Derrick déprogrammé du service public en Allemagne… et peut-être bientôt en France

Cherchez l’erreur: L’acteur qui incarnait Derrick à l’écran fut un SS, donc on déprogramme la série, en France, on continue de laisser s’exprimer à la télévision des intellectuels qui ont menti afin de permettre des guerres afin que « l’Empire » puisse piller des ressources de pays, ou pire, on continue de laisser certaines personnes suspectées d’être pédophiles (avec parfois un livre qu’ils ont eux-même écrit à l’appui) s’exprimer en toute liberté et nous faire croire qu’ils sont plus honnêtes que nous.

Les révélations sur le passé nazi de Horst Tappert, l'acteur qui incarnait l'inspecteur Derrick à la télévision, continuent de faire des vagues.

Les révélations sur le passé nazi de Horst Tappert, l’acteur qui incarnait l’inspecteur Derrick à la télévision, continuent de faire des vagues. La chaîne de télévision publique allemande ZDF, qui a produit les deux cent quatre-vingt-un épisodes de la série entre 1973 et 1997, et l’a vendue dans cent deux pays, a annoncé, jeudi 2 mai, qu’elle ne les diffuserait plus sur l’ensemble de son bouquet.

Le dernier épisode diffusé par le groupe, la toute dernière aventure du flegmatique enquêteur, remonte au 1er avril, sur le canal ZDF neo. « ZDF est surprise et choquée d’apprendre que Horst Tappert a appartenu à la Waffen-SS », a commenté un porte-parole.

Article complet sur lemonde.fr

 

« Il n’y a pas d’alternative à l’austérité » (mise à jour)

Nous avons là une déclaration officielle, bien loin, très loin même de la réalité, mais pour cela, il faut s’informer! L’austérité n’est ni une solution, ni une option, car c’est une technique économique qui jamais n’a sorti un seul pays de la crise. La logique est simple, avec l’austérité, on fait des coupes budgétaires et on augmente les taxes et impôts. De ce fait, cela augmente le chômage dans le pays et affaibli le pouvoir d’achat des citoyens. Moins de pouvoir d’achat équivaut à un affaiblissement de l’économie, etc…(ceci c’est en faisant court)

Comme le disait le poète: « prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux »… L’austérité est une solution viable, certes, mais pour mettre un pays à genou économiquement et le forcer à se mettre sous la tutelle de Bruxelles qui avec les accords qui ont été passé, peut contrôler les dépenses du pays, la banque centrale, la politique en général, bref, une passation de pouvoir complète à une bande d’escrocs non élus qui n’ont qu’un seul but, le contrôle totale de la zone euro.

© epa.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a estimé jeudi, au lendemain des manifestations anti-austérité du 1er mai, qu’il n’y avait « pas d’alternative à l’austérité », dans une interview à la télévision suisse-romande.

Pour Lagarde, qui participe en ce moment au symposium de Saint-Gall, une sorte de « mini-Davos » qui réunit des décideurs internationaux chaque année dans l’université de cette petite ville du nord-est de la Suisse, « il n’y a pas d’alternative à l’austérité » et il faut que les efforts actuels soient poursuivis. Lire la suite

Nucléaire: Areva remporte un «méga-contrat» en Turquie

Nucléaire : Areva remporte un «méga-contrat» en Turquie

Suggérée depuis plusieurs semaines, l’information a été confirmée par un haut responsable du ministère turc de l’Energie : la Turquie a attribué au groupe nucléaire français Areva, en association avec le japonais Mistubishi Heavy Industries (MHI), le marché de la construction de sa deuxième centrale nucléaire. En jeu, un premier contrat, chiffré à plus de 15 milliards d’euros, pour quatre réacteurs Atmea-1, d’une puissance légèrement inférieure aux EPR.

Première vente de réacteurs pour Areva depuis 2007

Ce contrat, qui doit être validé définitivement vendredi, est une belle victoire pour Areva, qui essuyait les échecs à répétition depuis cinq ans. Il représente la première vente de réacteurs depuis 2007 et un accord avec la Chine. Par la suite, Areva avait manqué en 2009 «le contrat du siècle» (20 milliards pour 4 réacteurs) avec Abu Dhabi. Une déconvenue suivie par la catastrophe de Fukushima, qui a freiné les programmes nucléaires dans beaucoup de pays, sans oublier les multiples dérapages de coût et de délais dans la construction d’EPR en Finlande et en France. Lire la suite

Blueseed, le paradis fiscal flottant …

La moralisation, prônée par ceux qui se veulent vertueux, n’est qu’un enfumage de plus… Bien entendu, les 1300 entrepreneurs des  67 pays concernés par ce paradis flottant, ne sont pas concernés, ils possèdent déjà la morale, qu’on demande à d’autres d’avoir…   Merci à Pokefric.

L’imagination des requins de la finance n’a pas de limites. Un jour viendra et ce seront les usines flottantes qui parsèmeront les océans.

Plus de 1300 entrepreneurs de 67 pays dont 11 français auraient exprimé leur intérêt à s’installer  dans ce paradis.  « Un projet pharaonique va peut-être voir le jour prochainement au large des côtes californiennes. Il s’agit d’un bateau qui accueillera des start-up et des entrepreneurs du monde entier. 1.200 personnes pourront vivre à bord et bénéficier du statut de zone maritime internationale. Cela signifie que les travailleurs profiteront des bons côtés du modèle américain, sans visa et avec les avantages des

.

Des entrepreneurs internationaux dans les eaux internationales. C’est le slogan du projet mené par l’entreprise américaine Blueseed. L’idée, c’est de construire un immense navire qui accueillerait des start-up et des entrepreneurs. Le site pourrait accueillir 1.200 personnes. Ce bateau naviguerait à 22 kilomètres des côtes californiennes, au niveau de la très réputée Silicon Valley. La Silicon Valley qui attire des investisseurs des nouvelles technologies du monde entier.

Si ce bateau reste dans les eaux internationales, ce n’est pas un hasard. Le but est d’attirer des travailleurs sans qu’ils aient besoin de visas. Des travailleurs qui peuvent aussi espérer démarcher plus simplement dans la Silicon Valley et partager leurs efforts professionnels sur le bateau. Du côté administratif, les start up pourront choisir leur pays de résidence et déclarer leurs revenus où bon leur semble.

En clair, les entreprises de ce bateau pourront recourir aux paradis fiscaux. Sur son site internet, présente des projections de son futur navire. On se croirait presque dans la série La Croisière s’amuse. On trouve des restaurants, …

[…]

Lire l’édifiante suite

Sources Blueseed.co via coupe-coupe.com publié par 2012 un-nouveau-paradigme

Les singes du futur perturbent le 1er forum national de la biologie synthétique…

En voilà une bonne initiative, pour faire connaitre cette manipulation du vivant… A suivre et à diffuser.

Ce jeudi 25 avril 2013, une quinzaine de chimpanzés ont saboté la première séance du pseudo Forum de la biologie synthétique, au Centre national des Arts et métiers de Paris. Après avoir déployé une banderole « Non à la vie synthétique », et distribué un dossier à la centaine de spectateurs, ces quinze opposants porteurs de masques de singes ont interrompu l’introduction du pseudo-débat et lu la déclaration des Chimpanzés du futur (Voir les documents ci-dessous).

Les organisateurs du pseudo-forum (membres de l’Observatoire de la biologie de synthèse) n’ont jamais pu reprendre la maîtrise de leur faux débat. Ce sont finalement des lycéens venus avec leur professeur, qui ont pris le micro pour poser des questions aux singes et aux scientifiques.

Le pseudo-forum était filmé par quatre caméras pour être retransmis en direct et en différé sur Internet. Devant leur déconfiture, les organisateurs ont ordonné aux techniciens d’arrêter leurs caméras.  Lire la suite

Bruxelles : Le vrai pouvoir

Cela rejoint l’article que j’avais écrit sur le nationalisme, et ce reportage ne vient finalement que confirmer ce que je disais soit dit en passant… Nous ne sommes plus qu’une région d’Europe, plus réellement un pays à part entière!

Partant à l’assaut de la forteresse Europe, Christophe Deloire et Christophe Dubois entreprennent de mettre en lumière les arcanes du pouvoir bruxellois. Un monde méconnu et souvent opaque, où hauts fonctionnaires et technocrates sont à la manœuvre en coulisses pour décider du quotidien de près de cinq cents millions d’Européens.

Émission diffusée sur France5 le 30/04/2013

Source: Fortune de souche

Les Américains, « plus antisémites qu’islamophobes »

Cela sent la grosse manip’ comme info. Les lobbys juifs pro-sionisme sont on-ne-peut plus puissant aux États-Unis, imposant même certaines décisions politiques, donc je me méfie de cette étude et suis attentif à vos analyses…

Il y aurait aux Etats-Unis dix fois plus d’actes commis contre les Juifs que contre les musulmans, affirme au quotidien israélien Ha’Aretz le directeur de « l’anti-Defamation league », une ONG américaine qui combat l’antisémitisme.
New York, 5e Avenue. L'antisémitisme reste très répandu aux Etats-Unis. Photo de infreshions//FlickR//CC. New York, 5e Avenue. L’antisémitisme reste très répandu aux Etats-Unis. Photo de infreshions//FlickR//CC.

Même après les attentats de Boston, l’antisémitisme est bien plus répandu aux Etats-Unis que l’islamophobie, estime Abe Foxman, le directeur de l’Anti-Defamation League (ADL, ou Ligue anti-diffamation). Agé de 73 ans, il est depuis 26 ans à la tête de cette organisation fondée en 1913. Dans un entretien accordé à Ha’Aretz, il explique que l’ADL n’est pas près d’être désœuvrée.

« Il y a 10 fois plus d’actes commis à l’encontre des Juifs que des musulmans », explique Abe Foxman. « Cela ne signifie pas que les musulmans ne subissent aucune hostilité, mais même après les événements qui ont touché Boston, on ne voit pas d’attaque contre des mosquées, on ne voit personne manifester dans la rue. C’est un phénomène unique dans ce pays, presque un miracle. On n’assisterait jamais à une situation similaire en Europe. »

Et de poursuivre : « Lorsque la population a applaudi l’arrestation des terroristes à Boston, aucune répercussion négative ne s’est produite. Il s’est passé la même chose après le 11 septembre – nous étions si inquiets à l’époque que nous avions publié une annonce dans le New York Times dont le message était ‘On ne lutte pas contre la haine par la haine’. Pourtant, rien de tout cela n’a eu lieu, ni à l’époque ni aujourd’hui. Et cela rend dingues les islamophobes. Cela les rend fous. Lire la suite

1er mai : la CGT réclame «un changement de cap»

Les moutons ont reçu leur petit carton d’invitation pour défiler! Les syndicats se mettent en mouvement avec quelques politiques pour bouger un peu les moutons gavés de télé, tout cela pour râler un peu. Enfin râler… Suivant certains tracts de vus, manifestation, stands et activités, et même concerts, cela reste de « la colère festive » pour des syndicats qui s’attaquent au patronat. Ils ne s’attaquent pas aux banques, ni réellement aux politiques, ni même à Bruxelles ou  à l’union européenne, encore moins aux mensonges généralisés, juste au patronat, c’est censé montrer notre opinion et « faire bouger les choses », alors que je l’ai déjà dit, ce n’est pas grâce aux syndicats que quelque chose sera possible, ils agissent pour leur cause avant tout mais font partie intégrante du système! Plutôt que d’aller à une telle manifestation « festive », envoyez à vos contacts par e-mails des adresses de blog de réinformation que cela éveille un peu leur curiosité et qu’ils ouvrent un peu les yeux, que cela soit l’adresse de celui-ci comme d’autres, on s’en fout, que cela bouge VRAIMENT et pas suite à une invitation qui tient plus de la mascarade qu’autre chose!

Le nouveau secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a refusé de manifester avec la CFDT.

Le nouveau secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a refusé de manifester avec la CFDT. | (AFP/Jacques Demarthon)

La CFDT à Reims et la CGT un peu partout en France. En ce 1er mai marqué par un nombre record de chômeurs en France, et la peur partagée par nombre de Français d’un explosion sociale, les syndicats affichent leurs divisions.

Au risque de présenter des cortèges clairsemés. FO, comme à son habitude, fait cavalier seul, avec un rassemblement au Mur des fédérés en hommage à la Commune de Paris. Mais pour cette première Fête des travailleurs du gouvernement de gauche, les organisations syndicales, soudées durant cinq ans sous l’ère Sarkozy, sont divisées en deux camps : l’un emmené par la radicale CGT, l’autre par la CFDT réformiste.

La CGT, premier syndicat français, organise, avec la FSU et Solidaires, 279 défilés à travers le pays. Le cortège parisien partira à 15 heures de Bastille vers la place de la Nation, avec en tête Thierry Lepaon, le nouveau numéro un de la centrale. Jean-Luc Mélenchon sera dans la rue à Paris en soutien aux syndicalistes. Le leader de la CFDT, Laurent Berger, lui, appelle à un rassemblement en fin de matinée dans la banlieue de Reims avec son homologue de l’Unsa, Luc Bérille, et de la CFTC, Philippe Louis. L’initiative est inédite et augure un début de front uni des réformistes. Lire la suite

RECTIFICATION/ Monsanto N’EST PAS propriétaire de la plus grande armée privée du monde

Ho que cela pue comme info ça!!! Monsanto propriétaire des Blackwaters, on ne pouvait pas faire pire!!! L’info n’est pourtant pas récente, elle date de 2010, mais à première vue, personne ne l’a vu passer…

http://3.bp.blogspot.com/_wDdNiYA4zwY/TLctjhQHE8I/AAAAAAAAFf4/C-8jkBqkEig/s1600/biopharming2.jpgLa firme agroalimentaire tentaculaire criminelle Monsanto (de l’agent Orange aux OGM) vient d’acheter la société de mercenaires criminels Blackwater (aujourd’hui appelée Xe Services) !


La Pravda en anglais, Silvia Ribeiro, 14 octobre 2010

      Un article de Jeremy Scahill, Blackwater’s Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d’intelligence Blackwater (aujourd’hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto. Blackwater a été rebaptisée en 2009, après que de nombreux rapports de débordements, dont des massacres de civils, en Irak l’aient rendue célèbre dans le monde. Elle reste le plus grand prestataire privé de « services de sécurité » du ministère des Affaires étrangères zunien à pratiquer le terrorisme d’État, offrant ainsi au gouvernement la possibilité de nier sa pratique.

De nombreux militaires et anciens officiers de la CIA travaillent pour Blackwater ou des entreprises assimilées ou créées pour détourner l’attention de leur mauvaise réputation et rendre plus lucrative la vente à d’autres gouvernements, banques et compagnies multinationales de leurs infâmes services, allant de l’information et du renseignement à l’infiltration, en passant par le lobbying politique et la formation paramilitaire. Selon Scahill, les affaires avec les multinationales comme Monsanto et Chevron, et des géants de la Finance tels que Barclays et Deutsche Bank, sont conduites par deux sociétés appartenant à Erik Prince, le propriétaire de Blackwater : Total Intelligence Solutions et Terrorism Research Center. Leurs fonctionnaires et administrateurs ont en commun Blackwater. Lire la suite

1 418 419 420 421 422 488