Quelle fin absurde! – La vie à la fin de l’empire (2010 – VOSTFR)…

En cette fin de semaine, c’est peut être le moment de regarder ce documentaire de 2010, et de faire le point sur notre façon de vivre et de gérer cette Terre, notre maison qui nous accueille tous, et que rien ne pourra remplacer.

Rappel: Pour ceux qui veulent, mardi soir à 20h50 sur ARTE, dans la Série Théma: Regardez le reportage de Marie Monique Robin « Le Round’Up face à ses juges »

Ne vous fiez pas au titre énigmatique ou à l’aspect visuel un peu dépassé  de ce documentaire, c’est un pur chef-d’œuvre.  « Quelle fin absurde ! La vie à la fin de l’empire » traite de l’effondrement systémique, dans la veine d’un documentaire comme « collapse ». Il oriente le spectateur vers la compréhension des différentes mécaniques qui sous-tendent l’activité de notre espèce et nous pousse à une observation plus systémique et globale du monde. Il nous a semblé intéressant de vous le partager, car ce documentaire confirme les différentes informations que nous avons pu nous procurer sur le sujet. Lire la suite

L’alimentation selon Macron : une dose de communication, un soupçon d’ambition et des incohérences en quantité …

Dire tout et faire le contraire, ça doit être du au « cerveau complexe » du locataire de l’Élysée, son « langage » incohérent compris de lui seul, afin de noyer le poisson, n’est plus à démontrer. Sans omettre que ça va ^sûrement aider tout ce qui va arriver sur le territoire, avec le CETA en vigueur depuis le 1er septembre, bien que pas encore ratifié par tous…

Emmanuel Macron a fixé un cap pour sa politique agricole à commencer par une loi garantissant un revenu pour les paysans. Plusieurs mesures sont aussi proposées allant dans le sens d’une amélioration de la qualité des produits. Or, le discours présidentiel du 11 octobre est en contradiction totale avec les récents actes posés par le gouvernement : suppression des aides au maintien de l’agriculture biologique, recul sur l’interdiction du glyphosate, accord de libre-échange qui menace les filières locales… Comment savoir ce que nous mangerons demain ? Lire la suite

« Des exigences délirantes » : les propriétaires montent au front contre la nouvelle taxe énergétique envisagée par Hulot…

Proposé par X’yd. Ça n’en fini plus de vouloir taxer et surtaxer. Que devient tout cet argent versé dans le tonneau des Danaïdes ? La dette publique augmente sans cesse, le social diminue inexorablement, mais pas les augmentations.

Image d’illustration

POLÉMIQUE – Le gouvernement veut en finir avec les « passoires thermiques ». Dans cette optique, Nicolas Hulot envisage, à plus ou moins long terme, de contraindre les propriétaires à rénover leurs logements anciens. Une idée qui passe mal, même si le gouvernement tente de temporiser et de relativiser l’impact de son projet. Lire la suite

Lyon : Des milliers de brebis en balade dans la ville pour protester contre le plan Loup…

Éternel débat, comment protéger les moutons des loups et, les loups des hommes ?

Un millier de brebis en promenade dans les rues de Lyon pour crier au loup. Des centaines d’éleveurs accompagnés de leurs bêtes ont manifesté ce lundi après-midi dans les rues de Lyon contre le futur plan loup, accusé « de donner tous les droits » au prédateur.

Entre 1.000 et 1.500 éleveurs, selon les organisateurs (550 selon la préfecture), avaient fait le déplacement depuis les départements alpins et du Massif Central, les plus touchés par l’animal. Ils étaient précédés de 1.200 brebis qui avançaient au son des cloches, escortées par plusieurs bergers, donnant aux rues de Lyon des allures d’alpage. Lire la suite

Menace terroriste: Un rapport alarmant sur la sécurité des centrales nucléaires…

Les conclusions de ce rapport commandé par Greenpeace seraient « tellement alarmistes » que les experts auraient décidé « de ne rendre publique qu’une version expurgée des informations les plus sensibles »… Pour ne pas donner des idées aux mal intentionnés ? Rien qu’avec l’article c’est déjà fait non?.. Le renforcement de la protection coûterait « entre 140 et 222 milliards d’euros ». Mais quels genres de protections pour ce coût faramineux ? Nous n’en saurons pas plus et, on ne protègera rien du tout, vu le coût…

Les conclusions d’un rapport d’experts du nucléaire et du terrorisme, mandatés par Greenpeace, pour étudier la sécurité des centrales nucléaires françaises face au risque terroriste sont si inquiétantes que l’ONG ne rendra publique mardi qu’une version expurgée des informations les plus sensibles, révèle Le Parisien dans son édition de mardi. Lire la suite

Les apprentis sorciers du climat : le reportage choc d’Arte sur la géo-ingénierie…

Mr Mondialisation revient sur un reportage d’Arte en 2015, sur la géo-ingénierie En laissant de côté les théories conspirationnistes, regardons la réalité de ces pratiques.

éruption du volcan Calbuco (imgur.com)

Quand on entend parler de géo-ingénierie, c’est généralement autour de théories du complot qui postulent que des « méchants » répandraient anonymement du poison dans l’atmosphère à l’échelle mondiale… Il s’avère que si la géo-ingénierie est une discipline réelle et connue depuis la 2eme guerre mondiale, la réalité est plus pragmatique quant à son utilisation. Un reportage Arte fait le point sur ces pratiques qui risquent pourtant de s’imposer parmi les « solutions » contre le changement climatique en dépit du bon sens… (Archive novembre 2015). Lire la suite

Trois quart du miel est contaminé par des pesticides…

Triste pour nos abeilles et à terme, avec l’effet cocktail, c’est la santé qui est impactée. Est-ce la seule raison ? Voir ICI

Crédit : PollyDot / Pixabay – Licence : CC0

Une étude inédite montre qu’une grande majorité des miels produits dans le monde sont désormais contaminés par les insecticides de la famille des néonicotinoïdes, qualifiés de « tueurs d’abeilles ». De la fleur au miel que nous consommons, c’est toute la chaine alimentaire qui est affectée par ces pesticides, y compris nos organismes qui contiennent un mélange de substances toxiques à l’origine de l’effet cocktail. Lire la suite

Sous la pression des lobbies, le gouvernement renonce à interdire le glyphosate…

Alors qu’un couple de l’Isère veut porter plainte contre Monsanto, jugeant leur désherbant à base de glyphosate responsable du grave handicap de leur fils Théo, le gouvernement va renoncer à l’interdire. La firme est accusée d’avoir fait signer par des scientifiques, des rapports écrits par ses employés, pour accréditer les dits rapports, qui minimisent les effets néfastes du glyphosate. Des agriculteurs ont eux aussi manifesté contre l’interdiction, alors que la France importe des produits étrangers traités par ce poison. Toutes les pétitions ayant été inutiles, c’est aux consom’acteurs de faire les bons choix. La « bonne santé financière » d’un lobby, ne doit pas primer sur la santé de la population .. Partagez !

Cacophonies et nouvelles reculades gouvernementales, à propos des pesticides. Le 25 septembre, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a initialement annoncé l’interdiction du glyphosate d’ici la fin du quinquennat [1]. Le glyphosate est un désherbant jugé cancérogène par plusieurs études indépendantes, mais toujours utilisé par Monsanto dans son Roundup. Lire la suite

Les dents de la rue…

Pour les détracteurs qui ne comprennent pas les billets de notre amie de Micrologie, je rappelle que, ce sont des billets scientifiques sérieux mais, traités avec humour, voire dérision, comme l’article sur « Tout un fromage« .

Illustration.

Hormones pour chiens méchants
Qu’on se le dise, Youki n’est pas toujours très sympa, il a ses têtes. Il en a pas mal d’ailleurs… Rien qu’en France, faute de données précises, on estime entre 200 000 et 500 000 le nombre de personnes victimes de morsures de chien chaque année . A qui la faute ? Les scientifiques bossent dessus et semblent avoir trouvé les responsables de l’agressivité chez les poilus : les hormones ! Lire la suite

Les métaux courent à l’épuisement et il est temps de s’en inquiéter (Vidéo)…

On ne peut que retenir la conclusion évidente. « Cette situation implique certainement de devoir repenser radicalement notre conception de la production, bien avant de percevoir les effets désastreux d’une rareté programmée. Comment ? En mettant l’accent sur l’éco-conception en amont, une économie radicalement circulaire, la transition vers un mode de vie peu gourmand en ressources et la mise au point de low-techs durables« .

Img/MrMondialisation

Si l’or, l’argent, ou encore le fer sont les métaux dont on entend le plus souvent parler, ils sont loin d’être les seuls dont nos économies modernes se sont rendues dépendantes. Loin de servir uniquement à la spéculation, la bijouterie ou la construction, les métaux « rares » se retrouvent aujourd’hui partout, et notamment dans nos objets high-tech. Lire la suite

1 2 3 4 466