Massive manipulation du prix des métaux précieux

Aucune surprise, le seul investissement réellement viable est dans l’or et l’argent, les cours explosent, les stocks s’épuisent, les banques y sont pour quelque chose comme vous allez pouvoir le voir dans la suite. N’avez-vous pas remarqué que les opérations pour racheter votre or se multiplient? C’est un signe qui ne trompe pas, et surtout, NE VENDEZ NI VOTRE OR NI VOTRE ARGENT, vous allez être arnaqués, le prix de rachat est bien inférieur aux cours réels et vous perdriez une valeur refuge dont vous allez avoir besoin d’ici peu!!!

 

Par François Marginean

Image Flickr par digitalmoneyworld, Uncle Kick-Kick et Heaven360

Ceci est une des plus grandes histoires de fraude économique de la décennie. Une autre de plus. Il y a eu Enron, l’affaire Bernard Madoff, la crise des saisies immobilières, l’assouplissement quantitatif et les autres, sans oublier le dollar US qui est manifestement mûr pour une dévaluation catastrophique.

Il s’agit de l’impressionnante fraude et la manipulation qui a lieu dans les marchés des métaux précieux, dont particulièrement l’or et l’argent, par des institutions financières majeures. Une histoire un peu complexe qui sera ici expliquée en termes simples et compréhensibles. C’est d’une importance capitale puisque cette fraude a le potentiel de causer un massif effondrement économique.

Lire la suite

240 millions pris aux pauvres pour payer un avion!

Un pauvre, c’est habitué à être pauvre, alors un peu plus ou un peu moins, ce n’est pas grave, ils ne sont plus à cela près les pauvres! Maintenant, si vous prenez un riche, il est habitué à un certain train de vie, il ne comprendrait pas si on lui sucrait ses ressources ou son style de vie, il faut entretenir cela, c’est le cas le cas du « sarkomique » qui nous fait rire jaune, Nico, the « bling-bling-Rollex attitude » en personne. Donc au programme, on rabote au niveau de la crise, on donne moins à ceux qui sont habitués à ne pas avoir grand chose, et on finance un zingue sur-dimensionné avec les économie réalisée, c’est comme si on filait un monster truck à Mimie Matty au lieu d’une Mini Austin.

Le gouvernement national sarkozyste justifie ce changement par une économie de 240 millions d’ euros, au nom du rabotage des dépenses.
Le peuple français appréciera qu’une fois de plus les pauvres dans le besoin soient visés alors que le complexé de l’Élysée se paie sur les deniers publics un avion à 280 millions d’euros… (voir Sarkozy se paie un avion à 280 millions ! ).
240 millions pris aux pauvres pour payer 280 millions un avion joujou pour riches avec four à pizza et machine à café choisie par Carla…. On se croirait dans Robin des Bois….

Source et article complet: sott.net

Image

Notre nouveau sarkouvernement

On l’attendait, nous l’avons, notre nouvelle arnaque nouveau sarkouvernement, nos représentants officiels pour mieux nous sodomiser nous aider dans la vie de chaque jour et nous sortir le porte-feuille vide de la poche de la crise! Belles surprises avec entre autre Juppé cet escroc qui devient ministre. Bref, l’avenir est ensoleillé! (putain si je pouvais me pendre moi…) :swear: :swear: :swear:

Lire la suite

Comprendre les décisions du G20

Attention gros sujet initialement bien compliqué, moi-même je me perd dans toutes ces déclarations et cette fumée qu’on nous balance dessus pour nous éviter de voir la réalité! L’écran de fumée est épais, pas grave, j’ai un ventilo! L’article source se trouve sur lexpansion.com, je vais l’utiliser comme base pour ce sujet mais les phrases sont alambiquées, volontairement incompréhensibles pour le commun des mortels, de la poudre aux yeux donc. N’hésitez pas à me reprendre en cas d’erreur, je ne suis ni analyste financier, ni banquier, je ne manipule pas la langue de bois mais utilise mes acquis du forum pour mieux saisir la réalité des choses. J’espère que ces quelques explications vous permettront de voir vraiment ce qu’il en est, et de voir que finalement le G20, ça sert pas à grand chose…

Les dirigeants des pays du G20 ont renouvelé vendredi à Séoul leur engagement à travailler ensemble à la prospérité de la planète. Voici les principaux points du communiqué final.

Là nous avons l’introduction de l’article, il est censé nous présenter la suite, et donc cela commence très mal! Nous allons avoir affaire à une crise sans précédent qui a commencé de la même manière que celle de 1929 et qui va se montrer plus violente encore, il va falloir lutter contre la chute du système financier mondial, et ils nous parlent de « la prospérité de la planète », on reste donc dans le capitalisme pur et dur. Le capitalisme ne peut être la solution puisqu’il est le problème.

Suivant le G20, il faut déjà réduire les déséquilibres alors que les USA voulaient aller plus loin. C’est clair que les USA voulaient aller plus loin, nous en avons déjà parlé sur le forum, mais les déséquilibres commerciaux sont bien connus et l’origine du problème est connu lui également, nous allons le découvrir plus bas. Nous avons là de grandes phrases pour mieux nous balancer du vent.
Pour bien comprendre le souci, il faut en savoir plus sur la situation commerciale mondiale, et pour cela je vous propose cette explication issue de cet article:

En cette fin d’année 2010, le TWEX (index du dollar évalué par son poids dans les échanges commerciaux) revient buter sur sa ligne de soutien historique autour des 70 points. Le dollar américain est toujours la monnaie de référence mondiale ; cependant, ces derniers temps, ce rôle fait de plus en plus débat.

Dans les réserves monétaires mondiales estimées à 8 954 milliards de dollars US, environ 61% sont libellés en dollars américains (source : FMI/COFER). Cette proportion a diminué au cours des dernières années d’environ 10% en faveur de l’euro, du yen et de la livre sterling. La Chine, à elle seule, possède des réserves de change de 2 648 milliards de dollars, et pour toute l’Asie ce montant s’élève à environ 5 000 milliards. Au cours des 10 derniers mois, différentes banques centrales ont acheté de l’or comme réserves monétaires ou ont procédé à une augmentation de leur stock. Derrière une monnaie de référence, on doit trouver une économie construite sur des fondamentaux solides. Or l’économie américaine est dans une phase de stagnation, et c’est le pays le plus endetté au monde où les dettes augmentent plus vite que le PIB.

Pour le total du passif (Total Liabilities) des Etats-Unis, la Fed a reporté le chiffre 114 428 milliards de dollars dans sa publication « Flow of Funds » pour 2009. En comparaison, la valeur nominale du PIB américain est de 14 575 milliards de dollars : les dettes ne pourront jamais être remboursées.

Et la Fed continue à faire tourner la planche à billets (QE2). Avec ces billets fraîchement imprimés, elle achète des obligations et – pour résumer – paie la facture pour le pétrole brut importé. Ainsi, les Etats-Unis achètent quasi « gratuitement » du pétrole brut et avec ces « pétrodollars » l’OPEC achète des titres aux Etats-Unis.

Dans les pays émergents, la crainte grandit que le QE2 pourrait accentuer ces afflux de capitaux. La pression de réévaluation sur leurs monnaies pourrait alors s’accentuer et détériorer leur compétitivité, dans le droit fil de ce qu’espère Washington. Plusieurs pays d’Asie et d’Amérique latine préparent la mise en place de mesures destinées à contrôler ou à réguler l’afflux des capitaux étrangers (QT2 = Quantitative Tightening 2).
La Banque du Japon décidera cette semaine quelles sont les mesures à prendre pour contrer le phénomène. Le contrôle des flux de capitaux seraient une nouvelle étape vers plus de protectionnisme dans l’économie mondiale. Conclusion : compte tenu des risques de dévaluation, les investissements en dollars US sont déconseillés, à l’exception de l’or et l’argent, puisque le prix de ces métaux précieux augmente plus vite que la baisse du billet vert.

Là la situation est plus claire! Le dollar n’est plus compétitif et est pourtant toujours la monnaie référence à travers la planète, et si les USA tombent au fond du gouffre, alors le reste va suivre. L’Asie est une grande puissance qui peut maintenant facilement détroner les USA et les le dollar n’est plus la monnaie la plus forte de la planète. Nous en revenons donc au bancor demandé par Christine Lagarde au dernier G20. Il faut changer de système et se tenir très éloigné du dollar. Maintenant, c’est un problème à double tranchant, soit on reste « annexé » sur le dollar et on lui permet de survivre un peu sachant que de toute manière le cataclysme financier va nous ravager, soit tenter de fuir le dollar, précipitant ainsi sa chute, et changer de système en revenant au bancor. Le souci c’est que de toute manière, pour nombre d’analystes financiers, il est déjà trop tard!

Un faux-tribunal pour mieux saisir les gens, dingue!!!

Attention, nous avons vu beaucoup de choses ici, le foreclosure gate est déjà une affaire incroyablement énorme, mais nous avons dépassé un cap ubuesque, celui du déraisonnable!!! Je vous met l’information telle quelle, elle est issue du blog noxmail.us pour lequel j’ai un grand respect vu le sérieux de ses sources et de ses informations en général.

UNICREDIT America, collecteur de dettes ici leur site, a convoqué des gens dans un faux tribunal, avec du faux personnel pour saisir les maisons, voitures. C’est DINGUE !! AU SECOURS !!! Tout est faux, y compris le mobilier, sauf les gens convoqués, et tout a été vendu ensuite aux hedge funds, banques étrangères, etc. Je ne sais pas si vous imaginez où ils en sont arrivés… A FABRIQUER DES FAUX TRIBUNAUX… Lisez ici Pittsburgh Channel et voyez la video de la télé régionale… Là on dépasse le cadre de tout ce qui a été vu, c’est l’information LA PLUS FOLLE, LA PLUS EXPLOSIVE EN 3 ANNEES DE REVUE DE PRESSE. Les banques ont détourné les lois, les politiciens, la vie elle même… Il y a même un faux sheriff au tribunal qui a pris les clés et papiers des voitures des gens… ENVOYEZ CET ARTICLE A TOUS VOS MAILS, JE VOUS LE DEMANDE, la démocratie est volée en ce moment sous nos yeux par les banques et leurs sbires, les collecteurs de dettes. Ici le lien sur l’affaire du ministère de la justice de l’Etat de Pennsylvanie. POSTEZ, COLLEZ, AFFICHEZ, DIFFUSEZ AU MAXIMUM.

Les Etats-Unis vont de plus en plus loin, le système s’effondre complètement et tous les moyens sont maintenant utilisés pour arriver à récolter le maximum d’argent avant la chute finale! Incroyable!!!

Comprendre la dette française…

Je tiens à le signaler dès le départ, c’est ici un sujet que je ne maîtrise pas et justement, je le lance pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette dette. Il y a une chose qui reste très floue, très vague à mes yeux et aux yeux de plusieurs personnes ici, une chose simple: qui prête à l’état français?

Sur le site de « l’Agence France Trésor », site gouvernemental qui aurait du s’appeler plutôt « site gouvernémmental » vu le nombre de trous budgétaires qu’il a à gérer (je sais le jeu de mot est mauvais)…Sur ce site donc nous pouvons obtenir assez facilement nombre de renseignements comme celui-ci par exemple, ce petit graphique issu de cette page:

Image

Ce graphe n’aide pas à comprendre et c’est pourtant la meilleure information disponible sur ceux qui possèdent la dette de l’état! J’ai donc effectué nombre de recherches et n’ai eu de cesse de voir revenir cette information, ce sont des non-résidents qui détiennent la dette française, mais sans jamais apprendre qui ils sont!
Un article daté de juin 2010 publié sur le site du figaro nous apprend ceci:

Plus de 69% des titres de dette négociables de la France étaient détenus par des investisseurs non résidents à la fin du premier trimestre 2010, contre 67,9% fin 2009, indique l’Agence France Trésor (AFT) dans son bulletin mensuel publié vendredi.
Au premier trimestre 2008, soit au début de la crise financière, le taux de détention des non-résidents se situait à 60,5%.

Selon l’AFT, la répartition est assez équilibrée avec un tiers de la dette détenue par des Français, un tiers par des investisseurs de la zone euro hors France et un tiers par des investisseurs hors zone euro.

Selon l’Agence, le coût de financement de la dette a diminué avec un taux moyen de 2,67% depuis le début 2010 sur la partie de la courbe des taux allant de deux ans à 50 ans, contre 2,95% en 2009 et une moyenne historique à 4,15%.

Autre article mais datant d’il y a 1 an, plus instructif celui-ci:

A fin juin 2009, la dette était détenue à 65,7% par des non-résidents, selon les derniers chiffres de la Banque de France. La part des non-résidents a progressé de près de 6 points en l’espace de seulement deux ans!

Selon Philippe Mills, directeur général de l’Agence France Trésor (AFT) qui a en charge la gestion de la dette de l’Etat, « les acheteurs asiatiques sont des acheteurs nets chaque mois, ainsi que ceux du Moyen-Orient et du Maghreb ». Et selon des travaux du FMI cités par Philippe Mills, la répartition de la dette serait grossièrement d’un tiers pour les résidents, un tiers pour les non résidents de la zone euro et un tiers pour les pays hors zone euro.

Les investisseurs Français achètent aussi de la dette à l’état et remplacent ainsi d’une certaine façon l’impôt (sauf qu’ils sont rémunérés). Les OAT, obligations de long terme de l’état (entre 10 et 50 ans) sont détenues à 21% par les sociétés d’assurance, à 14% par les banques, à 4% par des OPCVM (de fonds d’investissement notamment utilisés par les particuliers) et à 60% par les non-résidents, selon le rapport 2008 de l’AFT.

Donc la dette à 2/3 ne nous appartient même plus, qui sont les propriétaires? Qui aide vraiment la France chaque mois afin qu’elle évite un effondrement total? Cela joue-t-il sur les pouvoirs politiques (chantages possibles?)? Et une éventuelle défaillance risque-t-elle de confirmer la chute des marchés français? Donc au final nombre de réponses que je n’ai pas à l’heure actuelle, voilà pourquoi je lance ce sujet pour qui veut participer aux recherches, à la réflexion et qui veut apporter des éléments faisant avancer le débat (merci voltigeur ;) ).

Le plan d'austérité à travers l'Europe

Nous sommes en crise, quoiqu’en disent certains qui nous promettent la reprise (de quoi au fait? De l’étouffement des populations avec leurs taxes?), et on nous parle de ce fameux plan d’austérité qui sauverait (hum…hum…) l’Europe et chaque pays de celle-ci. Bon, on va faire un petit tour des plans d’austérité et vous allez voir que si officieusement on doit s’attendre au pire, officiellement cela n’est guère mieux!

 

Grande-Bretagne
Plan du gouvernement: Economies de 94 milliards d’euros d’ici 2014
• Salaires, allocations et pensions : relèvement de l’âge de la pension à 70 ans, diminutions des montants de pensions pouvant aller jusqu’à 30 %, gel des salaires et des allocations familiales pendant 2 à 3 ans.
• Secteur public : économies de 22,7 milliards d’euros dans les soins de santé d’ici 2014 : 60 000 jobs sont supprimés, 2,5 milliards de moins d’allocations-maladie, et privatisation des hopitaux publics. Privatisation probable de la poste et 10 000 licenciements chez les pompiers ; un seul département public reste plus ou moins épargné : celui de la défense nationale ; fermeture de nombreuses bibliothèques publiques, piscines et services de placements.
• Emploi : le plan d’économies entraîne la suppression de 1,5 millions d’emplois d’ici 2014 dont 600 000 dans les services publics.
• Divers : économies de 25 milliards d’euros sur les allocations familiales, allocations de logement et de chauffage et sur la gratuité des services publics pour les 60+.

Résistance:
La Fédération syndicale TUC prévoit des manifestations de masse dès la fin de ce mois quand seront connus les détails du plan d’économies, mais déjà des protestations se font entendre. Le mercredi 29 septembre de Glasgow à Londres, des dizaines de militants syndicaux ont envahi les rues. Le mois dernier, le trafic des trains et metro s’est arrêté à plusieurs reprises en protestation contre les licenciements qui menacent la sécurité ; ceci également début octobre.

Lire la suite

Obama va-t-il être destitué?

On va résumer en gros, les banques ont saisis un maximum de maisons en truandant les propriétaires américains, c’est ce qu’on appelle le foreclosuregate. Tout à été fait pour permettre ces saisies, faux documents, faux papiers, fausses signatures, etc…Bref, ils se sont montré plus escrocs que les escrocs eux-même!

Le scandale est tel que les banques du coup sont menacées d’attaques en justice par les propriétaires lésés, imaginez des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de procès lancés en même temps contre quelques banques, elles ne tiendraient pas et pourraient couler aussi sec, ruinées, détruites par leurs propres magouilles! Le lobbyisme agressif est donc revenu en force et ils ont tenté de sortir une loi empêchant les victimes d’intenter des procès contre les banques, les protégeant d’une faillite en accéléré, les enfoirés étant couverts par le gouvernement lui-même. Il y a quand même eu un hic, la loin a été proposée et seul Obama pouvait la valider et la rendre officielle, juste une signature pour protéger les banques, signature qu’il a refusé!

Un affront de taille pour les banques, elles sont en danger, wall street pouvant en même temps couler complètement, plus rapidement et profondément que le Titanic financier de 1929! Reste la destitution du président black pour « tenter » de sauver les banques donc, le faire sauter et mettre à la place quelqu’un pour signer cette loi. Voilà en résumé l’affaire.

Bref, de toute manière l’inéluctable est lancé, les USA c’est fini et la chute est très très proche, quelles que soient les parades envisagées ou engagées, et nous allons en subir les conséquences de plein fouet, qu’on se le dise!

Image
Un analyste zunien affirme que certains fonctionnaires de la Maison Blanche et l’administration envisagent une action en justice visant à destituer Barack Obama de la présidence.

Edward Spannaus de l’Executive Intelligence Review a déclaré vendredi lors d’une interview avec Press TV : « À l’heure actuelle, des discussions sont en cours à Washington et au gouvernement pour utiliser l’amendement 25 de la Constitution afin de destituer Obama de ses fonctions. »

Cet amendement permet de destituer le président, au cas où il aurait une incapacité physique ou mentale.

« Dans ce cas-ci, Obama est mentalement incapable de remplir la fonction de président, » a poursuivi Spannaus.

Se référant à la popularité en chute libre de M. Obama, surtout à cause de la dernière crise économique en Zunie, Spannaus a dit : « Il n’y a aucun moyen que sa présidence puisse récupéré en ce moment et ça ne fait pas vraiment de différence qu’il gagne les élections au Congrès. »

« En premier lieu, il n’était pas qualifié pour être président. Il a été placé là précisément parce qu’il se comporterait en marionnette et ils savaient qu’il serait un pantin de Wall Street, des financiers de Londres et des Britanniques, » a ajouté Spannaus.

Un récent sondage Gallup a révélé que plus de la moitié des électeurs zuniens ne soutiendraient pas la réélection du président Barack Obama.

Source: futurquantique.org.

Les banques américaines deviennent folles

Ce n’est pas mon habitude de récupérer les informations du blog de Pierre Jovanovic, je préfère que les gens y aillent directement et conseiller aux autres d’y aller également, par respect, mais là, c’est de l’info dingue!!!

PERCEPTION DES IMPOTS ET AMENDES PAR LES BANQUES ET HEDGE FUNDS

du 25 au 28 octobre 2010 : DINGUE !!!!!!! Un pas de plus a été franchi dans l’étau bancaire qui se reserre chaque jour un peu plus sur les citoyens. Fred Schulte et Ben Protess du Huffington Post ont révélé que plusieurs banques, dont la JP Morgan et la Bank of America ont acheté aux municipalités le droit de percevoir les impôts et amendes à leur place! AU SECOURS! ILS SONT DEVENUS FOUS. C’EST LE DEBUT DU FASCISME SI LES BANQUES SE TRANSFORMENT EN COLLECTEURS D’IMPOTS, je ne sais pas si vous vous rendez compte ????
« Nearly a dozen major banks and hedge funds, anticipating quick profits from homeowners who fall behind on property taxes, are quietly plowing hundreds of millions of dollars into businesses that collect the debts, tack on escalating fees and threaten to foreclose on the homes of those who fail to pay. The Wall Street investors, which include Bank of America and JPMorgan Chase & Co., have purchased from local governments the right to collect delinquent taxes on several hundred thousand properties, many in distressed housing markets, the Huffington Post Investigative Fund has found ».

Le journal ajoute que les banques ont créé des filiales avec des noms bizarres et des boîtes postales comme adresses pour brouiller les pistes.

« In exchange for paying overdue real estate taxes, the investors gain legal powers from local governments to collect the debt and levy fees. At first, property owners may owe little more than a few hundred dollars, only to find their bills soaring into the thousands. In some jurisdictions, the new Wall Street tax collectors also chase debtors over other small bills, such as for water, sewer and sidewalk repair. ».

Le système bancaire vous montre que toute personne en retard de facture, donc endettée, de 100 dollars se retrouve avec… 600 ou 1000 dollars à payer. La cible est la personne qui a une dette car cela permet d’en ajouter. Le système dette permet de tuer les gens, comme les Etats, et de leur voler leurs biens. Regardez la suite:

« Some states allow the investors to tack on as much as 18% interest and a passel of legal fees and other charges. When property owners fail to make full payment, the investors can sue to foreclose – in some states within as little as 6 months. ».

Grâce à cette technique les banques ont déjà saisi des quartiers entiers. Moralité: ce que veulent les banques, c’est prendre le maximum de maisons pour juste une poignée de dollars. Pour 2000 dollars, vous avez une maison de 100.000 ou plus. Lisez cet article car franchement, je n’en reviens pas de la folie qui s’est emparée maintenant des banquiers pour ruiner les gens.

Les banques coulent, elles sont acculées, et le foreclosure gate est pire que tout! Les banquiers sont obligés de foncer et de profiter de chaque alternative pour tenter de s’en sortir, la situation devient apocalyptique, nous sommes presque aux événements prévus depuis pas mal de temps déjà, le début de la fin des banques mondiales. On vous avait prévenu, vous le voyez arriver maintenant?

La situation américaine à surveiller

S’il y a une chose à surveiller à l’heure actuelle, c’est la situation américaine puisque plus ou moins directement, nous dépendons d’elle, et vu que la situation est de plus en plus inquiétante, nous ne surveillerons donc jamais assez. J’ai abordé le problème des retraites dans la revue de presque du mois d’octobre, et un petit rappel des faits pour ceux qui n’auraient pas lu (et il y en a surement… :worried: :( ):

Image

1 950 951 952 953