La direction de France 2 contrainte de s’expliquer devant l’ambassade d’Israël et le CRIF..

Question épineuse que le conflit Israelo/Palestinien, et pour une fois qu’il y a de l’information non orientée sur une chaine nationale, ça fait grincer les dents. Ce n’est pas demain la veille qu’une solution va émerger....

Comme nous le rappelions sur Oumma.com, la réaction du CRIF à l’émission de France 2 « Un oeil sur la planète » consacrée à la question palestinienne a été immédiate. Un article du Monde en date du 9 octobre indique que « Des rendez-vous ont été pris entre l’ambassadeur d’Israël et le CRIF (le Conseil représentatif des institutions juives de France, ndlr), et le président de France Télévisions Rémy Pflimlin, avec Thierry Thuillier », le directeur de l’information de France Télévisions ».

L’article du Monde précise également que « Le rédacteur en chef de l’émission, Patrick Boitet, s’est expliqué dans une interview au Parisien : « Nous avons fait notre travail de journalistes avec rigueur (…) Pour le Proche-Orient, les opinions s’enflamment facilement. Mais là, c’est exagéré ». Il raconte avoir reçu « 800 mails » cette semaine, « où nous sommes traités de petits nazillons ». Le présentateur de l’émission, Etienne Leenhardt, aurait par ailleurs été physiquement menacé. » Lire la suite

Yémen: le président Saleh a fait savoir qu’il renonce au pouvoir

Le président yéménite prêt à démissionner, cela risque d’être rock’n roll dans les jours qui viennent s’il tiens sa promesse de tout expliquer à la population puisqu’il se dit victime d’un complot auquel les autres pays comme la Tunisie ou l’Egypte n’ont pas su résister. Le petit coté ironique, le président annonce son abandon prochain du pouvoir, ses opposants rejettent l’annonce, le message est clair: « Reste au pouvoir Ali! Sans toi, les américains n’ont plus de raisons d’attaquer!!! »

Haut les mains, peau d’lapin, voilà poindre les américains!

Le président yéménite contesté Ali Abdallah Saleh s’est déclaré samedi prêt à abandonner le pouvoir sous conditions. Mais cette annonce a été immédiatement rejetée par ses opposants qui y ont vu une nouvelle manoeuvre politique. Le leader est au pouvoir depuis 33 ans.

« Je ne veux pas le pouvoir, et je l’abandonnerai dans les jours prochains », a dit dans un discours retransmis par les médias officiels M. Saleh. Son départ est réclamé depuis fin janvier par un mouvement de contestation populaire. Lire la suite

Chavez réaffirme son soutien à Assad et à Kadhafi !

Certains restent fidèles à leurs opinions et ne retournent jamais leur veste (petit clin d’oeil à certains politiciens français…).

1er Octobre 2011, le Président Chavez, à l’occasion d’une cérémonie, réaffirme son soutien au Président syrien, Bachar Al Assad, ainsi qu’à Kadhafi.

Source: Agoravox.tv

Turquie dans l’UE : un accord signé discrètement

« Vous êtes contre l’intégration de la Turquie dans l’union européenne? C’est pas grave, on va le faire discrètement! » C’est en résumé ce que doivent penser certains euro-députés qui nous ont fait le coup de douce! Les médias eux-même n’en ont pas parlé? Pas assez important voyons, le foot, c’est mieux!

Mercredi 28 septembre 2011, le Ministre turc des affaires étrangères a fait savoir, dans un communiqué (reproduit intégralement ci-dessous) destiné aux membres du Parlement Européen, et que la plupart des grands médias ont « oublié de mentionner », que la Turquie et le Ministre Européen Egemen Bagis ont signé un accord fondamental qui ouvre une nouvelle étape dans les négociations.

Selon l’accord, «les bureaucrates turcs vont dorénavant participer, avec les Eurocrates, à l’établissement des règlements et l’implantation de la politique Européenne ».

Le communiqué précise qu’ « il s’agit d’une étape essentielle dans les relations entre la Turquie et l’Union Européenne, car les Turcs vont être maintenant acteurs à part entière dans l’établissement de la législation et de la politique européenne ».

« Le nouveau réseau ainsi créé dans les couloirs des commissions européennes et des institutions va non seulement contribuer à une compréhension mutuelle, mais va également dissiper les erreurs de perception et les préjugés contre l’entrée de la Turquie dans le cœur et les pensées de certains Européens ».

Lire la suite

La France ouvrira un bureau de la coopération en Corée du nord le 07 octobre

Concrètement, cela ne va pas tisser des liens diplomatiques entre la Corée du nord et la France, cela ne va pas permettre non plus d’ouvrir une ambassade de France sur le sol coréen, en fait, la France va apporter un « soutien humanitaire » à la population mais également de quoi se cultiver. C’est étonnant de voir un pays qui veut absolument lutter contre les dictateurs s’impliquer dans les affaires d’un pays dont le dictateurs est encore plus pourri que tous ceux d’Afrique réunis!!!

La France va ouvrir le 7 octobre un bureau de coopération à Pyongyang.

Cette décision ne préfigure en rien l’ouverture prochaine de relations diplomatiques avec la Corée du Nord, la France restant avec l’Estonie le seul pays de l’Union européenne à ne pas en avoir.

Pourquoi la France a-t-elle décidé d’ouvrir ce bureau maintenant ?

Jusqu’à aujourd’hui, les relations entre la France et la Corée du Nord passaient par la délégation générale pour la Corée du Nord, ouverte à Paris en 1984, dont le responsable se trouve être l’ambassadeur de la Corée du Nord à l’Unesco. La présence française en Corée du Nord, elle, se limite à une dizaine de personnes : un lecteur de français à l’Université Kim Il-sung de Pyongyang, les autres travaillant pour une petite poignée d’ONG présentes sur place.

L’ouverture de ce bureau à Pyongyang avait été prévue début 2010 déjà, mais a dû être reportée, après le torpillage d’une corvette sud-coréenne par l’armée nord-coréenne en mars 2010 (46 morts) et le bombardement d’une île (4 morts) en novembre. « Nous n’avons pas voulu créer de malentendus et avons reporté la mise en œuvre de ce bureau », explique une source diplomatique à Paris. Aujourd’hui la situation connaît une relative détente. Lire la suite

Après le Printemps arabe, l’Hiver du chaos, de la charia et de la dictature..

Une bonne analyse de la situation libyenne, plus complexe qu’il n’y parait. Merci breizhjoker.

Par Marc Rousset, écrivain, économiste, auteur de « La Nouvelle Europe Paris-Berlin-Moscou »
Les lendemains de la victoire indigne contre Mouammar  Kadhafi menacent de déchanter. Seule l’Afrique du sud aura sauvé l’honneur jusqu’au bout, le vrai coupable étant le clan réformiste de Dmitri Medvedev qui, en s’éloignant de la « Real Politik » de  Vladimir Poutine, en s’abstenant lors de la résolution 1973 qui autorisait le recours à la force pour protéger les populations civiles, aura laissé s’engouffrer dans la brèche l’impérialisme et l’hypocrisie droit de l’hommiste. Dmitri Medevedv ne l’aura donc pas « volé « s’il se retrouve  prochainement simple Président du Conseil  Constitutionnel de la Russie à Saint Pétersbourg. Moscou a été floué. Paris et Londres ont  outrepassé le mandat accordé par les Nations Unies et trahi Medvedev en renversant Kadhafi, sous couvert de « responsabilité de protéger »les civils. Nicolas Sarkozy et David Cameron ont tout simplement pris parti  dans une guerre civile, comme Hitler et Mussolini pendant la guerre d’Espagne. L’intervention cynique de l’Otan aura eu  non seulement pour seul effet d’augmenter le nombre de morts libyens par rapport aux morts virtuels  de Benghazi, mais en plus elle aura eu pour effet , en détruisant l’Etat libyen, de conduire la Libye vers l’abîme.   Lire la suite

La prétendue « révolution » syrienne : une guerre impérialiste contre la Syrie

Vous continuez à gober ce que dit la télévision sur la Syrie? Ne vous en faites pas, d’autres l’ont fait pour la Libye, croyant que Kadhafi était réellement un pourri envers son peuple qui en fait n’était pas si mal que cela, bien au contraire. C’était un danger, oui, mais pour les monnaies comme l’euro et le dollar! Maintenant, la Syrie est au menu, à savoir à quelle sauce le pays va être mangé… Pour comprendre un peu mieux la situation réelle, rien ne vaut un petit article sur le sujet:

À en croire les dirigeants des puissances impérialistes qui se montrent naïfs et candides, la Syrie aurait été, dans ces derniers mois, l’arène où se confrontent, d’un côté, les « forces du mal », incarnées par le régime et ses adjuvants iraniens ; et de l’autre côté, les « forces du bien » manifestées par « l’âme immortelle » d’un « bon peuple » par nature, malheureusement réduit par le « Tyran de Damas » en une simple populace d’esclaves.

Le retour du colonialisme

Il est certain que cette approche superficielle aux violences en Syrie, qui divise le monde, plutôt l’existence avec ses dimensions multiples, en deux forces opposées, celle du Bien (la soi-disant « opposition ») et celle du Mal (le régime), joue un rôle argumentum ad captandum vulgus dans la justification des ambitions de l’impérialisme français et britannique en Afrique du Nord et au Levant, d’où elles y furent chassées le lendemain de la deuxième Guerre mondiale. Lire la suite

L’Iran affirme qu’il pourrait déployer la marine à proximité des côtes américaines: le rapport

Une escalade prévue et que l’on craignait…. Quelle diplomatie se mettra en route pour mettre la bonne parole?  :roll:  (traduction de l’article Google translate)

TEHERAN (Reuters) – L’Iran a évoqué la possibilité mardi de l’envoi de navires militaires à proximité des États-Unis »de la côte atlantique, dans ce qui serait une escalade majeure des tensions entre les adversaires de longue date.

« Comme les puissances arrogantes qui sont présentes à proximité de nos frontières maritimes, nous aurons aussi une présence puissante à proximité de American frontières maritimes », le chef de la Marine, le contre-amiral Habibollah Sayyari dit, selon l’agence IRNA nouvelles officielles.

S’exprimant lors d’une cérémonie marquant le 31e anniversaire du début de la guerre de 1980-1988 avec l’Irak, Sayyari n’a donné aucun détail du moment où un tel déploiement pourrait se produire ou le nombre ou le type de navires qui seront utilisés.  Lire la suite

Arabie saoudite : les femmes pourront voter et être élues à partir de 2015..

Oui mais…elles restent néanmoins citoyennes de deuxième zone, elle n’ont pas le droit d’aller seule au restaurant, de voyager seule, de sortir seule, de conduire une voiture….Donner une image moderne ne suffit pas, il faut sortir de l’archaïsme….

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a octroyé dimanche le droit de vote aux femmes, une première historique dans ce royaume ultra-conservateur où elles subissent de nombreuses restrictions, même si les électeurs ne sont consultés que lors des municipales. | AFP/Ahmed Abdelrahman

 

C’est une première historique dans ce royaume ultra-conservateur. Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a octroyé dimanche le droit de vote et d’éligibilité aux femmes, alors qu’elles n’ont toujours pas le droit de conduire une voiture ou de voyager sans l’autorisation d’un tuteur.
Elles devront toutefois attendre les élections municipales partielles prévues en 2015, pour s’exprimer, alors qu’un scrutin de ce type a lieu jeudi, sans elles.  Lire la suite

1 305 306 307 308 309 314