« Il n’y a aucune raison de refuser l’autorisation du glyphosate »…

Complètement à côté de la plaque les « instances scientifiques ». Un petit verre de Round-Up à l’apéro pour ces abrutis, pour les faire changer d’avis. Monsanto et consort les lobbies empoisonneurs, ont  pesé de tout leur poids, pour que ce poison puisse continuer à être utilisé. Merci Françoise G.

« Nous devons renouveler le glyphosate puisqu’il n’y a aucune raison de remettre en question les évaluations basées sur des faits scientifiques« , a indiqué mardi après-midi le commissaire européen à la Santé et à la Sécurité alimentaire Vytenis Andriukaitis devant les députés européens réunis à Strasbourg. Lire la suite

Comment se préparer pour la prochaine puissante tempête solaire ?….

Toujours plus connectés, toujours plus hight tech, ces avancées technologiques nous fragilisent d’autant qu’il nous est impossible d’avoir des protections infaillibles contre une tempête solaire. Je n’ose pas penser à ce qu’il adviendrait, du système de refroidissement des centrales nucléaires, dans un tel cas de figure. Quant au système bancaire, les maisons où la domotique régente tout, etc….

L’une des plus grosses tempêtes solaires jamais observées depuis des siècles a frappé la Terre en septembre 1859, à la veille d’un cycle solaire d’intensité inférieure à la moyenne[1]. La destruction solaire associée est tellement atypique que les chercheurs ne savent toujours pas comme la classer. L’explosion aspergea la Terre d’un déluge de protons inédit depuis un demi-millénaire, accompagnée de courants électriques qui incendièrent les télégraphes et envahirent le ciel de Cuba et d’Hawaii d’aurores boréales. Lire la suite

L’Australie libère un virus particulièrement dangereux pour réduire le nombre de lapins…

Décidément l’Australie est pleine de paradoxes, après avoir détruit, une précieuse collection de plantes envoyée par le Muséum d’histoire naturelle de Paris en mars vieille de 200 ans,  pour éviter une « contamination extérieure ». Les voilà qu’ils disséminent un virus hautement dangereux, en vue d’éradiquer les lapins de garenne. On comprend la prolifération de ces lagomorphes du fait qu’ils n’ont pas de prédateurs. Mais avec les voyages intercontinentaux, ce virus risque de se propager là où il affectera la faune prédatrice, comme le lynx et autres qui s’en nourrissent. Il n’y a que l’Espagne qui s’en inquiète ?

Le lapin européen Oryctolagus cuniculus est l’espèce touchée par la maladie hémorragique virale/Wikipédia

L’Australie a libéré sur son territoire le virus responsable de la maladie hémorragique du lapin. L’Espagne, qui souhaite au contraire préserver les animaux présents sur ses terres, s’inquiète de cette mesure radicale. Lire la suite

A Paris, la propagation de la gale menace les migrants et inquiète les ONG…

Précarité, mobilité et promiscuité, ces maladies que l’on croyait disparues réapparaissent. Prise en charge rapidement, la gale se soigne bien, le traitement est contraignant, ça explique la difficulté des ONG qui doivent y faire face, le suivi est difficile et ces gens se déplacent constamment, sans oublier la barrière linguistique. Si le laxisme politique persiste, on peut craindre que cette alerte sanitaire, débouche sur une généralisation des cas. Quand on se vante d’être un pays d’accueil, on accueille décemment les étrangers, sinon c’est la population entière qui risque d’en pâtir. Cette parasitose est très contagieuse et tout le monde peut être affecté. Si ça arrive, c’est toute la famille et les lieux qu’il faudra traiter…

Manifestation clinique de la gale classique encore appelée gale commune

Les conditions de vie des migrants sans-abri aux abords du camp de la Chapelle, dans le 18e arrondissement, rendent impossible l’éradication de la gale, qui persiste en dépit des efforts des services sanitaires et des associations.   Lire la suite

Le Programme HAARP: Science ou désastre? …

Tout le monde y a été de ses théories à propos de HAARP mais, qu’en pensaient au début, l’inquiète communauté européenne face à cette technologie ? Théorie ou réalité ? Voici un rapport parut en 2005 par, Luc Mampaey, attaché de recherche au GRIP
(Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité)

Les derniers progrès (article de Futura-Sciences du 15.02/2005)

Le texte ci-dessous est un résumé du Rapport du GRIP 98/5 (format pdf), Ce rapport a obtenu le Prix Philippe Bourdeau décerné par l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT) de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) pour récompenser un travail de fin d’études présenté en vue de l’obtention du DES en Gestion de l’Environnement (année académique 1997-98).

(((Les rapports et publications du GRIP http://www.grip.org/pub/pub.html)))

Sur un site du département américain de la défense (DoD) à Gakona, en Alaska, l’U.S. Air Force et U.S. Navy ont entrepris, en 1993, de faire construire une station de recherche sur les propriétés de l’ionosphère d’une puissance jusqu’ici inégalée: c’est le programme HAARP, High Frequency Active Auroral Research Program. Lire la suite

Les produits cosmétiques sains, sûrs et pas forcément chers…

Suite à l’article sur les 1000 produits à bannir selon l’UFC.QUE CHOISIR que nous avons relayé ICI. 60 Millions de Consommateurs a listé les produits à préférer.

La défiance des consommateurs à l’égard des industriels de la cosmétique n’a cessé d’augmenter en raison de la présence d’ingrédients indésirables : irritants, allergènes, cancérogènes ou suspectés d’effets perturbateurs endocriniens. Lire la suite

Tout ça pour une tomate…..

Tout comme Charles Sannat, le Vaillant petit économiste Olivier Perrin, met en lumière les dérives qui ne profitent qu’à une mafia.

Regardez cette belle tomate rouge sang :
C’est une de ces tomates à 1€ le kilo.
Il a fallu :

  • la planter, l’arroser, la surveiller, la repiquer, lui mettre un tuteur, la cueillir délicatement afin de ne pas l’abîmer ;
  • le conditionner, le stocker, le transporter sur des milliers de kilomètres en prenant soin de ne pas l’abîmer ;
  • la distribuer, la mettre sur un étalage, payer les employés du magasin et la caissière…

Il a fallu faire tout cela avant qu’elle n’arrive dans votre panier… Et encore, au mois de février.

Lire la suite

Pourquoi il ne faut jamais laver ses toilettes à l’eau de Javel…

Nous savons déjà que l’eau de Javel est un désinfectant, pas un nettoyant mais, y a-t-il un danger à l’utiliser dans les toilettes ? Oui, si on l’utilise en mélange avec certains produits acides ou ammoniaqués. L’eau de javel fait tellement partie des produits ménagers, qu’on en oublierait presque sa dangerosité, si elle est mal employée. Explication!

Petite leçon de chimie : pourquoi l’eau de Javel est dangereuse

L’eau de Javel, c’est de l’hypochlorite de sodium, c’est à dire du chlore dissout dans une solution de potasse. Or, comme l’explique Cécile Pebay, chimiste au CNRS prévention du risque chimique, dans un reportage de La Quotidienne sur France 5, si ce composé chimique entre en contact avec de l’acide ou de l’ammoniaque, un gaz très toxique se forme. « La chloramine et le dichlore sont des gaz très irritants pour les voies respiratoires et les yeux. » Lire la suite

Comment les riches ont façonné et neutralisé le mouvement écologiste grand public (par Michael Barker)…

Le Capitalisme qui veut être plus vert que vert, en détournant à son profit les mouvements écologistes. La stratégie est sournoise; ne faudrait-il pas dissoudre ces organisations qui font de la destruction de la planète, leur terrain de jeu ?. Ne nous leurrons pas, les gouvernements sont tout à fait au courant de ces désastres environnementaux, quant aux pesticides par exemple, voir le rapport du parlement européen, en anglais: http://www.europarl.europa.eu/RegData/etudes/STUD/2016/581922/EPRS_STU(2016)581922_EN.pdf. Je ne sais pas pourquoi mais, quand j’essaye de l’intégrer ça déclenche un bug, si quelqu’un a une idée.. Pratique de mettre les rapports en anglais, vu que beaucoup ne le lise, ni ne le parle.. Merci Thierry65. Voir le PDF: EPRS_STU(2016)581922_EN : Sputnik en a traduit les grandes lignes en français Les pesticides sont plus dangereux qu’on ne le pense. Ils rendent les enfants et les adultes moins intelligents, d’après une nouvelle étude scientifique effectuée à la demande du Parlement européen.


Le texte qui suit est une traduction d’un article d’un chercheur indépendant australien, Michael Barker, initialement publié (en anglais) à cette adresse, le 11 janvier 2010. Il est à la fois long et dense. On y trouve un certain nombre d’acronymes et de noms d’institutions ou d’organisations à rallonge. Cependant, ce qu’il expose est d’une importance capitale pour ceux qui s’intéressent à l’écologie. Lire la suite

« La liberté de consommer est une illusion bien cher payée »….

Une réflexion sur la décroissance. Il n’y a que ça pour sauver, ce qui peut encore l’être. Être pauvre dans un pays riche, n’a aucun sens. Nous n’avons pas de planète de rechange et il suffit de le vouloir, de déconditionner le mental qui fait de beaucoup, des consommateurs boulimiques. Ce ne sera pas vivre moins bien, mais surtout vivre mieux et en accord avec notre environnement. Le saccage de la planète sans état d’âme, le fait de consommer, sans avoir conscience de l’impact en aval et en amont, fait de nous des esclaves courant vers l’autodestruction. La planète s’en remettra, elle a tout le temps pour cela mais, nous risquons de ne plus être là pour le voir..

« Nous avons réussi à créer de la misère et du mal-être dans des sociétés d’opulence matérielle », assène Vincent Liegey. L’ingénieur et porte-parole du Parti pour la décroissance ne se contente pas de pourfendre le mythe de la croissance infinie. Lui et les co-auteurs du livre « Un projet de décroissance » proposent d’accorder à chacun une « dotation inconditionnelle d’autonomie » : un revenu d’existence qui pourrait ouvrir bien des horizons. Et une invitation à nous questionner sur le sens de notre société. Lire la suite

1 2 3 4 454