Michel Collon : « L’Algérie est clairement la suivante sur la liste »

Entretien accordé au quotidien algérien La Nouvelle République à propos de la guerre au Mali, du conflit syrien et des « printemps arabes ».

Michel Collon est écrivain et journaliste indépendant. Il écrit des livres, collabore à des documentaires et a fondé le Collectif Investig’Action. Celui-ci anime le site Internet michelcollon.info avec une newsletter hebdomadaire diffusée à 100 000 abonnés en trois langues : français, espagnol et anglais. Il est spécialisé dans l’analyse des stratégies de guerre, des relations Nord-Sud et des médiamensonges.

Il a organisé des déploiements d’observateurs civils en Yougoslavie et en Irak, et s’est rendu en Libye en juin et juillet 2011. Il est co-auteur du film documentaire Les Damnés du Kosovo sur la guerre menée par l’Otan en Yougoslavie. Il a produit le documentaire de Vanessa Stojilkovic Bruxelles – Caracas sur l’expérience du Venezuela. Il est membre du Conseil consultatif de la télévision latino-américaine TeleSur. Michel Collon s’est fait connaître du grand public francophone lors de ses passages à l’émission « Ce soir ou jamais » de Frédéric Taddéï (France 3). Ses idées et son argumentation ont suscité l’intérêt des téléspectateurs.

Son livre Bush le cyclone (2006), prenant pour point de départ la catastrophe de La Nouvelle-Orléans et la guerre en Irak, étudie les liens entre l’économie et la guerre, ainsi que le rôle des médias. Son livre Les 7 péchés d’Hugo Chavez, publié en 2009, analyse les raisons de la pauvreté de l’Amérique latine, la politique générale et l’histoire des multinationales pétrolières. Lire la suite

En bon petit soldat du système,Nicolas Doze nous explique que la France n’est pas en faillite ?!

Et après il se demande pourquoi nous en avons tous après les médiamenteurs de son espèce…!

Pour preuve ce petit échange de tweets avec lui hier soir:

Nicolas DOZE – BFM@NicolasDOZE

Piqure de rappel : Pour le news 100% éco c’est BFM Business (le média éco télé-radio). Pour l’information générale tout sujet c’est BFMTV.

Antherot@Antherot

@NicolasDOZE Désolé,je n’ai jamais fait la différence,on y raconte la même désinfo…..!

Nicolas DOZE – BFM@NicolasDOZE

Tous ces tweets qui interprètent les choses par le tamis d’un prisme personnel émanent de gens qui aimeraient vivre le monde qu’ils rêvent. Lire la suite

Overdose : La prochaine crise financière

En temps de crise, les sociétés cherchent des dirigeants forts et des solutions simples, mais que se passe-t’il si les solutions envisagées constituent les mêmes erreurs que celles qui ont provoqué cette crise ? Ce document relate l’origine de la plus grande crise économique de notre temps, la crise à venir.

Documentaire réalisé en 2010 par Martin Borgs et basé sur le livre de Johan Norberg : “Financial Fiasco”.

Source: Fortune de souche

L’affaire Chesapeake fait exploser la bulle

En espérant qu’ils se cassent totalement la gueule, et de manière mémorable!!!

La démission du patron du leader des gaz de schiste aux États-Unis augure un nouveau scandale à Wall Street.

DR Aubrey McClendon, patron du leader des gaz de schiste aux États-Unis, a démissionné.

Gaz de schiste

En quelques années, Aubrey McClendon avait fait de son entreprise Chesapeake le numéro deux du gaz naturel aux Etats-Unis. L’entreprise est, en effet,  pionnière dans l’exploitation de la fracturation hydraulique, cette technologie baptisée « fracking » qui permet d’extraire les gaz contenus dans les couches de schiste.

Mais pour atteindre ce rang, Chesapeake a aussi acheté d’énormes quantités de licences (sur plus de 6 millions d’hectares de terrains) afin de pouvoir forer vers ces gisements de gaz. Comme elle n’avait pas l’argent pour y parvenir, elle s’est tournée vers Wall Street. Là, des firmes comme Jefferies et Barclays, inondées de liquidités par la Réserve Fédérale, vont, au travers de divers montages comme la vente à terme de future production, prêter à Chesapeake jusqu’à 16,1 milliards de dollars lors de la dernière mesure officielle en septembre. Lire la suite

Les véritables raisons pour lesquelles l’Allemagne demande aux Etats-Unis la restitution de son or

Traduit par JFG-QuestionsCritiques

Les Allemands demandent aux Etats-Unis qu’ils lui rendent la totalité des 374 tonnes d’or détenues par la Banque de France et 300 tonnes sur les 1500 tonnes de lingots détenues par la Banque de Réserve Fédérale de New York.

Certains disent que l’Allemagne demande le rapatriement de son or uniquement à cause de pressions politiques intérieures, et qu’aucun autre pays ne fera de même. Mais le co-directeur général de Pimco, [Mohammed] El Erian, déclare :

En premier lieu, cela pourrait traduire des pressions sur d’autres pays pour qu’ils rapatrient également une partie de leurs avoirs en or. Après tout, s’il peut stocker en toute sécurité son or chez lui – un grand si pour certains pays – aucun gouvernement ne souhaiterait être vu comme l’un des derniers à externaliser l’ensemble de cette activité auprès de banques centrales étrangères.

Voici ce que nous observions en novembre dernier :

La Roumanie a demandé pendant de nombreuses années à la Russie qu’elle lui restitue son or. Lire la suite

Ondes des mobiles, WiFi : comment le gouvernement a censuré les écolos

Ondes, Wifi, cerveau illustration

© Inconnu

Une proposition de loi contre les nuisances électromagnétiques va être discutée cette semaine. Elle a été expurgée de tout ce qui aurait pu fâcher les opérateurs.

Y a-t-il, en germe dans les ondes électromagnétiques, un potentiel « scandale de l’amiante » ?

Au nom du principe de précaution, les écologistes ont déposé une proposition de loi, en décembre dernier, pour protéger le public des technologies sans fil. Le débat, qui démarre jeudi prochain au Parlement, est un pétard mouillé.

Il ne reste déjà presque plus rien du texte d’origine, après son passage mercredi en commission. Denis Baupin, vice-président Europe écologie – Les Verts de l’Assemblée nationale, résume :

« La logique du gouvernement est plus dictée par l’envie de développer les services en matière de nouvelles technologies que de protéger la population. Nous, on pense que ce ne sont pas les opérateurs qui décident des politiques publiques. »

C’était pourtant écrit en toutes lettres dans l’accord de gouvernement PS-EELV, signé avant la victoire de François Hollande :

« Nous appliquerons le principe de précaution sur les champs électromagnétiques. »

Le principe de précaution, ôté du titre
Las, la commission des affaires économiques a dépouillé le texte de la députée Laurence Abeille (EELV) point par point, allant même jusqu’à faire changer son titre (le « principe de précaution » a disparu).

La niche parlementaire dévolue au groupe écologiste est déjà étroite (une journée par an pour 17 députés). Mais le sort que subit sa proposition de loi-phare en dit long sur le rapport de force que le gouvernement est en train d’imposer à son allié. Plus fort, la ministre de l’Ecologie Delphine Batho a l’intention de réglementer elle-même sur les seuils d’exposition, après la remise en juin 2013 d’un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), nous confirme son cabinet. Lire la suite

France Football évoque un « Qatargate »

Merci à Bibidu13 pour l’info.

L’hebdomadaire « France Football » évoque en Une de son édition de mardi un « Qatargate », mêlant corruption et arrangements, concernant l’attribution par la FIFA du Mondial 2022 à ce petit Etat.

Le journal souligne que cette désignation « dégage une odeur de scandale qui oblige à se poser la seule question qui vaille: ce vote doit-il être annulé ? »

Pour appuyer sa démonstration, France Football cite un mail interne à la FIFA dans lequel le secrétaire général de la Fédération internationale de football, Jérôme Valcke, déclare: « ils ont acheté le Mondial 2022 ». Le Français a par la suite plaidé la méprise et assuré que le ton de son mail était « léger ».

L’hebdomadaire cite aussi le Zurichois Guido Tognoni, exclu de la FIFA en 2003, qui estime qu’il « existe de forts soupçons de compromissions » autour des membres de la Fédération internationale qui ont voté le 2 décembre 2010 pour le Qatar, dont la candidature était portée par un budget de 33,75 millions d’euros (41,9 millions de francs). Lire la suite

Une étude révèle l’imposture de la chimiothérapie

Tout n’est qu’arnaque, tant qu’il y a de l’argent à prendre… Le nombre de cas de médecins qui ont rencontré des soucis après avoir trop bien soigné voire guérit ses patients ne se compte plus, pressions, coupure des subventions, tous les moyens sont bons de ce côté là pour que les traitements continuent à être vendus avec de gros bénéfices à la clé.

Faire une chimio pourrait aggraver votre cancer

(NaturalNews) Une équipe de chercheurs de l’état de Washington a récemment ont poussé un mémorable  »oups ! » quand elle a découvert par hasard la vérité mortelle sur la chimiothérapie en cherchant pourquoi les cellules cancéreuses de la prostate sont difficiles à éradiquer par les méthodes conventionnelles de traitement. Comme on le constate, en réalité la chimiothérapie ne traite ni ne guérit le cancer, selon les découvertes de l’étude, mais active plutôt la croissance et l’étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à les éliminer une fois que la chimiothérapie a déjà été démarrée.
On pourrait en parler comme preuve irréfutable, une fois pour toutes, de la tromperie de l’industrie conventionnelle du cancer. Non seulement la chimiothérapie, qui est la méthode standard de traitement du cancer aujourd’hui, est, selon l’étude un fiasco total, mais elle est au complet détriment du malade cancéreux. Publiées dans le journal Nature Medicine, les choquantes découvertes qui, sans surprise, ont été ignorées de la communauté scientifique dominante, éclairent en détails la manière dont la chimiothérapie obligent les cellules saines à libérer une protéine qui en réalité alimente les cellules cancéreuses et les fait prospérer et proliférer.

Selon l’étude, la chimiothérapie induit la libération dans les cellules saines une protéine, WNT16B, qui aide à promouvoir la survie et la croissance des cellules cancéreuses. La chimiothérapie endommage aussi définitivement l’ADN des cellules saines, préjudice à long terme qui persiste longtemps après la fin du traitement par chimio. Lire la suite

L’UE veut pouvoir contrôler la presse et les journalistes de plus près

Les médias: tous manipulés! Dire la vérité à ceux qui se gargarisent d’images télévisuelles? Impensable et interdit, on leur dit que tout va bien et cela permet au système de continuer sur des apparences, les gens dépensent encore pour tout et n’importe quoi, des contrats sont signés comme si tout était normal, des projets sont lancés… Et pourtant, le « game over » se rapproche inexorablement!

censure-48dcc

Le site d’information britannique The Telegraph rend compte d’un rapport d’experts de « haut niveau » qui préconise d’instaurer un contrôle accru des médias par instances de supervision nationales qui rendraient compte à la Commission. Un rapport commandité suite au scandale « News of the World ».

Le rapport en question, intitulé « Des médias libres et pluralistes pour soutenir la démocratie en Europe« , a donc été demandé par la commissaire européenne Neelie Kroes suite au scandale soulevé par les écoutes téléphoniques illégales de feu le « News of the World ».

Le rapport établit notamment que « tous les pays de l’UE devraient disposer d’un conseil indépendant des médias« , conseil qui devraient « disposer de réels pouvoirs de sanction comme le fait d’imposer des amendes, d’ordonner la diffusion d’excuses publiques ou le retrait du statut de journaliste« .

L’article du Telegraph consacré à ce rapport recommande également que les conseils des médias nationaux répondent à un certain nombre de standards européens et que la Commission soit la garante du respect de ces standards. Lire la suite

Fabius redoute la mainmise des islamistes radicaux sur la Syrie

Islamistes radicaux et rebelles syriens, ce n’est pas la même chose? Surtout que c’est quand même la France qui aide financièrement ces rebelles contre le grand méchant dictateur du pays! Il y a comme une odeur de manipulation qui plane… ;)

Lors d'une réunion internationale de soutien à la Coalition nationale syrienne, à Paris, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a estimé que la Syrie risquait de tomber entre les mains de groupes islamistes radicaux si la communauté internationale n'aidait pas de façon plus substantielle l'opposition. /Photo prise le 28 janvier 2013/REUTERSPARIS (Reuters) – La Syrie risque de tomber entre les mains de groupes islamistes radicaux si la communauté internationale n’aide pas de façon plus substantielle l’opposition au président syrien Bachar al Assad, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française.

Lors de l’ouverture d’une réunion internationale de soutien à la Coalition nationale syrienne, à Paris, Laurent Fabius a insisté sur la nécessité d’organiser cette opposition.

« Face à l’écroulement d’un Etat et d’une société, ce sont les groupes islamistes qui risquent de gagner du terrain si nous n’agissons pas comme nous le devons », a-t-il souligné.

« Nous ne devons pas laisser une révolte, qui avait démarré comme une contestation politique et démocratique, dégénérer en affrontement de milices. »

Le ministre français des Affaires étrangères a ainsi jugé « décisif » que la coalition « prouve chaque jour à la population (syrienne) qu’elle est à ses côtés pour satisfaire ses besoins élémentaires et porter la promesse d’une Syrie réconciliée ».

Les pays occidentaux sont préoccupés par la montée en puissance de groupes djihadistes au sein de la nébuleuse inorganisée de la rébellion anti-Bachar al Assad, ce qui entrave l’aide internationale à la Coalition nationale syrienne. Lire la suite

1 428 429 430 431 432 472