Le "club du siècle" voit la liste de ses adhérents publiée

Ce qui ne devait initialement pas arriver est arrivé, un journal américain a publié une liste non exhaustive des adhérents du « club du siècle » qui chaque mois se fait un petit gueuleton sympa. On se demande pourquoi en France cela ne bouge pas vraiment, ils sont tous copains comme cochon, à manger ensemble, quel que soit le métier ou le parti, l’intégrité politique en prend un coup!

Imaginez François Baroin (porte-parole du gouvernement et ministre du Budget) partager un plat de pâtes avec Martine Aubry (PS), Michel Gaudin (préfet de police de Paris) échanger quelques traits d’humour avec Jean Veil (avocat de Jacques Chirac) ou encore Christian Noyer (gouverneur de la Banque de France) parler chiffons avec Eric Woerth (alors ministre du Budget)…

Vous ne pensiez pas qu’ils allaient faire leur petits repas au Mac Do’ du coin non?

Révélation. Mercredi, une liste confidentielle des membres de l’association « Le Siècle » a été mise en ligne depuis les Etats-Unis. Jusqu’à maintenant, ce club élitiste réunissant le gratin de la politique, des affaires et des médias avait tenté de maintenir le secret sur l’identité de ses adhérents. En vain.

A l’ère numérique, le secret absolu n’est plus possible. C’est ce que vont comprendre, à leur détriment, les participants d’un rituel mondain et ultra-select, dénommé le « dîner du Siècle ». Une fois par mois, à Paris, place de la Concorde, l’élite française se réunit en toute discrétion. Depuis hier, cette précaution est devenue inepte : Cryptome.org -un site américain spécialisé, à l’instar de Wikileaks, dans la publication de documents sensibles- a mis en ligne la liste complète des participants au dîner du « Siècle » qui s’est tenu le 27 janvier 2010. Une controverse, liée à l’opacité et au but exact de ces réunions, subsiste depuis l’automne : suite à l’appel du réalisateur Pierre Carles, des rassemblements de protestation se tiennent chaque mois face à l’établissement dans lequel se réunissent les convives triés sur le volet. Au regard des nombreux témoignages rapportés par des anciens membres, une chose paraît certaine : fondé en 1944, le « Siècle » n’est ni une loge maçonnique complotant dans l’ombre ni un simple rassemblement huppé et sans conséquences. Lire la suite

Barak Obama va-t il attaquer la Libye??

C’est ce que se demande bon nombres d’Américains, et en lisant cet article sur endoftheamericandream.com ,ils se posent pas mal de bonnes questions…..
Ce n’est qu’une traduction Google, arrangée par mes soins, pour comprendre les grandes lignes de l’interrogation des citoyens US, (pardon pour les coquilles je ne speake pas English) cet article met aussi en évidence les « discussions » avec les dirigeants Européens

Aussi fou que cela puisse paraître, les États-Unis pourraient bientôt être s’impliquer dans une autre guerre au Moyen-Orient. Selon le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney, « pas d’options»Ont été retirés de la table quand il s’agit de la situation en Libye. En disant que« toutes les options »sont à l’étude, qui est essentiellement un moyen pour l’administration Obama de menacer Kadhafi sans réellement venir bien dehors et en le menaçant. Au cours des dernières jours, les bulletins de nouvelles ont fait leur apparition partout dans les médias grand public, en faisant du battage sur la possibilité que nous pourrions avoir à prendre part à une action militaire en Libye. Ca ne se serait pas produit si la Maison Blanche n’avait pas voulu que cela se produise. La vérité est que Barack Obama envisage sérieusement une action militaire américaine en Libye. Au début, cela consisterait probablement à des frappes aériennes, et des attaques de missiles, mais si l’administration Obama décide d’engager des forces terrestres pour faire le travail, alors nous pourrions finalement voir l’armée américaine envahir la Libye. Mais la vérité est que toute intervention militaire en Libye serait une très, très mauvaise idée. Est-il vraiment sage de maintenir nos jeunes hommes et femmes au milieu d’une guerre civile incroyablement sanglante ? Voulons-nous encore plus de de sang américain versé afin de protéger les  » intérêts des Etats-Unis »? Voulons-nous vraiment sacrifier de jeunes vies américaines pour maintenir le prix du pétrole bas? La vérité est que le monde nous déteste déjà suffisamment. Combien seront-ils à nous haïr, si nous décidons de commencer à bombarder la Libye ?
Lire la suite

Dette publique, chronologie……

Je ne peux pas expliquer, mais je retiens que l’on prête aux uns en difficulté, on sanctionne les autres, on diminue drastiquement le droit des peuples à vivre dignement! Je n’ai lu que prêts aux banques, aux pays, financement de la dette, par des pirouettes compliquées! (je dirais planche à billet!!) injections de milliards pour éviter que tout se casse la figure trop vite etc etc………En fait nous avons encore du soucis à nous faire, pour soutenir une économie, qui s’effondre(ra) de toute façon, on met des emplâtres sur des jambes de bois! Tout les chiffres sont gonflés pour rassurer. Le soucis c’est que l’on ne va pas pouvoir nous cacher longtemps, la situation….Cette UE « U » pour union, n’est qu’une vaste farce, sans harmonisation et encore moins d’union, c’est la chute, et on y est presque……..parce que depuis le début de la crise, PERSONNE encore n’a imposé quoi que ce soit à ces joueurs de Wall Street et autres spéculateurs, qui se sont rabattus sur les matières premières. De combien leurs salaires à augmenter depuis le début de cette crise, qu’ils nous ont imposé, à cause de leurs magouilles??

Si la crise de 2007-2008 s’inscrit dans un schéma relativement classique, elle comporte des caractéristiques spécifiques comme la forte intégration des marchés financiers et un impact sur plusieurs pans du secteur financier (banques, assurances, fonds de pension).

En juillet 2007, la crise des subprimes débouche sur une crise économique et financière qui place au centre des préoccupations les problèmes de solvabilité et de liquidités des établissements bancaires. Au printemps 2008, les capacités de financement des entreprises sont atteintes à leur tour. Les interventions conjointes des États et des banques centrales poursuivent un triple objectif : assurer la viabilité du système financier, rétablir des conditions monétaires et financières favorables au financement de l’économie et soutenir temporairement l’activité économique par des mesures budgétaires appropriées.
Lire la suite

L’autre affaire Quick…

Est que nous sommes une fois de plus laissés dans l’ignorance?? je crois que oui, un jeune garçon est décédé après un repas chez Quick! mais savez vous qui est propriétaire de QUICK, qui a opté pour le , tout hallal en priorité (info 08/2010), ça à fait scandale en son temps et depuis ……….
C’est un message reçu qui m’a interpellée, message dont la teneur,è n’en permet pas la diffusion. Après recherche, ça mérite un article, pour ne pas mourir idiots!
On voit encore, que les proches de N.Sarkosy, sont toujours aux premières loges!
Le népotisme du « Roi » envers ses favoris!

© Public Sénat

Quick est au cœur d’un « imbroglio ». Certains dénoncent l’achat de la chaîne en 2006 surévalué, au profit d’un proche de Sarkozy… 

« Quick, nous c’est le goût », dit le slogan de la chaîne de fast food. Un goût qui pourrait rester amer. Si la vente de hamburgers halal a occupé les gazettes ces derniers temps, Quick est au centre d’une autre affaire plus gênante. Gênante aussi pour la Caisse des dépôts et consignation. En 2006, via sa filiale d’investissement appelée CDC capital investissement, rebaptisée depuis Qualium Investissement, elle achète l’entreprise au milliardaire belge Albert Frère. Cet homme d’affaire, proche de Nicolas Sarkozy, faisait partie des convives du fameux diner du Fouquet’s, le soir de l’élection du Président. Et a reçu la légion d’honneur des mains du chef de l’État.
Lire la suite

Les signes annonciateurs d’une troisième guerre mondiale s’accumulent

Cet article date du 19 mars 2010! où en sommes nous un an après??, après « en route vers une troisième guerre mondiale » voici les signes annonciateurs, qui malheureusement se profilent. Lisez l’article et regardez les mauvaises nouvelles qui nous arrivent de partout! tout cela en silence, pas un mot sur ce risque omniprésent!

Image d'illustration

Opinion d’Eberhard Hamer*

Les USA traversent, non seulement en raison du rachat des dettes des banques par l’Etat, mais aussi de leur dette publique qui avait déjà énormément augmenté – leurs crédits à l’étranger leur coûtent 1 milliard de dollars par jour – leur pire crise financière depuis la Seconde Guerre mondiale. Si les flux financiers cessent ou s’ils se détournent du dollar, les USA sont en faillite.

Pourtant les USA ne font pas un effort d’économie suffisant pour réduire leur dette publique croissante. Ils n’augmentent pas les impôts pour accroître leurs recettes, ne tentent guère de rogner sur les budgets publics, surtout pas sur leur budget militaire, celui qui a le plus augmenté.

Il faut dire que les USA, en divers endroits du monde, ont engagé au total 200 000 soldats. C’est pourquoi personne n’a compris que le plus grand chef de guerre du monde ait reçu le Prix Nobel de la paix bien qu’il ait renforcé ses troupes. Peut-être était-ce une mesure préventive, car la guerre en Iran dépend avant tout de lui.
Lire la suite

Faites le plein d'essence au plus vite!

Vous ne l’avez pas encore fait? Alors commencez au plus vite, remplissez le réservoir de votre voiture au plus vite car les prix vont exploser d’ici peu. Bien sur c’était prévu, je suis même étonné de ne pas avoir eu d’infos sur une éventuelle spéculation de masse sur « l’or noir »…

(Boursier.com) — Les craintes d’un embrasement au Moyen-Orient continuent de faire grimper les cours du pétrole. Hier soir, le baril de brut américain WTI a atteint 100 dollars en séance, avant de finir à 98,10 dollars (+2,8%), tandis que le Brent a franchi les 110 dollars pour terminer à 111,25 dollars (+5,3%). Ce matin, le WTI continue de grimper à 98,70 dollars (+0,7%) et le Brent a atteint 113 dollars dans les premiers échanges (+1,6%).

En Libye, le régime du colonel Kadhafi continue de vaciller, plusieurs régions étant tombées depuis mardi aux mains de l’opposition. Selon des observateurs, environ la moitié de la production pétrolière du pays serait désormais à l’arrêt et l’activité des ports pétroliers est en grande partie paralysée. La plupart des personnels expatriés des entreprises étrangères ont été évacués en attendant une clarification de la situation.

Lire la suite

Economie ratée de 26 971 euros pour le gouvernement français

François Fillon, 1er ministre qui donne de la hauteur à ce gouvernement (faut dire que Sarko à côté et sans son escabeau…) a raté une économie possible de 26 971 euros en partant en vacances aux frais de sa majesté la France pour la somme de 27 000 euros! Je lui avait trouvé un voyage en train  à 29 euros, un magnifique parcours bucolique de 2 heures et 19 minutes, retards syndicaux comprit. Étant gentil je lui donne même l’adresse du prestataire: voyages-sncf.com. Nous pourrions même monter à 37.80 € pour 54 minutes de voyage en TGV ce qui aurait fait une économie de 26 962,20 euros, mais non, pas assez…bling-bling, le voyage s’est fait en Falcon 7X au couleurs de la République, le tout pour un cout total de 27 000 euros que vous, chers concitoyens, avez payé. Vous pensez que je suis généreux? Les journalistes l’ont été encore plus!

http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2010/06/5-falcon7x.jpg

Lire la suite

Quand les banquiers luttent contre le terrorisme…

Juste une petite anecdote qui va en faire réagir plus d’un, je sais que Pierre Jovanovic en avait parlé dans une de ses revues de presse mais ne retrouve plus la-dite information, les Etats-Unis agissent de même depuis plusieurs mois déjà.

http://lewesternculturel.blogs.courrierinternational.com/media/00/00/858197933.jpg

Un virement bancaire de quelques dizaines d’euros à « Mohamed et Ali » peut désormais suffire à transformer une honnête – et généreuse – citoyenne en suspecte. C’est ce que démontre une édifiante affaire révélée récemment par l’hebdomadaire luxembourgeois Le Jeudi.

Alertée par une amie, proche des familles de Touareg algériens, la donatrice s’était émue du sort de femmes et d’enfants après les décès soudains d’Ali et de Mohamed. Elle a donc décidé de leur envoyer une petite somme d’argent par le canal de sa banque.

Lire la suite

Au Wisconsin, un dictateur risque de bientôt tomber…

Hé oui, il n’y a pas qu’au Maghreb que cela devient tendu et explosif, aux USA la tension devient presque palpable et un état commence à connaître un soulèvement populaire, juste le tout premier d’une série si on se réfère aux dernières nouvelles…Notez que certains points de cette informations sont assez amusants comme le fait que 14 sénateurs ont préféré fuir l’état pour échapper à la police lancée à leur trousse, juste pour qu’ils fassent leur boulot!

Les fonctionnaires de l’État du Wisconsin manifestent depuis plusieurs jours leur colère face à la volonté du gouverneur de revenir sur certains de leurs acquis. © Michael P.King / Sipa

La colère gronde dans le Wisconsin. Depuis une semaine, ce gros état industriel est en proie à une révolte contre son gouverneur, le républicain Scott Walker. En cause, la réduction des prestations sociales d’une grande partie des fonctionnaires, via l’augmentation de leurs cotisations retraite et santé, de 8 % en moyenne. Scott Walker entend ainsi combler le déficit budgétaire.

Lire la suite

Bioéthanol: réservoir pleins et assiettes vides

Les carburants bio n’ont jamais été une alternative pour cette planète, tout juste une manière de préparer la fin du pétrole et un moyen de nous faire croire qu’ils veulent protéger l’environnement, proposer un avenir plus vert pour nos enfants, et gagner en clientèle, juste cela.

Non seulement tout ceci n’est que du vent, mais les véritables alternatives bio et vertes n’ont jamais et ne seront jamais exploitées car elles ne rapporteraient rien aux gouvernements. La mort d’une planète et de ses habitants n’est pas grand chose pour certains, si cela permet de s’enrichir encore plus…

Champs de colza

par Reinhard Koradi, Dietlikon

En 2006, 842 millions de personnes dont 170 millions d’enfants, ont souffert de sous-alimentation dans le monde, 2 millions de plus que l’année précédente. Toutes les 5 se­condes un enfant de moins de cinq ans meurt. Quelque 100000 personnes meurent chaque jour de sous-alimentation, ce qui fait plus de 35 millions par année. A l’avenir, une augmentation de ce nombre est prévisible, par exemple en Inde, en Indonésie, au Nigeria, au Pakistan et au Soudan1. La sous-alimentation est responsable de plus de morts que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis, a déclaré le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris lors de la Journée mondiale de l’alimentation à Genève. C’est pourquoi, dans les débats concernant la crise mondiale de l’énergie, le problème de la faim doit être traité en priorité. Et surtout lorsque la solution préconisée est l’utilisation excessive de produits alimentaires pour les carburants.

Lire la suite

1 937 938 939 940 941 959