Economies : des milliers de postes dans le viseur à Pôle emploi…

Les employés de pôle emploi vont pouvoir, apprécier la diligence de l’État à faire des économies, et à tester in situ la galère pour les demandeurs d’emploi.. Merci Chris B

Le gouvernement envisage de réaliser trois milliards d’économies en cinq ans sur le budget du service public de l’emploi. A la clé, notamment, des milliers de suppressions de postes. Lire la suite

Panique ratée sur les cryptos….

Même si je n’y comprends pas grand chose en Bitcoin, ni en cryptomonnaie, en lisant cet article du Vaillant Petit Économiste, il en fait les louanges et dit que, c’est un bon placement. Quand il s’agit d’argent, la prudence est de mise, informez vous au maximum.

Le Bitcoin et les cryptomonnaies sont un investissement INTERDIT à votre banquier… Et cela le rend fou.

La semaine dernière, deux événements ont fait plonger le Bitcoin :

  • Jamie Dimon, PDG de la banque JP Morgan et souvent surnommé « le banquier le plus puissant du monde » a qualifié mardi le Bitcoin d’escroquerie (l’hôpital se fout de la charité) et prédit que les États interdiraient le Bitcoin tôt ou tard.
  • La Chine, ex-premier marché pour le Bitcoin, a justement interdit les plateformes d’échanges sur son territoire vendredi.

Ces deux événements, probablement coordonnés, ont mis une lumière intéressante sur l’impuissance des États face au Bitcoin et aux cryptomonnaies. Lire la suite

Comprendre les phénomènes d’effondrement de sociétés. Quel avenir pour la nôtre ? …

Comprendre les mécanismes pour y faire face. Emmanuel Prados nous l’explique très bien et surtout, nous donne une piste pour y faire face. Il ne tient qu’aux individus de bonne volonté et lucides, de s’unir et de se retrousser les manches, pour recréer un système pérenne. Visitez notre page Aide, projets, idées et solutions et participez…

Avons nous à faire à une combinaison passagère de crises liée à une redistribution globale des cartes ou sommes nous face à des phénomènes encore plus profonds comme un effondrement de société ? Lire la suite

Articles sur la santé….

Parce qu’il est impossible de tout publier, une petite sélection d’articles, pour en savoir plus en matière de santé.

Médecins: de nouvelles consultations à 46 et 60 euros et +

La convention signée entre les médecins et l’assurance maladie a fait apparaître de nouvelles catégories de consultations dont les tarifs viennent d’être publiés au Journal Officiel.

Négociée puis signée dans la douleur en août 2016 par les syndicats de médecins, la nouvelle convention médicale, va entrer en application le 1er novembre prochain. La nouvelle grille des tarifs des médecins qu’elle régit vient d’être publiée au Journal officiel. Si elle entérine le passage de la consultation traditionnelle chez un généraliste de 23 à 25 euros, effective depuis le 1er mai dernier, elle fait également apparaître de nouvelles classes de consultation. Lire la suite

[Décryptage] Reach, une réglementation européenne au potentiel explosif…

Les risques chimiques, pas encore pris en compte pour toutes les substances. La stratégie des lobbys, est de semer le doute sur la dangerosité de leurs poisons. Partagez !

En France, 1,7 million d’entreprises doivent se mettre en conformité avec la réglementation Reach sur les substances chimiques. Antoine2K

Le glyphosate et son avatar, l’herbicide Roundup, mobilisent l’attention publique ce qui n’est pas le cas de la réglementation chimique européenne Reach. Et pourtant, elle est au cœur d’un sujet de premier plan pour la santé : l’identification et l’enregistrement des 30 000 substances chimiques intégrées à l’industrie et aux produits de consommation courante assorties d’une description de leur toxicité. Si celle-ci est trop importante, il est obligatoire de trouver un substitut au produit chimique. Lire la suite

Emmanuel Macron veut réformer le Conseil économique social et environnemental. Vaste programme, tant cette assemblée semble avoir dérivé depuis sa création….

Abolition des privilèges ? Encore un comité Théodule qui coûte un bras aux contribuables et ne sert pas à grand chose, sauf à caser et enrichir les « zamis » victimes d’une traversée du désert. Qui refuserait 4000€ par mois ? Une enquête de Sylvain Tronchet à ne pas zapper, sachez que, certains agents du CESE travaillent 200h de moins que la durée légale annuelle (Cour des comptes). Si macron va jusqu’au bout, les dents vont grincer dans les syndicats et ONG..

La chambre des dépités

Les 233 membres du Conseil économique social et environnemental (CESE) sont censés éclairer le gouvernement sur des sujets de société. Leur avis est purement consultatif. Peut être est-ce ce pour cela que chaque nouvelle promotion (tous les 5 ans) recèle son lot de politiques déchus, syndicalistes en fin de carrière, artistes en mal de succès. Ils viennent trouver là, sinon une retraite tranquille, au moins un strapontin doré en attendant des jours meilleurs. On les trouve surtout dans le contingent des 40 « PQ » (personnalités qualifiées), directement nommées par l’Elysée. Lire la suite

Pourquoi l’industrie de la charcuterie s’entête à nous faire avaler des produits cancérogènes….

Comme pour « Le marketing de la folie« , la mauvaise foi, dédouane les industriels qui empoisonnent à petit feu la population, mais, les con-sommateurs y sont pour beaucoup, à privilégier l’esthétique visuelle au détriment du naturel. (Téléchargez la liste des additifs. Merci Mouton Grain) Partagez…

Photo : CC Rene Schwietzke

En France, plus de 40 000 nouveaux cas de cancers colorectaux sont diagnostiqués chaque année. Parmi les causes de cette maladie : la consommation de charcuteries enrichies en nitrites. Ces additifs alimentaires, utilisés massivement par les industriels, donnent à la viande une jolie couleur rosée et augmentent leur durée de consommation. En dépit de leurs graves conséquences sanitaires, la plupart des fabricants rechignent à y renoncer. Et préfèrent gagner du temps en mettant en doute les preuves médicales et scientifiques. Une stratégie qui rappelle celles des industries du tabac ou des pesticides, affirme Guillaume Coudray, auteur de Cochonneries, une enquête sur le sujet. Entretien.

Lire la suite

JO 2024 à Paris : pourquoi le rêve olympique peut se terminer en cauchemar financier…

France en faillite, baisse des aides, destruction des emplois, chômage de masse, austérité, faire toujours plus d’économies, payer plus de taxes et impôts, PME/PMI qui mettent la clé sous la porte, délocalisations, désertification, suicides des paysans (pas que), misère, et tout ce qui reste du temps de cerveaux disponibles pour faire l’éloge des JO 2024 en occultant bien sûr, le coût faramineux de cet événement, la pollution qui va forcément avec. Tous les pays qui ont eu le « bonheur » d’avoir organisé ces jeux, ont eu le plus grand mal à s’en remettre, toutes les infrastructures construites pour l’occasion sont abandonnées à leur triste sort. N’y a-t-il pas mieux à faire qu’à s’endetter encore plus ? Le budget prévisionnel sera largement dépassé comme pour, Rio, Tokio, Athènes etc.. A qui ça va profiter? Certainement pas à nos finances en berne… Panem et cirsences…

vue de la ligne d’arrivée du cyclisme sur route, sur les Champs Elysées/Bastamag

Comme attendu, Paris organisera en 2024 les Jeux Olympiques d’été, qu’elle veut plus écolo que jamais. Mais derrière un discours de façade très écologique, la réalité économique risque de ne pas être beaucoup plus verte qu’ailleurs, avec de monstrueux dépassements de budget. Tour d’horizon des principaux motifs d’inquiétude, qui continuent d’interroger sur la pertinence de tels événements sportifs. Lire la suite

Laurent Wauquiez continue de cumuler ses points de retraite au Conseil d’État où il n’a travaillé que deux mois…

Même si c’est légal, c’est assez immoral. « la loi Cahuzac de moralisation de la vie politique oblige les parlementaires et les ministres à se mettre en disponibilité, et non plus en détachement, de leurs postes de fonctionnaires« . Cahuzac? Le menteur a fait une loi « les yeux dans les yeux » pour la moralisation de la vie politique ? On nous prend pour des cons… Et c’est qui l’assisté dans cette histoire ?

Vous l’ignorez certainement mais Laurent Wauquiez a débuté sa carrière en tant que fonctionnaire au Conseil d’État. Entré le 1er avril 2001 comme auditeur de seconde classe, il est promu maître des requêtes le 1er avril 2004. Il ne restera à ce poste que deux petits mois, choisissant de se mettre en disponibilité le 14 juin de la même année « afin de se consacrer à la campagne électorale en vue d’une élection législative partielle ». Lire la suite

Politique – La vérité sur l’Union Européenne…

Si on regarde la date de mise en ligne de cette vidéo et, le nombre de vues, on ne s’étonnera pas du score minable de l’UPR. Elle n’a tout simplement pas été assez partagée, comme elle aurait dû. De plus, le silence des « ignorés » face aux irrégularités des élections, n’a pas aidé. Ce parti est axé sur les points principaux défendus pendant la campagne, sortir de l’euro, l’Europe et l’OTAN. Il faudrait peut-être innover pour mobiliser, arrêter de gémir et donner un signal fort aux français en colère. C’est sans doute le moment, Mr Asselineau devrait montrer qui l’entoure et, les faire intervenir. Un parti c’est aussi une équipe. Cette omniprésence du chef, met assez mal à l’aise. Merci Mirzabad.

Mise en ligne le 22 avril 2017 par Aaron Atlas

2 247 vues et 7 commentaires…

 

 

1 2 3 941