La future loi travail va-t-elle aggraver le risque de catastrophes industrielles majeures ?…

Rien que le décryptage de cette loi travail, donne la mesure de la catastrophe qui s’annonce, si les gens ne s’insurgent pas.

« Un accident comme celui d’AZF est toujours possible », rappellent ceux qui travaillent au sein de sites industriels classés « Seveso », considérés comme très dangereux pour les salariés et l’environnement en cas d’accidents. La pression de la rentabilité, la perte des savoir-faire, le recours à la sous-traitance massive font peser une menace sur la sécurité de tous. Lire la suite

Le gouvernement présente sa nouvelle loi antiterroriste pour sortir de l’état d’urgence…

Ce cher coûteux gouvernement veut nous mettre encore plus de chaînes, que nous n’en avons déjà. L’état d’urgence va devenir permanent pour la sécurité des citoyens. Les terroristes qui passent à l’acte, les fichés « S » avec autorisation de détention d’armes, et carte d’identité ignifugée, les prédicateurs haineux, n’ont qu’à bien se tenir la task force veillera sur nous tous, enfin! souhaitons le, vu que ces cinglés peuvent frapper n’importe où, n’importe quand, il faudra désigner un Merlin doué de double vue, pour empêcher ces actes. Sérieusement, doit-on accepter de vivre avec cette menace permanente et compter les victimes ? MacdeRoth ne va plus hésiter à user de tous ses pouvoirs.  Avec ce genre de loi, c’est notre liberté tout court, qui est en danger. Prolongée jusqu’au 1er Novembre, et s’il y a un désastre entre temps….re-prolongation ad vitam æternam ? .. C’est pour quand la loi martiale?

La fuite d’une première mouture de la loi a déjà suscité inquiétude et défiance notamment chez des magistrats, avocats et associations de défense des libertés publiques…

Avant même sa présentation, le texte suscite une levée de boucliers des défenseurs des libertés publiques. Quelques jours après un attentat manqué sur les Champs-Elysées, le gouvernement doit présenter, jeudi en Conseil des ministres, un projet de loi antiterroriste destiné à sortir de l’état d’urgence. Lire la suite

Oise: La démolition d’un château du XIXe siècle crée la polémique à Lagny-le-Sec….

Quand notre patrimoine n’est pas vendu, il est rasé. Ne peuvent-ils pas transformer les lieux ? Entre le coût de la démolition et celui de la construction du « nouvel espace multifonctions », ça va chiffrer, sans compter la perte de ce beau château.. Combien de ces bâtisses sont en danger, en ajoutant la liste de toutes les belles églises anciennes, vouées à disparaître …  Une alerte de X yd..

La démolition du château de Lagny-le-Sec, construit au XIXe siècle, a commencé ce mardi. – Twitter / @OuchikhKarim

La mairie de Lagny-le-sec ( Oise) a entamé, ce mardi, les travaux de démolition du château de la ville, construit au XIXe siècle et dont elle est propriétaire depuis 1995. L’initiative est loin de faire l’unanimité parmi les habitants de la ville, qui étaient une dizaine à protester sur place au moment où la destruction a commencé.

Un « espace multifonctions » à la place Lire la suite

56,8 qui refusent de Marcher pourtant !

Une réflexion de JBL1960, qui pourrait déboucher sur des actions, pourquoi pas!

Jésus, Jupiter, Louis XIV… Et Emmanuel Macron…
Qu’importe ; Le Roi est nu !
À poil !
Il a même une petite pointe de fièvre ce matin à ;

56,8 le matin…

Résistance 71 | 19 juin 2017 | URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/19/568-le-matin/

Les abstentionnistes appellent les abstentionnistes … pom pom pom pom… L’appel du 18 juin 2017 a été mieux entendu au second tour qu’au premier avec 56,83% d’abstention pour 52,3% au premier tour. Une moyenne en arrondissant un peu de 55% d’abstention pour ces législatives 2017, faut aller chercher les européennes de 2009 avec ses 59% d’abstention pour faire mieux. De fait on peut toujours faire mieux… Ne plus se déplacer du tout pour cette mascarade, on y vient, on y vient… Lire la suite

Le rassemblement «contre Macron et ses ordonnances» à Paris marqué par des échauffourées …

Ce n’est que le début ?…

img.over-blog-kiwi.com

A l’appel du collectif «Front social», plusieurs centaines de personnes étaient notamment rassemblées lundi soir près de l’Assemblée nationale pour protester contre le «plan de destruction sociale massive», prévu selon eux par Emmanuel Macron.

Non loin de l’Assemblée nationale à Paris, mais aussi à Lyon, Toulouse, Strasbourg, Rennes ou encore Nantes. Ils étaient plus d’un millier au total ce lundi soir en France à sortir dans la rue contre le programme d’Emmanuel Macron. Lire la suite

[MàJ] Permaculture ! La corruption du meilleur engendre le pire….

À l’heure où tout se vend, un coup de gueule magistral de Sylvain Rochex et Mathilde Anstett de www.descolarisation.org, pourquoi ? Ils s’en prennent à un film censé promouvoir la permaculture, mais qui en vérité, ne promeut que le sacro-saint système soi-disant éducatif et surtout marchand, en faisant payer très cher, ce qui est à la disposition de tous. La permaculture est une façon de faire ancestrale, en communion avec la Nature, pas besoin de diplôme, de CAP. De l’observation, du bon sens et l’amour de la Terre sont les garants de la réussite. C’est aussi la persévérance qui donnera des résultats, il faut le temps que l’équilibre se crée. J’ai tenu à mettre le texte, car la vidéo a été bloquée pour cause de droits d’auteurs musicaux… En fin d’article je vous ai mis la présentation de la vidéo…

Mise à jour rajout en fin d’article, de la vidéo de l’émission avec Sylvain. Il y a un blanc entre les minutes 10’57 à 12’38. Pour ne pas contrevenir aux droits d’auteurs.

Le documentaire « L’Éveil de la permaculture » est en fait un film propagande sur l’éveil du business et de la scolarisation de la permaculture.

Affiche du film détournée

En salle depuis le mois d’avril, le documentaire « L’Éveil de la permaculture » est en fait un film promotionnel au bénéfice de ceux qui tentent de récupérer et de corrompre la permaculture.

On ne pensait pas que ça serait possible tant la permaculture représente le dernier espoir pour l’humanité et la dernière révolution possible. Mais apparemment, comme on nous a toujours volé les révolutions, certains tentent de voler y compris celle de la dernière chance. Lire la suite

Pour sauver la forêt du Morvan, des gens se groupent pour l’acheter peu à peu….

Voilà ce qu’il faudrait faire pour lutter contre les saccageurs de forêts, et autres exploiteurs de la Nature. Regroupement des bonnes volontés et achats de terres et forêts, pour qu’elles ne finissent pas dans les mains des pirates du vivant..

Jacques Gorlier inspecte une ancienne friche achetée par le groupement, où la forêt se développe naturellement. © Émilie Massemin/Reporterre

Les belles forêts de feuillus morvandelles laissent peu à peu place à des monocultures de pins douglas, prisés par l’industrie du bois. Pour lutter contre cet enrésinement, un groupement forestier de 530 associés gère en sylviculture douce les parcelles de hêtres, chênes, et autres merisiers qu’elle a achetées. Lire la suite

Bientôt 11 vaccins obligatoires au lieu de trois? La ministre de la Santé Agnès Buzyn y réfléchit…

Actuellement, seuls les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires.

SANTÉ – La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé dans un entretien au Parisien à paraître ce vendredi 16 juin qu’elle envisageait de rendre onze vaccins obligatoires. Lire la suite

Hausse du prix du beurre: Allez-vous payer plus cher vos viennoiseries?…

Ça n’a l’air de rien mais, allons nous vers une pénurie de beurre ? Et si on parlait de la qualité ? Le croissant, symbole du petit déjeuner français, n’est plus ce qu’il était. Combien de boulangers font eux mêmes leurs viennoiseries ? Depuis combien d’année ne trouvons nous plus de beurre de la CEE, n’y a t-il plus de stock prévu en cas de crise grave ? Ça n’a l’air de rien mais…..

La forte augmentation du prix du beurre risque d’avoir un impact direct sur le prix des viennoiseries en boulangerie…

Alors que le prix du beurre flambe, allez-vous payer plus cher vos viennoiseries ? La question se pose. Le cours du beurre a fortement augmenté, passant en moyenne de « moins de 3 euros le kilo en avril 2016 à 5,37 euros en juin 2017, soit presque 100 % », explique Armelle Favre, de la Fédération des entrepreneurs de boulangerie (FEB), à 20 Minutes. Une hausse qui n’est pas près de s’arrêter. Lire la suite

1 2 3 4 924