qui se montrera très utile lors d’une intervention en Iran. Juste pour la petite info, le site Zerohedge a signalé la présence de bateaux russes en Méditerranée, de 200 militaires américains en Sicile et de navires américains dans un port israélien… Et un « rétablissement économique » de la Turquie, c’est également un pas en avant pour rassurer les marchés européens quand à l’intégration du pays dans la zone euro. N’oubliez quand même pas que les USA ont beaucoup milité pour que justement l’UE accepte la Turquie. 

Sur le pont de Galata, à Istanbul.

Moody’s Investors Service a relevé d’un cran jeudi 16 mai sa note souveraine de la Turquie à « BAA3 », la ramenant ainsi en catégorie investissement, synonyme de sécurité pour les investisseurs du monde entier. A l’appui de sa décision, l’agence de notation cite l’amélioration de l’économie et la meilleure situation des finances publiques qui aident Ankara à résister aux chocs externes.

« Depuis le début de 2009, le fardeau de la dette turque a baissé de 10 points de pourcentage à un niveau gérable de 36 % du PIB, et Moody’s s’attend à ce que cette amélioration se poursuive dans les années qui viennent », lit-on dans le communiqué.

Le gouvernement turc s’est félicité d’une annonce que les économistes attendaient depuis plusieurs mois. « Cette décision est aussi correcte que tardive », a réagi le vice-premier ministre Ali Babacan dans un communiqué, en l’absence du premier ministre Tayyip Erdogan en visite aux Etats-Unis. Lire la suite

Sanofi condamné à 40,6 millions d’euros d’amende pour dénigrement

L’Autorité de la concurrence a jugé, mardi, que le géant pharmaceutique avait tenté d’empêcher médecins et pharmaciens de prescrire et vendre les génériques de son médicament star, Plavix.

Des boîtes de Plavix, un anticoagulant distribué en France par le laboratoire Sanofi.
Des boîtes de Plavix, un anticoagulant distribué en France par le laboratoire Sanofi. (JEFF HAYNES / REUTERS)

40,6 millions d’euros. C’est le montant de la lourde amende infligée, mardi 14 mai, par l’Autorité de la concurrence au laboratoire français Sanofi (ex-Sanofi-Aventis) pour « stratégie de dénigrement ». La condamnation est assortie d’une publication obligatoire faisant état de ces pratiques dans Le Quotidien du médecin et Le Quotidien du pharmacien. C’est un séisme pour le géant français du médicament, qui a déjà annoncé la suppression d’« environ 900 postes (…) à l’horizon 2015 » afin d’économiser 2 milliards d’euros, même s’il reste bénéficiaire en 2012.

La condamnation de Sanofi vise son médicament phare : Plavix. Cet « antiagrégant plaquettaire » empêche la formation de caillots dans les artères grâce à son principe actif, le clopidogrel. Prescrit aux patients qui risquent ou ont été victimes d’une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde, il est le deuxième médicament le plus vendu au monde en 2011. Lire la suite

L’Espagne est insolvable, les anglais sont « invités » à y retirer tout leur argent avant que le grand braquage ne commence! (MàJ: traduction disponible)

Étrange que cette grosse information n’ait pas été relayée de partout, qu’elle n’ait pas fait les gros titres des médias en général alors que le pire est ici annoncé! Donc le braquage à la chypriote va recommencer pour les espagnols, l’argent sera directement pris sur les comptes. Une petite traduction de l’article source même résumée serait souhaitée, avis aux amateurs que je remercie par avance.

the telegraph

L’article est maintenant disponible en version traduite, faites-le circuler de partout car le braquage recommence!

Je n’avais pas remarqué jusqu’à ce que quelqu’un attire mon attention dans la dernière revue financière du FMI , publiée le mois dernier, qui déclare insolvable l’Espagne. Bien sûr, il ne l’est pas dit explicitement, le FMI voulant rester discret, mais le sens y est…

Prenons le déficit budgétaire prévu, il devrait diminuer assez fortement cette année à 6,6 %.
L’an prochain, le déficit devrait être de 6,9 %, et pis encore l’année suivante. Ces résultats prennent  en compte le dernier paquet de mesures d’austérité annoncé par le gouvernement espagnol.
La situation est encore pire sur une base corrigée aussi appelée le «déficit structurel»,
Pour faire court et en vulgarisant, la dette brute des administrations publiques devrait passer de 84,1 % du PIB l’an dernier à 110,6 % en 2018.  Lire la suite
1 428 429 430 431 432 503