Les rapaces affamés tombent du ciel au Canada

Des milliers d’aigles et de pygargues peinent à traverser l’hiver au Canada. En raison du manque de nourriture, certains oiseaux sont tellement épuisés qu’ils tombent du ciel ou ne parviennent plus à éviter les obstacles, selon le journal canadien Globe and Mail.
Selon les écologistes, certains oiseaux tombent carrément des arbres, incapables de rester accrochés aux branches. Les vétérinaires qui tentent de venir en aide aux oiseaux se disent consternés: « il ne faut pas chercher après ces aigles affamés, il suffit d’avancer, de vous pencher et d’en ramasser » explique le vétérinaire Maj Birch.
Lire la suite

Quand l’état s’acharne sur les plus pauvres…

Voilà de quoi s’enrager un peu plus!! je reprends l’article tel que, il se suffit à lui même

Léa et Tom Ont été CONDAMNES par l’ÉTAT devant le Tribunal Correctionnel de Foix à la DESTRUCTION DE LEUR HABITAT, une amende de 600€ et 10€ par jour de PÉNALITÉS de retard.
Leur DÉLIT : avoir choisi d’habiter une tente (une yourte) plutôt que de crever de froid dehors ! Ils ont comparu en première instance le 9 février 2010 suite à une plainte de la DDEA* (un service public !), sur le fondement d’articles du code de l’urbanisme pour infraction au permis de construire. Ils font APPEL et réclament la RELAXE et le droit à un habitat MODESTE ÉCOLOGIQUE ET CHOISI ! le droit de vivre, le droit de travailler localement !
Lire la suite

Bioéthanol: réservoir pleins et assiettes vides

Les carburants bio n’ont jamais été une alternative pour cette planète, tout juste une manière de préparer la fin du pétrole et un moyen de nous faire croire qu’ils veulent protéger l’environnement, proposer un avenir plus vert pour nos enfants, et gagner en clientèle, juste cela.

Non seulement tout ceci n’est que du vent, mais les véritables alternatives bio et vertes n’ont jamais et ne seront jamais exploitées car elles ne rapporteraient rien aux gouvernements. La mort d’une planète et de ses habitants n’est pas grand chose pour certains, si cela permet de s’enrichir encore plus…

Champs de colza

par Reinhard Koradi, Dietlikon

En 2006, 842 millions de personnes dont 170 millions d’enfants, ont souffert de sous-alimentation dans le monde, 2 millions de plus que l’année précédente. Toutes les 5 se­condes un enfant de moins de cinq ans meurt. Quelque 100000 personnes meurent chaque jour de sous-alimentation, ce qui fait plus de 35 millions par année. A l’avenir, une augmentation de ce nombre est prévisible, par exemple en Inde, en Indonésie, au Nigeria, au Pakistan et au Soudan1. La sous-alimentation est responsable de plus de morts que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis, a déclaré le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris lors de la Journée mondiale de l’alimentation à Genève. C’est pourquoi, dans les débats concernant la crise mondiale de l’énergie, le problème de la faim doit être traité en priorité. Et surtout lorsque la solution préconisée est l’utilisation excessive de produits alimentaires pour les carburants.

Lire la suite

Enorme morceau de glace au large de Tasman Glacier

La Nouvelle Zélande est vraiment secouée en ce moment, on peut aisément s’inquiéter de toutes ces catastrophes, qui se succèdent avec la régularité d’un métronome. On ne peut les ignorer. Les conséquences sont dramatiques pour tout ce qui vit! il y a peu être une relation avec ces baleines qui se sont échouées, peu avant le tremblement de terre, mais quelle folie c’est emparé de notre Gaia.

(cet article en Anglais traduit par Google, à été arrangé par mes soins! j’espère que je n’ai pas fait d’erreur! merci de me le signaler si vous parlez Anglais)

le 22 février, c'est le plus gros détachement d'un glacier depuis 40 ans

Le tremblement de terre massif Christchurch a causé le détachement d’un morceau de glace de 30 millions de tonnes qui c’est séparé du glacier de Tasman, à environ 200 km sur la côte Ouest.

Il mesure 1,2 km de long, 300m de haut, et 75m de largeur, fait partie du Tasman Glacier, dans Aoraki / Mount Cook National Park,et c’est écrasé dans le lac Tasman après le tremblement de terre cet après-midi.

Le directeur général Denis Callesen de l’Aoraki Mt Cook Alpine, Village touristique a déclaré qu’il s’attendait depuis quelque temps, à ce que la glace se brise au large – compte tenu des récentes pluies abondantes dans la région et des conditions météorologiques dues à La Nina – mais il n’avait pas été prévu un tremblement de terre suffirait à déclencher le dramatique événement.

Un groupe de touristes sur un bateau dans le lac à ce moment là, ont été très secoués par des vagues géantes créées par là chute du glacier

M. Callesen a déclaré qu’ils n’étaient pas en danger et avait fait le voyage de leur vie. (note! ils ne sont pas près d’oublier c’est sur!)

La chute du bloc à créé une débâcle dans l’eau, avec plusieurs icebergs dont un de 250 m de long.

M. Callesen a déclaré, que c’était la troisième chutes avoir eu lieu dans le lac au cours des 40 dernières années. Tous ces événements ont eu lieu, au cours des deux dernières années.
– NZPA

Lire l’article en Anglais sur stuff.co.nz

Morts d'animaux ça continue……….(MaJ)

Triste fin d’année 2010 et ça ne se calme pas du tout en 2011, même si les médias ont d’autres chats à fouetter, avec les révolutions partout!
Prises séparément ces informations, font parties des catastrophes environnementales, par contre, si on les met à la suite, la liste est faramineuse, il y a de quoi se poser des questions et pas des moindres! depuis fin décembre, à peine 2 mois ont passés!!. Aurons nous des réponses?? Il est impossible de mettre tout les articles, aussi juste en allant sur google maps, nous aurons un petit aperçu de ce désastre mondial! je reste sans voix! tout les animaux sont concernés….La question à deux balles « et nous c’est pour quand »?? si c’est environnemental, c’est forcément chimique! et tout les pays sont concernés! Si c’est un test à grande échelle, style micros-ondes HAARP! comme suggéré par beaucoup, c’est pareil, question d’intensité!…..si on associe à ces morts d’animaux, les tremblements de terre, inondations, coulée de boue, apparition de « trous mystérieux », tempêtes, cyclones, incendies, sécheresse, ouragans, tsunamis houlà! ça chauffe non? A votre avis comme toujours…….
….

Combien de temps il me reste?

Merci au blog chez minette pour l’image

Mort en masse d’animaux Décembre 2010 – Janvier 2011
Cette carte répertorie le décompte des animaux morts en masse dans le monde depuis le mois de Décembre 2010 et le début de l’année 2011.
A titre de comparaison d’autres carte seront établies pour répertorier les éventuels évènements similaires qui auraient pu se passer durant les années précédentes.
Toutes les épingles pointées sur une région pour rapporter un cas de mort de masse d’animaux seront accompagnées d’un lien vers l’article de presse se rapportant à cet événement.
Rouge = Sérieux 100 000 ou plus de morts
Jaune = Plus de 1000 et moins de 100 000 morts
Vert = En dessous de 1000 morts
Lire la suite

Nucléaire : nouvelle défaillance sur 19 réacteurs français

Pas rassurant du tout ces « incidents » à la chaine, le parc nucléaire français vieillissant, est un danger potentiel. Etes vous informés en cas d’accidents nucléaires???. On ne sait pas vraiment, le comportement à tenir au cas où! pas d’abri non plus! du moins pas à ma connaissance, contrairement à la Suisse. Si vous avez des infos, elles sont les bienvenues.

Archives. un incident de niveau 2 a été signalé à la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme). | LP ARCHIVES/G.GIOS

Après une anomalie signalée le 1er février, décelée sur 34 réacteurs nucléaires français, EDF a annoncé jeudi qu’un autre problème affectait 19 des 58 réacteurs du parc national. L’autorité de sûreté nucléaire (ASN) a aussitôt classé la défaillance comme «un incident de niveau 2» au Tricastin (Drôme) et comme une simple «anomalie» de niveau 1 pour 18 autres réacteurs*. L’échelle INES (International Nuclear Event Scale) compte huit échelons (de 0 à 7). Le niveau 2 est attribué aux incidents ayant un impact sur la «défense en profondeur» avec défaillances importantes des dispositions de sécurité.
Lire la suite

5 millions d'animaux aquatiques meurent dans la rivière Mara au Kenya

On arrête pas la tuerie!! c’est épouvantable! C’est énorme comme chiffre, j’espère que c’est une erreur!. Chez nous L’UE interdit 6 produits chimiques toxiques, combien encore en circulation, avant la suppression…..Vous imaginez le désastre? 5 millions d’animaux concernés…….C’est loin le Masaï-Mara, ceux qui regardent les documentaires animaliers connaissent, et c’est un bonheur !! Pourtant toutes les espèces qui s’abreuvent, dans cette rivière, risquent leur vies.
Arrêtez le massacre!! pitié pour eux!

No Comment

L’autorité nationale de gestion de l’environnement (Nema), Ministère de la Santé publique et de la Kenya Wildlife Service enquêtent sur la mort de poissons dans la rivière Mara. Les écologistes soupçonnent les mort de poissons qui ont commencé la semaine dernière, pourraientt avoir été causée par des produits chimiques agricoles, utilisés dans les fermes, et qui se déversent dans la rivière. Les hôteliers dans le Masai Mara Game

Réserve expriment la crainte que, les produits chimiques soient capables de tuer les animaux qui dépendent de la rivière.

« Les décès auraient été causés par des produits chimiques utilisés dans les fermes agricoles à grande échelle sur le côté supérieur de la rivière. Les produits chimiques peuvent aussi tuer les hippopotames, crocodiles et autres animaux qui boivent de l’eau de la rivière », a déclaré Ben Kipeno, un écologiste de la côte nord de la réserve. M. Kipeno a déclaré mercredi, qu’il y avait des rapports non confirmés qu’ en dehors des poissons, un crocodile et un hippopotame ont déjà succombé aux effets des produits chimiques. Il a exhorté le gouvernement à freiner les agriculteurs le long du fleuve qui utilisent des produits chimiques dangereux, et a affirmé qu’en dépit de plusieurs plaintes à la Nema, aucune action n’a été entreprise.
Lire la suite

Le gouvernement ne ferme pas la porte aux gaz de schiste!

Mais qu’est ce qu’ils ont dans la tête?? ils n’ont pas vu le film « Gasland« ?? Si je sais lire entre les ligne, d’abord on saccage avant de dire « ah ben non, c’est pas faisable »! C’est le signe que le pétrole devient plus rare, et donc cher, et ça risque de continuer…….Si j’en crois les commentaires, il se pourrait bien que les envahissantes plateformes soient mise sur orbite, par la population très mécontente, alors messieurs les décideurs, décidez bien!! sinon vous risquez un clash!
Vous vous asseyez allègrement, sur l’avis des moutons qui, comme chacun le sait suivent aveuglément les bergers, entourés de chiens bien dressés, qui les conduisent jusqu’à l’abattoir, peut être que cette fois, le troupeau ne suivra pas les irresponsables bergers.
Ne continuez pas à dévaster, saccager, anéantir nos régions, nos enfants on le droit de connaitre, ce que nous avons connu, (et c’est fort improbable, vu l’état de la planète) au lieu de ça vous leur proposez toujours plus de pollutions, de cancers, et vous pensez peut être que les alternatives n’existent pas? suspension n’est pas suppression!
On vous paie pour y réfléchir, prenez vos responsabilités!!!

Le ministre de l’Energie attend de nouvelles études avant de se prononcer définitivement sur l’exploitation des gaz de schiste…

Le gouvernement n’a pas fermé la porte à l’exploitation du gaz de schiste en France à condition que les techniques mises en oeuvre pour le capturer soient respectueuses de l’environnement, a affirmé mercredi le ministre de l’Energie Eric Besson.

«La France n’a pas fermé la porte au gaz de schiste», a déclaré M. Besson sur Europe 1. «Nous attendons des réponses à ces deux questions: y-a-t-il un potentiel en France? Nul ne le sait pour l’instant. Et peut-on l’exploiter proprement? Nul ne le sait», a-t-il précisé. Selon lui, seule l’exploration du sous-sol français pourra répondre à la première question.
Lire la suite

Gasland, le pire fléau environnemental moderne

J’ai vu depuis plusieurs années nombre de documentaires sur tous les domaines, certains étant difficilement supportables comme sur les snuff crush par exemple (qui ressemble à cela mais en plus lent avec des chatons, des chiots ou des lapins), j’ai pu voir des documentaires sur la pollution, la guerre, les sectes, l’économie, la violence, la pédophilie, etc…Mais rarement j’ai eu l’occasion de voir un reportage aussi triste et affligeant, de puissantes compagnies au nom de l’argent s’autorisent à dévaster d’une manière extrême et irrémédiable l’environnement, du jamais vu à ce niveau, le paroxysme dans le domaine. Le souci, c’est que non seulement cela continue inlassablement, mais ils veulent étendre le phénomène à l’Europe dont la France, attendez-vous à l’empoisonnement des forêts, des sources, des animaux, des populations, vous allez assister à une chose à laquelle nous n’avons pas été préparé!

Un extrait de Gasland, le documentaire de Josh Fox sur la fracturation hydrauliqueUn extrait de Gasland, le documentaire de Josh Fox sur la fracturation hydraulique

ENVIRONNEMENT – Il attire l’attention sur les risques de la fracturation hydraulique, cette technique de forage horizontal en plein boom aux Etats-Unis et aux conséquences encore mal connues…

De notre correspondant à Los Angeles

De l’eau du robinet inflammable, des animaux morts, des habitants malades, des nappes polluées… Le tableau brossé par Josh Fox dans le documentaire GasLand, lauréat à Sundance et qui sera diffusé aux Etats-Unis le 21 juin prochain sur HBO, fait réfléchir. Bien sûr, comme chez Michael Moore, tout est ici à charge et l’industrie combat farouchement ses affirmations. Mais en pleine marée noire, et à mesure que les accidents (fuites, explosions) se multiplient sur la terre ferme, les politiques commencent à exiger des enquêtes qui pourraient mener à davantage de régulations. Histoire de ne pas sacrifier l’eau potable, notamment en amont de New York, sur l’autel du gaz et de l’indépendance énergétique.

Lire la suite

1 454 455 456 457 458 462